Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Azeria : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
19 Days 19 Days
Old Xian   
Superbe web série! Hilarante mais touchant parfois des thèmes sensibles comme l'abandon ou encore l'homosexualité, cette série peut aussi nous faire ressentir de la peine pour des personnages tellement attachants! Honnêtement j'ai dévoré les chapitres, en une soirée c'était fini! Mais j'attend avec impatience la suite...

par Swein
Histoires de vampires, Tome 3 : Emma contre les vampires Histoires de vampires, Tome 3 : Emma contre les vampires
Kerrelyn Sparks   
J'ai adorer ce troisième tome, et c'est celui que j'ai préféré parmi les trois, l'histoire d'amour des deux personnages principale est enivrante,(mais il est toute fois à noter que ce livre comporte des scènes explicite)et il faut le dire totalement envoûtante on rêve toute d'une si belle histoire d'amour n'est ce pas? Quoi qu'il en soit une histoire qui nous tien en haleine du début à la fin avec c'est multiple phases d'émotions et de rebondissement.
Londres la ténébreuse, Tome 1 : La Fugitive de Whitechapel Londres la ténébreuse, Tome 1 : La Fugitive de Whitechapel
Bec McMaster   
Un livre assez moyen dans l'ensemble. Je suis assez mitigée : je n'ai pas détesté et je n'ai pas non plus adoré le roman...

L'écriture est fluide et agréable, je ne suis pas déçue de ce côté là.
Mais je pense que le scénario aurait mérité d'être creusé et un peu plus recherché.

Je m'attendais à un univers Steampunk beaucoup plus présent, or à mon goût celui-ci n'est que très légèrement survolé. J'apprécie les inventions, les tenues et autres éléments Steampunk mais dans ce titre cet aspect est passé à la trappe. En fin de compte l'intrigue tourne d'avantage autour d'une romance entre un sang-bleu et une humaine. Il y a un peu de bit lit ce qui n'est pas pour me déplaire bien au contraire mais le contexte n'est juste qu'un prétexte d'écriture. Dommage !

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le récit, il existe des différences subtiles entre vampire, sang bleu, virus du besoin. Il faut assimilé de nombreux éléments qui petit à petit sont évoqués au fil des chapitres. De prime abord nous ne voyons pas assez le côté créatures surnaturelles.

Je me suis ennuyée pendant la première moitié du livre car il ne se passe rien d'intéressant. La seconde partie quant à elle est plus captivante. Mais j'ai vraiment dû me motiver pour terminer ma lecture, j'ai fait de très nombreuses pauses et je n'arrivais pas à la reprendre.

Je n'ai pas été surprise par la trame car très rapidement nous trouvons l'identité du vampire, il est facile de deviner la tournure des évènements. Le scénario manque de consistance et de rebondissements. La relation entre nos protagonistes reste trop banale. Le lecteur ne ressent pas la psychologie des personnages, et ne peut donc pas être attaché à eux. Certains aspects auraient mérités d'être approfondis.

Je ne me suis pas véritablement prise d'affection pour l'héroïne par moment elle reste fade, et n' est pas assez charismatique. De plus Honoria est souvent agaçante pour ne pas dire autre chose... bref elle tape sur les nerfs du lecteur. Au début nous voyons son côté prude, oie blanche mais trop rapidement elle change du tout au tout pour céder rapidement aux avances d'un personnage.

La romance n'est pas assez crédible à mon goût. Les choses vont trop rapidement et les sentiments ne se ressentent pas. Il s'agit plus d'une relation charnelle qu'autre chose. Blade lui oscille entre brute et romantique... Le roman se laisse lire et reste moyen dans son ensemble il y a quelques scènes de combats captivantes - notamment vers la fin.

En conclusion : le résumé laissé présager une intrigue plus palpitante, un univers Steampunk très présent, forcément sur ce point je suis déçue. Le livre se laisse lire mais n'est pas non plus extraordinaire. L'originalité manque cruellement, il y a une impression de déjà vu. Bref Un livre passable mais sans plus.


Les Loups de Riverdance, Tome 3 : Logan Les Loups de Riverdance, Tome 3 : Logan
H. V. Gavriel   
C'est la première fois que je lis une romance gay entre un vampire et un loup-garou et je dois dire que j'ai beaucoup aimé, c'était différent de toutes ces romance homme/femme que j'avais lu jusqu'à présent. par contre, bien que je sois une grande fan des scènes de fesse, je dois dire que là j'ai été servie ... et peut-être même un peu trop, quelques scènes de sexe auraient été appréciable. De plus, j'ai trouvé que Logan était un peu trop mélodramatique par moment, en même temps si il avait été un gros dur sans sentiments je le l'aurait pas autant aimé mais honnêtement, quelques chouinements en moins auraient été appréciable.

Au final, ce fut une lecture assez longue, qui aurait bien méritée une bonne centaine de pages en moins, mais qui, si on la prend dans son ensemble, était vraiment agréable à lire.
J'ai hâte de savoir sur quel couple portera le prochaine tome (et si il est question d'un ours je suis 100% pour !!)

par Nolany
Le Clan des Nocturnes, Tome 4 : Damien Le Clan des Nocturnes, Tome 4 : Damien
Jacquelyn Frank   
C'est toujours avec un réel plaisir que je retrouve le Clan des Nocturnes et la plume enchanteresse de cet auteur ainsi que son imagination époustouflante. Dommage encore une fois que la traduction ne soit pas tout à fait à la hauteur de la poésie qui se dégage toujours de cette prose, nous gratifiant de quelques phrases dénuées de sens! Etant moi même une grande rêveuse, je peux tout de même retirer la substantifique moelle et ne cesse de m'émerveiller en lisant autant de détails concernant les pouvoirs de toutes ces races et surtout la manière que Jacquelyn Franck a de les mettre en scène intelligemment à la moindre occasion.

Si les tomes précédents avaient bouleversé le monde des démons lorsqu'ils découvraient que leur peuple s'étiolait parce qu'il ne trouvait pas leur âme soeur druide, et des lycanthropes lorsque leur reine épousa celui qu'ils considéraient comme le Boucher ennemi des leurs, celui s'apprête à révolutionner toutes les institutions vampiriques, tout un système sur lequel ils se basaient pour vivre leur éternité, tout ce qu'ils croyaient inhérent à leur nature! Je me demandais bien par quel tour de magie machiavélique l'auteur allait s'en sortir pour unir un vampire à une lycanthrope alors qu'il leur est interdit de se nourrir sur d'autres Nocturnes. Et bien bravo! En plus de nous ouvrir le monde de vampires, nous côtoyons également les mistrales et le peuple des ombres, ce qui nous démontre une fois que plus que l'auteur sait où elle va et que son univers est extrêmement riche, tentaculaire et innovant.

Cet opus est beaucoup plus subtil que les précédents et fait preuve d'une finesse exquise lorsqu'il s'agit de décrire tous les sentiments qu'éprouvent les protagonistes, et de s'attaquer à ce clan, dont Damien est le représentant le plus charismatique! Prince des Vampires, le plus âgé aussi, s'il montre une quelconque faiblesse tous les dirigeants des autres clans voudront lui ravir son trône, ce que veut éviter à tout prix Jasmine son amie, car Damien est le seul à pouvoir gérer les débordements de ces êtres lorsque l'ennui les gagne, qu'ils laissent s'exprimer leurs plus bas instincts de chasseurs avides de plaisirs et de sang.

Dans le tome précédent nous faisions la connaissance de la soeur de Siena reine des lycanthrope, Syreena, une curiosité génétique pour son peuple puisque adolescente, suite à une grave maladie, elle avait développé un physique différent mais totalement en accord avec sa double capacité de métamorphose. Elle a grandi recluse au sein d'un ordre de moines guerriers redoutés même de la reine. Lorsque Siena a pris le pouvoir 15 ans auparavant, Syreena a rejoint la cour pour y assumer le rôle de conseillère. Nous découvrons une jeune femme femme pragmatique qui se sent tiraillée et incomplète, qui n'agit qu'en fonction de ce que l'on attend d'elle, sans vraiment savoir ce qu'elle souhaite elle, jusqu'à ce qu'un vampire la bouleverse, la déstabilise, la révèle.

Suite à la découverte d'une immense bibliothèque enfouis regroupant toute l'histoire des Nocturnes, des érudits de chaque clan ont reçu la tache ardue de déchiffrer les anciens manuscrits qu'elle contient. Syreena doit veiller à la bonne marche de cette colossale mission, et se fait enlever par Ruth, la démone renégate. Damien qui accompagnait Jasmine dans les cavernes russes, met tout en oeuvre pour retrouver la princesse. Alors que sa vie ne tient qu'à un fil il risque la sienne pour la sauver, entrainant des conséquences totalement inattendues. Alors que Syreena se remet de ses blessures, tous deux se rapprochent l'un de l'autre, Damien, du haut de son millénaire a acquis une sagesse tirée de ses expériences et va la pousser à agir selon ses instincts et son coeur, là où elle ne soupesait que devoirs et responsabilités. Il va devoir braver ses craintes et ses doutes pour qu'elle croit en eux, afin que tous deux puissent être acceptés de tous. Ce qui ne va pas être évident puisque Damien a ses propres ennemis et Ruth est plus vicieuse et déphasée que jamais!

Nous ne voyons quasiment pas les démons ici si ce n'est Elijah, mais que les accrocs se rassurent, nous les retrouverons au prochain tome qui porte sur Noah, prévu pour le 27 septembre...

par Seregan
Chasseuse d'Aliens, Tome 1 : Fatal Rendez-Vous Chasseuse d'Aliens, Tome 1 : Fatal Rendez-Vous
Gena Showalter   
J'appréciais les seigneurs de l'ombre de Gêna Showalter et comme cette saga chasseuse d'aliens est une re édition, je n'ai pas eu peur d'un supposé côté vieillot au niveau de l'intrigue puisque cette auteur semble apporter de la fraîcheur et de la légèreté à tous ses récits! Et pourtant je dois dire que j'ai vraiment été agréablement surprise tout au long de ma lecture! Ce premier tome est bien plus abouti que ce que j'ai pu lire d'elle auparavant, j'ai de suite été embarquée et par le style et par le caractère de tous les protagonistes, ainsi que l'originalité de l'enquête!

Nous découvrons un monde envahi depuis quelques décennies par près d'une cinquantaine de races différentes d'Aliens, dont certains ont des pouvoirs physiques ou psychiques effrayants. Pourtant le gouvernement préfère ne pas affoler la population en passant certains de leurs méfaits sous silence! Mia Farrow dirige une équipe de l'A.I.R, unité spéciale mise en place pour contrôler et punir les Aliéns qui tentent de mettre les humains à leur menu! Dépêchée sur les lieux de crimes avant la police criminelle, elle relève les indices extra terrestres s'il y a et traque les coupables, faisant office de juge, juré et bourreau.

Un métier d'homme pour un petit bout de femme d'apparence fragile mais qui s'est fait une solide réputation de guerrière impitoyable et tenace! On la sent aussi imprévisible qu'une grenade dégoupillée, dotée d'un humour plutôt noir qui sied à ceux qui chaque jour sont confrontés au coté sombre de la nature humaine, et non-humaine puisqu'il faut compter avec les "envahisseurs". Une sorte d'armure intérieure qui lui permet de ne pas flancher, d'autant qu'elle traine aussi son lot de sales coups infligés par la vie! Avec Dallas son coéquipier de longue date, elle enquête sur la disparition de plusieurs hommes aux mêmes caractéristiques physiques, disparus donc l'un d'eux est retrouvé mort, objet d'une étrange mise en scène limite sexuelle!

Mia a quelques capacités hors normes pour une humaine et fait son job avec passion. Prompte à utiliser ses poings, son cerveau turbine aussi férocement. Et elle va en avoir besoin car ses investigations vont la conduire sur la piste d' Arcadiens l'une des races les plus puissantes et dangereuses parmi les Aliéns! Elle va aussi devoir composer voire pactiser avec l'ennemi, en la personne de Kyrin, guerrier Arcadien très puissant mais ô combien adorable! Je l'ai adoré, d'une élégance désuète, une galanterie subtile, un charisme tout en douceur, un sourire ravageur, un côté protecteur sans la jouer màle alpha! Il peut sauver Dallas qui se trouve à l'article de la mort mais son prix n'est pas du goût de notre enquêtrice! C'est une femme d'honneur, mais elle ne veut plus perdre des gens auxquels elle tient!

La romance n'est pas le point central de cette intrigue et pourtant que j'ai apprécié les relations qui se tissent entre Mia et Kyrin! Elle est brut de décoffrage, ne donne pas dans la douceur, cet alien l'irrite autant qu'il l'attire, il ne se laisse pas déstabiliser et ne rend pas les coups, ne lui laisse pas le dessus sans pour autant se montrer supérieur, n'use jamais de sa force physique contre elle, mais l'apprécie tel quel! Mais quand elle baisse les armes, quel régal! C'est sexy, passionné, on déguste avec plaisir!

Quant au style, cette narration au présent m'a évoqué ces films de détectives en noir et blanc, à la Buster Keaton, ce qui s'adapte subtilement au contexte! Quant aux Aliéns il apportent la touche de magie qui nous transporte immédiatement ailleurs, j'ai vraiment bien apprécié ma lecture!

par Seregan
Chasseuse d'Aliens, Tome 3 : Mortelle Étreinte Chasseuse d'Aliens, Tome 3 : Mortelle Étreinte
Gena Showalter   
Toujours autant de plaisir

Lorsque Jaxon rencontre Mishka, l'alchimie entre eux est immédiate. Mais Mishka est une tueuse, mi-humaine, mi-robot, qui est sous le contrôle d'Estap, un humain sans scrupule. Mishka sauve la vie de Jaxon mais celui-ci réalise que ce n'est que pour lui soutirer des informations sur un virus. Malgré le côté obscur de la jeune femme, Jaxon s'attache à elle envers et contre tous, car même Mia son amie et collègue (héroïne du T1), se dresse sur sa route. J'avoue que j'ai eu quelques craintes au début car ce T3 est un peu en dessous et j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire aussi facilement que pour les 2 premiers, j'avais tellement adoré Kyrin et Lucius que Jaxon en tant qu'humain fait un tout petit peu pâle figure à côté. Mais au final j'ai pris encore une fois beaucoup de plaisir à suivre cette série très axée SF, ainsi que l'évolution de ces 2 personnages. Le vrai point fort du roman est de retrouver assez présents, Mia, Lucius, Eden et Kyrin et surtout le facétieux roi des Targons, Devyn qui aura son tome lui aussi.

Or : 8/10
Les Vampires Argeneau, Tome 1 : En-Cas d'Urgence Les Vampires Argeneau, Tome 1 : En-Cas d'Urgence
Lynsay Sands   
J'ai beaucoup aimé ce premier tome, le ton ironique de la plupart des dialogues est plaisant.
Une histoire qui sort un peu des sentiers battus et qui se lit très facilement bien qu'elle soit prévisible.
Des personnages attachants, je lirai le tome 2 avec plaisir.
A DECOUVRIR

par ccmars
Minuit, Tome 12 : Le Désir ténébreux Minuit, Tome 12 : Le Désir ténébreux
Lara Adrian   
Excellent
J'ai dévoré ce tome. Il y a moins d'action mais la romance est belle.
Et surtout, l'auteur met en place l'intrigue principale qui se déroulera dans les prochains tomes:
La lignée vs Atlante.
Une belle perspective à venir.

par Adèle