Livres
454 819
Membres
403 500

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Armony22 2019-04-17T18:10:54+02:00
Bronze

Je ressors de cette lecture plus que mitigée et très sceptique. Après l'avis plus qu'enthousiaste d'une booktubeuse, je m'étais jetée dessus, pressée moi aussi de déambuler dans les allées de ce supermarché à la recherche de la vérité. Je pense que j'aurais mieux fait de n'en jamais pousser la porte...

Je n'ai pas détesté, mais en y repensant après coup, je me rends compte que la plupart du temps je me suis ennuyée et j'étais dans l'attente de quelque chose qui n'est jamais arrivé.

C'est bien simple, il ne se passe rien ou plutôt on a l'impression qu'il va se passer quelque chose et puis finalement non, fausse alerte, rien qu'un pétard mouillé. Un peu comme si vous faites un tour dans les montagnes russes, vous montez, vous prenez de la vitesse, vous vous préparez au grand saut et au moment de la descente, un petit bon de rien du tout et voilà. Il faut attendre les 50 dernières pages pour que le rythme s'accélère et encore. Je ne dis pas que je veux des rebondissements toutes les trois pages, mais là aucune promesse n'est tenue.

C'était pourtant prometteur mais pour moi l'auteur n'a pas assez poussé dans l'angoisse. Il a su instaurer une ambiance oppressante mais qui ne tient pas sur la durée. Trop de longueurs et d'ennui font que ça retombe comme un soufflé et on n'y croit plus. Ca manque de rythme et ça devient confus.

Il y a pourtant des choses que j'ai beaucoup aimé, le lieu inhabituel et l'ambiance, le sentiment de paranoïa qui s'installe mais qui n'est hélas pas assez exploité. Et le personnage atypique de Ben. Blessé aussi bien physiquement que psychologiquement, rongé par la culpabilité, il va pourtant tout faire pour retrouver son frère en doutant de tous y compris de lui-même. Une sorte de anti-héros auquel on finit par s'attacher.

Ce qui m'a le plus gênée dans ce livre, c'est le sentiment qu'il me reste quand je tourne les dernières pages et lis cette fin que là vraiment je déteste. Je suis dubitative. J'ai l'impression d'être passée à côté de certaines choses et pire de n'avoir pas tout compris.

L'auteur nous aurait bien laissé des indices dès le départ, mais j'ai mis tellement de temps à venir à bout de ce livre que je les avais oubliés. J'ai relu certains passages à la fin mais franchement je ne suis pas plus éclairée. Beaucoup de choses restent sans réponses, comme passées à la trappe.

Je ne sais pas si je suis la seule dans ce cas, le peu de retours que j'ai lus après coup sont plutôt dithyrambiques. Ce ne sera pas la première fois, ni probablement pas la dernière, que je suis à contre courant.

Pour résumer j'ai l'impression qu'à la lecture de ce roman je suis restée dans l'expectative et je n'ai eu que de l'ennui et une immense frustration. Pour moi à oublier très vite mais n'hésitez pas à vous faire votre propre avis.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2019-03-23T13:15:06+01:00
Lu aussi

Il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule. Une vie, des vies, une famille qui explose. Un geste, sans importance, au mauvais moment. Ben a demandé à Éric s’il voulait aller aux toilettes avant de passer à la caisse du supermarché. Éric a dit non. Puis Éric a tout de même voulu y aller. Ben a laissé sa place dans la file et l’a accompagné. Mais il en est ressorti seul. Pendant que Ben nettoyait le doudou de son petit frère, le gamin s’est volatilisé. Et personne n’a rien vu.

Cinq ans que Ben vit avec ça sur la conscience. Qu’il s’acharne à poursuivre les recherches que la police a trop vite abandonnées. Chaque jour, il affronte le regard de son père, qui se tue à la tâche pour faire bouillir la marmite, et les absences de sa belle-mère, réfugiée dans un autre monde pour ne pas faire face à l’inacceptable. Sans plan précis si ce n’est de découvrir la vérité, il se fait embaucher au supermarché où le drame s’est produit. Mais très vite, les lieux lui semblent… vivants, et hostiles. Bruits étranges, sensation d’être épié, les nuits de travail nourrissent l’obsession de Ben pour Éric et décuplent sa peine et sa rage. Ses collègues, prévenants, paraissent sincères, mais à qui peut-il faire confiance ?

L’ambiance de ce bouquin est très particulière. Sombre. Oppressante. La misère sociale vous colle aux doigts et le personnage de Ben déchire le cœur. Ado complexé, torturé et éclopé, on voudrait le réconforter, lui dire que ce n’était pas sa faute. Qu’il était un bon frère et qu’il doit à présent vivre sa vie. En même temps, on admire sa persévérance, on l’encourage silencieusement. Il porte une telle tristesse, en lui, sur lui, qu’on en est mal à l’aise, coincé dans un rôle de voyeur impuissant. On arpente les rayons du supermarché avec lui les mâchoires serrées, parce que ce maudit supermarché a bel et bien un truc qui cloche ! Je n’ai pas honte de dire qu’il m’a foutu la trouille. Chapeau à l’auteur pour l’atmosphère qu’il est parvenu à créer à partir de pas grand-chose. Dathan Auerbach m’a trimballée un bon moment, j’y suis allée à l’aveuglette sans jamais réussir à émettre une hypothèse un tant soit peu plausible. Si l’histoire souffre de quelques longueurs – en grande partie dues au comportement de Ben – et laisse certains points en suspens, elle a quelque chose d’original et les personnages sont tous très convaincants. Entre folie et réalité, Bad Man est un roman qui vous tiraille, vous malmène les nerfs, et vous conduit sur des chemins auxquels vous n’auriez probablement pas songé. Il n’est pas parfait, certes, mais il est tout de même pas mal du tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lesparolesenvolent 2019-03-12T13:58:13+01:00

MON AVIS

Remerciements au site Netgalley pour la découverte de cet auteur talentueux édité aux éditions Belfond. La disparition d’un enfant, thème récurrent des actualités et de la littérature policière nous captive ici par l’approche particulièrement noire, drainée par la narration omnisciente sur Ben, le grand frère d’Eric disparu à l’âge de 3 ans. Un lustre est passé, et Ben vit avec l’obsession de cette disparition dont il se sent responsable. L’espoir encore présent de le retrouver, il prend régulièrement part à l’enquête, en s’enquérant de son avancée.

UN ROMAN NOIR

Ben que nous suivons du début à la fin nous submerge de sympathie : il se consume de culpabilité dans cette disparition incompréhensible et compatit sincèrement à la souffrance de son père et sa belle-mère.

BEN, UN ANTI-HEROS VOUE A ERIC

UNE AMBIANCE GLAUQUE

Dès son premier jour de travail, Ben ressent des ondes « bizarres » dans le supermarché. Aux aguets dans cet antre hostile à bien des égards, des indices surprenants surgissent sans explication. Des bruits, des objets, des documents, les paroles de ses collègues ravivent sa rancœur de la disparition d’Eric, éveillent son esprit et brouillent ses souvenirs.

Plus de détails sur le blog... https://lesparolesenvolent.com/bad-man-de-dathan-auerbach/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2019-03-11T07:24:47+01:00
Or

Ce roman c’est une ambiance parfois pesante, parfois étrange. On sent que quelque chose ne tourne pas rond et on se méfie énormément. C’est aussi un personnage principal, Ben, très attachant, qui, se sentant responsable de la disparition de son frère Éric, n’aura jamais baissé les bras pour le retrouver.

Un rythme constant qui embarque le lecteur jusqu’à un dénouement où tout s’accélère. Une intrigue très bien construite qui nous fait imaginer plein de choses mais qui est parvenue à totalement me surprendre sur son final. J’ai refermé ce livre abasourdie par le cran qu’a eu l’auteur de terminer ainsi. Le monstre était loin d’être celui auquel je m’attendais mais surtout, je n’aurais jamais pensée que les choses puissent finir ainsi.

J’ai été séduite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2019-03-11T00:10:31+01:00
Argent

Bad Man est un thriller sur la thématique de la disparition d'enfant qui utilise un angle narratif inédit.

En effet, la réalité, bien concrète de la vie de Ben et de ses parents est noire, réaliste et monotone. Une vie lambda blessée par une tragédie qui déchire les membres de cette famille et laisse Ben dans un état de culpabilité énorme touchant sa santé mentale et ses rapports envers autrui.

D'un autre côté, le lecteur est confronté à une dimension un peu surnaturelle, imaginaire dans laquelle on perd facilement pied et le fil de l'intrigue...

J'ai un ressenti un peu mitigé vis-à-vis de ce roman que j'ai trouvé très prometteur sur de nombreux points et décevant et déroutant sur d'autres.

Pour ce qui est du positif, il y a tout d'abord l'ambiance, très anxiogène, parfaitement maîtrisée et qui arrive à placer le lecteur comme spectateur du récit aux côtés du personnage principal.

L'ambiance dans le supermarché, lieu très important du roman qui pourrait être assimilé à un personnage tant ce lieu semble prendre vie par moment.

La psychologie de Ben est fort bien développée au point que le lecteur s'identifie facilement au personnage , à ressentir ses craintes, ses rages et ses doutes...

Malheureusement, si l'auteur dépeint très bien ses personnages, il n'en est pas de même sur son intrigue, sur laquelle il demeure assez vague et ne répond pas à toutes les interrogations que le lecteur se pose au fil du récit.

J'ai vibré avec les personnages, leurs peurs, leurs doutes mais je n'ai pas réussi à être totalement convaincue par le dénouement qui m'a un peu déconcertée et laissée sur ma faim...

Le frisson est bien là, rendu par une ambiance intrigante et oppressante mais malheureusement, le rythme lent du récit et le dénouement fantasque me laisse avec une lecture en demi-teinte...

Cependant, les personnages et l'ambiance du livre me hanteront longtemps...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lesmotsdelau 2019-03-08T00:43:01+01:00
Argent

Cela fait plusieurs jours que j’ai terminé ce livre, j’ai attendu de le digérer un peu avant d’en écrire mon retour.

Tout était là, le décor, les personnages, une écriture efficace et une dynamique pour le moins intéressante, dans les débuts.

Il avait tout pour me plaire, pourtant lui et moi n’avons pas vraiment fusionné comme je l’espérais.

Je suis dubitative sur de nombreux points, est-ce des incohérences ou moi qui ai loupé des points précis?

Même en relisant certains passages et en prenant le recul nécessaire je ne sais toujours pas.

Le fait est qu’à un moment j’ai un peu décroché puis nos chemins se sont quelque peu séparés.

Prenez une petite ville de Floride coupée du monde, mettez-y une poignée de personnages autour d’une étrange disparition d’enfant. Voilà la base de cette intrigue qui va vous immerger petit à petit dans une ambiance quelque peu étouffante.

Ben a quinze ans et doit s’occuper de son jeune frère Éric trois ans.

L’adolescent est vite fatigué par le comportement du jeune garçon, mais en grand frère responsable il prend sur lui, gère de son mieux quitte à céder à quelques caprices enfantins.

Sa vie va prendre un tournant dramatique lorsqu’ Éric va disparaitre mystérieusement alors qu’ils faisaient tous les deux des courses dans le supermarché du coin.

Cinq années plus tard, toujours en quête de réponse, il va se faire embaucher comme manutentionnaire de nuit dans ce même magasin.

Rongé par la culpabilité et l’horreur dans laquelle sa vie à plongée il ne cessera jamais de tout retourner pour connaitre la vérité. Celle-ci aura un prix et le passage en caisse risque de lui revenir très cher.

Roman présenté comme digne successeur de Stephen King, pour moi la comparaison est un peu présomptueuse.

Malgré une grande qualité d’écriture, il m’a manquée des ingrédients pour pouvoir dire qu’il est dans la même lignée que le maître niveau suspense et angoisse.

L’auteur prend bien le temps de planter son décor qui semble figé dans le temps.

Il nous fait vivre aux côtés de ses personnages, jouant ainsi avec le lecteur afin de lui faire monter la pression petit à petit. C’est un aspect que j’ai aimé dans le début et encore une fois accompagné par une dynamique d’écriture plaisante.

Le déroulement de l’intrigue va en grande partie se passer dans ce supermarché, l’ambiance y est pesante et anxiogène.

La ville semble coupée du monde, nous nous promenons avant tout dans ce lieu qui se trouve cerné par une forêt très dense. Un huis clos en quelque sorte, qui va conforter cette impression d’étouffement et de regard en coin, car dans cette ville tout le monde semble cacher quelque chose.

Ce qui m’a embêté c’est le contenu, le texte est très long, certes au début c’est appréciable pour camper le décor, mais après c’est trop et selon moi cette rallonge fait perdre de la qualité et de l’intensité au récit.

Le réel et l’imaginaire se côtoient de si près que là aussi on peut vite se perdre et sur certains passages décrocher. Je parlais d’invraisemblances au début de ce retour, cela aussi est un point gênant, j’aime être baladée et surprise dans mes lectures, mais ici ça n’a pas été le cas.

Ce sont plus des éléments qui ne concordent pas tout à fait entre eux où alors j’ai vraiment loupé des choses malgré ma lecture attentive.

Le fait de revenir en arrière pour relire certains passages pour essayer de comprendre l’élément nouveau ne rend pas la lecture fluide comme elle le devrait.

C’est dommage, car l’ambiance et la qualité d’écriture sont là, mais trop d’éléments viennent parasiter le tout et au final on ne va pas bien loin.

Quant à la fin elle m’a laissée vraiment de marbre, alors tout cela renforce mon impression assez mitigée et un rendez-vous quelque peu manqué.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-03-06T10:38:58+01:00
Diamant

« Bad Man » nous donne le ton dès les premières pages, sombre, angoissant, vaporeux (un peu comme une ambiance à la Stephen King dans Joyland), le lecteur est tout de suite agrippé par une écriture hypnotique dont on a du mal à se détourner pour faire autre chose. Cela est dû à cette aspect lent et en même temps captivant qui rend le lecteur accro au récit, l’écriture est vraiment maitrisée pour que nous ne nous ennuyons pas un seul instant, pourtant il n’y a pas forcement beaucoup d’action, c’est juste que d’être dans la tête du personnage principal et de suivre ses pensées et ses déductions est addictif.

Personnage pour lequel on se prend de compassion, notamment à cause de ses difficultés a avoir de vrais amis, du jugement des autres sur son physique ou encore à sa combativité pour retrouver son petit frère (ce qui l’empêche de s’intéresser aux autres), il est mentalement isolé, dans son monde. Nous allons le voir s’épanouir tout en ne sachant pas comment s’y prendre, nous découvrirons également qu’il ne suffit pas de vouloir quelques chose pour y parvenir.

L’histoire en elle-même peut paraître classique, mais attention il n’en est rien au vu de la direction qu’elle prend qui se révèle surprenante, parfois on à l’impression qu’il y a quelque chose de surnaturel dans l’air sans vraiment pouvoir définir de quoi il s’agit. Là ou nous voyons que le texte est bien écrit également, c’est avec la possibilité pour n’importe quel personnage d’être coupable. Pour chacun je me suis dit « c’est lui » pour finalement me le dire au suivant et au suivant, ce qui instaure un gros doute sur la capacité du lecteur a analyser les faits. La fin du roman est géniale car très inattendue.

Amateurs de thrillers, de romans noirs, d’histoires angoissantes, de suspense et de psychologie, vous ne pouvez absolument pas passer à côté de Bad Man.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/03/bad-man-dathan-auerbach.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-03-05T21:37:17+01:00
Bronze

Enfin un thriller qui traite de la disparition d’un enfant, sous une forme différente de ce qu’on peut avoir l’habitude de lire. Ben, 15 ans va faire quelques courses au supermarché du coin, en compagnie de son petit frère Eric 3 ans. Ici commence l’horreur lorsque cherchant dans tous les rayons du magasin, il n’arrive pas à retrouver Eric qui s’est volatilisé. Cinq ans plus tard, Ben ne s’est toujours pas pardonné et continuer à chercher son frère ce que même la police semble avoir arrêté de faire.

Ben est le personnage principal et une grande partie du livre nous livre son point de vue, ses interrogations, ses doutes et tout ce qui lui passe dans la tête. Rapidement le lecteur éprouve de l’empathie pour ce personnage qui apparaît avec de multiples blessures tant physiques que psychologiques. Tous les moments où on s’attarde sur l’effondrement de cette famille suite à la disparition d’Eric sont forts et riches en émotions. Dès le début il y a de nombreux faits étranges qui nous amènent à réfléchir sur ce qui a bien pu arriver à Eric. Il faut dire que la galerie des personnages à soupçonner ne cesse de s’agrandir à mesure que l’histoire s’installe. Le personnage de Marty recèle une belle ambigüité tout comme celui du gérant du magasin Bill Palmer, on sent qu’il y a quelque chose qui cloche sans pouvoir mettre le doigt dessus. Le travail de nuit semble bien sombre dans les allées vides et les réserves que je n’imaginais pas aussi glauques. Pourtant, je pense que le livre aurait pu gagner en efficacité en étant plus court, car il y a eu de nombreux moments où l’action s’enlisait et où il ne se passait pas grand-chose dans les rayonnages du magasin. J’avais envie de sentir plus de suspense et de tension. Bad man reste un roman avec de belles qualités même s’il n’a pas su me convaincre à 100%. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesdAnneSophie 2019-02-25T15:39:43+01:00
Bronze

Un thriller qui laisse des séquelles.

Beaucoup d’excellentes chroniques ont été écrites ces derniers jours au sujet de Bad Man. Et pour cause !

Peu de lecteurs pourraient rester de marbre pendant et après cette lecture.

Si on s’imagine avant de la commencer qu’il s’agit d’un énième thriller sur une disparition d’enfant, il suffit de lire quelques pages pour comprendre notre erreur et être complètement happés par l’histoire et par le style.

Ben a 20 ans. Il y a 5 ans, alors qu’il était dans un supermarché avec son petit frère, celui-ci a subitement disparu et l’enquête n’a jamais été résolue.

Aujourd’hui à la recherche d’un emploi, la seule place qu’il parvient à décrocher est magasinier de nuit dans le supermarché en question.

La police a cessé de chercher, ses parents ont arrêté d’espérer, et pour tous les autres, Eric n’est plus qu’un fait divers que l’on raconte à ses enfants pour leur faire peur.

Alors, pour lui qui se reproche sans cesse la perte d’Éric, cela ressemble à une punition divine. Ou à la dernière chance de le retrouver.

Et dès sa première nuit, Ben ressent que quelque chose cloche. Quelque chose ou quelqu’un.

Entre cauchemars et réalité trouble, le lecteur plonge avec lui dans cette ultime quête de réponses.

Mais au delà de ça, c’est surtout dans l’esprit de Ben que l’auteur nous immerge.

Au gré des chapitres nous douterons avec lui de tout et de tous.

Et parfois de Ben lui-même.

De découvertes étranges en accidents inexpliqués, c’est une spirale noire et sans fin qui semble le grignoter devant nous, nous laissant impuissants à l’aider.

Il est rare qu’un personnage de thriller atteigne une telle profondeur et touche autant à l’âme du lecteur.

Ce jeune homme, à la fois fort et fragile, blessé tant psychologiquement que physiquement, nous fera ressentir une multitude de sentiments.

Car c’est pour lui, bien plus que pour son frère que nous vibrons et frissonnons pendant les 445 pages.

Au fur et à mesure que nous avançons dans l’histoire, le piège se referme. Sur Ben, mais également sur nous.

Un thriller psychologique redoutable, qui nous laisse sur le carreau. Sonnés par l’histoire, et épatés par le talent de l’auteur.

À lire ABSOLUMENT

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaliscrap 2019-02-24T09:43:52+01:00

En ouvrant ce livre sachez que vous vous aventurez dans une ambiance glauque et oppressante du début à la fin ! Ce livre est incroyablement un "ovni" pour moi .... J'en ressors avec une boule au ventre et à la fois des interrogations. Nous ne sommes pas à proprement dit dans un thriller .. non nous sommes plus dans un livre angoissant.

Eric 3 ans disparaît dans un supermarché lors d'une pause "pipi" avec Ben son grand frère. L'affaire est vite classée mais Ben ne démord pas il veut savoir où est ERIC ! 5 ans plus tard il se fait embaucher dans le supermarché où le drame a eu lieu et il est bien décidé à révéler la vérité sur cette disparition

Le + : l'ambiance oppressante qui nous tient en haleine, le personnage de Ben qui est à la fois fascinant mais aussi hyper complexe, le dénouement final ; Le prologue qui m'a induit en erreur (bingo j'adore)

Le - : Le coté "onirique" du livre, je n'aime pas le coté fantastique que ce livre prends à certains moment ; ce n'est pas pour rien que l'auteur est comparé au maître du genre: KING ; Les longueurs et répétitions.

Ce livre est fait pour vous si : Vous ne souhaitez pas un thriller à rebondissements, si vous aimez les ambiances avec des tensions oppressantes, si le côté fantasme rêve/réalité ne vous dérange pas.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode