Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Baella : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chroniques des Féals, tome 1 : Coeur de phénix Les Chroniques des Féals, tome 1 : Coeur de phénix
Mathieu Gaborit   
Bon livre de fantasy intéressant et très bien écrit.
Un seul regret le livre est trop court ce qui fait aller la trame trop vite par moment.
Mais dans l'ensemble ça tiens la route.

par Caesus
Le Cycle de Dune, Tome 1 : Dune Le Cycle de Dune, Tome 1 : Dune
Frank Herbert   
Que dire, sinon que Dune est à la SF ce que Le Seigneur des Anneaux est à la Fantasy. Un imaginaire riche (cela pourra en perturber certain(e)s) et une intrigue qui peut paraître classique, entre trahisons et complots, mais qui alimente le fabuleux monde de Franck herbert.
À découvrir ou à redécouvrir.
Côté adaptation cinématographique, comme je regrette que le projet d'Ajejandro Jodorowsky n'ait jamais abouti. Fan des illustrations de Chris Foss.

par Lektor75
Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie
Georgia Caldera   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.
Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.
Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.
Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.
Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.
Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.
Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.
Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études
Olivier Roland   
Ce livre est une mine d'or pour organiser sa vie et mettre en place des stratégies pour accomplir ses projets. Dans la première partie chacun peut puiser les conseils qui lui conviennent. La deuxième partie, qui s'intéresse à l'entrepeunariat est plus technique et plus ciblée. Le ton est agréable à lire. Olivier Roland s'adresse à des "rebelles intelligents", responsables de leur vie.
La Fin des temps La Fin des temps
Haruki Murakami   
C'est une aventure en soi. On y découvre la vérité. L'élaboration de l'intrigue est un vrai travail d'orfèvres. Pas de nécessité de nommer les personnages, les fonctions et leurs particularités physiques suffisent. Le roman déroute d'abord, puis nous entraîne à nouveau (comme les autres romans de Murakami) vers deux mondes différents qui s'entrecroisent. Les grands thèmes parsemaient sont les remords, la fantaisie de la vie, le sentiment de perte nous permettant de plonger dans la psychologie des différents personnages.

Un petit bijou "bourré" de références musicales pour les inconditionnels de Haruku Murakami.
Terre des oublis Terre des oublis
Duong Thu Huong   
Un choc ! Ce livre est une pure merveille.
L'histoire se déroule sous la forme d'un roman choral à trois voix. Un triangle amoureux, qui n'en n'est pas un, mais qui touche pourtant trois innocentes victimes.
Le lecteur plonge alternativement dans les pensées de chacun des acteurs de cette tragédie et se voit impliqué dans leurs introspections grâce à un jeu d'écriture en italique qui ponctue les paragraphes.
Le "Sergent" est là aussi de temps en temps. Personnage d'ombre, sorti de terre, mort au combat dans les bras de Bôn. Il revient quand son meilleur ami ne parvient plus à faire surface et devient le confident, le conseiller, comme les héros imaginaires le sont pour les jeunes enfants.
Un livre intense donc, dans une période d'après guerre où la majeure partie de la population a pour préoccupation principale de trouver le bol de riz qui nourrira sa famille. Un univers de pauvreté, de dénuement, de prostitution dans un Vietnam encore meurtri des suites de la guerre, mais aussi enfermé dans des principes et des traditions archaïques.
Se pose alors la question du libre arbitre. Peut-on, et doit-on accepter les facéties cruelles du destin ? L'amour ou l'honneur ?
J'ai beaucoup aimé l'approche de l'auteur, car le schéma comportemental et psychologique de chacun des personnages est admirablement bien dépeint.
Chacun des protagonistes m'a touché : Miên pour son admirable abnégation, Hoan pour son comportement digne et exemplaire, et Bôn parce qu'il est probablement celui pour qui la vie s'est montrée la plus sévère et la plus injuste.
Pourtant, je me suis quand même posée cette question : et si... ?
Druide Druide
Oliver Peru   
Il est rare de lire un livre aussi riche tellement on est transporté dans une épopée digne des meilleurs romans du genre.
Tout est construit à la perfection, l'intrigue,les personnages et l'action nous ménent sans répit dans cette aventure palpitante.
C'est sans nul doute un roman qui va marquer les esprits.

par zelda
Haut-Royaume : Les Sept Cités, Tome 1 : Le Joyau des Valoris Haut-Royaume : Les Sept Cités, Tome 1 : Le Joyau des Valoris
Pierre Pevel   
Comme j'ai un petit faible pour les crapules, je ne pouvais que jubiler en arrivant dans la ville de Saramande, citée des bandits et détrousseurs en tout genre.
Le duo, Irryan et Sven est redoutable en agilité et ruse et nous font fondre avec leurs grands coeurs et leurs réparties piquantes.
Après le vol du diamant de valoris ils se retrouvent embringuer dans une lutte de pouvoir entre plusieurs pègres qui désirent plus que tout mettre la main sur le bijou maléfique.
J'ai vraiment apprécié que Pierre Pevel nous crée un nouveau personnage drac car j'avais déjà bien apprécié celui dans les lames du cardinal.
Anges et démons Anges et démons
Dan Brown   
L'histoire en elle-même était très intéressante au premier abord: le vol de l'anti-matière, transformée dès lors en bombe à retardement!

J'ai adoré ce roman. Dan Brown manie avec brio tous les éléments qui propulsent un roman au titre de best seller: un récit captivant, un suspense insoutenable, des protagonistes attachants... Une fois le livre ouvert, il est impossible de s'en détacher.

De plus, ce roman n'est pas seulement un livre à lire pour le plaisir, car il est très instructif. Qui connaissait d'une manière si profonde les Illuminati, ainsi que le mode de fonctionnement complet autour du Pape et du Cardinal?

Je ne noterai qu'un seul et unique point négatif: [spoiler]la chute de Langdon depuis l'hélico avant l'explosion, à la fin du roman.[/spoiler] Une action tellement improbable, que l'on ne peut s'empêcher de douter de tous les éléments égrenés au fil du livre par l'auteur...

Excepté ceci, ce roman est à lire, pour tous les fans de policier et de thriller. Ce fut mon premier Dan Brown, et je dois dire que je n'ai plus qu'une envie: lire ses autres livres!

par Ophie
Chroniques de Dragonlance, Tome 1 : Dragons d'un crépuscule d'automne Chroniques de Dragonlance, Tome 1 : Dragons d'un crépuscule d'automne
Tracy Hickman    Margaret Weis   
Pour ceux qui commence cette longue série de Dragonlance, c'est le meilleur moyen de connaître un peu plus ce monde. C'est aussi le meilleur moyen pour connaître les personnages et voir lequel nous accroche le plus pour ensuite décider quel livre lire par la suite. C'est une des premières séries que j'ai lue et j'ai bien aimé. Dans le premier tome, l'univers et les persos peuvent paraître clichés mais on peut tout voir se développer dans les prochains tomes.

par Sharak
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3