Livres
451 014
Membres
396 091

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Baguettes chinoises



Description ajoutée par chantwal 2010-08-18T20:21:58+02:00

Résumé

" Je vais leur montrer, moi, à tous ces villageois, qui est une baguette et qui est une poutre ! " C'est ce cri qui a donné envie à Xinran d'écrire cette histoire. Celle, lumineuse, chaleureuse, émouvante, de trois sœurs qui décident de fuir leur campagne et le mépris des autres, pour chercher fortune dans la grande ville. Sœurs Trois, Cinq et Six n'ont guère fait d'études, mais il y a une chose qu'on leur a apprise : leur mère est une ratée car elle n'a pas enfanté de fils, et elles-mêmes ne méritent qu'un numéro pour prénom. Les femmes, leur répète leur père, sont comme des baguettes : utilitaires et jetables. Les hommes, eux, sont les poutres solides qui soutiennent le toit d'une maison. Mais quand les trois sœurs quittent leur foyer pour chercher du travail à Nankin, leurs yeux s'ouvrent sur un monde totalement nouveau : les buildings et les livres, le trafic automobile, la liberté de mœurs et la sophistication des habitants... Trois, Cinq et Six vont faire la preuve de leur détermination et de leurs talents, et quand l'argent va arriver au village, leur père sera bien obligé de réviser sa vision du monde. C'est du cœur de la Chine que nous parle Xinran. De ces femmes qui luttent pour conquérir une place au soleil. De Nankin, sa ville natale, dont elle nous fait voir les vieilles douves ombragées de saules, savourer les plaisirs culinaires et la langue truculente de ses habitants. Et d'un pays, une Chine que nous découvrons par les yeux vifs et ingénus des trois sœurs, et qui nous étonne et nous passionne car nous ne l'avions jamais vue ainsi.

Afficher en entier

Classement en biblio - 77 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MiLn 2016-01-09T10:45:01+01:00

L'argent peut acheter un lit mais pas une bonne nuit de sommeil.

L'argent peut acheter une maison mais pas une famille.

L'argent peut acheter de la nourriture mais pas le bon goût.

L'argent peut acheter des machines pour entretenir le corps mais pas la santé.

L'argent permet de faire du commerce mais pas de s'acheter des amis.

L'argent peut acheter un titre mais pas l'ambition.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2019-03-16T17:54:17+01:00
Argent

Je veux lire Baguettes chinoises de Xinran depuis années. Le hasard a fait que j'ai d'abord lu Funérailles célestes, que j'ai énormément aimé, puis Chinoises, qui m'a déçue. C'est pour ça que j'ai attendu longtemps pour le sortir de ma PAL... et ce fut une excellente lecture !

Nous suivons les premiers pas à la ville de trois jeunes campagnardes, qui ont à cœur de se prouver et de prouver à leur père et à tous les clichés arriérés que des « baguettes » (surnoms des filles à la campagne, par opposition aux « poutres » que représentent les hommes) peuvent aussi gagner suffisamment d’argent pour soutenir leur famille.

Chaque sœur a droit à un chapitre dédié, à tour de rôle.

L’aînée, Trois, montre le chemin à ses sœurs. Elle met son talent pour faire de jolies compositions de fruits et légumes au service de sympathiques propriétaires d’un restaurant de quartier.

Dans son village, Cinq est réputée pour être un peu bête, un peu lente. On ne lui a pas donné l’opportunité d’aller à l’école. Malgré tout, elle réalise en travaillant dans un établissement de bains prestigieux qu’il n’est pas forcément nécessaire de savoir lire et écrire pour être reconnue professionnellement et que ses talents peuvent tout aussi bien être ailleurs…

En travaillant dans une belle maison de thé dédiée à la lecture, Six, l’intellectuelle, a l’occasion de rencontrer des gens bien différents de ceux de sa campagne, et même des étrangers (des « Longs nez ») ! Elle a l’impression que le monde ne demande qu’à être découvert.

Dans ce roman, Xinran nous dépeint la condition des femmes en Chine, mais également les différences abyssales qui existent entre la campagne et la ville (l’équivalent de plusieurs siècles les sépare). J’ai beaucoup aimé découvrir certains aspects de la culture chinoise tout en douceur, combinée à une petite critique de la politique « socialiste ». L'auteure - ou la traductrice ? - met un point d'honneur à expliquer les spécificités chinoises, y compris des éléments de langage comme la signification des prénoms ou de jeux de mots.

Il y a également quelques éléments humoristiques qui sont surprenants mais bienvenus dans un roman de ce type !

Je ne peux donc que vous conseiller Baguettes chinoises pour découvrir la culture de ce pays, au travers d’une jolie histoire tirée de faits réels.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nie-chan 2019-01-15T16:58:43+01:00
Lu aussi

J'ai bien aimé suivre les trois sœurs dans leur découverte de la ville.

Alors que dans nos pays, la différence de culture et d'accès à la connaissance est relativement faible entre les campagnes et les villes, on se rend compte du fossé que cela représentait en Chine à l'époque. C'est intéressant de voir l'éducation des trois sœurs renversée par les nouvelles mœurs et la place que la femme a le droit d'occuper en ville.

Le livre se lit bien, il nous fait découvrir une Chine nouvelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paulette42 2018-12-09T11:01:10+01:00
Argent

2ème livre de cet auteur que je lit et j'aime beaucoup. Elle écrit très bien et elle nous décrit une Chine à notre époque et l'on voit le contraste avec la campagne et la ville, les hommes et les femmes ,

L'histoire de ses 3 sœurs est très belle

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2018-05-07T10:58:56+02:00
Argent

Baguettes chinoises est le deuxième roman de Xinran que je lis et je ressens à nouveau la même sensation de dépaysement total. La force, la beauté, la singularité de cette Chine à mes yeux inconnue me remuent autant que lors de ma lecture de Funérailles célestes. Xinran est décidément très douée pour nous faire aimer son pays, ses paysages, ses compatriotes, sa culture millénaire.

Dans ce livre, nous suivons le destin de trois soeurs qui quittent leur campagne pour tenter de gagner leur vie à Nankin. Celles que leur père a surnommées "baguettes" vont apprivoiser en ville un univers inconnu, saugrenu, très différent de leur village, qui suscite la peur l'attrait, la curiosité et les interrogations.

A travers les yeux et les rencontres de Trois, Cinq et Six, nous nous mettons à l'écoute des traditions, de la littérature, des choix politiques, du savoir-faire, des croyances de ces peuples chinois qui ont tant à nous apprendre.

On s'attache à ces filles que l'on croit fragiles, qui révèlent au fil des pages, leurs richesses, leurs ressources et nous accordent petit à petit leur confiance.

La lecture est efficace et plaisante. Le rêve est assuré. Le voyage est garanti.

Je referme ces pages, un sourire aux lèvres avec l'envie immédiate de repartir en voyage aux côtés de Xinran.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par musea_uranie 2018-04-21T18:17:20+02:00
Argent

Écrit en 2008, j'en ai entendu parlé la première fois sur le blog de Libriosaure l'année dernière. Les livres traitant de la condition féminine sont de manière générale du pain béni, encore plus quand il est question d'une culture autre que la mienne.

C'est ce que nous propose Baguettes Chinoises avec trois jeunes femmes portant toutes un chiffre, trois, cinq et six. À elles trois, elles vont prouver qu'être une femme (de la campagne), en Chine n'est pas un malheur et qu'elles aussi peuvent être des "poutres". Avec beaucoup de courage et parfois de naïveté, ces femmes dépeignent une Chine à deux vitesses. Celle de la modernité, avec un pays ouvert sur un monde qui va toujours plus vite et celle de l'ancien monde. La ruralité (et le passé) rencontre l'urbain et c'est presque un choc "culturel" auquel assistent Trois, Cinq et Six. On découvre ainsi des moeurs et une vision de la femme parfois surprenante pour l'œil étranger. De plus, Xinran raconte son pays avec beaucoup de recul et explique avec patience certains codes qu'on ne posséderait pas forcément. Je me suis ainsi beaucoup attachés à ces trois soeurs qui se soutiennent face à la difficulté et s'épaulent sans jamais oublier d'où elles viennent.

Une belle lecture qui m'aura ouvert les yeux sur une culture et une vision de la femme inconnu, avec une plume belle et très accessible. J'espère pouvoir lire d'autres de ces écrits.

https://wp.me/p8ww3Y-14b

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clecledu29 2017-10-19T18:02:05+02:00
Bronze

Pour avoir passer plus d'un an en Chine, je retrouve toutes les particularités de ce pays qui m'a fait vivre des expériences inoubliables. Les comportements campagnards sont vus dans ce livre comme mal vus par les chinois urbains. Ce qui est plutôt surprenant puisque beaucoup de personnes à Shanghai crachent et ne savent pas utiliser correctement les toilettes à l'occidentale. Sachez également maintenant que même la vieille mamie dans sa montagne a un Iphone donc...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenta3 2017-10-19T11:52:28+02:00
Or

J'ai choisi ce livre un peu par dépit pour mon Challenge alphabet de l'année, pour illustrer la lettre X, lettre très peu fournie en auteurs, si ce ne sont les auteurs chinois... J'ai écris "par dépit" car je ne suis pas fan du tout du continent asiatique, je ne sais pas pourquoi mais il ne m'attire pas du tout. Mais ! Ce dépit s'est transformé en agréable lecture ! J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur qui m'a fait découvrir un pays, une ville, une cuisine, une (même deux) culture(s), une langue et surtout une façon de vivre et de penser. Une totale découverte pour moi qui me fait un peu réviser ma non-attraction pour ce continent. L'écriture de l'auteure est limpide, douce et joyeuse même si le sujet est important pour la condition de la femme en Chine. Le (les) message(s) passe(nt) bien, cela donne envie de s'y attarder et de creuser un peu plus tant mes connaissances sur le sujet que mes connaissances (très pauvres) sur ce pays et ses habitants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2016-12-06T13:48:19+01:00
Argent

C'est pas mon genre de lecture habituellement, mais dans le cadre du challenge ABC il me fallait lire un auteur en X et ma bibliothèque n'en proposait que deux.

Et si j'ai commencé ce livre réticente, j'ai fini complètement absorbée. La vie de ses trois sœurs était passionnant et très instructif, sur la Chine en général, le décalage immense entre la campagne et la ville et évidemment la place des femmes en Chine.

Nos trois personnages principaux sont toutes attachantes, mais leurs entourage à Nankin aussi. Et je n'aurais pas était triste de continuer un bout de chemin encore avec elles.

Néanmoins j'ai trouvé ce livre très intéressant tel qu'il est et je le conseil à tous ceux qui aimeraient mieux connaître la Chine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2015-09-03T09:21:22+02:00
Argent

j'ai lu ce livre pour conclure mon challenge personnel ABC 2015. j'avais déjà lu un livre de cet auteure l'année dernière et je trouve qu'elle écris magnifiquement bien. On découvre l'histoire de ces 3 sœurs qui issues de la campagne partent travailler à la ville pour gagner de l'argent et ainsi montrer à leur père que l'on peut être une fille en chine et être utile. On découvre également la chine et certaines de ses coutumes. La disparité entre la campagne chinoise et la ville est impressionnante. De plus la politique de l'enfant unique ne semble pas partout la même puisqu'à la campagne les familles peuvent avoir plusieurs enfants et malheur si certaines sont des filles car sur ce sujet les chinois restent arriérés puisque certains vont jusqu'à tuer les petites filles comme un vulgaire animal de ferme. C'est un livre très enrichissant.

Je lirais certainement un autre de ces livres en 2016 pour mon futur challenge ABC :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ally-Lily 2014-06-16T14:36:36+02:00
Bronze

Voici un livre lu dans le cadre du Challenge ABC et découvert d'ailleurs parmi les lectures des autres participants. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue.

C'est avec plaisir que j'ai découvert la Chine moderne même si par bien des aspects, on a l'impression d'être de retour au XVIème siècle en France. Il y a un tel décalage entre la campagne et la ville que s'en est impressionnant!

J'ai aimé découvrir les trois sœurs, qui ont chacune leur particularité et qui malgré les difficultés de leur statut de "baguette" veulent prouver à leur famille et à leur village qu'elles aussi peuvent accomplir des choses dans la vie et s'en sortir par elle-même sans passer par la case mariage.

L'histoire ne va pas très vite, c'est plutôt une contemplation de la vie des trois sœurs et j'avoue avoir été frustrée par la fin qui pour moi n'en est pas vraiment une mais bon... C'est l'auteur qui décide!

Tout ça pou dire que j'ai bien aimé ce livre qui nous permet de voyager dans un pays, pour ma part, assez méconnu.

Afficher en entier

Date de sortie

Baguettes chinoises

  • France : 2011-01-15 (Français)

Activité récente

Bouh69 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-12T16:23:43+01:00
Coclem l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-18T08:21:23+02:00

Les chiffres

Lecteurs 77
Commentaires 13
Extraits 9
Evaluations 12
Note globale 7.75 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode