Livres
454 631
Membres
403 025

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Baron Miaou



Description ajoutée par LyLiie_ 2017-05-19T17:28:15+02:00

Résumé

Rencontrez le fabuleux alchimiste à tête de chat.Suivez la timide adolescente aux mille masques. Admirez les lueurs du dresseur de feux follets. Sauvez l'enfant tombé dans un coma lunaire. Entre carnavals nocturnes et labyrinthes oubliés, tentez le plus impossible des voyages.

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2018-04-12T14:57:46+02:00
Lu aussi

Nhadda Cranne, aide son père à créer des masques, dans son atelier. Grâce au Baron Miaou, elle va vivre une aventure folle…

A travers les différents personnages, l’auteur embarque son lecteur dans un voyage imaginaire bien construit. Le moyen-âge en toile de fond permet de rendre hommage aux contes et surtout au chat botté de Charles Perrault. Même si la comparaison semble facile, le parallèle entre les deux contes m’a séduite, puis qu’ici aussi le Baron Miaou est doué de ruse et au départ il souhaite bien arriver à ses fins et surtout faire fortune…

Mais là s’arrête la comparaison, puisque l’auteur s’affranchit du conte d’origine et donne à son personnage principal honneur, bravoure pour mener à bien sa quête…

C’est clairement un récit initiatique permettant facilement à un jeune public de comprendre l’importance de se remettre en question, de s’accepter telle que l’on peut être, sans chercher à se dissimuler derrière un masque. Ici, l’utilisation des masques par notre petite héroïne, est une belle allégorie, puisqu’elle utilise un masque, qu’elle a fabriqué, pour chaque situation. Elle se cache donc pour cacher ses sentiments, ses traits qui pourraient la trahir. Le regard des autres et de s’en préserver tout en s’acceptant et l’acceptant permet d’affronter la réalité.

L’auteur aborde, le courage de faire face aux autres mais aussi aux situations le tout dans un monde enchanté à travers plusieurs aventures.

Lors de la présélection, l’extrait ne m’avait pas emballé, non pas par l’écriture, mais le côté jeunesse et enfantin ne m’avait pas séduite.

Pourtant, ce n’est pas le premier livre jeunesse que je lis… Soit je fais la lecture à mon fils, soit je lis ses bouquins avant lui… Quand monsieur a le temps…

J’ai tenté de lui donner envie, en lui lisant quelques passages, mais il l’a trouvé « trop fille »… En même temps, le petite héroïne est une fille…

Même si le récit est bien construit, je me suis ennuyée… Mais cela n’est dû qu’à l’aspect jeunesse du livre. Je n’ai jamais été bon public pour ce type de lecture et même si je n’ai pas adhéré en tant qu’adulte, c’est un roman enfantin et jeunesse qui plaira sans conteste aux plus jeunes.

Une excellente lecture à faire aux gamins qui seront enchantés de découvrir les aventures du Baron Miaou et de Nhadda.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Freyja 2018-01-13T11:13:44+01:00
Argent

https://mydearema.wordpress.com/2018/01/13/%e2%94%82prix-des-auteurs-inconnus%e2%94%82le-baron-miaou/

Ce livre est un vrai régal, une explosion, une illumination.

Au moins tu sais déjà sur quel pied danser avec ce début de chronique.

Je pense que tu avais compris que j’ai vraiment adoré cette 5è découverte dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus.

Lors de la présélection, l’extrait que j’avais eu m’avait interpellé mais, en même temps, j’avais énormément d’appréhension.

C’est typiquement le genre de livres déjantés que j’apprécie mais qui a tendance à s’égarer, les auteurs se perdent souvent dans leur folie douce.

Mais je me suis bien trompée!

Nico Bally nous emmène dans son univers avec une facilité déconcertante. J’ai eu l’impression de connaître le personnage haut en couleurs qu’est le Baron depuis toujours. Comme si je le retrouvais pour une énième aventure que je sais déjà que je vais apprécier.

Même si tout cela démarre un rien sur les chapeaux de roue et bien, cela se met directement incroyablement bien en place.

L’auteur ne perd pas de temps à établir son décor pendant mille pages, on se confronte tout de suite au gros chat et à Naddha, qui va partager ses aventures. Mais il maîtrise son univers et sa plume tellement bien qu’on apprend à les connaître et à les apprécier en un rien de temps, tout en laissant planer, toujours, une sorte d’aura mystérieuse sur chacun d’eux.

Le Baron est donc une sorte de gros chat. Un corps humain et une tête de matou. Mais est-ce vraiment une sorte de magie ou ce mélange a-t-il une explication rationnelle?

Et bien, c’est sur cela que le livre va jouer. Tout a une explication scientifique mais il faut, parfois (souvent) savoir laisser place à la magie pour pouvoir vivre des aventures extraordinaires.

Naddha, jeune fille créatrice de masques plus abracadabrants les uns que les autres, se retrouve embarquée par le Baron loin de son père tordu pour sauver la vie de Maria, atteinte d’une étrange maladie lunaire qui la plonge toujours plus dans le monde des rêves.

Nous sommes entraînés dans une multitude de décors toujours plus étonnants : un carnaval, une auberge miteuse, une île mystérieuse, un labyrinthe, une grotte, la lune… Si bien mené que, même s’il est à priori destiné au plus jeunes, ce livre saura plaire à tous ceux qui ont un tant soit peu gardé leur âme d’enfant et savent s’émerveiller de la magie qu’une plume peut créer.

Même si le déroulement de l’histoire reste plutôt prévisible, cela n’enlève en rien le plaisir que l’on prend à la vivre aux côtés de ces personnages attachants.

Leurs faiblesses, exploitées tout au long du roman, font leurs forces et c’est magique de voir comment Nico Bally parvient à si bien définir ses personnages en si peu de pages au final. Mais aussi, il renforcera encore l’idée de ne pas s’arrêter à l’image que les gens renvoient. Il est facile de manipuler son apparence, de fausser un sourire pour se donner une contenance ou encore, au contraire, subir l’idée que les autres ont établi de nous, nous enfermant dans un personnage que l’on a pas décidé d’être. Chacun mérite d’être apprécié à sa juste valeur, sans masques, sans artifices, il y aura toujours quelqu’un qui saura apprécier la beauté d’une âme.

AU FINAL…

C’est une lecture qui saura en émerveiller plus d’un. Je la recommande à tous, petits et grands, sensibles à la magie, aux univers incroyables et aux personnages drôles, humains et attachants.

(PS : À lire avec une bonne tasse de thé… Tu comprendras pourquoi.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FelicieLitAussi 2017-12-21T22:58:32+01:00
Or

J’ai découverts l’univers de Nico Bally avec enchantement ! je me suis plongée dans ce livre jeunesse avec plaisir. Une couverture qui annonce la couleur : des tons chauds, de la douceur, un chat majestueux, des flammes et des plumes, et bien sur, des masques !

Nous allons suivre les aventures rocambolesques et magiques, de la fine équipe d’un Chalchimiste en mal d’affection : le Baron Miaou. Un homme à tête de chat, assez mystérieux que j’ai trouvé un peu narcissique et intéresse, mais qui s’avère finalement sensible et attachant.

Dans sa quête, il va rencontrer plusieurs personnages, tous aussi intéressants les uns que les autres : sa première comparse est Nhadda, une jeune artiste qui crée de sublimes masques vénitiens. Elle manque cruellement de confiance en elle et cache sa timidité derrière ses masques qui lui servent à feindre ses émotions. Il y a aussi Maria, une jeune demoiselle très généreuse et grande amatrice de thés, atteinte d’une maladie lunaire qui la plonge dans de longs sommeils soudains. Et nous avons le courageux et intrépide Jacques Mains Froides, dresseur de ‘feux follets’.

Les personnages sont très bien construits, avec des caractères très différents pour chacun, malgré tout, ils restent très complémentaires.

La plume de Nico Bally est très rythmée et entrainante, les aventures se succèdent : elles seront menées au carnaval, dans un labyrinthe, dans une grotte dangereuse, dans l’espace, de quoi vous faire vivre des émotions extraordinaires !

Le vocabulaire est très riche mais totalement abordable et compréhensif pour nos jeunes enfants. L’auteur nous plonge dans un univers fantastique, onirique dont on ne ressort pas indemne ! Un fil conducteur aussi, qui nous apprend à ne pas nous arrêter à l’apparence des gens, la vraie nature est au fond. Il suffit quelquefois de gratter un peu pour connaitre la personne telle qu’elle est vraiment et découvrir toutes ses qualités. C’est ainsi que nous apprendrons à connaitre également Mourioche et Crabe, deux personnage ‘d’apparence peu amicale’.

Les dernières pages regorgent d’infos insolites et très instructives à ne pas manquer !

Vous l’aurez compris, ce roman est une petite friandise merveilleuse, que je conseille à tous les enfants (et leurs parents) rêveurs et curieux, ceux qui sont un peu timides et qui manquent aussi de confiance en eux.

Un livre qui se pose facilement au pied d’un sapin…

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 3
Extraits 0
Evaluations 2
Note globale 9 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode