Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ayana : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, Tome 4 : L'Héritière La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
Kiera Cass   
Je sais pas du tout par où commencer...
Peut-être par l'héroïne ? Oui allez !

Eadlyn est un personnage attachant malgré son caractère de princesse pourrie gâtée ! Elle est complexe, touchante, elle est la digne héritière du trône !
C'est très réaliste de la part de Kiera Cass d'avoir créer une princesse se sentant supérieure aux autres. Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, c'est donc pas étonnant ! Elle s'autorise des remarques blessantes assez déstabilisantes. Courage aux sélectionnés <3

Bah tient ! Parlons-en de ces sélectionnés (ceux qui m'ont le plus marqué) !
Mon chouchou ? Kile, le fils de Carter et Marlee sans hésiter ! Dès qu'il a été tiré au sort sans le vouloir, j'ai su que c'était lui ! Il est drôle, mignon, craquant... Mais très absent du roman... POURQUOI ?!
Passons maintenant au tour d'Henri. Autant le dire maintenant, je le vois plutôt comme un ami que comme un époux ! Il est adorable avec Eadlyn mais sa ne marchera surement pas car il n'y a rien de vraiment passionnel entre eux et il ne parle pas anglais.
Pour Ean Cable... Je le déteste ! Il a surement un plan en tête !
En bref, vous avez comprit que c'est TEAM KILE en ce qui me concerne ! <3

Mon dieu... Comme Maxon et America m'ont manqué ! Que c'est bon de revoir d'anciens amis avec 20 ans de plus et parents de plusieurs enfants <3 Après toutes ces années, ils s'aiment comme à la fin du troisième tome. Ils sont toujours fidèles à eux-même !
Mais mon dieu comme j'ai été dévasté à la chute du livre !
[spoiler]America ! Un infarctus ? Pas impossible... Elle est plus forte que ça ! [/spoiler]

Pour moi, il n'y a aucun point négatifs. C'est un livre parfait, un sans faute. <3 Merci à Kiera Cass d'avoir su renouveler le concept de la sélection de l'autre côté du miroir ! Cette lecture m'a vraiment ravie ! MERCI <3

5/5 <3

Ps: [spoiler]Une histoire d'amour entre Erik et Eadlyn ? (Même si je reste TEAM Kile !)[/spoiler]
Ten ni kou, Tome 4 Ten ni kou, Tome 4
Sakura Mochizuki   
Je suis convaincue que de tous les tomes, celui-ci est sans aucun doute mon préférée. Je crois que je n'ai pas cessée un seule instant de me réjouir ou de m'apitoyer sur le sort de nos héros. Quelle histoire fantastique ! Je n'ai jamais éprouver un tel bouleversement en lisant un livre avant celui-ci.

Mon dieu ! Que de rebondissement à nous en faire perdre haleine !

Je me suis même laissée succomber au chagrin, dans un passage qui me fait encore maintenant, montée les larmes aux yeux. Ce n'est pas vraiment possible d'exprimer en de simple mots, ce que j'ai ressentit pendant ma lecture...

Je souhaite à tout lecteur intrépide de trouver autant de plaisir à lire un livre que moi avec celui-ci.

par Yuky33
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
Le premier tome d'une série qui se promet d'être très intéressante ! C'est un plaisir d'en apprendre plus sur les personnage et la nouvelle réalité de leur monde. Cette histoire de couronnement et fascinante e observer les réactions de tout un chacun est une vrai partie de plaisir ! L'histoire qui entoure les renégats sera sûrement plus palpitante encore, aux tomes suivant j'en suis persuadée !

Maintenant, l'histoire est attrayante, mais j'attends encore de lire la suite !

par Ayana
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Avant toi Avant toi
Jojo Moyes   
Un vrai petit coup de coeur ! Impossible de ne pas succomber à cette histoire empli de sentiments et d'humour facile. Je me suis tout bonnement régaler devant ce livre et je le conseille à plus d'un !

par Ayana
La fleur du démon, tome 10 La fleur du démon, tome 10
Hisamu Oto   
Cette fin... Je la déteste vraiment. C'est vrai quoi, ça aurait pu se finir d'une autre manière bien plus joyeuse parce que là, c'est tellement triste et émouvant... [spoiler]En fait, j'aurais préféré que l'histoire s'arrête à la fin du mariage ou au moment où l'on voit qu'Hana est une femme et qu'elle a eu deux enfants avec Bibi. Parce qu'on pouvait très bien se passer de cette fin où l'on voit la tombe d'Hana et Bibi qui est à présent seul - bien qu'il y ai toujours Ferten, Elinore, Tony et ses enfants avec lui, ce n'est pas la même chose : la fille qu'il aime est morte depuis 3 ans. Et les années ne feront que s'accumuler. Et même si Hana a du vivre longtemps - au moins 80 voire 90 ans - c'est si peu dans une vie de démon... Du coup, pour Hana, ce n'est pas triste, au contraire : elle a vécu une vie formidable, entourée de personnes qui l'aimaient et elle a une vie mouvementée, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais, Bibi, quant à lui, l'a vu vieillir et enfin, mourir. Et maintenant, il est seul, en quelque sorte. Pour l'éternité (enfin pas totalement puisqu'il finira par mourir, mais quand? Après tout, la vie d'un démon est extrêmement longue)[/spoiler].
Du coup, je trouve cette fin décevante, elle nous laisse un goût amer en bouche et, selon moi, elle ne colle pas avec le reste de la série. C'est vrai, quoi : toute la saga était drôle, humoristique, légère, fraîche. Et la fin est déchirante, triste, émouvante. Je trouve ça abusé de finir de cette manière. De saper autant le moral de ses lecteurs. OK, c'est une belle fin, si on veut. Mais pas pour Bibi. Si on se met à sa place, on ressent vraiment de la peine, un grand vide. D'ailleurs, c'est ce que je ressens actuellement. Un énorme trou dans ma poitrine. Comme j'ai fini la saga hier soir - j'ai pleuré pendant au moins 20 bonnes minutes et même ce matin, en y repensant, je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer de nouveau - et je n'arrive pas à penser à autre chose. Le problème, c'est que dès que je regarde la couverture du tome 10 - et même n'importe quel autre volume de la saga, d'ailleurs -, je revois cette image. [spoiler]Celle de la tombe de Hana.[/spoiler] Et ça me fait mal, vraiment atrocement mal. [spoiler]Je sais pas, moi. L'auteure n'aurait pas pu nous faire une vraie happy end? Ou nous laisser imaginer notre propre fin? Bon, j'avoue que j'aurais peut-être râlé en disant qu'on ne savait pas tous les détails, mais au moins je n'aurais pas été si triste, si vidée. Et puis, vu le nombre de rebondissements qu'il y a eu dans cette histoire, je pense que l'auteure aurait pu inventer que Klaus - ou n'importe qui d'autre mais je pense à lui parce que les potions pour grandir, se transformer en chat et avoir des oreilles de chat venaient de lui - créait une potion pour qu'Hana devienne immortelle, se transforme en démon ou du moins, pour que sa vie soit prolongée de 100 ans ou plus. Comme ça, elle aurait pu vivre bien plus longtemps avec Bibi. Alors que là, elle l'abandonne si rapidement... Je sais que ce n'est pas de sa faute, surtout qu'elle a quand même vécu longtemps - heureusement d'ailleurs - mais c'est bien trop court pour une vie de démon. Et puis, il n'y a qu'une partie de sa vie où elle était jeune, belle et tout ça... A partir de 50~60 ans, elle était déjà bien plus vieille que Bibi. Quelque part, ça me dérange de penser à ça mais c'est la vérité. Et puis, passer de leur mariage qui est une étape importante et joyeuse dans leur vie à sa mort, c'est horrible, c'est trop brutal... Franchement, je me répète peut-être mais j'aurais largement préféré ne pas savoir ces détails là. M'imaginer qu'Hana vivrait éternellement avec Bibi, grâce à une potion, un sort ou je ne sais quoi d'autre. Voilà ce qui aurait été parfait. Pas ça. Et maintenant, dès que je revoie ces livres, je pense à cette fin et je n'arrive pas à me remémorer les bons souvenirs, les rires, les dialogues qui m'ont tant amusé... [/spoiler] Et puis selon moi, les retrouvailles entre Bibi et Hana sont trop rapides et trop simples, j'aurais préféré qu'elles soient plus longues et plus complexes, que l'on voit Hana en jeune fille dans davantage de tomes.
Pour conclure, je suis vraiment déçue par la fin de ce tome et de cette saga, mais globalement, j'ai adoré la série et les personnages vont affreusement me manquer. J'espère que cette impression de manque et ce trou dans ma poitrine vont vite disparaître parce que là, je suis vraiment vidée et encore super triste... Franchement, je recommande ce manga à toutes les fans de shojo, mais je vous conseille vivement de vous arrêter à la scène de fin de mariage et de ne pas lire la suite. Du moins, le chapitre de bonus oui, mais pas ce qui suit le mariage. Parce que personnellement, si j'aurais su, je ne l'aurais pas lu.

par Cassy33
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Je veux être en Mai 2014. Je veux le tome 3 de "La Selection". Et je veux, non j'exige que America et Maxon finissent ensemble.

Ce deuxième tome comme le premier est fantastique, on reste dans le même contexte que le premier tome : La Sélection, donc pas vraiment de changement d’environnement ni de grande action mais de toute façon ce roman, n'est pas du tout un roman d'action, personnellement ça ne m'a pas dérangée le moins du monde.
En fait l'histoire en elle-même ce porte plus sur le choix amoureux que autre chose mais ça ne m'a pas gênée non plus.

Concernant les personnages, comment vous dire, je les aimes toujours autant mais j'ai tous eu envie de leurs taper la tête dans un mur plus d'une fois.

America est submergée par le doute, même un peu trop à mon goût, ok Aspen est son premier amour et c'est normal qu'elle ne l'oublie pas facilement mais si cette amour était aussi fort que ça elle ne serais jamais tombée amoureuse de Maxon, c'est un fait. Et quand enfin elle fait un choix, il faut qu'il se passe quelque chose et qu'elle se rétracte. Le problème est qu'elle ne se bat pas assez, le pire c'est qu'elle en a conscience, et je pense que si elle ne se bat pas assez c'est parce-que elle prenait déjà Maxon pour acquis. Heureusement son raisonnement à la fin de ce tome m'emplie d'espoir, fait qu'elle ne change plus d'avis sinon je l'égorge.
Sinon, j'aime toujours autant son humanité et son côté Révolutionnaire, elle pourrait changer le monde si elle s'en donne les moyens. Bref, une héroïne que j'affectionne toujours autant malgré des envies de la secouer parfois.

Maintenant à Maxon - marry me, please -, je l'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie mais lui aussi parfois j'avais envie de le secouer, car j'ai l'impression que Monsieur baisse vite les bras, il voit que America s'éloigne de lui et qu'est-ce qu'il fait ? Il va en voir d'autres et l'ignore mais mince mon gars, bat toi ! Certes, je comprend parfaitement qu'il puisse en avoir marre et être perdu mais ce n'est pas en restant les bras croisés et à attendre que ça va marcher, en fait lui et America joue au jeu du chat et la souris et à la fin ils se sont un peu brûlés les ailes. Mais Maxon, fort heureusement pour America - et moi - ne lâche quand même pas l'affaire si facilement. Concernant, Maxon et juste Maxon, ce qu'on apprend sur lui est déchirant, il est plus fort que ce que je pensais. Il a aussi une grande humanité en lui, lui aussi pourrait changer les choses si il s'impose, il a grand coeur.

Pour finir, Aspen, mon trouble fête que j'aime bien mais qui gâche absolument tout mes plans, parfois j'ai même eu l'impression qu'il essayer de monter America contre Maxon, à cet instant j'avais envie de le pousser d'une fenêtre. Dans ce tome on en apprend pas plus sur Aspen, il est toujours trop révolutionnaire, un peu ça va, trop ça va pas et il est aussi vraiment tenace. Personnellement, je le vois plus en ami d'America qu'en amant.

Concernant les autres personnages, Celeste est toujours une salope, Kriss n'a beau pas être méchante, je le sens fausse et elle contrarie vraiment tout mes plans. Anne, Lucy et Mary sont toujours aussi marrante et adorable, je l'ai adore ! Et le roi, nous montre une nouvelle facette de lui...
Pour Marlee, [spoiler] mon dieu, le choque, heureusement que Maxon a le coeur sur la main. Surtout que c'est un personnage que j'adore.[/spoiler]

Maintenant, j'attend le tome 3 et j'espère que dans ce tome, nous aurons le choix, le mariage mais aussi un peu d'action, je ne sais pas moi, une espèce de Révolution, que les castes ne soit plus. Bref quelque chose.
Mais j'espère surtout que Maxon et America finiront ensemble, je n'envisage pas autre chose, si ils ne finissent pas ensemble ça gâchera limite toute la trilogie. [spoiler]Le choix ne dépend que de America, à la fin elle choisie Maxon, maintenant il ne faut plus qu'elle se rétracte. Maxon certes à aussi des affinités avec Kriss mais il le lui à bien fait comprendre, c'est juste un plan de secours, son coeur lui appartient - à America -, il faut juste qu'elle gagne sa confiance.[/spoiler]
Vivement Mai 2014. #TeamMaxon & #TeamAmerica.

par Megane84
Ten ni Kou, Tome 1 Ten ni Kou, Tome 1
Sakura Mochizuki   
Original, addictif et très intriguant, ce chef d'oeuvre nous emmène sur les routes d'un monde inconnu, aux côtés de la trépidante Suzuka, une jeune japonaise qui a peur des garçons.

Tombée dans la mer, elle se retrouve soudain projetée dans une réalité différente de la sienne. Aidée par deux jeunes hommes, Gaoshin et Yonyan, elle cherche alors un moyen de retourner dans son monde.

Je n'ai rien à dire si ce n'est que ce manga est superbe. Que ce soit des illustrations au scénario, tout est merveilleusement réalisé pour nous faire vivre des aventures fantastiques aux côtés de nos 3 héros. Suspens, amour, royauté, tout est mis en oeuvre pour nous faire lire un véritable conte de fée revisité et addictif de part son originalité et ses personnages très touchant.

La lecture reste simple et fluide, et convient donc à tout types de lecteurs. C'est une splendide découverte que je conseille fortement, mais qui malheureusement n'est pas disponible en version papier.

Pour tout ceux que ça intéresse voici le lien du tome 1 jusqu'au 4 :

http://www.scan-manga.com/1762/Ten-ni-Kou.html

Bonne lecture !

par Yuky33
La fleur du démon, tome 9 La fleur du démon, tome 9
Hisamu Oto   
Bien que ce tome ressemble à s'y méprendre à une fin, le dernier tome n'est pas celui-ci. En effet, après nous avoir abandonné sur une fin pour la moins touchante et dramatique, l'auteure se ravie déjà de nous faire retrouver nos deux héros dans le tome 10.

Malheureusement, le tome 10 ce trouve bel et bien être cette fois ci le dernier tome de cette série à en faire retourner la tête de plusieurs. Le suspens reste donc à son apogée jusqu'au prochain et dernier volume.

par Yuky33
La fleur du démon, tome 8 La fleur du démon, tome 8
Hisamu Oto   
Bien qu'il ne soit pas vraiment disposé à vieillir de la même manière, j'ai eu l'étrange impression de voir Bibi évoluer au fur et à mesure de l'histoire. Peut-être est-il possible qu'il est mûrit au cours de l'histoire ?

par Yuky33