Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Azurore : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Maybe, tome 1 : Maybe Someday Maybe, tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Felicity Atcock, Tome 5 : Les Anges battent la campagne Felicity Atcock, Tome 5 : Les Anges battent la campagne
Sophie Jomain   
J’ai tout simplement adoré voir ce tome prendre forme avec ses défauts gommés petit à petit sous la magnifique plume de Sophie. Je n’ai jamais autant ris, pleuré et marronné que dans ce tome-ci. J’ai quand même mis dix bonnes minutes à me remettre de la fin… Fin que je connaissais déjà !
Je vous mets le message que j’ai envoyé à Mme Jomain après avoir lu un passage : « putain de bordel de merde, j'ai besoin de prendre l'air et surtout de refaire mon maquillage, j'ai du mal à m'en remettre :o » Ouais, j’ai souffert moi aussi lol.
Alors oui, j’ai sûrement été chiante et parfois très tatillonne mais qu’est ce que j’ai aimé !

Bon, maintenant, il faudrait peut être que je rentre un peu dans les détails non ? A quoi devez-vous vous attendre dans ce tome ?
Tout d’abord, il faut dire que ce tome renoue avec l’humour, après un tome plutôt sombre, ici place à la légèreté, aux répliques cinglantes et tordantes de mon entre-deux d’amour et de notre Feli chérie. C’est un festival plutôt cocasse et surtout à mourir de rire mais ce n’est pas tout, nous avons aussi le droit à de la tendresse et de la sensualité qui rendra toutes choses les fans de Stan et de Terrence. Phil sera lui aussi de la partie et sa loyauté et son amitié envers Feli ne seront plus mises en doute mais qui a dit que Phil ne désirait que de l’amitié ? Pour le coup, je suis d’accord avec Daphné, je n’aime pas le chien :D. L’élément surprise dans ce cinquième opus est Margaret qui se découvre un peu plus ici et pas forcément comme on s’y attendrait, fidèle à elle-même, elle nous montrera un nouveau visage, de quoi décontenancer Feli et nous lecteur qui avions un avis très arrêté sur la tante un peu cinglée.
La descente aux enfers de Feli sera elle aussi riche en détails et en émotions mais cette fin, putain de bordel de merde, je pense qu’elle en laissera plus d’un sur le cul, et une fois remis du choc, vient les larmes et le « non mais POURQUOIIIIIIIIIIIIIIIIIII » J’ai envie de vous dire « PARCEQUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE » mais pas sûre que vous apprécierez lol.

Ce tome est pour moi l’un des tomes les plus aboutis de cette saga, on avance (c’est déjà l’avant dernier bouhouhouhou) crescendo dans les émotions et les surprises, nous demandant comment vat-on faire pour attendre le tome 6 ?
Sur ces belles paroles, je vous laisse lire ce tome, en espérant que vous prendrez autant plaisir que moi avec lui !


Felicity Atcock, Tome 1 : Les Anges Mordent Aussi Felicity Atcock, Tome 1 : Les Anges Mordent Aussi
Sophie Jomain   
RAFRAICHISSANT & AFFRIOLANT !

Un premier tome réussi sur les Anges et les vampires, livré sur un ton humoristique par l'héroïne.
Féli, la bonne copine sur laquelle on peut toujours compter et qui ne sait pas dire non, est entourée de Daphnée, sa collègue et amie; et c'est ensemble qu'elles se rendent à Londres pour rejoindre le rencard de Daphnée.
Mieux aurait valu que Féli se casse une jambe ce soir là, car c'est au cours de cette soirée que sa petite vie tranquille et monotone va prendre fin.
C'est un livre tout en légèreté qui nous est dévoilé, certains passages sont sexy à souhait, d'autres nous font sourire et d'autres encore piquent notre curiosité quant aux origines et facultés mystérieuses de Féli.
Un livre intéressant et sans prises de tête qui se lit d'une traite et qui me fait m'interroger sur la teneur du second tome.
Une lecture divertissante sans le moindre doute mais toutefois un peu chère.
Cela étant, je SAIS que je lirai la suite ;-).

par ccmars
Felicity Atcock, Tome 3 : Les Anges Sont de Mauvais Poil Felicity Atcock, Tome 3 : Les Anges Sont de Mauvais Poil
Sophie Jomain   
Team Stan !!!! J'espère qu'il sera[spoiler] le papounet [/spoiler]XD J'ai trop envie de voir sa tête ^^

Septembre c'est encore loin...
Felicity Atcock, Tome 4 : Les Anges sont sans merci Felicity Atcock, Tome 4 : Les Anges sont sans merci
Sophie Jomain   
Une bonne suite.
Pour une fois j'ai aimé le personnage de Terrence, il m'a vraiment touché.
Par contre Felicity et ses faux airs de "sainte nitouche", m'a parfois agacé.
L'histoire est bien menée. J'ai aimé connaitre le père de Felicity.
Et Stan... égale à lui même. On découvre plus son côté sombre et je dois dire qu'il nous réserve encore de grandes surprises.

par Adèle
Felicity Atcock, Tome 2 : Les Anges ont la Dent Dure Felicity Atcock, Tome 2 : Les Anges ont la Dent Dure
Sophie Jomain   
Après un premier tome époustouflant d'originalité et d'humour, voici enfin le second volume des aventures de Felicity Atcock. Notre héroïne toujours aussi végétarienne, loufoque, sujette au mauvais karma et accroc aux ennuis. Incapable de résister au chocolat et à ses amis, et c'est justement en voulant aider Greg qui fait joujou avec une femme plutôt griffue qu'elle se retrouve dans les ennuis jusqu'au bout de ses doigts de pied.

Cette fois ci ce ne sont pas des vampires qui sont pendus à ces basques mais rien de moins qu'une sorcière jalouse qui non seulement pratique la magie noire et les arts sataniques mais recommande notre chère héroïne à Satan. Entre les mauvais sorts, les poulets accrochés à sa porte, les voyages non désirés en enfer au milieu de démons libidineux et d'un prince des enfers sexy en diable mais combien dangereux, notre pauvre Felicity en perd presque sa bonne humeur et son humour dévastateur.
Ces relations tumultueuses avec Terrence l'ange le plus torride qui soit et Stan entre-deux sexy et exaspérant n'arrangeant pas vraiment ses affaires, elle se demande si une mauvaise étoile spéciale n'a pas été créée pour elle. À ceci vous ajoutez l'arrivée de Jeliel un archange amour éternel de Terrence et vous comprenez bien que cette chère mademoiselle Atcock n'est pas sortie de l'auberge pour notre plus grand plaisir à nous lectrices.

Le rythme de l'histoire est toujours aussi soutenu et déjanté, Sophie Jomain pratiquant l'humour d'une main virtuose nous concoctant par la bouche de son héroïne des répliques à mourir de rire. Je ne résiste pas à vous citer celle-ci:
" Il n'y avait pas grand chose à jeter chez Stan. Il m'avait d'ailleurs toujours fait penser à un buffet des meilleures choses à manger. Et ce là, je l'avais à portée de ma main, je n'avais qu'à me servir. Mais dans mon intérêt et quelque soit la force de mon appétit, il était indispensable que je compte les calories avant de passer à table. Stanislas était pire qu'un bloc de foie gras aux truffes noires: c'était beaucoup trop cher et ça restait sur les cuisses".

Mais l'humour caustique et des personnages hauts en couleur plein de surprises ne sont pas la seule force de ce deuxième opus, je dois dire que l'intrigue concoctée par notre auteure est elle aussi à la hauteur de mon souhait. Particulièrement complexe et bien amenée, son point culminant est grandiose et m'a prise au dépourvu, je ne l'avais pas vu venir et Felicity non plus (oui je sais c'est facile).
Ce tome c'est aussi celui des révélations, des réponses sur les questions que l'on se posait sur le passé de certains personnages, les origines de notre héroïne.

Par contre Madame Sophie Jomain j’espère bien que vous allez faire un troisième tome après l’abominable suspense que vous nous laissez sinon croyez moi il n’y a pas que vos anges qui ont la dent dure !!!


par samba
Le Trône de fer - L'intégrale, tome 2 Le Trône de fer - L'intégrale, tome 2
George R. R. Martin   
Tout comme la première intégrale, elle est riche en trahisons et rebondissements en tout genre! Et pas forcément ceux que l'on attendait. Combien de fois ai-je été surprise par les évènements aux quels je ne m'y attendais pas du tout! Une pure pure merveille! Je tiens le Trône de Fer en très haute estime! Cul-ti-ssi-me!

par DitaJett
Georges et les secrets de l'univers Georges et les secrets de l'univers
Lucy Hawking    Stephen Hawking   
Je l'ai lu il y a plusieurs mois déjà et j'en garde un très bon souvenir. J'ai appris plein de choses en le lisant. Je le conseille à tous les amateurs du cosmos

par fecasoma