Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bab2556 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La colonie La colonie
Johann Etienne   
J'ai apprécié ce livre qui nous amène à travers l'histoire depuis la 2ème guerre mondiale. On est à la recherche d'un ancien criminel nazi, docteur, qui tout au long des années à continué en toute impunité à perpétué des expériences sur des futures mamans et leurs enfants. Ainsi nous suivons plusieurs enquêtes en simultané pour remonter et comprendre l'histoire. De Samuel retrouvé errant sur une route à l'âge de 7 ans, et qui ne se souvient de rien de ses premières années, malgré une mémoire hyper-mnésique. De ce patient X retrouvé dans la soute d'un avion en provenance du Chili. De la série de meurtres de dealers. Tout cela mène au même dénouement, cette colonie liberté, fondé au Chili, sous le pouvoir de Pinochet, et qui a donc toute les libertés.

par kymmy38
Tu ne m'oublieras pas deux fois ! Tu ne m'oublieras pas deux fois !
Mhairi McFarlane   
On commence avec un bon prologue qui se termine sur un suspens.
C'est ça qui m'a donné envie de continuer, car franchement le livre a trop de descriptif. J'ai sauté plein de passage qui fait que je suis vite arrivé à la moitié du livre.
Gina évoque des passages de son passé qui pour mon son complètement inutiles au livre. Comme expliquer pourquoi elle aime les resto indiens, en rapport avec son père, des pages de souvenirs pour un éléments qui pour moi n'apporte rien à l'histoire de Gina et Lucas.

Une fois que son ex Robin vient foutre le bordel sur son lieu de travail, sa commence à bouger. Lucas et Gina se rapprochent. Il y a plus de dialogue.
Lucas dit à Gina que c'est elle qui lui a brisé le cœur mais on ne sait pas comment.
C'est ce fameux prologue avec le bal de promo, on veut savoir ce qui a pu se passé.
C'est pour le dernier concours qu'on apprend enfin ce qui s'est passé au bal, et je me doutais d'un truc de ce genre. Mais du coup c'est quand même sa faute à elle car elle a laisser dire, elle voulait être appréciée.

Quand Lucas vient pour s'expliquer avec elle après les révélations, il en fait également. En faite tout ça est un beau gâchis.
Il part quand même. Un peu déçu. Mais je vais dire merci les amis de Gina 6 mois plus tard. Et cette déclaration de Lucas, juste magnifique!!
Pas d'épilogue c'est dommage!!
Off the Map, Tome 1 : Wild Love Off the Map, Tome 1 : Wild Love
Lia Riley   
Depuis que j'ai entendu parler de Wild Love il y a quelque temps, c'est simple, j'ai compté les jours avant sa sortie. Ca m'a paru tellement long, je le voulais tellement... il faut dire que le résumé m'a de suite séduite. Une fille, Talia, qui part en Australie pour tenter d'oublier son passé et surtout ses problèmes familiaux, va faire la connaissance d'un gars, Bran, au passé assez mystérieux qui ne croit pas en l'amour. Rien que ça, j'avais énormément envie de lire ce premier tome. Ensuite, quand j'ai vu la couverture, j'étais totalement conquise. Pour une fois qu'une couverture est conservée, bref, la superficielle en moi était ravie.

Quand j'ai commencé ma lecture, j'ai senti que j'allais aimer ma lecture. L'écriture de l'auteur est ultra fluide et on se met facilement dans l'histoire. Dès les premières pages, je m'attachais déjà à Talia. Car son personnage est loin d'être commun. Notre héroïne souffre de TOC. Ces troubles si compliquer à vivre. Pour elle, c'est de petits rituels quotidiens qu'elle doit faire ou encore la peur du rouge. Tout ça, en lien avec son passé. La mort de sa soeur. Je vous en dirait pas plus sur les circonstances de sa mort, mais sachez que cette découverte m'a vraiment prise aux tripes tout comme la confrontation avec sa mère. Alors quand Talia va rencontrer Bran dans un pub, ça va être LA rencontre. Petit à petit ils vont se découvrir, sans jamais tout s'avouer totalement.

J'ai beaucoup aimé leur relation, qui évolue au fil des pages. On voit que rien n'est facile, et que parfois certains choix sont à faire. Talia arrive avec un bagage lourd avec lequel il faut arriver à gérer et de son côté Bran repousse continuellement les sentiments qu'il développe pour elle.

Les 100 dernières pages sont les meilleures, dans le sens, où ceux sont celles qui m'ont le plus ému. J'étais vraiment pas loin du coup de coeur pour le coup. Comme je le disais plus haut, la confrontation avec sa mère, la découverte des circonstances de la mort de sa soeur Pippa, et ou encore les évènements concernant notre couple qui ne tournent pas comme prévu, en gros, ces pages sont les plus fortes niveau émotions et retournement de situation.

En conclusion, j'ai vraiment hâte et même plus encore de lire la suite prévue pour septembre 2015 !

par Carole94P
Off the Map, Tome 2 : Wild Boy Off the Map, Tome 2 : Wild Boy
Lia Riley   
J'avais presque eu un coup de coeur pour le premier tome : Wild Love et du coup, j'avais très envie de connaître la suite de l'histoire de Talia et Bran. Je termine tout juste ma lecture en ayant l'impression d'être passée totalement à côté...

Pourtant, j'avais encore bien l'histoire en tête. Nos deux amoureux, prêts à vivre ensemble, du moins au moins le temps du visa de Talia en Australie. Mais que vont-ils faire ensuite ? Je me suis très vite remise dans le contexte donc, d'autant plus qu'on a un petit récapitulatif des deux personnages.

Tout s'annonçait donc bien, malheureusement, je n'ai pas retrouvé l'alchimie, le petit truc qui avait fait que j'avais adoré ma lecture.

Ce tome-ci, est différent. On voit à quel point les TOCs de Talia lui complique la vie et à quel point c'est difficile. De son côté, Bran, se voit offrir l'opportunité de réaliser son rêve, mais ne voit que pas Talia.

Notre couple n'a plus le côté romantique, on les voit se déchirer au fil des pages, se réconcilier, sans jamais arriver à se parler vraiment de ce qu'ils veulent faire.

Quelque part, même dans les moments les plus forts, je restais assez extérieure à tout ça. Je n'arrivais pas à ressentir les émotions des personnages comme pour le premier tome. Du coup, plus les pages passaient, plus je perdais l’enthousiasme que j'avais.

Il faut dire que j'en attendais beaucoup de cette suite, et du coup, j'en attendais peut-être trop. Les seconds tomes sont souvent les plus durs car au final on place la barre haute.

Bien sur, il y a quand même eu des passages qui m'ont plu, mais j'étais tellement déçue, que ma critique s'en ressent. Je pense que la partie qui m'a le plus convaincue, c'est la fin. La toute fin. Les dernières pages. Où l'auteur fait planer un suspens quasi insoutenable.

En conclusion, les trois dernières lignes m'ont donné envie de lire le troisième tome pourtant je n'étais vraiment pas sûre.

par Carole94P
Brooklyn Romance Brooklyn Romance
Paula Baer   
Décevant.

Dans le genre chick-lit, ce roman est le plus décevant et le plus mauvais que j'ai lu jusqu'à présent.

L'histoire était pourtant pas mal : Une jeune femme qui décide de quitter son employeur et petit-ami car elle en a assez de se faire marcher sur les pieds et de se faire exploiter. Et décide de repartir de zéro pour vivre de son art.

Malheureusement, je n'ai adhéré ni avec les personnages, ni avec le style de l'auteure.
Parlons-en justement du style Paula Baer. Je l'ai trouvé bancal et brouillon. J'ai presque eu l'impression de lire une idée de roman, jeté pelle mêle sur une feuille.
Il n'y a aucune description, les dialogues sont sans grand intérêt et pleine de métaphore et d'image sans queue ni tête et l'auteure n'arrive jamais à suivre son idée jusqu'au bout et passe du coq à l'âne sans transition. C'est fouillis et pesant à lire.
Dotant plus que l'auteure survole les élèments de plus important et qu'à la fin du roman, il reste pas mal de question sans réponse.

Les personnages sont comme l'intrigue : sans grand intérêt. Max et "les Girls" passent encore ; mais puisqu'ils ne sont pas développés c'est difficile de leur trouver des défauts.
En revanche, j'ai plus de mal avec Abigail.
L'auteure a tenté de la rendre drôle et cocasse mais c'est un flop. Ses blagues et traits d'humour tombent à plat et elle ne fait pas grand chose à part se ridiculiser et pleurer.

Ce n'est vraiment pas un roman que je recommande.

par Avalon
Someone new : Lexi & Ash Someone new : Lexi & Ash
Maddie D.   
Un livre sympa à lire. C'est bien écrit et les deux personnages principaux sont attachants, surtout lexie. Par contre, la maladie de Dev est vraiment secondaire dans l'histoire et c'est dommage que l'auteur n'approfondisse pas plus le sujet.

par RaissaM
La famille Quinn, tome 12 : Destins d'Irlande La famille Quinn, tome 12 : Destins d'Irlande
Kate Hoffmann   
Ce livre impossible a décrire, les personnages y sont attachant, il est emplie de tristesse, et d'amour, je l'ai relu une quinzaine de fois sans jamais m'en lasser
Hope for love Hope for love
Kaléna   
[JENNI] : -A lire !- https://wp.me/p6618l-cAg

Kaléna nous fait vivre un très bon moment d’évasion en nous plongeant cette fois-ci dans un écrit touchant mais aussi fragile, compte tenu des thèmes délicats exploité par l’auteure qui ne peuvent que chambouler les lectrices aux cœurs tendres… « Hope for love » est une histoire bouleversante qui m’a profondément touchée.

D’une part, nous avons Tamara… Une jeune femme qui voit son monde basculer du tout au tout, du jour au lendemain. Aujourd’hui plus rien ne la rattache à la vie puisqu’elle a tout perdu. Alors elle s’éteint à petit feu… Elle ne mange plus, ne dort plus, ne travaille plus, et chaque jour elle reproduit le même rituel : porte la même tenue et se rend dans le même lieu dès l’ouverture jusqu’à la fermeture… Cette jeune femme ne vit plus… elle survit au grand dam de ses proches ! Comment se relever et aller de l’avant quand on perd ce qui nous est le plus précieux ? Pourquoi retrouver goût à la vie si notre monde n’existe plus… ?

Et puis, nous avons Marlon… Lui, cherche à échapper à sa vie. Il est en vie mais pas vivant. Mieux que personne, il sait ce que c’est que d’avoir le cœur brisé. Aujourd’hui il a soif de liberté et se sent même renaître en se sentant pousser des ailes… C’est pourquoi il compte bien mener une belle revanche sur la vie, dorénavant en la croquant à pleines dents…

Me voilà agréablement surprise par le contenu de ce roman ! « Hope for love » est une histoire simple, et qui pourtant traite de sujets délicats, graves, lourds et profonds bien amenés et traités dans le récit. La fluidité de la plume de l’auteure, sa précision dans les détails et son rythme prenant nous embarque dans une romance dans laquelle on se laisse entraîner sans la moindre résistance et dans laquelle on se lie d’affection pour les personnages.

Qu’ils soient principaux et/ou secondaires j’ai pris énormément de plaisir à découvrir et à suivre ces personnages. Ils sont d’un naturel simple et vrai, très plaisant. Ce qui se passe autour apporte une douceur des plus appréciables au récit… Tamara se montre vraiment très dure avec elle-même et m’a fait mal au cœur. Rongée par le désespoir, elle se prive de toute joie en menant un combat de longue haleine contre le bonheur en se refermant sur elle-même. Malheureusement et heureusement…sa rencontre avec Marlon va tout changer… Alors qu’ils ne sont pas du tout en quête de trouver l’amour et que tous les deux ont chacun leur perception de l’amour, ce dernier va néanmoins les surprendre…
Follow Me, Tome 3 : Dernière chance Follow Me, Tome 3 : Dernière chance
Fleur Hana   
Un troisième tome que j’attendais avec impatience et qui aura largement répondu à mes attentes. Ce tome n’est pas mon préféré, mais cette histoire je la voulais depuis le commencement et à l’image des précédents, ce tome est bourré d’émotions. L’histoire commence par une attirance et une volonté d’évoluer pour leur relation et progressivement l’histoire prend un tournant inattendu qui m’a vraiment touché.

Sofiane et Audrey s’entendent comme chien et chat, pourtant derrière les taquineries qui ont marqué le quotidien de nos héros pendant les deux derniers tomes, se cache une réelle amitié que j’étais loin d’imaginer aussi puissante. À travers les yeux de Sofiane, nous allons découvrir que derrière une belle amitié, se cache parfois des sentiments qu’on était loin d’imaginer. En lisant le prologue, j’ai rapidement compris que derrière cette première rencontre désinvolte se cachait un véritable coup de foudre pour le jeune homme. Pourtant, Sofiane a choisi de cacher son amour derrière l’humour et l’amitié. Alors lorsqu’il propose à Audrey une amitié améliorée, la jeune femme ne peut s’empêcher de prendre cette offre pour une vaste blague et ne le prend pas au sérieux. Pourtant cette simple phrase va remettre en cause la dynamique de leur amitié et faire réfléchir les deux jeunes infirmiers.

Sofiane est un personnage difficile à cerner, peu de personnes le connaisse réellement et lorsqu’il s’ouvre vraiment, c’est un personnage réellement touchant. Depuis cinq ans, il est amoureux d’une femme qui semble se contenter de son amitié, bien que la situation soit difficile, il est heureux de pouvoir faire partie de la vie d’Audrey. J’ai beaucoup aimé ses valeurs et bien qu’il soit parfois trop honnête sous couvert de l’humour, sa sincérité est une grande qualité. Lorsqu’il doute, il peut compter sur sa petite sœur Anaïs, qui va s’avérer être un soutien indispensable, car elle est la seule à réellement le connaître, lui et ses ambitions.

Audrey est restée très secrète et son point de vue m’a parfois manqué pour comprendre ses décisions, mais ce silence s’avérait indispensable à l’intrigue. Depuis le commencement, son personnage incarnait la perfection, avec ses désirs tout aussi parfaits. Sofiane l’a longtemps taquiné sur ce qu’elle pensait vouloir et ce tome m’a permis de réaliser que cette perfection n’était qu’une illusion. La jeune femme a beaucoup de qualité, sa gentillesse, son dévouement et ses petites attentions. Je crois pouvoir dire que son personnage est celui qui m’a le plus surprise, car j’étais loin de l’imaginer sous cet aspect fragilisé.

Fleur Hana nous embarque dans une romance tendre, bouleversante et bien qu’elle pourrait paraître légère, l’histoire va aborder un sujet difficile avec beaucoup de douceur. Un mélange parfaitement dosé d’humour et de sérieux, pour nous offrir une romance touchante. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai partagé le temps d’une série, la vie de cette bande d’amis. Retrouver la bande au complet est toujours un vrai bonheur, Ange toujours aussi posé, Lise à l’image de Sofiane toujours aussi déjanté, Anthony un ami précieux, Margaux timide et engagée et bien évidemment beaucoup de rire, de scènes cocasses et de moment touchants. Bref, vous l’aurez compris cette série m’aura beaucoup plu.

Ma chronique : http://wp.me/p4u7Dl-3zS

par Luxnbooks
Clash, Tome 1 : Passion brûlante Clash, Tome 1 : Passion brûlante
Jay Crownover   
https://aliceneverland.com/2017/05/30/clash-tome-1-passion-brulante-jay-crownover/

Vous le savez, je suis une fan absolue de Jay Crownover. Sa série Marked Men fut un délice à chaque tome, et je me suis régalée à découvrir tous ces hommes et femmes marqués par la vie. Alors, quand j’ai entendu parler de ce spin-off, je mourrai d’envie de le découvrir et de retrouver l’ambiance fantastique de Denver.

Clash fait directement suite au dernier tome de la série. On y retrouve Zeb et Sayer, deux personnages rencontrés notamment dans le cinquième tome consacré à Rowdy. Sayer venait de débarquer à Denver, à la recherche de son demi-frère dont elle n’avait appris l’existence que quelques mois auparavant, à la mort de son détestable père. En retrouvant Rowdy, elle va également intégrer le cercle très fermé des Marked Men et de leurs amis et compagnes, dont Zebulon, à qui on doit le chantier de rénovation du second magasin de tatouage de Nash & Cie.

J’avais adoré la découverte de Sayer et Zeb dans Rowdy, et leur alchimie était telle que leur couple paraissait couler de source. J’étais donc plus que ravie de découvrir que le premier tome de ce spin off leur était consacré. Et pourtant…

Je n’ai pas du tout été transportée comme cela avait pu être le cas avec la série originelle. Plus les pages défilaient, plus j’avais l’impression qu’il ne se passait rien. Certes, le duo Sayer / Zeb coule toujours de source. Et si Zeb m’a totalement séduite, tant par sa force de caractère que par son désir d’avance dans la vie malgré son passé, ce fut l’encéphalogramme plat avec Sayer.

En fait, elle m’a énervée à autant tergiverser pour rien. Elle est raide dingue de Zebulon et le reconnais à chaque page. Mais c’est pour mieux nous dire, à la page suivante, qu’il n’est pas pour elle. Euh, allo, le mec est un véritable chevalier servant : il vient chez toi te faire à manger, il accourt dès que tu appelles, te fais grimper aux rideaux trois fois par nuit, mais non, il n’est pas pour toi ? Une fois, ça va, deux fois, c’est trop, mais alors dix fois, faut pas pousser non plus.

En somme, Sayer m’a royalement agacée, à un tel point que je me suis complètement lassée de cette histoire. Même si la demoiselle a ses raisons et un passé assez triste et tortueux, j’ai eu du mal à la voir avancer d’un pas puis reculer de deux à chaque chapitre. Résultat : l’histoire, qui était toute mignonne pourtant, m’a ennuyée et je n’ai strictement rien ressenti avec cette lecture. Je croise les doigts pour que le second tome soit différent, surtout que le duo Avett / Quaid fait déjà des étincelles dans ce premier tome…

par Kesciana