Livres
507 076
Membres
515 558

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par mcd30 2020-06-06T15:38:53+02:00

Un bruit de pas d'animal me surprit tout à coup.. un museau tout humide vint se coller sur mon bras et la bête aboya.

_ Naja m'écriai-je en la serrant contre moi. Mais comment tu as fait pour sortir de la maison ?

_ Si elle te répond, on pourrait gagner pas mal de fric, souligna la voix d'Andréa.

Elle m'éclaira avec sa lampe torche et me tendit la main.

- Je n'ai peut-être pas su prédire tes non-dits, mais ça je l'ai vu avant que tes parents ne décèdent...

Afficher en entier

« Pour que ma vie soit parfaite, il aurait fallut retourner dans le passé et empêcher mes parents de sortir ce soir là. Sans cet accident, rien de tout cela ne serait arrivé. Sans la mort de mes parents, je n’aurais jamais autant souffert, je n’aurais jamais eu conscience de ce monde de magie éphémère, de sortilèges, d’amour interdit... et de tout ce monde parallèle qui restait en suspens. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par mcd30 2020-05-14T18:22:39+02:00

Je m'inquiète vraiment pour lui. Car... s'il tue un être humain pour de bon, la transformation sera totale et il n'y aura plus moyen de revenir en arrière. Ce n'est pas seulement lui qui en sera atteint, ni même toi ! Mais ma famille entière ! Notre sang sera de nouveau contaminé par le malin !

Il rangea son téléphone et quelques secondes interminables et lourdes de sens passèrent.

_ Si... continua-t-il, si Rick tue un humain, le travail de neutralité de notre famille sera rédui à néant. Plus de quatre cents années de respect et de dilution de notre sang pour RIEN ! s'exclama-t-il.

Afficher en entier

« De nouveau dans la rue, il traversa pour entrer dans une boutique de lingerie, cette fois. Zut ! Il comptait refaire toute sa garde-robe ou quoi ? Les frissons continuaient de parcourir mes membres. La vendeuse, très jolie, se dirigea vers nous.

— Puis-je vous aider ? demanda-t-elle aimablement.

— Oui, je recherche de la lingerie fine, c’est pour offrir à ma belle-sœur, lui répondit-il d’un ton tout à fait nonchalant.

Elle gloussa timidement alors que je me décomposai. Non ! Il fallait que je me maîtrise ! Ça doit certainement faire partie de son jeu, me dis-je. Je grognai intérieurement en essayant de toutes mes forces de ne pas réapparaître.

— Votre belle-sœur ? Elle en a de la chance, s’esclaffa-t-elle plus franchement.

Mais c’est qu’elle se moquait presque de moi ! J’avais envie de l’assommer, cette pauvre petite dinde ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par fyvel83 2016-11-30T11:05:26+01:00

Prologue complet:

Pour que ma vie soit parfaite, il aurait fallu retourner dans le passé et empêcher mes parents de sortir ce soir-là.

Sans cet accident, rien de tout cela ne serait arrivé. Je ne serais jamais allée à Amary, je n’aurais jamais reçu ces pouvoirs ni jamais rencontré Rick.

Sans la mort de mes parents, je n’aurais jamais autant souffert de l'absence de cet homme, ni même pris conscience de ce monde de magie éphémère, d’amour interdit et de tout cet univers parallèle qui reste en suspens.

***

Je me rappelais. La Porte du Temps, les frères noirs. Kyle et Léïan, la lumière et cette puissance énergétique venant du plus profond de mon être.

Ensuite, mon réveil douloureux et l’épisode de la crique. Comment pouvait-il me rejeter de cette façon après tout ce qu’il se passait entre nous ? Comment pouvait-il arriver à nier ce lien sans rien laisser paraître ? Pourquoi, après toutes ces épreuves que nous avions traversées, continuait-il à croire que notre séparation était la meilleure des solutions ? Ne souffrait-il pas autant que moi ?

Je ne pouvais en supporter davantage. Il fallait que je le fasse réagir. Je devais savoir quelle importance j’avais à ses yeux et si le fait d’avoir essayé de tout abandonner pour lui avait réellement un sens. Car pour moi tout était clair, mais je commençais vraiment à douter de la réciprocité de cet attachement.

Je me revoyais, les bras en croix au-dessus du vide, les yeux pleins de larmes, soutenant le regard moqueur de la lune. Mes jambes engourdies ne voulaient pas bouger, refusant d’accepter ma décision.

Paralysée par tous ces sentiments contraires, je baissai les yeux pour admirer la beauté des vagues frémissantes le long des rochers.

Puis, en l’espace d’une seconde : ce contact, cette main qui vint saisir mon poignet et cette douleur, physique, qui s’empara de tout mon avant-bras. Une douleur qui ne ressemblait pas aux décharges d’Azmel. Et pourtant…

***

… Rick… Lorsque nous nous étions rendu compte que le sortilège ne fonctionnait pas, un tas de questions s'étaient bousculées dans ma tête. Mais que s’était-il réellement passé ? Avais-je réussi à annihiler Azmel pendant l’ouverture de la Porte du Temps? Avais-je renoncé à mon destin d’Élue ?

Honnêtement, à cet instant, je m’en moquais. Je n’avais qu’une envie, celle qui me torturait depuis des mois : le serrer contre moi. Sentir enfin son cœur battre contre moi, et pouvoir palper sa chaleur sans en être physiquement repoussée.

Je garderai toujours cette soirée dans ma mémoire. Les seules heures où nous avions pu profiter de notre amour. Les seuls instants gravés, à jamais, au plus profond de moi-même. Ces images magiques, son parfum envoûtant mon corps. J’aurais aimé avoir le pouvoir d’arrêter le temps et de rester dans ses bras.

J’étais devenue lui, il était devenu moi. J’aurais tellement aimé plus, plus de temps, plus de contact. Lovée contre cet homme avec qui je ne faisais plus qu’un.

Mais comme nous le savons, tous nos actes ont des conséquences. Pour certains elles sont minimes, mais quand nous refusons fermement que notre bonheur s’achève, les répercussions peuvent être beaucoup plus lourdes à supporter.

J’avais parfaitement conscience que mon petit monde allait finir par s’effondrer. Mais je savais aussi que ce qui nous arrivait ne se reproduirait peut-être plus jamais à l’avenir.

Avec le recul, je dus reconnaître mon égoïsme. À toujours en vouloir plus que ce qui m’avait été donné, il fallait bien que l'incidence de mes faiblesses soit à la hauteur de mes actes. Ou plutôt, à la hauteur de nos actes interdits depuis des centaines d’années par mes propres ancêtres. Cependant, aveuglée par ces instants merveilleux je n’avais rien vu arriver.

J’étais dans ses bras, tout contre lui. Les vagues venaient chatouiller les cristaux de sable juste à côté des rochers qui devançaient la crique.

Nous profitions d’un magnifique coucher de soleil hivernal lorsqu’une fulgurante douleur transperça mon corps tout entier.

Je me souvins d’y avoir résisté quelques secondes, d’avoir vu ses yeux changer de couleur. Son regard était effrayé et cette lumière orangée avait envahi toute la grotte.

Une sensation de picotements étranges et intenses m'avait parcouru des pieds à la tête en engourdissant mes membres. Une douleur si violente qu'il n'est pas permis à un être humain de subir sans que son corps ne l'abandonne. J'avais sombré dans l’inconscience…

***

Petit à petit, de nouvelles sensations apparurent. Des odeurs et des sons que mon cerveau ne sut analyser. Rien ne m’était familier et pourtant, je savais que mon corps était incapable de se réveiller pour l’instant. Incapable de reconnaître quoi que ce soit. Le choc avait été si fort que mon âme avait dû volontairement se déconnecter du système nerveux.

Bizarrement, mon esprit reprenait conscience de temps en temps. Lorsqu’un mouvement se faisait près de moi ou qu’un son résonnait un peu plus fort qu’à l’ordinaire.

Au début, j’étais effrayée. Tout était noir. Je ne pouvais pas prendre possession de mon enveloppe charnelle et j’étais incapable de faire le moindre geste. Les bruits autour de moi me faisaient vraiment peur.

Je ne ressentais aucune sensation physique. C’était comme si j'étais prisonnière à l’intérieur de moi-même.

Mon esprit alternait entre états de conscience et d’inconscience. Je ne comprenais pas exactement ce qui se passait, ni même ce que j’étais. Depuis combien de temps étais-je dans cet état ?

Puis, après un temps que je n'aurais su définir, je commençais à reconnaître de plus en plus de choses, et, à me rappeler doucement de ce qui m’avait conduite ici.

Je me souvenais qui j’étais et la souffrance s’immisçait peu à peu dans mon cœur. Lorsque tout me fut revenu en mémoire, je m'étais mise à paniquer. J’avais tenté de reprendre possession de mes membres, en vain.

C’est alors que les cauchemars arrivèrent. Des cris, des images. Des rêves qui n’avaient aucun sens. Une torture physique insupportable… L'impression de ne plus être humaine, ou bien d'être enfermée dans un bocal noir, où ma conscience pouvait rejoindre la réalité sans que cette réalité en soit atteinte.

— Elle a bougé ! s’écria la voix enfantine.

De rapides mouvements se firent autour de moi. Je me débattais depuis plusieurs jours contre cet état. J’arrivais enfin à reconnaître les voix mais mon corps refusait d’être de nouveau contrôlé par mon esprit.

Que fallait-il que je fasse pour revenir ? Rick ? Aussi loin que mes souvenirs remontaient, il me semblait que je n’avais jamais senti sa présence. Ou était-il maintenant ? Que s’était-il réellement passé ?

Tout à coup, une lumière aveuglante se logea contre mes paupières. Je pouvais sentir sa chaleur.

J’ouvris un œil, puis l’autre…

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode