Livres
524 127
Membres
542 227

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de barbara1506 : Mes envies

Too Young Too Young
Margot D. Bortoli   
Le résumé ne nous livre que peu de choses, ce n’est pas qu’une simple romance et c’est tant mieux.
Durant toute la lecture j’ai été envoûté, j’ai ri et beaucoup pleuré.
Une fois la lecture finie le titre devient beaucoup plu évident qu’une simple différence d’âge.
Les personnages sont une réussites.
Pour vous lancer éviter de lire des résumés trop complet, vous n’en serez que plus abasourdis.

par charli
6 ans 6 ans
Elle Séveno   
Suis-je la seule à ne pas avoir véritablement accroché à ce livre ?

A la base, ce roman ne figurait pas dans mes prévisions de lectures. Le titre ne m'avait pas tapé dans l'oeil, et je ne me rappelle pas m'être attardée sur le résumé de l'histoire. Mais tout a changé après ma lecture de ''Too Young'' qui nous propose un thème très proche de celui de ''6 ans''. Comme cela avait été un énorme coup de coeur, je me suis dis qu'il serait intéressant de pouvoir faire une comparaison. De voir si le roman de Elle Seveno pouvait faire encore mieux.

J'étais persuadée que j'allais aimé.

Mais finalement, il manquait beaucoup de choses pour rendre cette lecture mémorable.

Pourquoi je n'ai pas accroché ?

Tout d'abord, je pense que l'histoire est beaucoup trop brouillon, et n'est pas assez peaufinée. C'est d'autant plus dérangeant que l'auteure avait selon moi toutes les cartes en mains pour cartonner. J'ai sincèrement eu l'impression qu'elle n'allait pas jusqu'au bout de son thème, et qu'elle en oubliait l'important. C'est à dire, la différence d'âge entre les deux personnages.

En effet, nous avons une romance qui se développe beaucoup trop rapidement à mon goût, avec une héroïne qui ne nous montre pas le moindre signe de doutes. Elle n'est pourtant pas dans une situation des plus anodines. Elle a connu ce garçon quand elle s'occupait de lui quand elle le gardait en tant que babysitteur, mais elle ne semble même pas le moindre choqué de pouvoir ressentir de l'attirance pour lui. Ils ont six ans d'écart, mais à aucun moment elle ne vient mettre ce détail sur le tapis. Si ce n'était pas un point important, alors Elle Seveno aurait dû choisir un titre différent. Alors oui, cela nous montre aussi une héroïne qui est sûre d'elle, mais ce n'est pas spécialement ce que j'en attendais. Au final, nous n'avons pas ce jeu du chat et de la souris qui aurait pu être intéressant à mettre en place. Sans dire que l'héroïne n'éprouve pas le moindre remord quant à ce qu'elle fait à Brice, même si ce dernier n'est pas non plus un ange.

La romance se développe beaucoup trop rapidement, et elle devient tellement omniprésente que nous en oublions l'intrigue qui tendait à mettre en avant un drame familial avec la sœur de l'héroïne. Le sujet aurait pu être intéressant, mais rapidement relégué en arrière plan. L'auteure aurait dû le privilégié en retirant quelques scènes de sexe.

En fin de compte, je dénote également de ne pas m'être aussi attachée aux personnages. Raph a une personnalité qui m'a parfois un peu dérangé, et qui ne m'a pas tout le temps conquise. Il ne pense qu'à se faire Vic, et cette obsession m'a parfois semblé un peu perverse. Son manque de maturité a eu raison de ma patience. Quant à cette dernière, je l'ai trouvé assez fade, bien que son audace et le fait qu'elle ne soit pas une femme timide puisse nous changer un peu. Maintenant, c'est quand même dingue qu'elle se jette aussi facilement dans cette relation sans vraiment réfléchir. Au final, la romance ne m'a pas fait rêvé. Je trouve ça dommage.

Toute cette combinaison fait que nous n'avons pas forcément une lecture sans prise de tête. J'avais vraiment hâte de la finir pour commencer autre chose. J'ai conscience que mon avis est très négatif, mais il me fallait dire vraiment ce que j'en pensais. Je pensais que j'allais aimé cette lecture en fonction du thème, mais cela a été une déception.

Est-ce que mon avis aurait pu être différent si je n'avais pas lu ''Too Young'' avant ? Je ne pense pas. Au contraire, car même si le premier chapitre de ce roman avait été plaisant, la suite m'a rapidement démontré que l'intégralité du roman ne me correspondait pas. A vous maintenant de vous faire votre propre avis sur la question.
Wrong, Tome 3 : Trust Wrong, Tome 3 : Trust
Jana Aston   
(VO) Celui ci est le meilleur de la série pour moi.
Au début, l'histoire ressemble à pas mal d'autres, celles où le héros demande à l'héroïne de faire semblant d'être sa copine sous un faux prétexte et ou ça fini par être vrai. Bien souvent, j'ai du mal à croire que la fille se fasse avoir.
Mais ici c'est différent, l'héroïne souffre de phobie sociale et le héros, l'ayant compris dès le début, fait en sorte de lui simplifier les choses.
Ne connaissant personne ayant ce genre de troubles, je ne sais pas si tout ça est plausible mais j'ai vraiment, vraiment eu le sentiment que ça l'était. Même qu'à un moment donné, quand Chloe perd ses moyens lors d'un rencard, j'étais tellement dedans, j'aivais envie de l'aider alors j'ai eu le réflexe d'arrêter mon audiobook pour l'empêcher de continuer à s'enfoncer. Ridicule, je sais, mais c'était plus fort que moi.
Le fait d'avoir écouté plutôt que lu l'histoire a du lui donner une autre dimension aussi, les narrateurs ont été très convaincants.
C'est une histoire que je réécouterai avec plaisir.

par deeKi
Écorchés, Tome 1 : Attirance interdite Écorchés, Tome 1 : Attirance interdite
Carian Cole   
Une très belle histoire, magnifiquement écrite, et l'alternance des points de vue entre Kensie et Tor, passé et présent, donne un bon rythme à cette romance. Lu en une journée. J'ai hâte de lire le tome deux.

par Celence
Écorchés, Tome 2 : Dangereuse attraction Écorchés, Tome 2 : Dangereuse attraction
Carian Cole   
Lu en anglais. Une très belle histoire de rédemption, de reconstruction, d'amour et de pardon. Parfaitement écrite, on ne peut que être touché par l'histoire de Ty et Holly. Fidèle au style de l'auteur, même si complètement différente du premier tome (et tant mieux), cette romance est tout aussi addictive. Vivement le prochain tome.

par Celence
Teach Me Love Teach Me Love
Erin Graham   
Une ode à l’amour, une ode à l’écriture et une ode … au new adult ! Erin Graham pose là tous les clichés que les gens peuvent avoir sur le genre “New Adult” : “porno”, “fille nunuche” et j’en passe. L’auteure nous montre que non, le new adult c’est aussi un genre qui permet de parler de sexe sans tabou, d’exprimer des émotions profondes et j’ai aimé que l’auteure défende son genre à travers l’histoire de Andréa et Yanaël.

Je dois vous avouer que dès le prologue je savais que cette histoire ne me laisserait pas indemne. Qu’elle allait me percuter. Si le prologue m’a donné envie de pleurer, les premiers chapitres m’ont beaucoup fait rigoler. C’est la force d’Erin Graham : cette capacité constante à jouer avec vos émotions.

Dans “Teach me love”, Andréa et Yanaël vont devoir écrire une romance new adult dans le cadre de leur Master 2. Ainsi, nous retrouverons de nombreuses références littéraires du genre comme “After” ou encore “50 nuances de Grey”. Ce processus d’insérer une œuvre dans une œuvre, une histoire dans une histoire n’est ni plus ni moins qu’une mise en abyme qui est ici parfaitement maîtrisée par Erin Graham. Nous avons ainsi accès à tout le processus de création d’une œuvre et plus particulièrement, c’est le processus d’écriture qui est ici ciblé dans “Teach me love”. J’ai eu l’impression que l’auteure, à travers ce roman, donnait des conseils d’écriture à ses lecteurs et j’ai trouvé cela très enrichissant car moi-même j’ai déjà eu le désir d’écrire mes propres histoires. Ce roman regorge de petits conseils d’écriture pour les futurs écrivains en herbe !

Un autre point que j’ai adoré dans cette histoire, c’est la présence de la petite Maélys. Mettre un enfant dans une histoire, c’est la plupart du temps un pari gagnant avec moi ! Ceci n’est pas un spoil puisque vous l’apprenez dès le prologue mais Yanaël est effectivement le papa d’une petite fille de 4 ans. Cette petite apporte la touche d’insouciance et de douceur dans les passages parfois plus sombres du roman. J’ai adoré !

Si ce roman n’a cependant pas été un coup de coeur, c’est parce que quelques points m’ont fait tiquer. Il ne faut pas oublier qu’avant d’arrêter le préservatif du jour au lendemain pour se contenter de la pilule, il y a des gestes préventifs à faire comme par exemple faire un test de dépistage (MST et VIH). Dans ce roman, la seule “peur” de Yanaël c’est que Andréa tombe enceinte mais à aucun moment ils ne se posent ni l’un ni l’autre la question des MST ou des dépistages avant d’arrêter le préservatif. Je trouve ça vraiment dommage d’occulter quelque chose d’aussi important dans une romance. A mon sens, ce sont des gestes importants et préventifs qui sont importants à rappeler.

Par ailleurs, la scène où ils s’envoient en l’air sur le canapé du salon alors que la petite de 4 ans dort à côté dans sa chambre était selon moi inutile et un peu ridicule au vue des circonstances.

Cela reste tout de même un roman à lire absolument car il est très intéressant du point de vue de l’écriture d’un roman mais aussi pour la romance entre Andrea et Yanaël qui restera, sans nulle doute, l’une des plus belles que j’ai pu lire.
Everyday Heroes, Tome 1 : Cuffed Everyday Heroes, Tome 1 : Cuffed
K. Bromberg   
Ce roman m'a fait envie à la seconde même où j'ai vu la couverture, avant même de lire son résumé. Ayant adoré Sweetheart, je m'suis jeté dessus dès son arrivée.
La première chose que j'ai envie de vous dire sur cette lecture, c'est que je n'en suis pas ressortie indemne. Tout d'abord, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. Pourtant, Grant est super, un vrai BBF patient et attentionné. Quant à Emmy, je pense qu'elle avait tout pour être attachante..
Vous devez donc surement vous dire : ba alors? qu'est-ce qui coince ?

Tout d'abord, je suis partie avec beaucoup d'attente ! Limite j'étais sûre d'adorer avant même d'ouvrir le bouquin.. Puis j'ai commencé à faire défiler les pages, et plus j'avançais, plus j'étais frustrée : c'est la première fois en 5 ans que la longueur des chapitres d'un livre me dérangeait. J'avais l'impression que dès que je commençais à rentrer dans l'histoire, pouf, le chapitre se terminait et c'était comme si tout allait vite, alors qu'en fait, il ne se passait finalement pas grand chose puisque les chapitres faisaient 3-4 pages. Vraiment, je n'arrivais donc ni à rentrer dans l'histoire, ni à m'attacher aux personnages.
A partir de là, j'ai commencé à déchanter. Ce qui fait que plus ça allait, plus je focalisais sur les points négatifs et je n'étais plus dans le mood.. puis sont arrivés quelques passages qui m'ont presque mise hors de moi. J'étais en colère car j'aurais franchement voulu être avertie pour 2 sujets traités. J'veux dire.. certains passages m'ont vraiment dérangé, et comme je n'étais pas attachée aux personnages, j'avais l'impression que le seul truc auquel je pouvais me raccrocher me tombait d'un coup, violemment en pleine tronche. J'en étais donc arrivée au point de non retour.. Je lisais en survolant les pages, pressée de savoir juste comment allait se terminer l'histoire en arrière plan. En fait, c'est cette histoire-là qui m'a permis de tenir..

En conclusion, je suis hyper déçue d'avoir mal vécu cette lecture. Les chapitres courts, les chapitres du présent et ceux du passé écrits tous de la même manière, sans changement de style (j'aurais aimé voir, comme dans d'autres romans du texte en italique par exemple pour qu'on comprenne qu'il s'agissait de rêves, ou titre de chapitre avec "20 ans plus tôt") ne m'ont pas aidé à apprécier la lecture elle-même.. J'en attendais tellement. Et puis faut dire que Grant et sa famille m'ont quand même plu, mais pas assez pour me faire oublier mes blocages..

Je lirai donc les tomes des frères de Grant qui sortent les mois prochains, mais j'avoue, je verrai à la baisse mes attentes pour ne pas tomber à nouveau des nues, et peut-être que je serai agr"ablement surprise..

Spoiler Alert sur les sujets qui m'ont dérangé : ne lisez pas si vous ne voulez pas savoir de quoi il est question !!!
L'histoire traite de viole et de scarifications. D'habitude, j'arrive à supporter mais j'aurai aimé être prévenu avec une note de l'auteure ou un avertissement de la maison d'édition avant le début de l'histoire. Le passage où Emmy se scarifie, même s'il est pas long, m'a franchement marquée (d'ailleurs, je ne garde que ce souvenir en tête).. J'trouve que pour les personnes sensibles, c'est malaisant.. ajoutez à cela les chapitres mal présentés.. j'étais perdue entre les chapitres du présents et du passé.. même quand certains commençaient par des rêves.. j'étais perdue car rien ne montrait le changement..
https://lafouinotheque.blogspot.com/2020/02/everyday-heroes-1-k-bromberg.html
Everyday Heroes, Tome 2 : Combust Everyday Heroes, Tome 2 : Combust
K. Bromberg   
http://www.my-bo0ks.com/2020/04/everyday-heroes-tome-2-combust-k.bromberg.html

J'avais vraiment beaucoup aimé le premier tome de Everyday Heroes, Cuffed avec Grant et Emerson, j'étais donc plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir un autre Malone, Grady. Il faut dire que cette famille de héros n'a pas fini de nous surprendre.

Avec Combust, on fait véritablement la connaissance de Grady, ce pompier blagueur que ne s'est jamais vraiment posé avec une femme. Son chemin va croiser la route de Dylan, la soeur d'un de ses amis. Du jour au lendemain, nos deux personnages vont devoir cohabiter pour une durée déterminée et autant dire que la cohabitation ne sera pas de tout repos. Car si Grady a un coté extraverti ce n'est pas vraiment le cas de Dylan. Ils vont jouer avec le feu, mais ils pourraient bien s'y brûler les ailes.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais ravie de retrouver les personnages et notamment la famille Malone. J'aime ce côté soudé tout en ayant de vrais moments de fou rire. Grady est à l'image de ce que je m'en faisais. Il n'a pas sa langue dans sa poche et ne manque pas une occasion de rigoler. Pour autant, j'ai trouvé intéressant de le découvrir vraiment au fil des pages. Car derrière cette carapace de gars insensible et qui ne prend rien au sérieux, se cache un homme hanté par le passé.

De son côté, Dylan vient tout juste de découvrir que son petit ami et partenaire pour le boulot la trompait. Autant dire que dans sa tête tout est remis en cause. A commencer par son talent, son physique et ses choix de vies. La jeune femme se révélera au fil des pages et avec l'aide de Grady.

Si j'ai bien aimé les personnages séparément, j'ai apprécié leur première rencontre, les premières impressions, les idées qu'ils se faisaient l'un de l'autre. Malheureusement, j'ai trouvé leur couple un peu moins bon. D'abord, j'ai eu un bug lorsque l'invité surprise débarque chez Grady et décide de s'imposer. Non sérieusement j'ai trouvé ça... Trop gros. Il s'incruste et personne ne trouve à redire, encore moins le propriétaire des lieux ? Et puis, je l'avoue, j'ai trouvé leur couple moins profond que Grant et Emerson, plus en surface et moins développé. J'attendais d'avoir autant d'émotions, de révélations qui secoue le lecteur mais en vain. Je pense que j'avais beaucoup d'attentes concernant ce tome - qui avait l'air de plus plaire aux lecteurs - mais pour ma part, j'ai tellement aimé le premier tome que celui-ci me paraît en-dessous de Cuffed.

Malgré ses quelques éléments, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture avec Everyday Heroes, Cuffed. Je suis d'autant plus curieuse de découvrir l'histoire du troisième et dernier frère Malone. Une chose est sûre, cette bande est attachante comme pas possible ! Hâte de poursuivre l'aventure !

par Carole94P
Everyday Heroes, Tome 3 : Cockpit Everyday Heroes, Tome 3 : Cockpit
K. Bromberg   
http://www.my-bo0ks.com/2020/05/everyday-heroes-tome-3-cockpit-k.bromberg.html

Après avoir fait la connaissance des deux premiers frères Malone de la série Everyday Heroes j'étais vraiment curieuse de découvrir davantage Grayson, le pilote, sans doute le plus mystérieux.

Avec Cockpit, on rencontre Sydney. La jeune femme a toujours eu tout ce qu'elle voulait. Fille d'un riche homme d'affaire à la tête d'un magazine plus que réputé, elle doit aujourd'hui faire ses preuves suite à une erreur qui a eu de lourdes répercussions. La jeune femme va devoir retourner dans sa ville natale pour travailler sur le magazine dédié aux familles, un sujet qu'elle ne maîtrise pas très bien. Là bas, elle va retrouver une vieille connaissance qui semble avoir bien des griefs contre elle. Grayson Malone, père célibataire a une dent contre elle mais arrivera t-il a faire abstraction du passé ?

Dès le début de ce troisième tome de Everyday Heroes, on est rapidement dans l'ambiance. On retrouve toute la famille Malone, et je dois dire que c'est un vrai plaisir de découvrir véritablement Grayson et son fils Luke. J'avoue avoir eu un peu de mal au début avec Grayson. Il a beaucoup de rancœur vis-à-vis des femmes, filles d'un riche chef d'entreprise. Il ne m'a pas vraiment séduite, il a un côté trop brute de décoffrage, trop sanguin.

Fort heureusement, il bénéficie d'un atout non négligeable, Luke ! Ce petit garçon au coeur tendre fera craquer les lecteurs tout comme il m'a faite fondre. Je dois dire que c'était une véritable bouffée d'air frais. J'ai aimé son innocence, son humour et surtout le lien père/fils. J'ai trouvé que l'auteure avait vraiment réussi à nous retransmettre cette relation à la fois compliqué et pleine de douceur.

Sydney, de son côté se révèle bien plus intéressante qu'elle ne le laisse paraître. Derrière cette image de fille superficielle et pourrie gâtée qu'elle traine, se cache en réalité une jeune femme qui veut réussir et avec du coeur. Sa volonté de prouver aux autres ce dont elle est capable est tout à son honneur. Je regrette qu'elle ne s'impose pas un peu plus face à Grayson.

La romance entre Sydney et Grayson commence sur les chapeaux de roues. A l'image de la colère de Grayson. Ce qui m'a dérangé c'est que Grayson semble vraiment détester Sydney au début et pourtant, il veut se la faire la seconde suivante. Honnêtement, je n'ai pas trouvé ça très réaliste. Tout va très vite entre eux mais tout deux savent que le moment de se poser les bonnes questions arrivent. Globalement, la romance m'a plu sans pour autant sortir des clichés. Elle est essentiellement physique, une bonne partie du roman et c'est le reproche que j'ai a lui faire. Alors que dès que Luke entre dans la balance, là les émotions sont de la partie.

En conclusion, je suis ravie de connaître enfin Grayson et Sydney. Une fois de plus on passe un bon moment de lecture avec la famille Malone et je suis vraiment curieuse de découvrir ce que K. Bromberg nous réserve

par Carole94P
Everyday Heroes, Tome 3.5 -  Control Everyday Heroes, Tome 3.5 - Control
K. Bromberg   
bonjours pouvez me dire la date de sorti merci

par lanpot

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode