Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Azerty212 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Graal, Tome 1 : Le Chevalier sans nom Graal, Tome 1 : Le Chevalier sans nom
Christian De Montella   
ce genre de livre est fabuleux les aventures heroiques incomparable des chevaliers de la table ronde nous fait reveret en regardant ce chevalier sans nom nous nous impassientons de savoire quel chevalier va trouver le graal.je vous le conseil

Les templiers Les templiers
Michel Lamy   
En tant que médiéviste, je dois avouer que je me suis régalée à lire ce bouquin!!!
Les derniers jours des rois Les derniers jours des rois
Patrice Gueniffey   
Un livre intéressant et sympathique à lire avec des anecdotes drôles, un peu morbides, ou les deux à la fois. Pour ceux que ça intéresse.
Les derniers jours des reines Les derniers jours des reines
Jean-Christophe Buisson    Jean Sévillia   
Je sais, ce n’est pas une lecture que je présente habituellement sur ce blog mais là je ne pouvais pas résister de vous parler de cet ouvrage. Franchement, il serait dommage de passer à côté. Non seulement c’est hyper ludique mais en plus c’est un bon moyen d’acquérir des connaissances rapides sur une reine connue.


Il va m’être difficile de vous faire un résumé car il s’agit d’une série de nouvelles qui retracent la vie des grandes reines en quelques lignes. En 10 pages vous saurez tout sur Brunehaut, Sissi, Anne d’Autriche, Cléopâtre… Voilà ce que je définissais par ludique : des historiettes très courtes au style simple qui vont retracer très succinctement la vie des grandes reines avant de nous raconter de manière plus approfondie leur mort.


Je sais, je sais, c’est ce que les plus intellos appellent de « l’histoire de salon » mais honnêtement, cela m’indiffère. Les derniers jours des grands sont un sujet qui passionne n’importe qui et qui change des vues politiques. Là, au moins, soit on adhère au personnage, soit on n’adhère pas. Mais, au moins, on peut se forger un avis ! C’est le moyen rêvé de connaitre une reine sans faire des recherches approfondies sur la période et ses enjeux. Et, cela permet de clarifier les choses car l’arbre généalogique est simplifié, tout comme ses actions (je pense notamment à l’article sur Agrippine qui m’a d’ailleurs donné envie de lire une réelle bio sur elle). Ce livre nous permet donc d’aborder une reine et il faut ensuite approfondir ces recherches pour acquérir de véritables connaissances dessus.

Un extrait ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2016/02/les-derniers-jours-des-reines.html
Le secret du roi Le secret du roi
Gilles Perrault   
une série de 3 livres magnifiques, qui vous feront voivre les péripéties de la politique européenne sous Louis XV come vous ne l'auriez même pas imaginé, avec des personnages campés de manière magistral :Beaumarchais et son rêve américain, Voltaire, d'Eon et tant d'autres . Et bien sûr de Broglie, l'impétueux et passionné fil conducteur de cette histoire...A lire absolument quand on aime l'histoire!

par agatha37
À la nuit je mens À la nuit je mens
Kara Thomas   
J'ai passé un moment agréable avec ce thriller psychologique adolescent.
La plume est fluide à lire même si elle ne possède aucun charme particulier et ne sort pas de l'ordinaire. L'auteure sait ménager un suspense qui nous tient en haleine jusqu'au bout du roman.
L'intrigue est intéressante et pleine de rebondissements inattendus et crédibles.
Cependant j'ai été très vite été lassée des états d'âme de "l'héroïne" qui répète très souvent pour elle-même les mêmes justifications et ressasse un peu trop.
Il n'en reste pas moins que le roman est passionnant et très divertissant!! J'ai aimé l'absence de détails sordides même si ce roman a fait monter mon niveau d'adrénaline et que j'ai sursauté au moindre bruit pendant toute la lecture...

par btizlit
La Conjuration des imbéciles La Conjuration des imbéciles
John Kennedy Toole   
Infiniment drôle, c'est le fond critique et finalement sans gaieté de ce livre qui en fait un chef d'oeuvre.
Je pense que décrire ce livre comme humoristique serait une grossière erreur, car malgré les nombreux fou rires qu'il provoque, ce bouquin dénote une grande détresse de la part du "héros" qui ne trouve pas sa place dans la société américaine, et ne souhaite pas la trouver.
C'est un livre sur lequel je crois sincèrement qu'il faut s'attarder. L'humour est subtil, la critique toujours omniprésente mais si bien amenée... L'auteur était un grand, cela ne fait aucun doute.

par Lilith-
L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors L'histoire épatante de M. Fikry & autres trésors
Gabrielle Zevin   
J'ai découvert Gabrielle Zevin avec un livre ado que j'ai adoré et dont je garde un excellent souvenir : " une vie ailleurs"
Içi c'est une histoire simple , prévisible mais que j'ai aimé lire. Déjà la majeure partie de l'histoire se déroule dans une librairie donc plein de références à certains romans et au métier de libraire. :)
Ce livre parle de la passion de la lecture ( thème qui me touche particulièrement )
Gabrielle Zevin a un sacré talent pour décrire les émotions.
Ce roman fait du bien , un vrai bonbon !
La Chronique des Anciens, Tome 1 : Le Baiser du dragon La Chronique des Anciens, Tome 1 : Le Baiser du dragon
Thea Harrison   
Une très bonne surprise.
Ce premier tome m'a vraiment convaincu. Certes, il y a des ressemblances avec d'autres sagas, un couple par tome, des métamorphes... mais malgré cela, j'ai vite accroché. Les personnages sont tous attachants, et je dois dire que j'adore les dragons.
Vivement la suite

par Adèle
Une fille facile Une fille facile
Louise O'Neill   
chronique complète :
https://enviedeliredotblog.wordpress.com/2018/06/26/une-fille-facile-louise-o-neill/

J’ai décidé de lire ce lire après avoir vu la vidéo que la Booktubeuse Opalyne a consacré à ce livre
C’est la première fois que je lisais un livre traitant sur le viol.

C’est l’histoire de Emma, une fille de 18 ans qui aune vie normale pour une fille de son âge : elle a des amies, elle aime sortir, s’amuser, faire la fête… Sauf qu’un jour, lors d’une soirée, après avoir bu et consommé de la drogue, elle se fait violée par plusieurs garçons. Emma se réveille le lendemain sans aucun souvenir de cette soirée excepté une gueule de bois épouvantable. Lorsqu’elle arrive au lycée, elle voit bien que tout le monde lui tourne le dos même ses amies. Emma ne tarde pas à tomber sur les fameuses photos d’elle prises à cette soirée et à cette page facebook : Emma la salope.
J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début. Les chapitres sont longs et le personnage de notre héroïne Emma O’ Donovan est une vraie peste.
Je sais que c’était le but de l’auteure de créer un personnage antipathique. Car le lecteur se dit que même si Emma est une peste, elle ne méritait pas de subir ce qu’elle a subi.

C’est un livre sur un sujet sensible : le viol. L’auteure a décidé d’écrire un livre sur ce sujet courant mais malheureusement tabou. Emma ne fait pas que seulement subir le pire qu’une femme puisse subir dans sa vie. Elle connait aussi l’humiliation : des photos de son corps circulant partout sur les réseaux sociaux, les commentaires haineux, les menaces, les incitations au suicide…
Le pire dans ce livre, c’est qu’on voit bien à quel point Emma n’est pas soutenue. Ses parents la soutienne un minimum. Il semblerait plutôt qu’ils aient honte de leur fille. Seul le frère d’Emma, Bryan, lui apporte son soutien. Même l’opinion publique soutien les garçons jugeant que Emma l’a cherché, que c’était une fille qui aimait faire la fête, qu’elle s’habillait de manière provocante, qu’elle aimait être remarquée,qu’elle a détruit la vie de ses agresseurs…

Une fille facile est un roman essentiel sur la culture du viol, l’influence des réseaux sociaux dans notre vie, l’effet de groupe, le slut-shaming, la reconstruction de soi après une agression sexuelle…

Emma n’arrête pas de se répéter la même chose : tout est ma faute. Non ce n’est pas ta faute si tu as bu, ce n’est pas ta faute si on t’a incité à prendre de la drogue. Ce n’est pas ta faute si tu as fête la fête. Ce n’est pas ta faute si on a abusé de ton corps. Tu es la victime dans tout cela. Tu ne va pas en plus te blâmer.
La honte d’avoir été violée ou d’avoir subi une agression sexuelle pousse de nombreuses victimes à gardez le silence. A ne pas porter plainte. A essayer d’oublier et se reconstruire toute seule. C’est pour cela que ce livre doit être lu. Car il faudrait que les opinions changent.
Nous voyons aussi dans ce livre que ce n’est pas seulement la vie d’Emma qui est brisée : celle de ces parents aussi, ils sont pointés du doigts, les gens leur tournent le dos, sa mère se laisse aller, tombe dans l’alcool, son père ne la regarde plus…

La fin m’a laissé un goût d’amertume. Je me doute bien que ce livre n’allait pas finir sur un happy end. Mais j’ai ressenti un sentiment d’injustice vis-à-vis de Emma. Même si sa décision finale semble arranger tout le monde à la fin du livre. De toute façon je ne peux pas juger. Je ne sais pas comment j’aurais réagi dans sa situation…

par leclipsa