Livres
463 831
Membres
423 413

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par cdv25 2016-05-18T02:32:04+02:00

Il roule sur le côté pour mieux me voir. La façon dont il m’observe n’a rien de puéril. Je tente vainement de me cacher sous l’eau et de ne pas détailler à mon tour son corps dont son maillot de bain écarlate ne me cache presque aucun détail. Mon inconscient enregistre malgré tout avec gourmandise les muscles déliés, le ventre plat, les hanches étroites et les épaules larges, le tout emballé dans une peau bronzée à souhait.

L’eau de la piscine vient de gagner plusieurs degrés.

Pour dissimuler mon trouble, je l’asperge copieusement. Il pousse un cri de guerre avant de sauter à l’eau dans une bombe parfaite. Je glapis :

– Ne t’approche pas ! Je te préviens, je mords !

Pour toute réponse, il se lance en avant, visant ma taille. Je lui échappe de justesse. L’une de ses mains glisse sur mes fesses, me faisant bondir.

– À quoi tu joues ?

Son sourire étincelle :

– À « si je t’attrape, je te dévore » ?

Je recule.

– On avait dit que non !

– Alors débrouille-toi pour que je ne t’attrape pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:45:26+02:00

Josh allonge ses jambes, ou du moins, tente de les allonger dans l’espace réduit entre son siège et celui du passager devant lui ; sa cuisse appuie lourdement contre la mienne.

Maladresse ? Je l’ai cru la première fois, mais au bout de dix heures de vol, je ne me fais plus la moindre illusion.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:46:18+02:00

Elle ne doit pas être bien loin, je l’ai quittée des yeux à peine dix minutes…

Elle pourrait répondre quand on l’appelle !

Je commence par vérifier à la salle de bains. Personne. De l’autre côté de la chambre, la porte de communication avec la terrasse, que Joshua avait fermée, est à présent entrebâillée.

– C’est malin !

Je me rue à la poursuite de Heidi. Joshua, installé sur l’un des canapés avec son ordinateur portable, ne lève même pas le nez à mon passage.

Tu parles d’un adulte responsable !

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:45:54+02:00

J’aurais dû mieux me renseigner avant de partir. Comme d’habitude quand je suis confrontée à ce qui ressemble à une corvée, je la chasse de mon esprit jusqu’à la dernière minute… Et c’est ainsi que je me retrouve à partager une chambre avec Heidi et Joshua. J’ai fait trois fois le tour du bungalow avant de me rendre à l’évidence : si nous disposons d’un espace confortable, son agencement, en revanche, laisse à désirer. Avons-nous vraiment besoin d’un salon aussi grand que la chambre ? Si encore on pouvait y transférer un lit… Mais ceux-ci sont trop larges pour passer par la porte ! Quant aux canapés qui y sont installés, ils tiennent davantage de la chaise longue que du sofa moelleux. Pour achever le tout, les baies vitrées qui donnent sur la piscine sont dépourvues de rideaux. Idéal pour prendre le soleil, moins pour dormir le matin. Reste la salle de bains, de l’autre côté de la chambre. La baignoire est assez vaste pour accueillir deux personnes à l’aise. Peut-être qu’en y installant un matelas…

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:45:43+02:00

À côté de moi, Joshua se retient si fort de rire qu’il risque l’explosion en plein vol. N’empêche, le stratagème fonctionne : Heidi cesse de pleurer pour s’intéresser aux aventures de Chaton et Fesses, partis à la recherche du rire perdu. Au bout de quelques instants, elle commence à sucer son pouce, et vingt minutes plus tard, elle est au pays des rêves. Tous les passagers me regardent comme si j’étais une superhéroïne. Jane arbore une drôle de grimace, partagée entre le soulagement que sa fille se soit tue et l’aversion que lui inspire la paire de fesses. Andrew, imperturbable, n’a pas levé les yeux de son écran.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:46:42+02:00

La nourriture est délicieuse, le service impeccable… mais un repas au restaurant dure toujours trop longtemps. Surtout quand on doit faire la conversation avec une mère intrusive, un beau-père absent et un frère par alliance qui ne manque pas une occasion de glisser une réflexion ou une allusion osée dans la conversation. En face de moi, Heidi improvise une pêche à la crevette dans son verre d’eau.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:46:32+02:00

Je troque jean et T-shirt contre un maillot de bain, une robe légère et des sandales. Et puisque Joshua s’occupe de Heidi, je décide de suivre le conseil de Tina : profiter de la plage. J’attrape un flacon de crème solaire, des lunettes et un chapeau dans ma valise, ainsi que la brochure de l’hôtel que je n’avais pas pris le temps de lire jusque-là. Et mon téléphone portable, on n’est jamais trop prudent. Pour le reste, j’applique ma méthode de rangement préféré : le bazar organisé. Tout en vrac dans la valise, la valise sous le lit et ça roule.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:46:06+02:00

Heidi se frotte les yeux. Ses joues sont écarlates, ses boucles blondes emmêlées et poissées de sueur. À mon avis, elle a besoin de dormir. Je saisis la télécommande sur la table de chevet. Jane a bien mentionné que Heidi ne devait pas trop regarder la télévision, mais je n’éprouve pas une envie folle de renouveler ma petite séance de marionnettes. Cette fois, je ne demande pas son avis au monstre. Je zappe entre les différents programmes jusqu’à ce qu’elle se mette à hurler :

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:45:38+02:00

Je lève ostensiblement les yeux au ciel. Au fond, ce petit jeu me plaît… un peu trop, étant donné que nous sommes censés nous comporter comme frère et sœur durant tout le séjour. Au même instant, les hurlements de Heidi atteignent un nouveau record. Les autres passagers assassinent Jane et Andrew du regard. Certains se plaignent même à voix haute. Ma mère s’efforce de calmer le monstre, mais aboutit au résultat inverse. Andrew se retranche derrière son casque et son téléphone portable. Quant à l’hôtesse en charge de notre section, elle a jeté l’éponge depuis longtemps. Je me tasse au fond de mon fauteuil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-09-07T22:45:34+02:00

J’enfonce mes écouteurs dans mes oreilles en m’efforçant d’ignorer les cris de ma diabolique petite sœur ainsi que le parfum troublant de mon voisin. Impossible pourtant de me concentrer sur le film que j’ai choisi : le sex-appeal de l’acteur principal souffre de la concurrence de Josh. Sans parler des commentaires de mon voisin sur la crédibilité du scénario.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode