Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Avicenne : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Les Autres Gens #1 Les Autres Gens #1
Thomas Cadène    Boulet    La Grenouille Noire    Clokta    Bastien Vivès    Bandini    Alexandre Franc    Séastien Vassant    Philippe Scoffoni    Singeon    Christophe Marchetti    Aseyn    Vincent Sorel    Erwann Surcouf    Tanxxx    Marion Mousse    Manu -XYZ'   
Une intrigue assez sympa, mais presque banale : on suit le quotidien d'une étudiante et de son entourage. Par l'intermédiaire d'un mystérieux inconnu, elle se retrouve avec 30 millions d'euros sur son compte en banque. Son quotidien est directement bouleversé, on assiste à ses prises de décisions et ses doutes.
Cette BD n'est pas originale dans son fond, mais dans sa forme : Aie Aie Aie, elle est complètement novatrice.
Pour en parler, il faut d'abord expliquer d'où elle sort. En effet, avant d'arriver sur le papier, "Les Autres Gens" c'était plus qu'un "Blog-BD", c'était une BD numérique, une vraie avec un concept à tomber par terre.
Le concept : Un feuilleton quotidien, dont chaque épisode est dessiné par un auteur différent (anonyme, célébrité du Web -Black Frog, Boulet-, auteurs connus et reconnus -Bastien Vivès, Camille Jourdy-). Résultat, les styles se rencontrent autour d'un scénario qui se construit au fur et à mesure, sans fin préméditée.
Depuis, les éditions Dupuis ont publiés la compile des planches de BD en version papier. Chaque volume correspond à environ un mois de publication sur internet.
Le changement de style de dessin est déroutant au début, et puis on a hâte de changer de chapitre pour voir sous quel traits seront dessinés les personnages. L'histoire s'y prête assez bien, avec beaucoup de rebondissements et de suspens.
Verdict : Je me suis régalée et j'ai hâte de lire la suite !

par Biibette
Phèdre Phèdre
Jean Racine   
Au début, j'ai protesté lorsque nous avons eu à lire cette pièce au lycée. Puis, a fore de l'étudier, de regarder au plus profond des vers produis par Racine, je me suis laissée emporté par cette si belle tragédie. Cet auteur est un génie. Si j'avais voulu relever quelques vers, j'aurais été obligée de recopier le livre ! Tout est merveilleux dans cette pièce, que ce soit la langue ou l'histoire en elle-même.
Guerre et Paix Guerre et Paix
Léon Tolstoï   
Guerre et Paix est, plus qu'un roman, une description puissante et profonde d'une société, d'une époque, d'une poignée de personnages qui s'inscrivent dans l'histoire sanglante de la Russie du XIXème siècle. Entre les pages de ce roman s'entremêlent la vie, la mort, qui se confondent et s'entrelacent, le parcours inextricablement croisé de Sonia, Pierre Bézoukhov, André Bolkonsky, Nicolas Rostov... Portés ou entraînés par l'histoire, par la vie, par quelque chose de sublime ou de terrible, ils sont odieux, vils, superbes, héroïques, doux, bons, haineux, fanatiques, toujours humains. Peut-être difficile à attaquer, mais un régal !!!

par Seccotine
Cadavre exquis Cadavre exquis
Pénélope Bagieu   
Un livre génial et LaPuce77 a raison, on ne s'attend pas du tout à cette fin! Une auteure toujours meilleure à chaque livre!

par Mél'
Hell Hell
Lolita Pille   
« Quelque chose explose en moi, je me redresse en agrippant les draps, je hurle les paroles, ma voix se brise… C’est ma faute. J’ai voulu en finir sous prétexte qu’on se détruisait mutuellement, j’ai été l’artisan de notre échec, j’ai travaillé à mon propre malheur. »
Ce n'est que la seizième fois que je le lis, je ne m'en lasse pas.

par math-ouu
Blast, Tome 3 : La tête la première Blast, Tome 3 : La tête la première
Manu Larcenet   
Encore un excellent tome. Je serai toujours en admiration devant la qualité d'écriture et la qualité des dessins de Manu Larcenet. Cela fait 3 tomes que nous suivons Polza et donc nous ne sommes plus vraiment surpris par son comportement mais il y a tout de même des révélations faites et on sent que la fin est proche, qu'on touche au but, que la vérité est à portée de main. J'ai hâte de lire le quatrième tome!

par Kyriaan
Blast, Tome 2 : L'apocalypse selon Saint Jacky Blast, Tome 2 : L'apocalypse selon Saint Jacky
Manu Larcenet   
J'hésitais à acheter le tome 2 de Blast de peur d'être déçue. Le premier tome m'avait tellement plu que pour c'était impossible de faire mieux. Eh bien le 2 est encore meilleur. Tout est subtil dans la façon qu'à Manu Larcenet de manipuler les couleurs, les dessins sont saisissants et très beaux, les dialogues d'une grande qualité et puis j'aime beaucoup le côté philosophique. Comme le tome précédent, "L'apocalypse selon Saint Jacky" va à l'encontre des valeurs inculquées par la société et devant ces vérités que Polza nous montre on se sent petit, minable et stupide.
De plus l'alternance entre le voyage de Polza et le moment où il est au commissariat de police dynamise le récit. L'enquête menée par les deux policiers prend plus d'importance et apporte du suspense et des questions. Suspense qui n'est pas présent dans l'histoire que raconte Polza.
Cette bande dessinée ne manque donc de rien, pour moi il n'y a aucun point négatif, elle est tout bonnement exceptionnelle. Et puis son originalité est la cerise sur le gâteau : je n'ai jamais entendu parlé ni lu une BD qui ressemble à Blast.
C'est donc un sans faute.
Je rajouterai enfin qu'au niveau des émotions nous sommes aussi servi. Personnellement cette BD me procure une sorte d'explosion en moi. Je ne sais pas trop comment expliquer mais c'est magique. J'adore! C'est un chef-d’œuvre.

par Kyriaan
Faire l'amour Faire l'amour
Jean-Philippe Toussaint   
Le roman n'est pas très long, seulement 150 pages environ, il peut se lire en un peu plus d'une heure. Et pendant un peu plus d'une heure, je n'ai pas décroché de l'histoire de ce couple qui vit ses dernières heures dans un amour incertain. L'issue sera la rupture, et ils le savent tous les deux. L'auteur a vraiment une jolie façon de parler des sentiments.

par x-Key
Moins que zéro Moins que zéro
Bret Easton Ellis   
A tout juste 20 ans, Bret Easton Ellis, signe son premier roman comme s’il vomissait la décadence de la jeunesse dorée de Los Angeles.

Entre sexe, alcool et drogue, ce roman n’est, de bout en bout, qu’une énumération de détails insignifiants de la vie de Clay et ses amis. Une longue liste des faits et gestes s’éternisant sur des journées trop longues et vides de sens.
De bar en boîte de nuit, de soirées en soirées, Clay, 18 ans, cherche un sens à sa vie. Défoncé à la cocaîne dès le matin, des parents divorcés et indifférents, Clay s’inflige lui même une indifférence totale au monde qui l’entoure.
Un tableau extrèmement noir de la jeunesse dorée et perdue de Los Angeles. Enfants d’acteurs, de producteurs ou d’homme d’affaires, ils sont tous désabusés de la vie avant même de l’avoir vécue, cherchant des sensations dans le sexe violent, la drogue, tout ce que l’argent leur permet d’acheter. Blonds, beaux et bronzés mais déchus, tel des anges ayant brûlé leurs ailes en frôlant l’enfer.

Je ne peux crier au chef d’oeuvre après avoir lu ce roman et pourtant…Un livre presque ennuyeux mais dépeignant justement l’ennui d’une vie et en le faisant resentir jusque dans le style et la syntaxe.

Ennuyeux et bouleversant à la fois. Un paradoxe qui pourrait malgé tout annoncer un roman d’une qualité certaine et un écrivain bourré de talent.


par NathM
Blast, Tome 1 : Grasse carcasse Blast, Tome 1 : Grasse carcasse
Manu Larcenet   
Blast, Grasse Carcasse
Géant. Moi qui déteste le mot lorsqu'il est utilisé avec la même désinvolture et platitude que les "sympa" ou "excellent" qui, s'ils n'apportent rien au propos, signent à coup sûr les personnalités sans envergure ni jugement propre. Eh bien aujourd'hui je l'utilise à dessein pour le Blast de Larcenet tome 1. Parce que dans ce mastodonte du comic, tout est démesure. Et heureuse démesure.
Tout commence comme un dans un polar classique, sauf que rien n'est classique sauf les flics. Interrogatoire d'un mec trop gros, trop rêveur, trop entier, trop vrai qui aurait buté sa copine et que les flics cherchent à pousser aux aveux... mais ça c'est juste l'accroche, le reste est de la pure folie graphique et psychique...


par rack