Livres
564 271
Membres
616 451

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Awake



Description ajoutée par NoemieYume 2018-06-08T16:34:48+02:00

Résumé

À quatre ans, Scarlett a failli mourir dans un incendie.

En même temps que sa maison, le feu a ravagé sa mémoire...

À seize ans, Scarlett vit aujourd'hui comme n'importe quelle jeune fille de son âge. Quand elle rencontre Noah, tout droit débarqué d'une petite île, Scarlett est intriguée. Ce garçon en marge de la société, si calme, ne ressemble à aucun autre.

Mais Scarlett ignore que Noah en sait bien plus sur elle qu'il ne le devrait. S'il l'a abordée, c'est pour l'aider à se rappeler ce passé incendié que ses parents lui ont caché... et qui pourrait bien la tuer.

Il le lui a dit. Dans ce vaste monde, le danger est partout.

Afficher en entier

Classement en biblio - 150 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par jujulili 2019-04-14T17:45:34+02:00

SCARLETT

J'ai à nouveau perdu connaissance. J'avais l'impression d'être tirée vers le fond de l'eau.

Maman me brossait les cheveux. J'avais les yeux fermés et je souriais. J'adorais quand elle me coiffait.

-Tu peux me faire des couettes s'il te plaît ?

-Bien sûr. Tout ce que tu veux, ma chérie.

-Maman, je peux te coiffer ?

-Si tu veux, mais les cheveux de maman ne seront pas aussi beaux que les tiens parce qu'ils sont trop courts.

Elle s'est assise et m'a tendu la brosse. Je l'ai passée à travers ses cheveux blonds et courts en faisant semblant d'être la maman.

-Quand je serais grande, je veux être coiffeuse.

-Oh, ma chérie, tu es destinée à de bien plus grandes choses.

Mes yeux se sont finalement ouverts, mais une seconde seulement. La lumière s'est infiltrée dans la brèche, j'ai grimacé et j'ai tout de suite refermé les paupières.

J'ai entendu Jeremy m'appeler :

-Scarlett ! Hé, tu peux recommencer ? Scarlett, ouvre les yeux !

J'ai tenté le coup, mais sa voix me paraissait de plus en plus lointaine et j'ai replongé dans le brouillard.

J'étais David, Gregory, Linda et Freya, j'attendais le retour de maman et papa. La maison était bondée, aujourd'hui, mais nous étions les seuls occupés à lire sagement.

Jeremy a traversé la pièce et est sorti par l'autre porte en pourchassant Evelyn. J'avais envie de jouer avec eux, mais je devais lire.

-Tante Linda, encore combien de jours avant mes quatre ans ?

Je savais que mon anniversaire approchait et lire une histoire qui en parlait me rendait encore plus impatiente.

Elle a répondu sans lever les yeux de son livre :

-Vingt et un jours.

-J'ai hâte !

-Nous aussi, a renchéri Gregory en me caressant les cheveux.

-Est-ce que ma fille va s'en sortir ? a demandé ma mère.

Elle avait l'air épuisée, comme si elle n'avait pas dormi depuis des semaines.

J'ai tenté de me souvenir de mes rêves, mais je ne revoyais que Jeremy, courant après une petite fille que je n'avais jamais vue. D'habitude, je ne rêvais pas. Ou, en tout cas, je ne m'en souvenais pas au réveil. Cette fois, je revoyais maman en train de brosser les cheveux, sauf qu'elle était différente. Personne n'était pareil dans ce rêve. Je ne reconnaissais pas les gens, à part mon frère.

-Elle a ouvert les yeux, a annoncé Jeremy. Elle va s'en sortir.

Une autre voix, inconnue, a précisé :

-C'est très bon signe, mais il reste encore du chemin à parcourir. Laissons-là se reposer.

Je ne voulais pas me reposer. Je voulais me réveiller pour de bon. Je n'avais pas encore entendu la voix de mon père, il fallait que je sache s'il allait bien. J'ai fait un effort surhumain pour ouvrir les paupières, mais c'était inutile. Je me suis à nouveau enfoncée dans les ténèbres.

La grande pièce était la plus jolie que j'ai jamais vue, surtout qu'elle se trouvait dans un entrepôt tout gris et moche. Le sol était couvert de feuilles et de jolies fleurs rouges. Maman m'a expliqué que c'était parce que j'étais une petite fille extraordinaire. Ma fête allait être la plus belle de toutes. Il y avait tellement de bougies partout qu'il faisait très chaud.

-Wahou, ai-je lancé en serrant mon nounours.

Papa m'a tendu la main. Il se tenait au milieu de la pièce devant un cercle formé par des pierres et jonché de feuilles vertes.

-Viens, ma chérie.

Je l'ai rejoint et j'ai regardé autour de moi. Toutes les personnes présentes étaient habillées en blanc, comme moi.

-Où est maman ?

-Me voici, ma petite fille extraordinaire, a-t-elle répondu en nous rejoignant.

Les gens se sont approchés pour former un grand cercle autour de maman, papa et moi.

Jeremy a tiré sur le bras de quelqu'un, mais je ne voyais pas de qui il s'agissait parce que tante Linda me bloquait la vue. Il avait l'air effrayé, des larmes coulaient sur son visage.

Jeremy était un dur à cuire, je ne l'avais jamais vu pleurer. Ça m'a donné envie de pleurer aussi. Je n'avais plus envie d'être là.

Tout le monde me dévisageait. Les adultes me semblaient si grands. J'avais peur. C'était très effrayant.

J'ai regardé maman et papa.

-On peut rentrer chez nous, maintenant ? ai-je demandé, la lèvre tremblante.

Maman a secoué la tête.

-Non, mon cœur. Il est temps maintenant.

Tout le monde criait. Les flammes étaient plus hautes que papa.

J'ai commencé à pleurer et à trembler de tout mon corps.

-Maman ! Maman !

Je ne savais pas où elle était. J'avais très chaud et je suis tombée par terre.

Je voulais que maman et papa m'emmènent loin d'ici, mais je n'ai pas vu où ils étaient quand l'incendie a commencé.

Quelqu'un m'a ramassée. J'étais en train de m'endormir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jujulili 2021-08-23T17:39:24+02:00
Lu aussi

Alors là quelle déception !

Je me force toujours à finir un livre, quitte à le laisser de côté quelques temps pour le reprendre après, mais honnêtement là je n'ai pas pu.

Je débutais pourtant ma lecture dans un bon état d’esprit: j'avais déjà lu Le Week-end de l'auteur et j'avais beaucoup aimé sans être subjuguée par ma lecture. Je partais donc bien disposée sans pour autant avoir des attentes démesurées.

Et cependant, au risque de me répéter : quelle déception ! Les imperfections de The Week-end se retrouvent ici aussi, mais de nouveaux défauts s'y ajoutent.

L'écriture de l'auteur reste quasiment là même : assez fluide ce qui est plutôt agréable, mais aussi relativement creuse. C'est le gros, l'énorme problème du livre, puisque de l'écriture découle tout ce qui fait ce roman : les personnages, l'intrigue sont donc à l'image de celle-ci.

Prenons Scarlett par exemple : elle est fade, impossible de croire en son personnage. Je veux dire qu'en ouvrant un bon livre, même si je sais qu'il ne s'agit que d'une œuvre de fiction, j'arrive toujours à oublier ce "détail" au fil de ma lecture. Je me laisse transporter, et j'apprécie ou déteste le comportement des personnages comme s'ils étaient plus que des êtres de papier. Quant aux excellents livres, j'en arrive à les aimer ou détester à un point fou.

Mais comment donner un avis sur Scarlett ? Ce n'est pas que je ne l'apprécie pas, c'est que, comme je le disais, elle n'est pas crédible, tout sauf réaliste.

Elle est censée avoir seize ans, je lui en donne 5 de moins : elle ne parait en rien connaitre les tracas adolescents, les questions que peuvent susciter cette période de la vie.

Clairement Natasha Preston écrit sur un domaine qu'elle ne maitrise pas : ce n'est pas parce Scarlett échange des textos ou sort au ciné avec ses amis qu'elle en devient une adolescente plausible. On retrouve là tous les clichés littéraires sur les jeunes de 16 ans, à savoir qu'elle est jolie (évidemment !), brillante scolairement (oh surprenant !) sans qu'elle ait besoin de d'ouvrir un cahier. Pff tellement bateau...

Et puis, ses réactions, émotions sont aussi convaincantes que celles d'un ours en peluche : Noah arrive et elle tombe amoureuse avec papillons dans le ventre et tout le tralalala ; ses parents lui ont menti sur toute sa vie alors elle ne comprend pas, elle est choquée et énervée... mais elle réussit à surpasser cela, prendre sur elle pour discuter avec eux... sauf qu'elle reste énervée donc elle part avec Noah sans prévenir personne.

Ca n'a aucun sens.

A croire que ses sentiments fluctuent toutes les quarante cinq secondes : si elle est déçue et folle de rage au point de fuguer avec le premier venu, pourquoi prendre la peine avant cela de leur parler ?

Mais Scarlett fait les deux à la fois, parce qu'elle est... Qu'est-elle au juste ? Courageuse ou insensée, positive ou naïve ?

Sincèrement je ne saurais comment la qualifier.

J'ai l'impression que l'auteur ne cernait pas son personnage, Scarlett lui permettait simplement de raconter une histoire sans qu'elle la vive réellement.

Même les qualificatifs employées par Noah pour la décrire sont ridicules : belle et pure. (Pure ? On parle d'une eau de source là ?)

Leur histoire d'amour est tout aussi surfaite : ils viennent de se rencontrer et Scarlett lui raconte son traumatisme sans aucune difficulté.

Ils s'écrivent cent onze textos et les voilà amoureux. Leur discussion tourne autour de leurs fêtes préférées tandis qu'ils se promènent main dans la main dans la forêt. C'est extrêmement niais. Inutile de préciser que je n'ai pas particulièrement apprécier leur couple.

Quant à Noah... Il aurait du être celui qui apportait de la profondeur au livre. Permettre d'appréhender une secte à travers un de ses membres était une merveilleuse idée, mais Natasha Preston n'a pas su l'exploiter.

J'aurais souhaité un roman presque psychologique, même si l'histoire d'amour aurait du m'alerter sur son contenu.

En tout cas, l'auteur aurait du selon moi se renseigner, interroger des spécialistes de la question, au lieu de quoi j'ai plutôt l'impression qu'elle a choisi de raconter cette histoire à travers son point de vue sur a question, sans voir la profondeur et complexité de cette réalité.

Je veux dire par là qu'une secte évoque à tout et chacun les mêmes grandes lignes : des personnes embrigadées, qui pensent être légitimes dans leurs idées ou actions, qui vivent cloitrées, et qui sont pour la plupart, légèrement perturbés (et là je pense particulièrement à Donald et Fiona dans le roman).

Mais là est tout le problème : nous n'allons pas tous en faire un roman. Comment faire un bon livre sur un sujet que nous ne connaissons pas ? Ce n'est pas possible à mon avis, et cette œuvre en est le reflet.

Tous les clichés auxquels on pouvait s'attendre sont présents avec des membres bien bien fanatiques. Rien de bien original, mais admettons : j'aurais presque pu l'accepter si il n'y avait pas eu Noah. Sérieux ? Son revirement est d'un ridicule.

On parle d'un embrigadement depuis sa naissance, d'un bourrage de crâne constant pendant des années, suffisamment important pour duper une fille, la livrer en pâture...Pour au final la délivrer, son amour pour elle étant trop puissant.

C'est tellement caricaturale, à l'image du reste : la pureté de Scarlett, sa famille soudée qui s'oppose à la folie de ses parents véritables et des membres de la secte.

La réalité est bien moins manichéenne et c'est pourquoi ce livre n'est pas vraiment légitime pour aborder ce sujet.

De plus, le suspense présent dans ce Week-end, qui m'avait permis d'apprécier le livre malgré la légèreté un peu trop prononcée de la plume de l'auteur, n'est pas de la partie ici. Les révélations arrivent trop rapidement, pas très bien menées.

Je n'ajouterai pas grand chose sur ce roman qui sonne creux selon moi, sans réel consistance, ce qui est fort dommage puisque l'idée de base pouvait fournir un roman fort prometteur...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon110 2021-07-06T17:16:27+02:00
Or

Assez surprise par ce livre, j'ai été happée par l'histoire, malheureusement la fin est assez bancale par rapport à ce qui la précède !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FauGDCP 2021-06-01T23:57:11+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas trop aimé ce livre. J'ai trouvé qu'il manquait beaucoup de réalisme au dialogue et le couple Noah et Scarlett pas intéressant et surfait. De plus, l'histoire en elle-même est fade.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par s0tiizz 2021-03-12T17:44:31+01:00
Bronze

Un livre vraiment étonnant...

L'histoire nous plonge au cœur de la vie d'une lyceenne sans histoire, Scarlett, qui a perdu la mémoire étant enfant sans jamais avoir pu accéder a ses souvenirs. Un jour, elle rencontre un nouveau venu, Noah, qui va chambouler sa vie de lycéenne. Au fil des récits de Noah et de Scarlett, nous essayons de tirer les fils du passé, tout en constatant que Noah en sait bien plus qu'il ne souhaite le dire. En effet, elle ne le sait pas encore, mais leur rencontre n'est en rien due au hasard ...

Ah quel synopsis intéressant. Pour être honnête, si j'avais su que le livre traitait de ce genre de sujet (Spoiler(cliquez pour révéler)les sectes religieuses), je ne l'aurais pas acheté. Cela aurait été bien dommage !

L'histoire est intrigante, passionnante et, jusqu'à la fin, je ne savais pas quels chemins l'auteure allait emprunter, tant les possibilités étaient larges. Je suis passée par toutes les émotions, et j'ai même été surprise de voir mes yeux s'humidifier à certains passages, tellement j'arrivais a comprendre parfaitement l'ampleur des sentiments des protagonistes. Ce genre de sujet ne m'attire pas du tout, mais la surprise était réelle et plaisante. Bravo à l'auteure pour me réconcilier (un peu) avec ce genre de thème.

J'ai trouvé que plus le nombre de pages du côté droit diminuait, plus cela devenait intéressant. J'avais fait une pause dans cette lecture, plus ou moins au milieu et je ne regrette pas de l'avoir repris.

De plus, les personnages sont forcement intéressants, complexes et totalement imprévisibles, ce qui rend le livre d'autant plus sympathique.

Je le classe en bronze uniquement parce que le debut du récit n'était pas à la hauteur de la fin. Ce qui est dommage car il vaut la peine.

Bien que l'auteure laisse place à une possibilité de tome 2 (je ne sais pas s'il en existe un), le livre se suffit à lui même et ne demande pas une suite.

Je ne sais pas trop à quels profils de personnes ce livre pourrait convenir, mais je serais surprise de lire ce que d'autres en ont pensé, le début étant tellement différent de la fin ...

Amateurs de livres jeunesse, laissez vous tenter et ne vous spoliez pas trop !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mocyan 2021-02-16T12:00:09+01:00
Lu aussi

On découvre trop rapidement la chute. Sinon la dernière moitié du livre est plus intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par les_livres_de_anais 2020-12-17T18:00:01+01:00
Bronze

Comme dit plus haut, ce roman m’a un peu déçu… Je m’attendais à beaucoup mieux après avoir lu « La cave » et « Le week-end ». J’ai bien aimé le personnage de Noah, d’une part avec son côté mystérieux dont on ne connait presque pas grand-chose et d’une autre part avec ce qu’il fait à la fin pour Scarlett. ⁣

On reconnait bien la plume de l’auteure, l’histoire est bien menée et rapide car les chapitres ne sont pas longs mais je ne m’attendais pas à tomber sur l’histoire d’une secte… Et je pense que c’est ce qui m’a un peu dérangée, comparé aux deux autres romans

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kathy-Kathy 2020-04-11T10:19:21+02:00
Or

horreur, secte, sacrifice humain, lumière éternelle. bon roman qui vous tiens en haleine, peu de chance que votre coeur ne tambourine dans votre poitrine pour rien !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-126 2019-09-05T12:32:52+02:00
Argent

J'ai été assez agréablement surprise par ce livre c'est le premier roman de Natasha Preston que je lis. Le suspense était bien distillée et la fin pas trop prévisible (comme dans les livres de K. Giebel)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petite_nihongo 2019-08-19T16:39:31+02:00
Or

Franchement, rien à dire.

Enfin je voudrais qu'il y est un peu plus de suspense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Estelle97 2019-08-16T13:06:51+02:00
Or

Troisième livre que je lis de cette auteure, je ne suis pas déçue !

J'aime particulièrement les scénarios qu'elle propose dans ces romans, celui de ce livre est génial ! L'écriture est fluide, ce qui nous permet de rentrer directement dans l'histoire, et de ne pas arrêter sa lecture avant la fin… Je le conseille !

Afficher en entier

Dates de sortie

Awake

  • France : 2018-06-06 (Français)
  • France : 2020-02-05 - Poche (Français)
  • Canada : 2018-08-03 (Français)
  • Canada : 2020-06-01 - Poche (Français)

Activité récente

Shiro69 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-23T20:33:05+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 150
Commentaires 32
extraits 4
Evaluations 72
Note globale 7.26 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode