Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Comment passer à côté de Jay CROWNOVER, cette femme qui réussit à nous faire adorer ses histoires aussi sombres que « Bad ».

« Amour immortel » est le quatrième tome de « Bad » et on nous y présente le couple Keelyn/Nassir.
Alors que Keelyn est partie refaire sa vie à Denver après la fusillade qui a faillit lui coûter la vie, la visite inattendue de Nassir au café dans lequel elle travaille va changer tous ses projets.
Cet homme est autant détesté que redouté par toute la population de The Point. Il n’est pas dangereux : il est le diable en personne. Pourtant, c’est l’homme qu’elle aime, qui l’attire depuis tant d’années.
Même si elle le repousse une nouvelle fois, le revoir lui a fait comprendre quelque chose : The Point est la ville dans laquelle elle doit vivre et c’est plus fort qu’elle. Impossible de lutter contre ce sentiment d’appartenance, autant pour cette cité malfamée que pour cet homme.

L’histoire reprend quelques temps après la fin des évènements de « Bad 3 ». Même si cette romance peut se lire indépendamment des autres tomes, beaucoup d’informations vous passeront quand même sous le nez. Un petit conseil : plongez entièrement dans la série « Bad » pour en savourer tout le potentiel.

Cette histoire est à mon sens légèrement différente des trois premiers tomes.
En effet, il y avait avant à chaque fois un méchant tapi dans l’ombre qui s’en prenait aux personnages, mais cette fois-ci le méchant est le héros : Nassir.
Ce personnage ne vous laissera absolument pas indifférent. Son passé est hors-norme car il ne vient pas de The Point. Il a vécu bien pire. Le fait que Jay CROWNOVER ancre autant Nassir dans la réalité en prenant des vrais faits historiques rend ce personnage encore plus féroce et sombre, encore plus véritable.
Il est brut de décoffrage, ne fait pas de place aux sentiments, mais sa relation avec Keelyn est incroyablement tendre. Elle est son point faible, mais aussi son point fort et cette opposition rend cette histoire d’autant plus intéressante.

Keelyn est une héroïne qui ne m’attirait pas vraiment dans les précédents tomes. Rien en elle attisait ma curiosité ou mon empathie. Pourtant, à travers cette histoire, je me suis vraiment attachée à cette femme qui est aussi dure que gentille. Elle a le coeur sur la main, l’humain c’est son truc comme elle dit, et c’est tout ce qu’il fallait pour rendre plus sympathique son homologue masculin.

La romance entre eux est vraiment le point central de cette histoire, puisque comme je vous le disais : le méchant, c’est Nassir. Alors oui, il y a une petite intrigue à côté de cela, mais pas aussi impressionnante que ce que l’on a pu lire dans les trois précédents tomes.
En toute franchise, j’ai aimé lire cette romance, que l’auteur écrive presque uniquement sur ce sujet car elle est bien menée, intense et addictive.
Elle est également différente de ce qu’elle a pu écrire avant : plus sombre, dure et manipulatrice. Certains passages font un peu froid dans le dos, notamment le moyen dont va se servir Nassir pour donner envie à Keelyn de revenir.

La fin est un peu gentille à mon goût et manque de piment.
On a quand même des indices sur le prochain tome, de quoi nous réjouir puisque nous pourrons retourner encore dans l’univers sombre et addictif de The Point.


En conclusion, « Bad, tome 4 : Amour immortel » est encore un tome réussi et addictif. Jay CROWNOVER sait viser juste avec son univers sombre et froid de The Point, tout en sachant se renouveler et nous proposer à chaque fois des histoires différentes. Avec Nassir et Keelyn, elle nous plonge dans la passion, dans le vice, en nous montrant jusqu’où on peut aller par amour. Bref, autant dire que je suis une nouvelle fois conquise !

Un livre à lire si vous aimez avec passion The Point et ses personnages aux coeurs brisés.

( https://lectrice-lambda.blogspot.fr/2017/11/bad-tome-4-amour-immortel-jay-crownover.html )
Par le Editer
Le personnage de Nassir apparaît dans les trois premiers tomes de cette série en filigrane. Il vit à The Point et possède un club qui est incendié d’ailleurs dans un des tomes de la série. Dès le départ, le lecteur sait qu’il est attiré par Keelyn, danseuse et streapteaseuse dans son club. Attirance d’ailleurs réciproque mais chacun restait sur ses gardes. Jusqu’à ce que Keelyn soit blessée et Nassir réalise qu’il ne peut plus se contenter de la regarder. Problème Keelyn fuit The Point à la fin du troisième tome. C’est dire si j’attendais avec impatience la sortie de ce livre pour pouvoir apprécier la rencontre explosive entre ces deux êtres au caractère entier. Je n’ai pas été déçue dans la mesure où Jay Crownover excelle à décrire des personnages atypiques qui finissent par tomber dans les bras de l’un et de l’autre. Elle excelle aussi à rédiger des pages brûlantes dès lors que les héros se retrouvent au lit ou sur la banquette arrière d’une voiture. Nassir et Keelyn ont un gros potentiel. Mais du coup, compte tenu du passé de Nassir et de ses affaires ou de Keelyn et sa beauté sulfureuse, on s’attendait à ce qu’un ennemi vraiment méchant apparaisse qui viendrait mettre en danger notre beau couple. D’autant plus que leur projet commun c’est de régner sur The Point. Et là je dois dire que celui qui les menace n’est pas à la hauteur : il nous fait à peine frémir. Je ne dirai pas qui est cet individu pour vous laisser la surprise. Toujours est-il qu’il est bien dommage d’avoir opposé à Nassir/Keelyn un ennemi aussi falot. Ceci dit, j’aime toujours autant Jay Crownover grâce à son style punchy et addictif. En espérant que le suivant dans cette série sera mieux réussi.
Par le Editer
lirepassionnement58 Or
Dans cet opus, The Point est toujours la scène de crime de prédilection des malfrats . Le sang coule à flots . La drogue continue de faire des ravages . Les armes font leurs taux de mortalité le plus élevé . Les prostituées enrichissent les proxénètes et délestent les poches de leurs clients . Mais The Point reconnait aujourd’hui son nouveau maître : Nassir Gates . Nassir dont seul le nom, fait frémir toute la racaille de ce quartier chaud . Le défier ou le contrarier est un mauvais plan pour quiconque . Il mène son business lucratif d’une main de fer et il n’accepte aucune entorse à ses règles . Sinon gare à celui ou celle qui s’y aventure . Il peut être sans pitié . Nassir Gates est le bad boy par excellence . Dangereux et invincible . Rien d’étonnant quand on connait son obsccur passif . Dans son enfance, il était enfant – soldat . Endoctriné pour servir une cause connue juste par ses commanditaires . Il est vite devenu l’arme redoutable des groupuscules fanatiques au moyen orient et d’un pouvoir ambitieux .

Son école, c’était la guerre et la violence . Un apprentissage aveugle et à la dure .

Il a appris très jeune à dégommer des cibles contrariants et sans se poser de questions . Et plus tard, il est devenu mercenaire . Il s’est vendu au plus offrants . La torture physique et psychique était un quotidien récurant . Une haine aveugle a guidé ses pas jusqu’à The Point où il a posé ses maigres biens incognito et a assis un commerce florissant . Nassir, tout ce qu’il voulait, il l’avait à la seconde . Tout sauf Keelyn . La nana qui pourrait d’un regard, apaiser ses démons, et d’un sourire le mettre à genoux . Aujourd’hui, Keelyn le fuit et il la laissera faire . Mais viendra le jour où elle doit se rendre à l’évidence . Personne ne dit non à Nassir . Le jour où il la sentira prête, il ira la débusquer là où elle se cache . Et jamais il ne la laissera repartir . Keelyn est sa faiblesse mais aussi sa force .

Un coup de coeur pour ce quatrième tome remarquablement bien écrit . Je dirais même mon préféré de la série .

Jay Crownover a sorti la lourde artillerie pour nous embarquer dans cette nouvelle aventure sur The Point . Et quelle aventure ! Mon palpitant n’a connu aucun répit du début jusqu’à la fin . Une aventure trépidante et captivante avec moult rebondissements . Le suspens était à son paroxysme . Et le plus, l’émotion était au rendez-vous . Un transport fulgurant et exceptionnel .

Les protagonistes de cette romance avaient tous les atouts pour nous attacher et ne pas vouloir les quitter . Ils sont atypiques, sombres attachants et bouleversants .

Le talent de l’auteur progresse d’un opus à l’autre . Sa plume encore plus addictive que jamais . La série Bad nous captive un peu plus à chaque fois . Je me demande ce qu’est ce qu’elle nous réserve pour le prochain ? .
Mya
Par le Editer
RaissaM Or
Note : 8/10
Ça valait le coup d'attendre. Le personnage de Nassir m'intriguait et ce que j'ai découvert est au delà de ce que j'imaginais. Une très bonne lecture!
Par le Editer
zoubaayed Or
Ca faisait deux ans que j'attendais le tome de Nassir et j'avais hâte de découvrir ce personnage... Le début m'a beaucoup émue, il m'a même tiré quelques larmes... Mais le relation entre Nassir et Key m'a quand même un peu déçue, je m'attendais à quelques chose de plus explosif... Et je dois dire qu'après avoir lu 10 livres de cette auteure, je commence un peu à m'ennuyer de son style d'écriture... Je trouve qu'elle abuse des métaphores vraiment... Je me suis presque forcée dans quelques passages tellement l'écriture était lourde...et je salue ce petit clin d'œil de Royal et d'Asa... Bref à la fin, ce livre est pas mal mais il aurait pu être mieux. Et c'est avec ce tome que je dis adieu à Jay Crownover car je sens qu'il est temps d'arrêter avant que je ne commence à détester ses livres...
Par le Editer
WordsofLove Or
Ce tome était un peu décisif pour moi, je n’avais aucune empathie pour Nassir. Jusqu’à présent, il commettait des actes cruels et violents qu’il est difficile d’oublier et c’est donc sur ce point-là que j’attendais Jay. Comment allait-elle retourner la situation et le rendre plus « humain » ?

C’est en nous emmenant dans les souvenirs de Nassir que nous allons y voir plus clair. Inutile de vous dire que c’est à double tranchant, tout simplement parce que Nassir aura toujours cette part sombre au plus profond de lui, que cette violence coule dans ses veines et qu’il est fait de ça. Jay s’est beaucoup documentée sur les conditions des enfants qui naissent dans les pays en guerre et si vous suivez l’actualité vous ferez tout de suite le rapprochement avec ce qui se passe en Syrie, en Iran et tous les pays de l’extrême orient.

Il est difficile d'aborder des thèmes lourds dans une romance. Ici nous avons pourtant un mélange qui a parfaitement fonctionné. Keyleen n’a pas eu non plus une existence glorieuse mais cela reste quand même bien moins tragique que Nassir.

Ces deux âmes ne fonctionnent que lorsqu’ils sont prêts l’un de l’autre. Vous ne trouverez pas de romance chamallow, ici ce sont les actes qui comptent plus que les mots.

J’ai été passionnée par ce tome et par la faculté de saisir toute la complexité du personnage masculin sans le rendre plus faible. Keyleen et Nassir sont des personnages charismatiques, ils m’ont émue par leur souffrance et profondément touchée par leur histoire.

Nassir n’est pas un homme comme les autres, c’est un véritable mauvais garçon.

A vous de découvrir qui se cache derrière le maître de THE POINT…

https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/09/04/bad-4-amour-immortel-vol-4-jay-crownover/
Par le Editer
Nassir est le diable incarné, un personnage sombre qui fait beaucoup parler de lui depuis le début de la série. Mais, il n’en reste pas moins assez mystérieux. Que lui est-il arrivé par le passé pour qu’il devienne cet homme menaçant ? Que cherche-t-il à prouver par ses agissements sournois et malveillants ? De nombreuses interrogations sur lesquelles l’auteure va lever le voile dans ce quatrième opus de Bad.
http://www.sariahlit.com/2017/10/bad-4-amour-immortel.html
Par le Editer
1001histoires Or
Note : 9/10
L'auteur arrive à me rendre accro à cette série dès les premiers mots de chaque tomes et celui-ci encore plus que les autres. C'est simple dès que je l'ai commencé je savais que tant que je n'avais pas plus LE dernier mot, je ne pourrais pas le lâcher. J'ai était autant accro à ce livre que Keelyn est accro à The Point, et que Nassir est accro à Keelyn.
Le côté sombre de Nassir m'a autant attiré qu'effrayé, j'en voulais toujours plus et je n'ai pas été déçu. Un Duo de choc en Amour comme en affaires rien ne pourra les détruits appart eux-mêmes.
J'espère qu'il y aura d'autres tomes que celui-ci n'est pas le dernier.
Par le Editer
Revenir à The point après toute cette attente, quel plaisir ! D'autant plus que c'est pour y retrouver deux personnages bien installés dans la série, qui ont su suscité des questions dès le premier tome, à savoir Keelyn, aka Hooooonor et Nassir.

Il n'est pas du tout question de savoir comment la romance se tricote entre nos deux héros : comment ils se rencontrent, comment ils se charment, comment ils s'envoûtent, comment ils se rendent à l'évidence et comment ils se lancent dans une relation. Ici, ce sont deux personnages qui savent dès le départ qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais ne sont pas tout à fait prêts à l'accepter, se lier, se faire confiance.

Ils sont tous les deux farouchement indépendants, attachés à leur autonomie et à leur espace personnel l'un comme l'autre. Pour des raisons tout à fait différentes, mais avec la même intransigeance des deux côtés. Il y a bien une partie de Chat qui se met en place entre les deux personnages, mais c'est très vite balayé pour plutôt se concentrer sur la façon dont ils vont : accorder leur personnalité ; laisser de la place à l'autre, sans pour autant trahir ses propres convictions ; se faire confiance, en sachant que tous les deux se baladent avec des horreurs en bandoulière.

En marge de cette histoire, tout à fait passionnante, Nassir doit faire face à de multiples sabotages qui sont en cours à la fois dans son entreprise, mais également dans sa vie personnelle. Il va mener une enquête pour révéler le pourquoi du comment. Au-delà des rebondissements, qui entraînent des retournements de situation, des terreurs et des angoisses qui vont rythmer l'histoire. Cette vendetta est surtout là pour nous rappeler que Nassir est un méchant ! Il n'est bon, bienveillant, charmant, romantique et séducteur qu'avec Keelyn.
Par le Editer
C’est la devise tuée ou être, qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd'hui, il ne veut qu'une chose, se faire oublier et The point semble être la ville idéale pour ça. Le jour où ses yeux se posent sur Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Il se promet une chose, la sauver et lui offrir la vie qu'elle mérite quitte à replonger dans ce mode de vie qu'il a fui et pour cela une seule chose à faire se hisser en haut de la hiérarchie de la vie secrète de The point.

Depuis sa première apparition dans la série BAD, Nassir est un personnage, énigmatique, mystérieux, c'est un homme qui m'était apparu comme quelqu'un de sang pitié, sans remords, sans sentiments. Dans cet opus, le Diable, ouvre sa porte, et autant vous dire, qu'il nous surprend tout du long et ça jusqu'à la fin. J'ai eu une autre vision de cet homme qui est craint, respecté, menacé et aussi la Boss de The point et qui ne veux qu'une chose avoir l'œil sur tout ce qui est susceptible de mettre en péril ce qu'il a construit et c'est là aussi qu'on entrevoit que le diable à un cœur et une faiblesse, en la personne de Keelyn Foster. Sera-t-elle vraiment sa faiblesse ou alors sa force face à ses nombreux ennemis ?

Keelyn est une jeune femme qui a toujours tenu la dragée haute au diable, et tous fait pour ne pas succomber mal grès tous, pourtant là quand ce dernier met le paquet pour avoir ce qu'il veut et ce qu'il veut, c'est elle, je me suis demandé si elle allait encore résister longtemps à Nassir, faut dire que les étincelles entre eux deux sont très très nombreuses et nous tiennent en haleine. Qui gagnera Nassir ou Keelyn?

Jay Crownover a su crée, une série où chaque tome est un délice, nous happe, nous captive, nous tiens en haleine, nous rend fébrile de connaître comment les héros créent par l'auteur vont s'en sortir. Je ne peux qu'avoir un énorme coup de cœur pour cette série qui au-delà de la violence dans laquelle vivent ses héros, nous livre de merveilleuse histoire d'amour.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.