Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Balloon : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Step Brother Step Brother
Penelope Ward   
Lorsque j'ai repéré ce bouquin, j'ai souhaité l'acheter sur-le-champ. Et j'ai bien fait de céder à mon caprice. J'ai adoré, une superbe découverte !
Ma lecture fut achevée en une soirée, impossible de m'arrêter. L'histoire ne laisse pas une seconde de répit. Le rythme est excellent, je suis restée scotchée du début à la fin.
La plume de l'auteure est agréable. Le vocabulaire est parfois légèrement cru, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais si vous cherchez une romance mielleuse vous serez déçu(e).
Tout oppose nos deux personnages : Greta est une jeune fille douce, généreuse, sérieuse, un brin naïve mais très forte. Quant à Elec, il apparaît provoquant, arrogant, mystérieux, bref un bad boy comme on les aime. Toutefois, l'attirance est immédiate.
Durant la première partie, les personnages se rencontrent, se cherchent, commencent à s'ouvrir l'un à l'autre, à se désirer. Certains passages sont très drôles dans ce jeu du chat et de la souris. Cependant, tout s'enchaîne un peu trop rapidement, cette partie méritait d'être approfondie. C'est pour moi le seul point négatif du roman.
La seconde partie est en revanche sacrément bien construite ! J'ai été prise aux tripes. On découvre également le point de vue d'Elec sur toute l'histoire. C'est très bien écrit, aucune longueur et sensations garanties.
La fin est aussi bien travaillée et complète à mon goût. Bref je suis conquise.
Un livre très addictif, je vous le recommande.

par NekoNara
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Fight For Love, Tome 4 : Rogue Fight For Love, Tome 4 : Rogue
Katy Evans   
Voilà une saga ou je nage à contre courant, puisque je ne suis pas fan de Remington Tate. Mais là j'ai été conquise et j'ai vraiment adoré ce quatrième tome.
L'univers de ce livre est sombre, dur, violent, et sort de la romance ou du new adult qu'on a l'habitude de lire.
Pour moi "Rogue" est plus aboutit que les précédents tomes. Il y a une vraie histoire, une vraie intrigue, un fil conducteur qui nous emporte dans l'histoire de Mélanie et Greyson. Les personnages ont un passé difficile, et tellement de point en commun. Ils sont touchants et émouvants et c'est tellement beau de les voir essayer de se construire un lendemain, malgré le sentiments qu'ils ont de pas mérité ce bonheur et cet amour. Et même si bien sûr on devine la fin, les chemins pour y arriver ne sont pas de simple embûche ... là on parle d'enlèvement, de meurtre et de passage à tabac !
"Rogue" nous offre une narration à deux voix. Celle de Mélanie et Greyson. Ce qui nous permet de découvrir l'univers très sombre et dur de Greyson et de voir jusqu'à quel point ça l'affecte.
En résumé, un quatrième tome très réussi qui nous ouvre les portes d'un autre monde que celui de Rémy et j'en suis fort contente.
Mélanie et Greyson nous entraînent sur les chemins de la violence, de la tristesse, du doute, de la peur, de l'espoir et de la passion avec malgré tout beaucoup de tendresse.

par coco69
Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger
Christina Lauren   
Bien, mais juste un cran en dessous du premier tome.
Il m'a manqué la petite étincelle qui ferait de ce roman un livre addictif.
j'ai tout de même hâte de connaitre les prochains personnages.

par Adèle
Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player
Christina Lauren   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/12/beautiful-player.html

La trilogie Beautiful Bastard c'est réellement un cas à part dans l'évolution d'une trilogie. Généralement on part d'un superbe premier tome pour voir le niveau général se détériorer de tome en tome. Ici le premier tome, Beautiful Bastard, était moyen. Le second, Beautiful Stranger, était vraiment super. Et ce troisième tome, Beautiful Player, n'est ni moyen, ni super. Il est tout simplement GÉNIAL.

Dans Beautiful Player nous faisons la connaissance de Hanna, alias Ziggy pour sa famille, une jeune femme de 24 ans qui a sacrifié sa vie personnelle au profit de ses études. Elle est diplômée de MIT, l'université de sciences et technologie la plus réputée des USA, et termine ses études en bossant dans le labo d'une grande université New-Yorkaise. Bref elle est complètement au point dans sa vie professionnelle mais n'a absolument aucune vie sociale ce qui inquiète un peu sa famille, et notamment son frère aîné Jensen qui lui conseille de prendre contact avec son ancien meilleur ami d'Université. C'est là que le lien avec les deux tomes précédents se lance puisque le meilleur ami en question s'avère être Will, le troisième larron du trio formés avec Bennett et Max, les héros de Beautiful Bastard et Stranger.

Le fait est que Hanna et Will sont les plus gros points forts du roman et les personnages les plus géniaux de la trilogie. Hanna est tout bonnement une héroïne super à suivre à laquelle on s'attache avec beaucoup de force dès les premiers chapitres. Elle est juste irrésistiblement drôle et n'a absolument aucun filtre, tout ce qui lui passe par la tête fini immanquablement par sortir sans qu'elle n'y repense à deux fois, et elle l'assume totalement. J'ai plus d'une fois éclaté de rire face aux réflexions qui lui viennent et aux réactions qu'elles pouvaient déclencher chez Will. Ce dernier n'était décidément pas prêt à ce qui aller lui tomber dessus lorsqu'il a accepté de sortir de sa routine la petite sœur de son meilleur ami ! Et puisqu'on parle de Will, moi qui pensais qu'il serait difficile de surpasser Max Stella je me trompais lourdement ! William Sumner est tout simplement WAOUH ! Il est drôle, touchant, et surtout sexy à souhait. Difficile de rester de marbre face au parfait package qui nous est proposé avec ce playboy là !

Le second point qui mérite d'être souligné est que l'histoire d'amour entre les héros est avant tout une belle histoire d'amitié. Les sentiments amoureux ne sont pas forcément ceux qui prennent tout de suite le dessus, bien que l'attirance soit là dès les retrouvailles, ce qui donne beaucoup plus de profondeur à la relation entre nos deux héros. On est complètement entraînés dans leurs péripéties amicales, puis amoureuses, et c'est donc avec une très grande facilité que le roman se déroule. On tourne les pages à une vitesse folle avec rire, émotion, et tendresse. Les rebondissements m'ont d'ailleurs semblé bien moins grossiers que dans les tomes précédents et on reste beaucoup plus accrochés à l'histoire. Quant aux scènes plus hot, je les ais trouvés bien moins envahissantes que dans les deux premiers volets. J'ai l'impression que du premier tome à celui-ci, les auteures ont décidés de graduellement laisser plus de place aux histoires en elle-même. De ce fait, c'est vraiment le tome qui offre le plus bel équilibre entre les deux et qui saura satisfaire tous les adaptes de romance, que ce soit de la romance érotique ou beaucoup plus classique.

Petite mention aux personnages des tomes précédents qu'on retrouve avec énormément de plaisir au fil des pages. Bennett et Max y sont hyper drôles, de vraies commères de compétition qui ne manquent jamais une occasion de railler leur meilleur pote, et Sara et Chloé se révèlent comme des amies en béton, que ce soit envers Will qu'elles soutiennent dans toutes les épreuves ou pour Hanna qu'elles acceptent avec beaucoup de simplicité et de naturel. Souvent on trouve les personnages qu'on a aimé un peu fades, voir carrément très différents, lorsqu'on sort du point de vue par lequel on les a découvert. Là, c'est presque l'inverse. Non seulement on les retrouve tels qu'on les aime, mais ceux avec lesquels on a pu avoir du mal semblent se révéler (du moins pour ma part en ce qui concerne Bennett).

En conclusion, Beautiful Player est le tome parfait pour conclure la trilogie qui s'était ouverte avec Beautiful Bastard. Les héros sont drôles à souhait et leur relation touchante et sexy en diable. Une superbe réussite pour une trilogie et des auteures qui ont traversés une évolution agréablement notable.

par Althea
Night Owl, Tome 1 : Long Night Night Owl, Tome 1 : Long Night
M. Pierce   
Et bien ça faisait longtemps qu'un livre ne m'avait fait autant d'effet dans ma culotte ! ça dépote grave ! pas besoin de stimulation : tu lis, tu jouis !   ça commence comme ça : chaud bouillant, pour finalement qu'on en sache plus sur les protagonistes, qu'on s'attache à eux....j'ai bien aimé cette approche. Et bien évidemment : QU'EST CE QUE C'EST QUE CET EPILOGUE BOURDEL ???? ça soulève trop de questions !!! suite en novembre !

par Pticoeuw
Night Owl, Tome 2 : Last Light Night Owl, Tome 2 : Last Light
M. Pierce   
La première partie n'est pas forcément la plus palpitante. Tant qu'Hannah et Matt sont séparés, le charme est rompu. Eh oui, pour qu'il y ait des étincelles, il faut qu'Hannah et Matt soient ensemble.Le début m'a donc semblé longuet, et j'ai même fait plusieurs pauses.

Mais, mais, mais... au fil des pages, l'histoire s'étoffe ! Elle prend en puissance ! Elle nous dévore de l'intérieur ! Je me suis prise dans cet imbroglio de mensonges, dans la tourmente de Matt et l'impuissance d'Hannah.
J'ai adoré la tournure qu'a pris les événements. Certes, je n'ai pas compris Matt et ses perpétuels mensonges, mais qui comprend Matt ?! Ce mec est tellement barré que je n'essaye même pas de le comprendre. Ce n'est pas un personnage que je porte dans mon cœur, il n'est pas attachant (enfin selon moi) mais il dégage un truc si puissant, qu'il me fait vibrer jusqu'aux orteils !

Night Owl se distingue vraiment des autres romances érotiques.
En plus de la trame que je trouve rondement bien menée et très originale, il y a le fait que l'auteur soit le héros et l'un des narrateurs de cette histoire. M. Pierce se met en scène, ce n'est tout de même pas banal !
Et puis, à côté de ça, il y a aussi toutes ces scènes de sexe. Pfiouuuuuuu c'est un brasier dans la culotte ! C'est torride, cru et sans censure (Matt n'est pas le genre d'homme à se censurer)... C'est hautement érotique et sublimement fait. Sans aucune redondance, chaque scène est délicieusement sensuelle, elle émoustille et nous rend toute chose.

En bref ? Après un départ diesel, Last Ligth nous plonge au cœur d'une tourmente qui nous prend aux tripes. Il nous entraîne, au fil des pages, dans un tourbillon d'émotions d'une intense sensualité.

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/11/night-owl-saison-2-last-light-de-m.html
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon