Livres
451 702
Membres
397 353

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires

Ayesha



Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par FeyGirl 2019-01-10T20:39:05+01:00
Bronze

L’intégrale d’Asheya, parfois référencée sous le nom les Trois Lunes de Tanjor, est une trilogie d’Ange, pseudonyme d’un couple d’auteurs français. Cette trilogie comprend les trois tomes suivants : Le Peuple turquoise, La Flamme d’Harabec et La Mort d’Ayesha. J’avais lu des commentaires qualifiant ce cycle de « chef d’œuvre de la fantasy française »…. et je trouve cette affirmation très exagérée. Cependant, j’ai passé un bon moment, car ce sont des livres où on ne s’ennuie pas, avec des rebondissements et des retournements de situations fréquents.

La trame de fond est la libération du Peuple Turquoise, un peuple venu voici trois mille ans, et maintenu en esclavage sous prétexte religieux. Nous suivons les aventures d’Areck, un noble déclassé et meurtrier, et de Marikani, la reine d’Harabek. A travers les pérégrinations des principaux protagonistes, les auteurs nous décrivent un monde constitué de régions avec des cultures différentes, et j’aurais aimé qu’ils détaillent plus les cultures traversées. Dans le même ordre d’idée, les personnages auraient pu être plus approfondis. Seuls Areck et Harrakin, le roi d’Harabek sont fouillés. A titre d’exemple, je ne me suis pas attachée à Marikani, ce qui est bien dommage.

Par contre, nous sommes dans un monde de fantasy, très inspiré par les cultures orientales…. sans magie (ou presque). Les populations croient à la magie et aux dieux, mais dans les faits ceux-ci semblent ne pas exister : les auteurs ont expliqué être athées. Par contre, la religion est un prétexte pour établir un ordre social (les descendants des dieux sont rois, le peuple Turquoise est esclave par la volonté des dieux), et surtout la hiérarchie religieuse utilise ses pouvoirs et son influence pour des causes très personnelles. De même, la fin (que je ne vous divulgue pas) s’accomplit grâce à la croyance des populations. J’ai trouvé que c’était un aspect très intéressant, peu développé dans ce genre littéraire.

En conclusion, je dirais que c’est un cycle agréable à lire, original dans son thème sur la religion, et ce même si j’aurais aimé mieux connaître les personnages principaux et secondaires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2018-11-03T17:39:53+01:00
Diamant

Dès la première page, je me suis laissée emportée par ce récit dans lequel les personnages sont mémorables, à commencer par le duo formé par Arekh et Marikani. Leurs relations sont intenses.

Arekh est un voleur, parricide - bien malgré lui - mais aussi bigot . Marikani, elle, est une reine athée, généreuse et aimée de son peuple et qui ne veut surtout pas devenir un leader.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ol 2018-06-30T23:53:46+02:00
Pas apprécié

Le scénario en lui même n'est pas mauvais, mais je n'ai globalement pas apprécié la lecture de ce livre. Ce fut long et fastidieux. Je ne peux pas dire qu'il soit à éviter, il y a de bonnes idées et parfois j'ai été pris pendant quelques pages... trop peu. Lu en version intégrale. J'ai trouvé certains protagonistes un peu trop stéréotypés, frôlant l'absurdité parfois. À tenter si le synopsis vous branche vraiment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par camille2159 2018-06-17T18:24:37+02:00
Or

La lecture de ce livre était un yoyo émotionnel. Le premier tome : un régal, une écriture fluide, des personnages que j'appréciais sans être clichés, des surprises à chaque page. Puis le tome deux, long à commencer mais que la fin à réussit à me garder en haleine. Le tome trois, ce fut l'inverse : le début génial, mais la fin... Les personnages deviennent clichés, trop de descriptions de combat inutiles, une fin qui tombe à plat. Dommage, je finis ma lecture sur une note négative alors que le tome 1 m'avait tant plu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par grossetope 2018-05-21T12:30:40+02:00
Bronze

J'ai eu beaucoup de mal à commencer ma lecture. J'ai dû relire des lignes pour comprendre ce que les auteurs voulaient dire. Et puis j'avais du mal à m'imaginer leur monde, leurs peuples.... Je n'avais rencontré cette difficulté quand j'ai abordé les nombreux livres de Tad Williams, de David Eddings ou de Tolkien.... Une fois habituée au style des écrivains, cela a été plus facile. Ce n'est pas un livre de "Fantasie" comme les autres, même si l'univers décrit ne correspond pas au nôtre. Non, il n'y a pas de sorciers, d'êtres magiques, de créatures fantastiques, de divinités. Les hommes et les femmes seuls vivent, se battent et meurent ! Beaucoup de questions sont abordées : les dieux existent-ils vraiment ? Quel est le rôle d'un bon dirigeant ? Est-il attaché à la vie de ses sujets ? Ou au contraire, doit-il les sacrifier pour le bien de tous ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathy97 2018-05-04T15:31:09+02:00
Diamant

Ce livre a été un vrai coup de cœur ! J'ai rarement ressenti des émotions aussi intenses à la lecture d'un roman.

Les personnages sont vraiment d'une grande profondeur, très réalistes et vraiment très bien travaillés. Leur évolution au fil des pages est tout simplement magnifique. On ne peut que s'attacher à eux et suivre avec passion leur incroyable histoire. Les protagonistes principaux portent le récit avec une telle force qu'il est vraiment difficile de s'en échapper, mais les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus et apportent tous vraiment quelque chose à l'histoire.

Cette dernière est tout simplement grandiose avec des intrigues et des sous-intrigues qui s'entremêlent rendant le récit toujours plus spectaculaire, plus poignant et plus passionnant. De plus, les thèmes abordés sont particulièrement intéressants car ils posent de vraies questions, des interrogations profondes sur la nature de l'être humain, la religion et l'esclavage.

Ayesha n'est pas un simple roman de fantasy et je me suis même demandé plusieurs fois si on pouvait réellement le placer dans cette catégorie. La magie y tient une place particulièrement importante, originale et inattendue car tout au long du récit, on se pose des questions, on veut savoir si ce que l'on croit, si ce que les personnages croient est vrai. C'est un livre empli de mystères et le suspense est vraiment saisissant.

La plume des auteurs est splendide avec des descriptions précises et détaillées, un vocabulaire riche et recherché et une parfaite maîtrise des pensées et des sentiments internes des personnages.

Et la fin est tout simplement somptueuse même si j'aurais aimé que cela se termine autrement.

Ce roman se montre souvent sombre et violent mais il allume aussi une inextinguible lumière d'espoir au milieu des ténèbres.

Ce roman m'a profondément touchée, j'ai vibré d'intenses émotions à chacune des pages, ressenti un réel attachement aux personnages, pleuré, rit et souffert avec eux à tel point que refermer ce livre a été une vraie torture. Arekh, Marikani, Liénor et même Harrakin vont me manquer pendant un certain temps.

Un seul petit regret, que tout se termine si vite et que certaines questions restent sans réponses (même si cela apporte aussi un certain charme).

Je recommande ce roman à tous ceux qui sont amateurs de grandes aventures, d'histoires autant merveilleuses que déchirantes, et je suis sûre que même ceux qui n'aiment habituellement pas la fantasy sauront apprécier un tel roman.

"Maintenant mon ciel est vide. Le monde est vide." En tout cas jusqu'à ce que je trouve un autre livre à la hauteur de celui-là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coriolis 2018-03-26T19:03:43+02:00
Bronze

J'avoue ne pas avoir été emballée plus que ça par ce livre. Il se lit plutôt bien, mais je n'ai pas été scotchée à ses pages, loin s'en faut.

L'intrigue manque de rythme et d'originalité, les personnages sont convenus et l'histoire d'amour pas franchement émouvante.

On retrouve abondamment au fil de ces pages les thèmes de la religion et de l'esclavage, mais traités de façon plutôt conventionnelle et assez peu réaliste.

Bref, c'est une honnête lecture, mais qui m'a laissé un petit arrière goût de carton-pâte en bouche...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aventurine20 2018-03-09T17:15:03+01:00
Diamant

Ayesha est une histoire à couper souffle, intelligemment bien maîtrisée et d'une justesse étonnante. J'ai enfin terminé ma lecture de cette intégrale et le moins que l'on puisse dire, c'est que je ressors marquée par ce roman, par ses personnages et par cette histoire qui parle de tant de sujets et qui parlent au nom de toutes les voix.

Dès le début, l'histoire est prenante et on ne lâche pas le roman, c'est impossible. Les révélations nous surprennent, les combats épiques nous tiennent en haleine et les moments plus simples et plus calmes nous touchent au cœur par leur authenticité ; il n'y a pas un moment d'ennuyeux, de superflus ou de faux. Ce roman est une bourrasque et je ne m'attendais pas du tout à une telle lecture, à un tel niveau d'intrigue lorsque j'ai tourné les premières pages. Il est riche de nombreuses cultures, d'un passé vaste qui garde encore quelques mystères. Mais ce qui porte ce roman, ce sont quatre figures : Arekh, Marikani, Liénor et Harrakin. L'histoire tient autant de ces hommes et ces femmes que de la légendaire Ayesha et si le destin réalisé est tel qu'il l'est, c'est grâce à eux. Ce qui rend leur vie, leurs émotions d'autant plus fortes et importantes. Ils ne m'ont pas laissé indifférente et je crois que ce sont les seuls personnages de fantasy épique française qui m'ont autant marqué.

Spoiler(cliquez pour révéler) Je ne sais plus quel commentaire m'avait mis la puce à l'oreille, mais j'avais le pressentiment que la fin serait dure et qu'elle aurait toutes les chances de m'atteindre. Je suis, honnêtement, partagée entre une très grande tristesse — parce que j'ai tellement apprécié ces personnages et avoir une fin si tragique, ça me tue — et la colère. Mais pourquoi avoir fait un tel choix ? Il y avait d'autres façons de continuer la justesse du récit, sur le traitement aux esclaves, à la religion... Marikani n'était pas obligée de mourir, pas après tout ce qu'ils ont vécu. Ça me fend le cœur !

Et en même temps je reconnais encore authenticité de la scène, qu'après tout ce Liénor a subi, elle ne peut pas laisser le peuple perdre foi, elle ne peut pas ne plus croire, parce que son fils serait mort pour rien et qu'il serait simplement une victime et pas une mort utile au dessein d'Ayesha. Mais ça me porte un véritable coup au cœur de découvrir une telle fin, après des jours à lire sans m'arrêter, plongeant dans un univers riche, intelligent et si bien présenté.

Une dernière petite chose : j'ai été légèrement déçue de ne pas savoir pourquoi le peuple turquoise s'est enfui de ses terres. Si jusqu'ici le mystère entre les dieux et la réalité plus humaine était utile et qu'il était évident que trop d’informations aurait pu briser un équilibre parfait, j'aurais aimé apprendre quelque chose sur le passé du peuple turquoise. J'aurais aimé découvrir leurs terres et leur culture d'avant la traversée. Ce n'est qu'un bémol, mais tout de même, j'aurais aimé savoir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2016-07-11T01:17:11+02:00
Argent

Voici un livre sur lequel je reviendrai.

C'est un livre qui s'apprécie à la première lecture pour l'histoire, la fantasy, les personnages; je pense que c'est un livre qui doit s’apprécier encore plus dans les lectures ultérieures grâce aux sujets de réflexions qui en découlent.

J'ai trouvé que c'était un bon roman de fantasy, qu'il nous pousse à réfléchir en plus n'est pas négligeable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lektor75 2016-05-15T11:04:25+02:00
Diamant

Quelle claque, tant côté style que scénario. Et tellement d'actualité ! La stupidité, le fanatisme de l'humanité, le génocide... tout cela pour des divinités invisibles. L'ambiance Fantasy est bien moins présente que dans d'autres ouvrages du genre, mais ce cycle reste incontournable pour les fans de l'imaginaire... C'était bien avant Le Trône de Fer !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode