Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Basty : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Déviants Les Déviants
Westley Diguet   
Ce n'est pas une histoire que je lirais une seconde fois. Pas parce que je n'ai pas aimé, mais parce que le sujet est vraiment difficile. Je ne savais pas à quoi m'attendre. J'avais lu de nombreux avis dessus (tous positifs) mais je savais que l'histoire en elle-même était triste de ce fait, je voulais une seconde lecture pas trop longue afin de combler celle-ci dans le cas où je finirai au sol, entouré par des centaines de mouchoirs et...

Je n'ai pas fini au sol entouré de centaines de mouchoirs, mais bon sang j'ai jamais eu aussi mal au ventre en lisant une histoire. D'habitude je laisse les larmes déborder (ne mentez pas, vous le faite aussi), mais ici je n'ai pas réussis. Juste cet horrible mal de ventre et ce nœud dans la gorge qui se resserre au fur et à mesure.

J'ai été surprise de voir la taille. Je lis pas mal de livres dans le genre dystopie et généralement ils sont très longs, cependant l'auteur avait deux choix. Épiloguer ou aller à l'essentiel. Deuxième option, bon choix pour ma part. Parce que finalement, l'essentiel est là. Oui, il y aurait pu avoir plus de détails, mais je n'en ai finalement pas trouvé l'utilité. Les détails, les descriptions c'était suffisant (pour ma part, une nouvelle fois). Et je pense que l'histoire est suffisamment dure. Je découvre un auteur, je découvre une plume incroyable et sensationnelle. J'admire cet auteur pour sa force et son courage d'avoir écrit cette histoire. Parce que disons les choses comme elles me viennent : M*rde il faut du cran pour oser écrire sur des douleurs aussi violentes. Reprendre les démons du passé et réécrire l'histoire dans un sujet actuel où l'homophobie est encore si présente dans notre société.

J'admire le courage dont fait preuve Alexandre. Celui dont fait preuve Tyler. Je suis admirative de l'auteur, tout simplement.

​Et finalement c'est en écrivant cet avis que je vois tout flou d'un coup...

par Linkward
Les Sept Royaumes, Tome 2 : La Reine Exilée Les Sept Royaumes, Tome 2 : La Reine Exilée
Cinda Williams Chima   
J'attendais avec impatience ce deuxième tome et je n'ai pas été déçue. Comme pour le premier il faut un peu de temps avant de rentrer dans l'histoire mais dès qu'on y est c'est difficile d'en sortir. Vivement le tome 3.

par Loulou2a
Famille de marginaux, Tome 3 : Manny's Heart Famille de marginaux, Tome 3 : Manny's Heart
K-lee Klein   
Manny's willing to do anything it takes to be loved by the spirit mate of his dreams, but there's a fine line between dreams and nightmares.

Manny's life has improved in so many ways since moving to Romania, but he's unhappy that the last essential piece ”finding his spirit mate” hasn't happened yet. He's more than ready, willing, and able to make that dream come true. If only the match for his birthmark would finally show up, because he's determined to be the best damned spirit mate anyone ever had.

Mika's always been relieved to not have a birthmark like his twin. He's never going to end up stuck with some fate-ordained mate he doesn't even know. The rock & roll bachelor life, with friends and hook-ups he chooses for himself, suits him perfectly.

But Mika's never had a friend quite like Manny, and he's never been as angry about the whole fated mate nonsense as he is when it becomes Manny's only goal. All Mika can do, though, is offer Manny his support. As his friend.

par Thamriel
Sombre Héritage, Tome 5 : La Soif Éternelle Sombre Héritage, Tome 5 : La Soif Éternelle
Christelle Verhoest   
Dernier tome de la série.
Qu'est ce que j'ai apprécié dans ce tome. Alors déjà le bon dans le temps est appréciable. Pas que les Lan/Alexis jeunes commençaient à m'ennuyer, mais leurs réactions étaient un peu mouais... (désolé j'ai rien d'autre pour qualifier ça). Et puis ce saut dans le temps permet d'avoir un aperçu du futur autre qu'un simple épilogue plié en quelques pages.
J'ai également bien aimé l'histoire de ce tome avec la Soif Eternelle, la découverte d'une autre personne au sang immortel. Et puis la fin du tome conclut très bien l'histoire, bonne happy end :)

Ce que j'ai moins apprécié, c'est Lan, je sais pas, j'ai trouvé qu'il était resté un peu bloqué dans sa manière de penser dans celle qu'il avait quand il était plus jeune, et trouvais que ça cadrait plus trop... Ce qui m'a dérangé également (c'est un peu le cas dans le tome précédent), c'est que l'ensemble va un peu trop vite, ou alors des situations qui se résolvent assez vite, alors qu'à mon sens elles auraient pu être un peu plus développées.

Malgré cela, cette saga reste quand même bonne malgré ces quelques défauts ! En gros si vous aimez bien le fantastique, la magie, les vampires et les intrigues, c'est fait pour vous !

par Gkone
Les Serments et l'honneur, Tome 2 : Les Parjures Les Serments et l'honneur, Tome 2 : Les Parjures
Mercedes Lackey   
On découvre la suite des aventures de Tarma et Kethry. Dommage que le tome 3 de la série "oathblood" n'est jamais été traduit.
TAN & KELLER : Essentiels TAN & KELLER : Essentiels
V. D. Prin   
Whaou ! Je finis ce roman encore une fois scotchée... Je l'ai dévoré.

Je suis, de nouveau, abasourdie par le déroulement de l'intrigue, charmée par les personnages, impressionnée par l'histoire et l’imagination dont l’auteure fait preuve.

Le doux Keller, secret, solitaire et mystérieux, m'a charmée. Et Tan, roo je l'adore cet Alpha ! Autoritaire, mais pas trop, possessif mais pas macho.

Alors je ne parlerais pas de l'histoire... Mais si vous vous attendez à une "simple" romance, vous avez tout faux ! Attendez-vous à .... Non en fait, je ne dirais rien de plus ! Si ce n'est "A lire !"

Je dois vous avouer que plus je lis Vd et plus j'apprécie. Bon en même temps, elle m'embarque à chacune de ses histoires. M’envoûte par son style, sa plume, c'est doux mais sensuel... c'est intense, prenant... à chaque roman, elle sait planter le décor, me balader au fil des mots pour me laisser sur le séant ! Punaise, je ne le vois jamais arriver ! Elle me flanque des dénouements qui me font dire "Wow ! Je ne l'avais pas vu venir celle-là !" C'est simple, je me laisse complètement aller quand je la lis... A chaque fois, j'ai une surprise. J'ai par moment l'impression que Vd ne prend pas ses lecteurs pour acquis, elle se dépasse, se surpasse à chaque roman. Elle flirte avec le doucereux, la limite de la guimauve,mais jamais ne s'y perd. Avec Vd, j'aime la douceur de ses romances, car elles véhiculent à chaque fois, l'émotion de ses personnages : tantôt forte, tantôt plus soft.

Lire Vd Prin fait du bien ! Comme quand le soleil revient au printemps...

par ElsReader
Whyborne & Griffon, Tome 6 : Hoarfrost Whyborne & Griffon, Tome 6 : Hoarfrost
Jordan L. Hawk   
Un nouveau tome avec nos deux héros mais l'action se décale ici jusqu'en Alaska puisque le frère récemment retrouvé de Griffon (Jack) les appelle au secours suite à l'excavation d'une relique archéologique quelque peu étrange.
Et forcément, ça va dégénérer ...
J'ai vraiment apprécié l'intrigue globale. Elle apparaît assez simple au départ, assez similaire à celles des autres tomes mais on découvre ensuite qu'il y a des liens inattendus entre plusieurs évènements, passés et présents.
J'ai aussi apprécié certains nouveaux personnages, en particulier le révérend. Alors lui m'a carrément surprise ! Il cache bien son jeu ^^ mais j'ai beaucoup aimé ce retournement de situation et je sens que c'est un personnage qu'on va revoir dans la suite ! (Animé de bonnes ou de mauvaises intentions, ça, ça reste à voir ...)
Par contre, j'ai été très, très déçue par Jack. Peut-être que j'en attendais trop, mais non, je n'aime pas Jack. Et peu importe ses justifications, ça ne le rachète pas.
J'ai un peu galéré avec le vocabulaire assez spécifique par contre, ça a un peu ralenti ma lecture ... Mais ça ne m'empêchera pas de lire la suite au plus tôt :) En espérant qu'avec le mariage qui approche, on voit plus Iskander, que j'ai appris à apprécier et qui malheureusement reste encore (à mon sens) sous-exploité.

par Moridiin
Cycle des Loups-Garous, Tome 1 : 1res Pleines Lunes Cycle des Loups-Garous, Tome 1 : 1res Pleines Lunes
Marlène Jedynak   
J’ai beaucoup aimé, on rentre directement dans l’action ce qui me plait beaucoup. L’action ralentie un peu pour qu’on découvre un peu plus les personnages et le lieu où se déroule l’action. J’ai préféré ce genre de scénario a d’autre où on commence enseveli sous les informations alors qu’on ne sait plus qui est qui. Dans toute l’histoire je n’ai pas été perdu une seule fois!

Je dois dire avant que toute personne commence ce livre. Cruel, cruel fin que nous impose cette auteur, mais voyons, est-ce possible de nous laisser dans ce genre de sentiments après tout ce qui s’est passé! C’est là que je dis chapeau, parce que, toute l’émotion m’a prise au ventre. J'ai adoré toute l'histoire du début à la fin et je suis complètement sous le charme!

Je dois me ruer sur le deuxième livre! TOUT de suite!


par diiange
Les Loups de Riverdance, Tome 5 : Sean Les Loups de Riverdance, Tome 5 : Sean
H. V. Gavriel   
Alors pour commencer pourquoi tout le monde dit que c'est le dernier tome ( ceci est une vraie question ) d'où viens l'info ? Car je ne veux pas y croire, cette saga est vraiment géniale !
Puis il y a tellement de choses rester en suspens.
[spoiler]Comme le mariage de nos héros, la lettre de la mère de Sean , Et puis la vie de la meute, je ne veux pas m'arrêter là ! Et puis quand-est ce qu'on l'as notre romance Benny/Jim ?[/spoiler]
H. V. Gavriel n'as pas l'habitude de se défiler. Elle est une des seules auteures que je connaisses ( en fantastique )qui affronte la réalité du temps .
Pas d'excuses d'immortalité dans cette saga. On s'est attachées à des personnages qu'on a connus de leurs enfances à leurs morts. On vieillit avec cette meute .
C'est probablement ce qui la rend si palpable à mes yeux.
Et parlons de ces personnages. J'ai trouvé Sean le torturé vraiment attachant et le lien qui l'unit à Cody est touchant.
Même si j'ai trouvé qu'ils se tombaient un peu vite dans les bras, vue la difficulté de leurs relations au début.
Je suis toujours surprise et happée par cette écriture à la fois fleure bleu et trash et elle me manquera.

par Phaedryel
Nightrunner, Tome 6 : Le Coffre des âmes Nightrunner, Tome 6 : Le Coffre des âmes
Lynn Flewelling   
Ce tome est un véritable retour aux sources des Nightrunners. Autant le dire tout de suite, "le" Chat de Rhiminee est de retour et il n'a pas le temps de s'ennuyer !
Vous aurez donc compris, espionnage et complot royal sont de mise.

Nous avons donc deux (trois ?) histoires en parallèle : un (des ?) complot royal d'un côté et une mystérieuse épidémie qui touche d'abord les quartiers pauvres de l'autre (et qui provoquera une véritable hécatombe, préparez vos mouchoirs si vous êtes sensibles).

Concernant le (les) complot, qui concerne surtout la première partie du roman, c'est là une intrigue classique. Ce qui est plus flou, ce sont les véritables intentions des parties. Certains complotent contre la reine, d'autres contre la princesse, sans trop savoir qui a lancé les hostilités le premier et ni le pourquoi.
Point négatif, j'ai l'impression que cette partie a été rapidement expédiée. J'aurais aimé plus de développement.

Au niveau de l'épidémie, j'ai été un peu déçue qu'elle soit si rapidement expliquée. D'un autre côté, c'est tout aussi exaltant de voir Alec, Seregil et Thero chercher encore et encore une explication à ce mal si troublant. Car si nous on sait ce qu'il se passe, eux sont dans le flou artistique tout du long !


Du côté des personnages, maintenant.

Alec a vraiment grandi depuis le jeune ado perdu enfermé dans un cachot du premier tome. Bien plus adulte et indépendant, c'est un véritable plaisir de le voir évoluer. Il est bien loin, l'apprenti de Seregil.

Seregil est toujours égal à lui-même. J'ai beaucoup aimé qu'il exprime enfin le contre-coup du malheur qui a frappé Alec dans le tome 4, il est vrai qu'il n'a pas trop eu le temps d'y penser pendant le tome 5, mais maintenant qu'ils sont enfin à la maison, on sent que ça le travaille dur.
Il est donc plus protecteur que jamais, ce qui clashe un peu avec le caractère indépendant d'Alec.

Thero est toujours Thero. C'est un personnage que je ne pensais pas vraiment apprécier quand j'ai commencé la saga, et maintenant j'adore quand on passe à son point de vue. Quant à sa relation avec Klia, il est vraiment "mignon" comme tout.
Je reste persuadé qu'il n'est plus si stérile que ça depuis qu'il s'est fait mordre dans le tome 2, mais pas de preuve jusqu'ici. J'en parle parce qu'il est dit à plusieurs reprise qu'il ne peut avoir d'enfant vu qu'il est magicien.

Concernant maintenant Beka, Klia et Micum, je vais juste faire un passage rapide sur eux car ils sont toujours les mêmes et il n'y a pas grand chose à dire de plus. Ce sont des personnages que j'apprécie beaucoup, et qui sont peut-être un peu trop sous-exploités, c'est dommage, mais c'est toujours un réel plaisir de les lire.

Elani (parce qu'il faut bien en parler) ne m'avait pas fait grand effet auparavant, mais maintenant qu'on a la chance de pouvoir la voir un peu plus, j'ai le sentiment qu'elle fera une reine excellente.

Et pour finir, "le" grand méchant de l'histoire... on voit à quel point Flewelling s'est amusée avec "ce" grand méchant, tellement qu'il nous "amuse" nous aussi ! *rires*

Conclusion...
Il va falloir attendre, quoi, 2 ans pour le dernier tome ? Heureusement, pas de cliff pour nous, sinon je ne tiendrai pas le coup, déjà que ça va être dur ! *rires*