Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bananasspleit : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Games of love, tome 1 : L'enjeu Games of love, tome 1 : L'enjeu
Rachel Van Dyken   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-22X

(Marina) : Avant de commencer ce livre, il faut que vous soyez préparés à une chose… Les personnages sont complètement barrés… Tous, sauf exception. Pas vraiment de sexe (mais de la sensualité) dans cette romance contemporaine, mais BEAUCOUP D’HUMOUR… des délires qui vous feront passer un super moment de détente.
Ce n’est l’histoire d’amour du siècle, mais je soupçonne l’auteur de boire des litres de mojito pendant ses séances d’écriture. Je doute qu’on puisse imaginer des personnages et des moments comme ceux là avec l’esprit clair.
Aussi beaux et sexys que puissent être Jake et Travis, tous les souvenirs d’enfance qui les ridiculisent, empêcheraient n’importe qui de fantasmer sur eux. Impossible que leurs virilités n’en prennent pas un coup quand on apprend que Jake admire son reflet sur le dos d’une cuillère ou que Travis a la phobie des nounours…. Et pourtant, cela les rend tellement attachant qu’on se surprend à comprendre les sentiments que Kacey a pour eux… Le ridicule n’est pas toujours un tue l’amour.
Quand à la grand-mère Titus… Comme dire… Je l’adooooore !
Vous l’avez compris, on est loin de la romance larmoyante avec des mâles alpha, mais ce livre est rafraîchissant et touchant.
Bien que loin du genre de mon style de lecture habituel, je serais au rendez vous, début octobre, pour lire « Le désir ». Ce 2ème tome de cette série, devrait raconter l’histoire de l’un des frères Titus et Char, la meilleure amie de Kacey.
Avant toi, Tome 2 : Après toi Avant toi, Tome 2 : Après toi
Jojo Moyes   
Je termine ma lecture assez mitigée. Je me faisais une telle joie de la suite d'après toi, et j'esperais en apprendre un peu plus sur les circonstances de la fin du premier livre. [spoiler] Comment Louisa est restée jusqu'au dernier souffle de Will, son ressenti lorsqu'il s'est éteint, son enterrement [/spoiler] A mon gout, Will n'est que trop peu cité dans '' après toi '' . Oui Lou doit avancer, elle doit se reconstruire , mais bon sang, avec ce qu'elle avait vécu avec Will, j'espérais qu'il soit plus présent, si pas en personne mais dans son ressenti. Je trouve aussi qu'au début de la lecture, ça part un peu dans tous les sens, on s'imagine plusieurs scenarios possibles, et en cours de route on ne s'attends pas du tout à cela. Il y a des moments ou je trouve que l'on s'éloigne d'un roman et qu'on se rapproche plus d'un '' thriller'' . Par contre, j'ai aimé retrouver Lou, sa gaucherie, son humour décalé ... sa famille un peu déjantée sur les bords ... mais il m'a manqué cette euphorie, ce tourbillon de sentiments qui étaient presents dans avant toi.[spoiler] Même dans sa relation avec Sam, et ce jusqu'à la fin, je ne l'ai pas sentie aussi amoureuse qu'elle ne l'était de Will.L'arrivée de Lily, la fille inconnue de Will est inattendue et apporte un peu de peps à l'histoire[/spoiler] Cela reste tout de meme une belle lecture. Mon ressenti sera peut-être different lorsque j'aurai l'occasion de le lire en français, car là, je l'ai lu en anglais et bien que je le comprends, peut-être qu'au niveau des sentiments, je serais plus submergée .

par poupili
La 5e Vague, Tome 3 : La Dernière Étoile La 5e Vague, Tome 3 : La Dernière Étoile
Rick Yancey   
J'ai finis "La dernière étoile" ce matin, aux alentours de 3h.
Je n'ai pas réussis à m'arrêter de lire tant que je n'avais pas finis le bouquin.

Dans ce dernier tome, Rick Yancey termine magnifiquement sa série. Il y a du suspens, de l'amour, du sacrifice, des révélations, des horreurs, des morts mais surtout l'humanité.

Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre pour ce dernier livre, je ne voyais pas d'issue pour Cassie et ses camarades. Mais l'auteur à réussit à nous conduire exactement où il voulait et même si j'aurai souhaité une fin différent, c'est peut être la seule qui était vraiment possible après tout.

Dans "La dernière étoile" les chapitres sont découpés car l'histoire suit beaucoup de personnages en même temps. Mais ici, on est pas perdu pour savoir qui parle parce que l'auteur à choisit de mettre le nom des narrateurs en haut de chaque chapitre, ce qui est un vrai plus. L'histoire devient de plus en plus compliqué qu'il est maintenant plus facile de nous repérer dans les personnages, il aurait été un peu plus compliqué si Rick Yancey nous avait gardé des identités des narrateurs comme il l'a fait pour les deux premiers tomes.

Même si beaucoup de personnages ont droit à leur chapitre, l'histoire ne s'embrouille pas. Il est même très agréable de voir le point de vue de tout le monde, comme ils ne se déplacent pas tous en même temps, pas au même endroit ni avec les mêmes buts j'ai trouvé que c'était une très bonne idée pour le coup.

Ce dernier tome est incroyable, on retient notre souffle tout le long. Les personnages n'arrêtent pas de se croiser, de se séparer et de se retrouver. On a pas le temps de s'ennuyer et l'histoire s'enchaîne très vite pour notre plus grand bonheur.

Le dénouement est bien, je comprends le choix de l'auteur même si je ne suis pas du tout d'accord avec. [spoiler]En effet, pour moi, Cassie méritait de vivre. De profité de sa vie, après l'invasion. Elle méritait de vivre avec Sam, après tout ce qu'elle a vécu je voulais qu'elle se repose, qu'elle regarde le ciel et qu'elle dise "c'est fini". Mais elle se sacrifie pour tout le monde, ce que je trouve vraiment courageux et qui lui correspond très bien, je n'ai aucune confusion là dessus. Mais ce qui m'a le plus gênée dans son sacrifice, c'est qu'elle choisisse de le faire pour l'humanité oui c'est sûr, mais aussi pour Ringer - Marika. Or je déteste ce personnage. Depuis le premier tome je n'arrive pas à m'attacher à elle. Et encore moins dans ce tome quand on apprend qu'elle est devenue un Silencieux, pour ce qu'elle a fait à Teacup, Razor, Cassie et Evan bordel ! Pour moi si quelqu'un devait se sacrifier pour la bonne cause, pour se repentir de ses pêchés c'était Marika. Mais au lieu de cela, c'est Cassie qui empêche le massacre, Cassie qui sacrifie sa vie, son frère, son avenir et Evan. Pour que les humains continuent de vivre, pour que Marika accouche, vive heureuse avec Ben, Sam et Megan tranquille dans leur petite vie. J'ai trouvé cela vraiment injuste, et lorsque j'ai lu qu'ils avaient donné à l'enfant de Marika le nom de Cassie, j'ai encore plus pleuré. Je trouvais cela injuste, ça ne lui redonnai pas honneur du tout. Au contraire même. Sam ne se souvient même pas de sa soeur, enfin pas complètement, il ne se rend pas compte ce que Cassie à vécu pour le sauver lui, elle est allée jusqu'à donner sa vie, et lui il ne s'en rend pas compte. Qu'elle soit avec lui ou pas, ça lui importe peu au final puisqu'il est avec Ben. J'ai eu beaucoup de mal avec lui aussi, surtout par rapport à Sam et à Marika. Il n'a rien d'un héros, il échoue à chaque fois, il est têtu et borné et franchement idiot. Mais c'est lui qui vit heureux à la fin, et là encore j'ai trouvé cette fin plus qu'injuste.

Quant à Evan. Mon dieu, j'aime tellement ce personnage. Il a tellement souffert, mais il reste lui jusqu'à la fin. Quand je pense que la dernière chose que Cassie lui a fait c'est de l’électrocuter et de le laisser pour mort, sans lui dire au revoir, sans lui dire qu'elle l'aime. J'étais vraiment détruite. Il est le seul à la fin du livre à vraiment comprendre l'ampleur du sacrifice de Cassie et de le "respecter" vraiment. Je ne souhaitais du bonheur que pour ces deux personnages, l'une est morte et l'autre est perdu dans une cause sans fin, séparé de son Éphémère pour toujours. Voilà pourquoi je n'ai pas aimé cette fin. Pour moi Cassiopée méritait mieux, même si en fin de compte son sacrifice est à la hauteur de son personnage. N'empêche que je lui souhaitais du bonheur, avec Evan notamment. [/spoiler]

Tous les personnages sont très bien travaillés, je n'ai pas aimé Ringer/Marika dans ce tome, encore moins que dans le tome précédent. Je n'arrive pas à m'attacher à elle et pareil pour Ben, enfin dans ce tome pour lui. Leurs histoires ne me plaisent pas, ni leurs caractères et leurs décisions vraiment nulles et idiotes. Alors que cette série partait avec Cassie à la base, l'auteur s'est trop concentré sur eux et c'est ce que je lui reproche le plus. Cassie méritait plus de chapitre à elle, et plus de décision.

Evan, mon petit chouchou. C'est lui qui m'a fait aimer cette saga, avec Cassie. C'est un personnage tellement attachant, tellement chou. Il ne m'a pas déçu tout le long de ce tome, mais là encore je regrette le choix de Rick Yancey sur la fin du livre.


Pour résumé, une très très bonne saga qui se termine magnifiquement. L'histoire est complète, pleine d'action, de personnages merveilleux, d'humanité.
L'auteur nous fait réaliser beaucoup de choses importantes à travers ces trois livres et pour cela je l'en remercie. Merci de nous avoir fait partagé ces grands moments, d'avoir écrit une aussi bonne histoire et de nous avoir laissé connaître la grandeur de personnages tels que Cassie Sullivan, ou Evan Walker pour ma part.


Même si le film n'était pas à la hauteur du premier livre, j'ai bien aimé l'interprétation et je trouve que Chloé Grace Moretz incarne parfaitement notre Cassie.

Encore merci à Rick Yancey pour cette fabuleuse aventure !
La 5e Vague, Tome 2 : La mer infinie La 5e Vague, Tome 2 : La mer infinie
Rick Yancey   
http://story-of-books.blogspot.com/2014/11/chronique-la-mer-infinie-tome-2-de-la.html

17/20

Nous retrouvons Cassie, Zombie, Sam, Ringer et tous les autres presque immédiatement après les évènements de la fin du premier tome. La tension est à son comble car LA grande question reste pour l'instant toujours sans réponse. Nous sommes replongés immédiatement dans l'action, le récit reprend comme s'il n'avait pas été interrompu, alors évidemment, cela apporte l'avantage de rendre le récit très fluide sans s'encombrer de rappels qui peuvent parfois être ennuyeux. Néanmoins, ici vu la densité du premier tome et la complexité du récit en lui même, je dois avouer que quelques petits rappels n'auraient pas été de trop selon moi. J'ai adoré me retrouver plongée dans ce récit vu l'immense coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome, mais il est vrai que l'auteur ne nous rend pas la chose aisée, un temps d'adaptation a donc été nécessaire pour que je savoure pleinement le fait de retrouver cet univers.

Une fois ce petit temps d'adaptation passé, ce qui saute aux yeux, c'est les différences qu'il existe entre ce deuxième volume et le précédent. Alors que le premier était plus basé sur de l'action pure et dure, ici l'auteur met plus particulièrement l'accent sur la psychologie des personnages ou encore sur la complexité de son univers et je dois dire que cela ne m'a pas dérangée. J'ai beaucoup aimé approfondir encore plus cet univers de fin du monde et toutes les questions que cela engendre, toutes les conséquences que cela a sur nos personnages et sur leur psychologies. Evidemment, cela rend le récit plus complexe, parfois même un peu tordu mais je pense (en tout cas j'ose espérer) qu'il s'agit d'une volonté propre de l'auteur de nous faire ressentir un peu de ce que ressentent les personnages, dans cet univers où les apparences sont trompeuses et où on ne sait plus à qui on peut réellement se vouer. Alors oui, ce tome sort du chemin tracé par le premier tome mais j'ai aussi beaucoup aimé ce nouvel aspect du roman (et je peux vous dire que j'ai eu peur avec les avis mitigés voire négatifs que j'ai pu lire).

L'écriture de l'auteur est plus dure dans ce deuxième tome, plus complexe, donc parfois un peu moins fluide que pour le premier tome mais je ne l'ai pas trouvée moins bonne pour autant. Différente: plus noire, plus psychologique et moins axée sur l'action mais toujours aussi prenante, toujours aussi agréable et surtout toujours aussi addictive. Une fois plongée dans ce roman, impossible de s'en défaire et le roman se dévore très rapidement. Vous l'aurez compris, j'ai été totalement captivée par cette écriture, comme je l'avais été lors de ma lecture du premier tome. Seul petit point qui m'a légèrement agacée: le nombre de fois que l'auteur utilise "mer infinie" dans son récit (si quelqu'un peut compter pour moi ;) ). Mais à part ce petit détail, j'ai trouvé l'écriture à la hauteur du défi que représentait ce deuxième tome.

C'est avec grand plaisir que l'on retrouve les personnages du premier tome, des personnages que j'avais adoré du début à la fin, dans toutes les facettes de leurs personnalités, et d'autres qui étaient restés un peu plus dans l'ombre, sur lesquels l'auteur avait moins mis l'accent. Dans ce deuxième tome l'erreur est donc réparée et on en apprend toujours plus sur ces personnages, que l'on apprend donc à aimer toujours plus et à comprendre. Dans ce tome, l'accent est mis sur la psychologie des personnages, sur l'impact que cette "guerre" a sur leur caractère, on entre encore plus dans l'esprit des personnages et j'ai adoré ça, j'ai vraiment eu l'impression d'évoluer à leurs côtés et j'ai vraiment été touchée par l'évolution de chacun des personnages.
Cassie, Zombie, Sam et tous les autres sont toujours plus approfondis. Ils souffrent de plus en plus de la situation, tant physiquement que psychologiquement. Ils sont tous sur les nerfs et ils ont tous énormément évolués. Cassie est toujours un personnage que j'adore, protectrice envers ceux qu'elle aime, courageuse, intelligente, elle est plus tendue dans ce tome et cela se ressent. Zombie, Sam, Poundcake et les autres sont vraiment plus approfondis et c'est avec plaisir que l'on découvre un peu mieux ces personnages. Un bon point donc mais je ne veux pas en dévoiler trop. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour tous les personnages et c'est vraiment quelque chose d'important pour ce genre de roman.

Dans la seconde moitié du roman, c'est Ringer qui est énormément mise en avant. Ce n'était pas spécialement un personnage qui m'avait marqué dans le premier tome mais au final, j'ai beaucoup aimé connaître plus ce personnage. Elle m'a touchée et j'ai été émue par toutes les épreuves qu'elle doit affronter lors de cette seconde partie de roman. L'action est bien présente malgré le fait que l'auteur insiste beaucoup sur la psychologie de ses personnages, les rebondissements sont très nombreux et imprévisibles. J'ai été épatée par l'imagination de l'auteur et tous les retournements de situations qu'il arrive à introduire dans son récit.
Le récit est riche en tension et cela s'accélère encore plus dans la deuxième moitié du roman. Le lecteur, comme Ringer ne sait pas s'il peut se fier aux nouveaux personnages rencontrés, ce que lui réservera le futur, etc. L'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages, à les bouleverser, leur faire perdre pieds. Et plus la fin du roman approche, plus les retournements de situation se font nombreux, le rythme s'accélère et les questions se font toujours plus nombreuses, il devient donc impossible de lâcher le roman avant de l'avoir fini.

La fin de ce deuxième tome est juste superbe, ultra palpitante et prenante, elle donne vraiment très envie de découvrir la fin de cette trilogie le plus rapidement possible. De nombreuses questions restent encore sans réponses et l'univers ultra original nous réserve certainement encore plus des surprises que je suis impatiente de découvrir. Après une telle fin, j'en espère toujours plus du troisième et dernier tome.

Les +: l'écriture de l'auteur, l'intrigue, la psychologie encore plus approfondie des personnages, l'univers toujours plus complexe, ....
Les -: peut-être parfois un peu trop tordu, l'auteur s'est senti obligé d'utiliser de nombreuses fois "mer infinie" ;)

Un deuxième tome qui met plus l'accent sur la psychologie des personnages, desquels on se sent donc toujours plus proches. Certains personnages un peu oubliés dans le premier tome sont plus mis en valeur, et on découvre de nouveaux personnages qui possèdent un gros potentiel. L'auteur a toujours une écriture très fluide et très prenante, il a su approfondir ses personnages et complexifier son univers sans pour autant mettre de côté l'action et les rebondissements, rendant le tout très addictif. Petit bémol, en voulant parfois trop approfondir son univers, l'auteur nous entraîne parfois dans quelque chose de peut-être un peu trop tordu, et je ne comprend vraiment pas pourquoi il s'est senti obligé de répéter aussi souvent "mer infinie" dans son récit, mais bon, si ce n'est que ça...
Je reste donc aussi attachée à cette trilogie, bien que ce tome ne fut pas un coup de coeur, mais je sui déjà impatiente de lire le dernier tome car je pense que l'auteur nous réserve encore de belles surprises, vu le nombre de questions qui restent encore en suspens.

par MelM
Le Noir est ma couleur, tome 1 : Le pari Le Noir est ma couleur, tome 1 : Le pari
Olivier Gay   
un 1° tome très sympa qui se lit d'une traite (2 tests à la maison...). Les chapitres alternent entre les points de vue de Manon et d'Alexandre, toujours de l'action et suffisamment de réflexion pour que ce ne soit pas creux sans nuire au déroulement... Le tome se déroule sur 2-3 jours donc pas de temps mort. Le scénario à la base est assez classique, mais bien mené, on est pris dans l'histoire et on ne décroche pas! Vivement la suite!

par obelix
You Kill Me, Tome 1 : You Kill Me Boy You Kill Me, Tome 1 : You Kill Me Boy
Tina M   
Quelqu'un aurait une date de sortie ?

par maillalen
Bad, Tome 1 : Amour Interdit Bad, Tome 1 : Amour Interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.
Fighting for Love, Tome 1 : Seducing Cinderella Fighting for Love, Tome 1 : Seducing Cinderella
Gina L. Maxwell   
oh punaise quel belle histoire, je suis encore toute retournée, j'adore!!! ce roman est très bien écrit. je pense suivre cet auteur de près... j'ai passé un très bon moment avec ce livre, une fois commencée plus moyen de le lâcher

par cricribib
Intuitions, Tome 1 : Intuitions Intuitions, Tome 1 : Intuitions
Rachel Ward   
Ce livre a été pour moi un moment intense de lecture et en même temps, pour mon conjoint, un moment d'absence de ma part. Ce livre m'a complètement captivé, je ne voyais que les lettres et les chiffres de ce livre. Autour de mois, rien d'autre n'existait, tout était flou... Sauf ce livre. Je sais que j'ai l'air excessive dans mes propos, mais ce livre est vraiment bon.

par Melimel
Possession, Tome 1 Possession, Tome 1
Elana Johnson   
Possession est un roman dystopique qui nous entraîne dans un monde vraiment intriguant. En effet, on pénètre dans un univers séparé en deux catégories de personnes : les Goodies, ils vivent dans un lieu dirigé par de nombreuses Règles mais en apparence parfait et les Baddies, eux vivent dans un endroit plus libre mais surveillé par les Greenies ou les Penseurs si vous préférez. Ils contrôlent également les Goodies, mais avec beaucoup plus de rigueur.
Comme vous le pouvez le constater, on entre dans un monde assez complexe, peuplé de plusieurs niveaux de hiérarchie. J'ai adoré découvrir qui appartenait à quelle niveau d'ailleurs... Enfin passons, si je ne vous présente pas les personnages, vous ne risquez pas de comprendre ! Dans ce roman, nous suivons Violet, surnommée Vi, qui vit dans le monde des Goodies. Elle a perdu son père et sa grande sœur très jeune et est intimement persuadée que les Penseurs y sont pour quelque chose. De plus, les relations avec sa mère sont très mauvaises car cette dernière en veut à Vi de ne pas pouvoir combler le manque qui règne en elle depuis les disparitions de son mari et de sa fille.
A cause de toutes ces épreuves mais essentiellement parce que Vi pense que ce mode de vie est vraiment choquant et inhumain, elle est devenue une rebelle. D'ailleurs, elle n'a pas peur de le montrer aux Greenies ( les Penseurs, pour celles et ceux qui seraient un peu perdu(e)s ). La preuve, elle a débranché son e-comm, un appareil que tout le monde doit porter dans son oreille pour recevoir les transmissions des autorités ( donc des Greenies ), elle n'hésite pas à marcher dans les rues à la nuit tombée et elle n'a pas peur de fréquenter un garçon. Car oui, c'est interdit. Mais pour Zenn, Vi serait prête à faire n'importe quoi. C'est son meilleur ami d'enfance et l'homme avec qui elle est liée. Mais voilà, tout va très vite s'écrouler.
Un soir, alors quelle se promenait tranquillement avec lui ( chose prohibée ), Vi va se faire attraper et capturer. Loin de Zenn et de sa mère, elle va être transportée dans une prison en attendant son transfert à Freedom, lieu où elle subira un lavage de cerveau avant d'être forcée à vivre avec les Baddies à cause de toutes les Règles qu'elle a enfreint. Sauf que ceux qui l'ont enfermé, et qui ne sont autre que les Penseurs, n'avaient pas prévu qu'elle rencontrerait Jag, et qu'ils se retrouveraient dans la même cellule. Jag est un Baddies. Comme vous l'aurez compris, il se fiche des Règles et préfère penser par lui même... C'est d'ailleurs là qu'est son plus gros point commun avec Vi... Ils sont des Libres Penseurs.
Très vite, ils vont se lier d'amitié et former un duo vraiment touchant. Même si Vi n'arrive pas à oublier Zenn, elle se rapproche inévitablement de Jag. Bien sûr, en tant que rebelles, ils vont vouloir s'enfuir. Cette idée va vite tourner à l'obsession, d'ailleurs. Même si au départ la tâche s'avère très difficile, la détermination de Vi et la volonté de Jag vont leur permettre de s'évader. J'ai beaucoup aimé cet aspect des héros. Ils sont très forts, ils s'accrochent, ils ne perdent jamais espoir. Ça fait du bien de retrouver des personnages qui n'ont peur de rien et qui veulent à tous prix se battre pour survivre dans un monde qu'ils détestent.
Très vite ( car dans ce roman, on ne respire pas une seconde ! ), les problèmes vont se multiplier autour d'eux. Ils vont devoir faire face à de très grosses révélations qui m'ont surpris, car je n'en ai vu aucune arriver ! L'auteure a vraiment fait preuve de beaucoup d'imagination et m'a fait découvrir un monde passionnant où les trahisons et les faux-semblants se renouvellent sans cesse. Mais Jag et Vi vont surmonter chaque épreuve en restant soudés. Bien sûr, leurs sentiments vont évoluer, et Elana Jonhson a le don de nous décrire de superbes scènes romantiques. Nos deux protagonistes vont tomber amoureux et former un couple magnifique. A la fois drôles et émouvants, ils nous font vraiment passer par une foultitude de sentiments.
Évidemment, Zenn ne reste pas en arrière plan. Vi n'arrive pas à l'oublier, mais pourquoi ? Et au fond, était-il vraiment son allié ? Oh oui, vous pouvez vous poser la question, car dans ce livre, il faut se méfier de chaque personnage. Tous cachent des secrets... Ou des pouvoirs insoupçonnés ! Des pouvoirs ? Oui oui, dans Possession, il n'y pas seulement que les Penseurs qui peuvent contrôler la population. A votre avis, pourquoi Jag et Vi sont-ils considérés comme dangereux aux yeux des Greenies ? Haha, vous commencez à vous poser des questions ? Tant mieux, car je n'en dirai pas plus sur eux.
On progresse donc dans un monde parsemé de batailles pour l'espoir, de trahisons inconcevables et d'une romance magnifique. La fin est vraiment haletante et les dernières pages m'ont tué ! Comment l'auteure peut nous faire ça ? Franchement ? Vi va devoir subir une épreuve plus que douloureuse et assumer ses choix. Les dernières lignes sont juste... Argh, il n'y a pas de mots ! Elles sont horribles ! En plus quand on sait que la suite ne portera pas sur l'histoire de Vi et Jag ( enfin, pas entièrement ), ça nous achève !
Possession est donc un bon roman dystopique qui nous plonge dans un univers complexe mais sidérant. On voyage aux côtés de héros forts et frappants et au cœur d'une histoire d'amour captivante. Je le conseille sans hésiter à tous les amateurs de dystopies et de fins à couper le souffle...

http://wandering-world.skyrock.com/3016130193-Possession-Tome-1-Possession.html

par Jordan