Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de avariana : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Damnés, Tome 3 : Passion Damnés, Tome 3 : Passion
Lauren Kate   
Mon avis est très septique quant à ce tome.
Explorer les vies antérieures de Luce était certes intéressant dans l'absolu, cela étant je n'ai pas été touchée par ces nombreuses et différentes réincarnations.
J'ai trouvé comme certains que les scènes étaient répétitives et manquaient d'émotions. J'aurai préféré moins de bons dans le passé mais y rester plus longtemps, en découvrant davantage et de manière plus approfondie la relation entre Luce et Daniel dans les différentes époques.
Quelques explications ou révélations nous sont distillées au compte goutte mais sont trop rares sur l'ensemble du livre pour me convaincre.
Seule la fin est à peu près intéressante, c'est vraiment dommage car ce tome avait matière à être mieux exploité.

par ccmars
Insatiable, Tome 2 : Incisif Insatiable, Tome 2 : Incisif
Meg Cabot   
Meilleur que le tome 1 même si les "vous" m'ont un peu ennuyé parce que Meena connaît tout de même Lucien plus que des personnes qui se disent "vous" entre eux. Mais j'ai adoré la fin, plus d'action que dans le tome 1 ce qui est vraiment plus agréable. Quelques temps morts parfois par contre.
Un peu tiraillée par la fin, triste [spoiler] pour la mort de Lucien qui avait "presque" retrouvé son humanité[/spoiler] mais en même temps, je suis contente que [spoiler] Meena et Alaric soient ensemble. [/spoiler]

par ce-ce-44
Chasseuse de vampires, Tome 5 : La Tempête de l'archange Chasseuse de vampires, Tome 5 : La Tempête de l'archange
Nalini Singh   
Jason....
Une très belle histoire qui se déroule à la cour de l'Archange Néha.
Cette fois-ci, il y a moins de passion, on découvre les jeux politiques dans l'univers des anges.
J'adore cet Auteur qui fait de cette saga, une poésie angélique, un dépaysement et un envoûtement total.
J'ai été ravie de retrouver tous les autres personnages, et quel régal, de pouvoir assister aux prémices de la transformation d'Honor en vampire.

par Adèle
Chasseuse de vampires, Tome 3 : La Compagne de l'archange Chasseuse de vampires, Tome 3 : La Compagne de l'archange
Nalini Singh   
L'Amour Absolu.
Ce tome 3 est une avalanche d'émotions. Le couple Elena/ Raphael est le sujet principal pour notre plus grand bonheur.
Les sensations sont fortes et intenses, leur relation est magnifique.
L'ambiance est parfois sombre et létale. Raphael se retrouve au bord du gouffre, Elena étant là pour le rattraper.
Certaines phrases vous frappent au coeur et vous font vaciller:
" Je suis à toi, chasseuse. Pour toujours"
"Archange, tu es mien"
"Tu es mon coeur, Elena"
Elena et Raphael mènent enfin leur danse dans le ciel. Ahh...
Un moment doux, sensuel et intime...
Ce tome est le dernier concernant Elena et Raphael. SNIF
En effet, les prochains livres seront consacrés aux personnages secondaires comme le vampire Dimitri.
J'attends avec impatience ceux qui concerneront Illium et Jason, mes anges préférés après bien sûr Raphael.

par Adèle
Damnés, Tome 4 : Volupté Damnés, Tome 4 : Volupté
Lauren Kate   
http://wandering-world.skyrock.com/3101105383-Fallen-Tome-4-Rapture.html

OH. MY. GOD. Rapture restera longtemps ancré dans ma mémoire, c'est certain. Le final de la saga Fallen est juste explosif, intense, dévastateur. Je ressors de ma lecture avec plein d'étoiles dans les yeux, l'estomac brûlant, les muscles tendus et les mains moites. Quel roman !!! Je ne sais pas si le fait que terminer Rapture marque également le point final à ma toute première saga lue en VO ( sérieusement ? Ça fait déjà deux ans que j'ai commencé Fallen ? J'ai vraiment du mal à y croire ) décuple mes émotions, mais j'ai vraiment l'impression qu'une page se tourne. Lauren Kate a su conclure avec brio et magnificence sa fabuleuse saga. C'est donc les larmes aux yeux et l'esprit encore embué de fascination par les splendides personnages que je viens de quitter que je vous écris cette chronique.
Rapture reprend exactement là où Passion nous a laissé. Lucifer a à nouveau déclencher la Chute des anges, Luce tente toujours d'en apprendre plus sur ses anciennes vies, et elle et Daniel sont encore plus déterminés à briser la malédiction qui empêche leur amour de s'épanouir complètement. On sent bien que dans ce dernier opus, tout s'accélère. La tension va crescendo, de la première à la dernière ligne. Lucinda, Daniel, et tous les anges qui les accompagnent ont désormais neuf jours, neuf tout petits jours, pour situer le lieu de la Chute, stopper le plan diabolique de Lucifer, et empêcher ce dernier d'effacer le passé à jamais. Pour cela, Cam, Arriane, Annabelle, Gabbe, Molly, Luce et Daniel vont devoir réunir trois reliques qui vont leur permettre de localiser le lieu précis où Lucifer viendra s'échouer sur la Terre avant d'annihiler l'Histoire.
Débute alors une folle aventure teintée d'action, de batailles et de sacrifices. J'ai adooooooooré cette partie de l'intrigue. On ne s'arrête jamais. Le rythme est haletant, inquiétant, et il nous coupe le souffle. Mon coeur a loupé des milliers de battements. Le temps s'égraine extrêmement rapidement, et il est impossible de perdre la moindre seconde. On s'inquiète, on se ronge les ongles, on transpire, on sent un nœud se créer dans notre estomac, nos doigts collent, notre respiration devient saccadée. Bref, Rapture nous plonge réellement en transe, et on en ressort vidés et émerveillés.
Nous rencontrons, une fois de plus, une myriade de protagonistes importants dans ce quatrième tome. Je pense surtout à Phil, Vincent, ou encore à l'attachante et adorable Dee. Malheureusement, d'importants sacrifices vont devoir être exécutés. Lauren Kate ne nous épargne pas. Il y a des morts, et ce sont aussi bien des méchants que des gentils. Mon coeur a saigné à plusieurs reprises face à toutes les pertes que nous impose l'auteure. Quelle torture ! On sent bien que la Fin est proche, que l'Apocalypse est sur le point d'éclater, et qu'il faut désormais être prêt à tout pour sauver le passé, le présent et le futur.
Rapture est également une véritable ode à l'amour. Daniel et Luce sont juste... Époustouflants. Leur romance est transcendante. Elle nous bouleverse et nous émeut au plus haut point. J'ai souvent souri bêtement devant leurs gestes tendres, leurs baisers éblouissants et leur passion ensorcelante. Puisque tout se joue maintenant, leur histoire nous touche encore plus profondément. Ils pourraient tout perdre. Nous pourrions les perdre. Tout cela fait que nous vivons, avec eux, chaque instant comme le dernier. Tout est électrique, tendu, et, pourtant, entre le chaos et la douleur, Daniel et Luce parviennent à briller grâce à leur lien unique et captivant. J'ai fondu à chaque moment volé qu'ils pouvaient se procurer. Je crois vraiment que leur histoire d'amour est une des plus belles que j'ai jamais lu, et qu'elle le restera encore très longtemps.
Grâce à cet opus, le rôle de Luce et l'histoire de chacune de ses existences, ainsi que sa toute première rencontre avec Daniel, nous sont expliqués. Seigneur !!! Je n'avais absolument rien vu venir ! L'évolution de Lucinda depuis Fallen est juste surprenante et saisissante. Elle a tellement changé, tout en restant, au fond, complètement elle-même. Des vérités sur son passé éclatent sans cesse durant notre lecture et, comme elle, on se perd entre choc et fascination lorsqu'on les apprend. Non mais madame Kate, vous êtes vraiment un génie. Quand j'y pense, tout est juste extrêmement logique. Qui est réellement Lucinda ? Je vais vous laisser l'immense plaisir de le découvrir car ce personnage est un des plus beaux jamais créé dans la littérature Young Adult. Elle me manque déjà atrocement, et je ne sais vraiment pas comment je vais supporter de plus jamais suivre son histoire.
Le style de Lauren Kate est toujours aussi poignant. Descriptions enchanteresses, atmosphère exaltante et lieux envoûtants, tout est fait pour qu'on visualise complètement chaque scène. J'ai adoré voler au-dessus des nuages aux côtés de Luce et Daniel, contempler le monde en pouvant caresser la lune, sentir les gouttes de pluie sur mon visage alors qu'elles étaient à des milliers de kilomètre de la surface du monde. Bref, on plonge corps et âme dans l'histoire. On se laisse totalement happer par les mots magnifiquement choisis de Lauren Kate, et c'est juste terriblement passionnant. Quel pied !
Nous nous perdons donc dans les vagues d'un tsunami enchanteur, caressant sans cesse des centaines d'émotions. Peur, panique, tristesse, joie et espoir s'unissent une ultime fois pour nous briser, nous consumer, nous détruire et nous dévaster. On parvient à la conclusion de l'histoire sans réellement s'en rendre-compte, toujours perdus entre rêve et réalité.
Maintenant que je connais le fin mot des aventures de Luce et Daniel, je dois bien avouer que deux sentiments se mêlent en moi : la frustration et le bonheur. Je ressors un poil frustré de ma lecture car j'ai eu la légère impression que tout ce qu'a vécu la myriade de personnages n'a pas servi à grand chose... Enfin "pas servi", non, mais quand on réalise ce qui les attend, je me dis que l'auteure aurait pu nous réserver une autre fin. Attention, je précise tout de même que celle-ci est fabuleuse, bien que je sais d'avance qu'elle ne plaira pas à tout le monde. Je ne trouve pas les mots exacts pour décrire cette sensation douce-amère, en fait... Je pense juste que j'avais imaginé autre chose et que, comme cela ne s'est pas réalisé, j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu ce que je voulais. C'est plus cela, en fait. Mais vous découvrirez tout ça par vous même !
Et, évidemment, je me sens tellement soulagé pour Luce et Daniel que mon bonheur doit transparaître sur mon visage. Ces deux-là, ainsi que tous leurs alliés, me manquent déjà terriblement. Depuis que je les ai quitté, je ne peux pas m'empêcher de les chercher entre les nuages, Daniel portant Luce contre lui et formant un rai de lumière si pure que je ne pourrais pas les louper. Si vous me lisez, sachez que je vous attend, mes anges. Vous resterez définitivement deux personnages ultra attachants et adorables, que j'aimerai beaucoup suivre à nouveau. C'est quand vous voulez !
Rapture est donc, à mes yeux, une conclusion parfaite à la saga Fallen. Malgré ma minuscule frustration face à un évènement ayant lieu dans les dernières pages, le roman ne perd aucunement son charme. On ressort rêveurs et fortement émus de notre lecture, et c'est tout ce qui compte. Lauren Kate a su créer un univers complet et magnifique, doté de protagonistes qui le sont tout autant. Ce monde angélique va terriblement me manquer, tout comme Luce et Daniel, mes amants déchus préférés jusqu'ici. Luce a réellement muri, et son histoire d'amour avec Daniel est véritablement exceptionnelle. L'auteure nous ramène aux sources de chaque ressenti, de chaque sentiment. Les émotions comme l'amour le plus pur et la haine la plus intense sont toutes décrites à la perfection. Un roman passionnant qui conclut superbement une saga envoûtante et attachante, à laquelle je penserai encore très, très, longtemps.

par Jordan
Insatiable, Tome 1 : Insatiable Insatiable, Tome 1 : Insatiable
Meg Cabot   
Hé bien ça faisait longtemps... Que je n'avais pas mis autant de jours à lire un roman... Plutôt décevant, non ? Un Black Moon à mourir de rire ? Entendez par là qu'on nous sert une héroïne assez spéciale, des vampires totalement étranges et un univers assez... Particulier.
Oh s'il vous plaît, ne faîtes pas les gros yeux. Moi aussi j'aurai aimé apprécier cette lecture... Mais la sauce n'a pas pris, enfin pour moi, du moins. J'avais déjà lu des avis mitigés, mais la plupart n'étaient pas si mauvais que ça... Et bien le mien se range du côté des chroniques décevantes... Laissez-moi vous expliquer pourquoi.
Dès le départ, le cadre est posé. On suit Meena, une dialoguiste pour la série Insatiable qui peut prédire la mort de chaque personne qu'elle croise. Elle vit ce don comme un véritable enfer, et si elle pouvait s'en débarrasser, elle n'hésiterait pas une seconde à le faire. On la découvre donc, et le roman se centre surtout sur son travail. Pourquoi ? Et bien ses supérieurs vont décider de faire rentrer des vampires dans la série, histoire de booster les audiences... Mais voilà, Meena déteste ces créatures qui ne sont pour elle que des êtres maléfiques et inexistants, purement inventés par les humains.
Mais Meena va vite apprendre que cette croyance va s'avérer être erronée. En effet, alors qu'elle promène son chien, Jack Bauer, un soir, elle va se faire attaquer par une armée de chauve-souris en manque de sang. Elle va être sauvée in-extremis par Lucien Antonescu, un professeur d'histoire reconnu en Roumanie, son pays d'origine ( car l'action se passe à Manhattan ).
Il est beau, mystérieux, gentil et l'homme le plus doux que notre jeune femme ait jamais connue... Mais va également se révéler être le prince des Ténèbres et du Mal. Le seigneur des vampires, au final. Jusque là, j'ai sincèrement été pris par l'histoire et le contexte. L'héroïne qui découvre un nouveau monde, un vampire intriguant, l'univers de la télévision et l'existence de chasseurs de vampires ( comme avec Alaric par exemple ). Tout cela m'a séduit. Enfin, peu de temps, seulement. J'ai très vite déchanté ensuite. Ok, on a le droit à pas mal de clins d'œil plutôt drôles aux autres romans ou sagas vampiriques... Notamment Fascination, Vampire Academy, True Blood ou Dracula. Mais c'est tout. La répartie des personnages ne m'a fait que ( très ) peu sourire. De plus, l'histoire possède pas mal de longueurs. J'ai souvent eu l'impression de ne pas avancer et de stagner sur place.
C'est vraiment bête, car il y avait pleins de pistes à explorer ! Allez savoir, peut-être que je ne suis pas fais pour le "comique" ? Mais enfin si Insatiable est drôle, alors qu'est-ce qu'un roman ennuyant doit donner... Parce qu'en fait, c'est un peu le sentiment que j'ai ressenti pendant ma lecture : l'ennui. Pour que j'en arrive là, il faut vraiment se donner de la peine. Je pense que vous savez à quel point je peux m'attacher à un livre, et c'est souvent le cas. Toutes les histoires que je découvre me plaisent et me touchent. Hé bien pas là.
Ensuite, une fois qu'on a bien entamé l'intrigue et qu'on attaque la fin, on se rend-compte que le pire est à venir. Dans le mauvais sens du terme. Comment vous dire... La fin est très largement tirée par les cheveux, j'ai eu du mal à y croire... Sérieusement, Lucien qui se transforme en ce genre de créature ? Mais Meg, où aviez-vous la tête ?
Je pense ne pas avoir besoin d'en rajouter. Insatiable est au final une grosse déception, pas tant au niveau de l'intrigue ( enfin, quand même un peu ), mais essentiellement par rapport à ce qu'on nous a dit avant. Un roman à mourir de rire... A voir. J'en attendais peut-être trop. Ou alors le roman est simplement moyen. Maintenant c'est à vous de juger. Moi je n'ai pas accroché, mais j'achèterai peut-être la suite pour voir où l'auteure nous mène...


par Jordan
Chasseuse de vampires, Tome 4 : La Lame de l'archange Chasseuse de vampires, Tome 4 : La Lame de l'archange
Nalini Singh   
Dmitri fait partie de ces personnages secondaires charismatiques qui vous laissent un goût de tentation sur les lèvres ainsi qu'un frisson semblable à la lame froide d'une dague vous caressant le corps.
Nous en savions peu à son sujet et ce tome nous permet de l'apprehender dans toute sa complexité et sa sensualité.
Pour les besoins d'une enquête, il est amené à faire équipe avec Honor, chasseuse mise au rencard depuis quelques mois suite à son sauvetage après son kidnaping. C'est une femme terrifiée et presque brisée qui lui fait face la première fois qu'il la voit, mais c'est aussi un courage et une volonté de fer qu'il décèle aux fond de ses yeux, la classant immédiatement dans la case survivante plutôt que victime.
Dmitri, la poussant dans ses derniers retranchements, va l'amener à affronter son enfer personnel sans se douter un instant qu'il sera lui même plongé dans ses propres souvenirs d'un passé à jamais révolu.
L'histoire de Dmitri colle avec la trilogie précédente, les 7 ont pris une place prépondérante dans cette série. Attirance puissante, violence, vécu marqué par le sang et la douleur...et sentiments qui transcendent tout, tels sont les ingrédients qui composent ce livre.
Voilà, pour ma part j'ai beaucoup aimé et suis curieuse de savoir qui sera le prochain, Illium, Venin, Jason...?

par ccmars
Chasseuse de vampires, Tome 2 : Le Souffle de l'archange Chasseuse de vampires, Tome 2 : Le Souffle de l'archange
Nalini Singh   
SUPERBE !

Effectivement ce tome est différent du premier, on pourrait penser de prime abord qu'il est dépouillé d'action mais il n'en est rien. Selon moi cet opus est davantage subtil et psychologique à tous points de vue.
Pour commencer, il se rapproche des ressentis, sensations et sentiments des personnages; ce qui entourait Raphael et Elena de mystères quant à leur passé respectif dans le tome 1, nous est peu à peu révélé dans celui-ci.

L'action est bien présente mais sous une forme plus latente, la dimension des protagonistes n'en perd en aucun cas son intensité mais les sublime au contraire.
La relation entre Raphael et Elena s'éprouve, se confirme et devient transcendante.
Cet Archange à la sensualité fatale nous emmène au dédale des pages, ne faisant que renforcer notre fascination à son encontre.
Sa façon de protéger et prendre soin de sa guerrière est touchante.

L'apprentissage de celle-ci se fait lentement dû à sa convalescence, mais il est assuré par plusieurs membres des Sept, qui lui témoignent tour à tour méfiance et respect.
Mais des ombres planent au dessus d'eux, non seulement ils doivent répondre à une invitation de Zhou Lijuan mais aussi déjouer les attaques et menaces d'une personne de leur entourage.
J'ai hautement apprécié l'ambiance intimiste de ce tome, une série sans conteste addictive qui laisse une fois la lecture terminée, un gout d'Ambroisie et d'éternité.
Un final un peu rapide toutefois.

EXCELLENTE SERIE !

par ccmars
A Comme Association, Tome 2 : Les Limites Obscures de la Magie A Comme Association, Tome 2 : Les Limites Obscures de la Magie
Pierre Bottero   
Ravie de retrouver le style de Pierre Bottero. Grâce à ses oeuvres, on sent qu'il est toujours parmi nous. A comme Association, bien différent de ses autres romans, est pourtant aussi superbe, bien que trop court. De l'imagination, beaucoup d'humour (j'ai ri sans retenue plusieurs fois) et bien sûr, sa merveilleuse écriture. A tous les fans de Bottero, lisez sans modération.

par Isanala
La Maison de la Nuit, Tome 11 : Révélée La Maison de la Nuit, Tome 11 : Révélée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Heureusement qu'il ne reste plus qu'un tome ! Les auteures se moquent complètement des lecteurs, limite on dirait qu'elles ont écrit ce tome juste pour l'argent.
Ce tome était d'une inutilité à mon sens :
1. Pas d'actions réelles alors qu'on est quand même à un tome de la fin donc cela aurait déjà dut être mis en place, ou en tout cas on aurait dut sentir que les choses s'aggravent réellement. Un véritable ennui pendant presque 400 pages.
2. [spoiler]Je ne comprend pas pourquoi nous raconter la vie de Neferet d'un bloc dans un seul tome. Du coup elle ne fait rien, ne sert à rien. Personnellement j'ai fini par zapper ses passages car ca ne m'intéressait pas.[/spoiler]
3. On peut le dire quand même après 11 tomes : [spoiler]Zoey ne pense que par les hormones. À croire que la question de sa vie est de savoir avec combien de garçons elle va finir ! C'est vraiment agaçant d'avoir fait évoluer son caractère pour qu'elle redevienne comme au début. [/spoiler]
En terminant ce tome j'étais énervée, cette série tourne en rond. Et ces personnages malgré leur developement au fil des tomes je n'arrive vraiment pas à m'y attaché (excepté 2 ou 3. )
Je lirai le tome 12 car quand je commence une série même si j'aime pas je la finie mais La maison de la nuit restera une grande d'exception à mes yeux.