Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Barberay : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Carnet de voyage du Da Vinci code Carnet de voyage du Da Vinci code
Dan Brown   
Partez sur les traces de Robert Langdon... et découvrez les mystères du Da Vinci code, armé du carnet de voyage, spécialement conçu pour illustrer ce roman exceptionnel. Vous y trouverez un itinéraire mentionnant les lieux par lesquels passent les héros de l'histoire, des extraits du livre se rapportant aux œuvres d'art et aux sites significatifs, ainsi qu'un complément de pages blanches destinées à recueillir vos observations personnelles.


par Lilinie
Pretty Little Liars - Intégrale 2 Pretty Little Liars - Intégrale 2
Sara Shepard   
Ha ! Celle-là, vous ne l'aviez pas vue venir, pas vrai ? Mais vous savez comment ça fonctionne à Rosewood : vous avez un truc sous les yeux, et la seconde d'après, pouf ! Il a disparu. Du coup, c'est quasiment impossible de comprendre ce qui se passe vraiment. Frustrant, hein ?
Between Breaths, Tome 5 : There You Stand Between Breaths, Tome 5 : There You Stand
Christina Lee   
Je ne sais pas si ce livre sortira en français. C'est un roman M/M avec des scènes érotiques très explicites.
Cory est un des tatoueurs qui travaillent avec Bennett (voir tomes précédents), il aime la moto, les chiens, sa grand-mère ; c'est lui le narrateur.
Jude est fan de skate board, a l'accent anglais et le dos plein de cicatrices. C'est tout ce qu'on sait de lui au début car il parle très peu et cache de toute évidence de lourds secrets. [spoiler]on apprend ensuite qu'il vit dans le programme de protection des témoins car son beau-père a tué sa mère + autres crimes[/spoiler]
Cory tombe amoureux de lui et cette romance se développe lentement, avec beaucoup de doute et de méfiance, sans parler de la [spoiler]réapparition du beau-père meurtrier[/spoiler]
C'est un mélange de policier et de romance MM, avec des bads boys (tatoués, motards...) comme personnages. Le mélange est original, mais pas exceptionnel.

par IsaR
Raison et sentiments Raison et sentiments
Jane Austen   
je craignais d'être déçue après avoir lu orgueil et préjugés, mais mes appréhensions n'avaient pas lieu d'être. Un petit bijou où le romantisme est toujours de la partie.
Je n'ai qu'une seule déception : jane austen n'a pas laissé assez de romans derrière elle!!!

par ludivine
Cent ans de solitude Cent ans de solitude
Gabriel García Márquez   
10 fois, peut être plus, et je ne m'en lasse pas... Le deuxième livre qui ne me quitte pas...Ce livre est universel, évoque l'air de rien des thèmes qui aujourd'hui encore peuvent être important.... GGM m'a fait voyagé, dans son monde, dans l'Amérique du Sud qu'il aime tant et jamais je n'oublierai que c'est aussi lui qui m'a donné envie d'écrire !
Unbreak Me, Tome 3 : Rêves Volés Unbreak Me, Tome 3 : Rêves Volés
Lexi Ryan   
A lire avant le tome 2, puisque ce petit tome de 100 pages est le préquel de l'histoire du tome 2.
On retrouve la rencontre entre William et Cally quand ils étaient au lycée, et comment ils tombent amoureux l'un de l'autre.
Mais surtout, cela permet de mieux aborder et comprendre leur histoire dans le tome 2.

par Adèle
Les Filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre Les Filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre
Siobhan Curham   
Globalement

Les filles de Brick Lane, c’est le rassemblement de 4 filles très différentes, à l’initiative de l’une d’elle et du hasard. J’ai assez vite accepté que le groupe se constitue aussi facilement – je veux dire, les deux premières contactées, pouf, c’est bon (celles qui ont accepté le contact) et aucune ne remet en cause quelque fonctionnement que ce soit… Et donc, une fois accepté le postulat de départ, je suis entré assez vite dans l’histoire. Celle-ci est assez sympa à suivre, pas complexe pour un rond… C’est la vie, les soucis, les joies, les plaisirs… Bien sûr, chacune a des particularités que tout le monde n’a pas (parents super star ; deux pères ; cours à la maison sur une péniche…) mais des soucis commun à tout le monde et globalement, ça marche.

L’écriture

Elle est assez fluide car très simple. Pas de figure de style ultra poétique mais quelque chose qui met parfaitement dans l’ambiance : ces filles ont environ 15 ans et l’écriture pourrait être celle d’une ado de 15 ans. Ça peut parfois être fatigant (10 lignes de questions pour se demander si l’autre a apprécié le repas, et si elle n’aime pas ma conversation, et si elle n’aime pas les bagels, et est-ce que je n’ai pas été trop franche, et est-ce que j’aurais dû ne pas parler de ci ou ça…), parfois un peu redondant (là aussi, on a droit à plus de 10 fois le regret sur la photo) mais pour la tranche d’âge adolescente concernée, ça me paraît cadrer pile poil ! On a vraiment l’impression de suivre un groupe d’adolescentes avec ses questionnements d’adolescentes.
Ce qui m’a un peu gêné (mais je dois bien être le seul), c’est la logique des chapitres : il n’y en a pas. Parfois, un chapitre raconte des choses qui se passent sur deux jours ou dans deux lieux différents ou pour deux personnages différents… Parfois, une action continue avec les quatre filles est coupée en plusieurs chapitres. Tout cela n’a aucun sens ; dommage.

Les personnages

Elles sont quatre et pas totalement équilibrées mais chacune assez intéressantes.
Celle qui m’a le moins accroché, c’est Maali. Elle a certes un truc à part, étant hindou, et son côté toujours souriant fonctionne à plein. Mais ça s’arrête à peu près là : sa particularité du début (photographe, ne sert à rien) et son histoire est de loin la moins intéressante. Il se dégage d’elle une naïveté qui fonctionne sans être très attachante…
Après, c’est Ambre. Sa façon d’alterner doute existentiel incommensurable puis assurance en tant que leader, ça m’a légèrement fatigué. Elle est très noire, cette fille et voit rarement le positif. Si elle est intéressante, elle est parfois fatigante.
C’est le duo de clown Rose et Sky qui m’a le plus branché (ce n’est pas péjoratif : c’est comme les clowns, l’un ne peut pas fonctionner sans l’autre pour donner à plein). Les deux sont assez semblables dans leur côté déchiré (Rose plus que Sky, certes, mais chacune a sa façon est sensible et attachante). Ce sont aussi les deux qui ont les sentiments les plus variés, alternant les joies, les peurs, les tristesses, colères, etc. quand les deux premières varient très peu.
Si j’ai l’air de critiquer, j’ai tout de même trouvé que chacune avait un caractère bien travaillé, qui ressortait bien. Chaque fille a sa particularité – et s’il m’est arrivé de confondre Sky et Rose au début parce qu’elle se ressemble, chacune existe pleinement.

Les thèmes

Chaque fille a son histoire et son thème.
C’est encore Maali qui m’a le moins accroché. Les histoires d’amour adolescente, bon, très bien mais celle-ci est assez simpliste et fade et ne va pas très loin.
Celle de Sky qui n’ose pas déclamer ses poésies en public n’est pas beaucoup plus intéressante. Cela dit, elle en a un second : cohabiter avec la nouvelle copine de son père et la fille de celle-ci. En fait, on s’intéresse plus au rapport entre les deux filles et la première partie n’est pas très développée mais ça reste intéressant.
Ambre a des problèmes conflictuels avec les autres, parce qu’elle veut être elle-même. On aborde ce que peuvent vivre les enfants qui ont des pères homosexuels, le regard des autres quand ils pensent qu’on l’est… Ce thème difficile est abordé avec beaucoup de sensibilité et de justesse et ça fonctionne très bien. Avec le second thème propre aux adolescents : la recherche de son identité, qui est son père, sa mère… C’est souvent plus facile que là mais ça reste très bien fait.
Enfin, Rose, recherche d’identité, là aussi – doit-on suivre la voix de ses parents ? Les différences entre ce qu’elle veut, ce que sa mère veut pour elle, comment se situer ? C’est très bien fait. Mais c’est surtout le second thème sur le harcèlement lourdingue des garçons qui déboule sur un autre thème, l’image de soi, qui est le plus intéressant. C’est traité de façon très crédibles et avec réalisme.
En bref, des thèmes souvent forts traités avec justesse.

Au final

On final, on a un livre sympathique : des thèmes intéressants portés par des personnages plutôt attachants. Les chapitres sont souvent courts, ça se lit très vite et même quand c’est quelque qui nous intéresse moins, ça passe rapidement.
Le seul reproche que je pourrais faire, c’est que souvent (et à la fin), ça ne va pas assez loin. Maali, et voilà… Ça finit vite et ça n’impacte pas grand-chose. Ambre découvre des choses, oui mais ça ne change quasi rien dans son rapport avec les autres… Sky, ok, les poèmes, tout ça, et alors ? Ben pas grand-chose… Même Rose, elle a mûri, ok, mais pas de grands bouleversements majeurs. J’aurais voulu une fin plus en apothéose, une action commune qui marche, la nécessité de la présence de toutes pour les autres (là, à part Rose (et encore), chacune pouvait se débrouiller seule…).
Ça reste un livre agréable à lire, surtout, à mon avis, quand on est une fille de 13 à 15 ans.
La Passe-miroir, Livre 4 La Passe-miroir, Livre 4
Christelle Dabos   
Description présente à la fin du tome 3 :

À SUIVRE, LE QUATRIÈME LIVRE DE LA PASSE-MIROIR : Le monde est sens dessus dessous. L’effondrement des arches a bel et bien commencé. Une seule solution pour l’enrayer : trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans seulement savoir à quoi il ressemble ? Ophélie et Thorn se lancent ensemble sur la piste des échos, ces étranges phénomènes qui semblent la clef de toutes les énigmes. Ils devront explorer plus en profondeur les coulisses de Babel ainsi que leur propre mémoire. Et pendant ce temps, sur Arc-en-Terre, Dieu pourrait bien obtenir le pouvoir qu’il convoite tant. De lui ou de l’Autre, qui représente la plus grande menace ?
Forteresse digitale Forteresse digitale
Dan Brown   
Très difficile à se détacher. Dan Brown sait arrêter ses chapitres au bon moment. Du suspense tout le long.
Forteresse digitale est le premier roman de cet auteur. Qui m'a laissé plutôt un avis positif et qui me donne envie de lire d'autres romans de cet auteur.
Chroniques de San Francisco, tome 1 Chroniques de San Francisco, tome 1
Armistead Maupin   
J'ai découvert ce livre par pur hasard à France Loisirs, la 1ère de couverture me plaisait beaucoup !
Ce livre comporte 3 tomes, j'ai donc terminé le premier ! Je ne suis pas déçue, beaucoup de personnage mais tous bien intégré dans l'hsitoire. Je suis sûre que, si on fait un schéma des personnages, aucun personnage ne connaît qu'un seul de ceux-là. Chacun font des rencontres
[spoiler]par exemple de la maîtresse de son mari[/spoiler]
sans savoir que chacun connaisse la même personne !!
L'histoire est légère, venant d'un livre regroupé de simples chroniques parues dans un journal, il n'y a rien d'étonnant :D.
Peut-être que les 9 tomes seront lourds à lire (l'histoire étant assez bouleversée tout le temps sans que l'auteur cherche à développer l'intrigue précédente). Je pense que le style veut ce genre d'écriture !

par kisa96