Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Batsheba : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Nadja Nadja
André Breton   
Je n'ai rien compris. La relation entre Nadja et le narrateur est tordue et j'ignore quel est le but de cette histoire. Il doit y avoir quelque chose que je ne capte pas...

par TheKraken
37°2 le matin 37°2 le matin
Philippe Djian   
J'ai lu ce livre il y a longtemps mais j'ai en ai gardé un grand souvenir. J'ai vu par la suite le film mais là par contre je n'ai pas trop adhéré, c'est peut être la comédienne que je n'ai pas apprécié, elle m'a paru vulgaire et a sali l'image que je me faisais de Betty.

par Edith972
Jane Eyre Jane Eyre
Charlotte Brontë   
Très joli roman. J'ai beaucoup aimé. Charlotte Brontë n'est pas tout à fait dans le même registre que Jane Austen car Charlotte a un univers beaucoup plus sombre que Jane

par marjolen7
Antigone Antigone
Jean Anouilh   
Je l'ai lue au collège et je l'avais trouvé magnifique.
L'étudier était un réel plaisir.
Ce qui est magique, c'est qu'on connait la fin de l'histoire dès la première page, mais qu'on ne peut s'empêcher d'espérer.
L'espoir faire vivre ....

par Gomette
Jude l'Obscur Jude l'Obscur
Thomas Hardy   
Sue est le personnage que j'ai préféré, jeune femme libre et indépendante à l'esprit vif, elle s'intéresse à la philosophie et à la poésie, et rejette les lois du monde qui semblent contraires à l'accomplissement de son bonheur, comme le mariage. Elle représente la condition de ces femmes tiraillées entre leurs désirs et la culpabilité que leur fait ressentir la religion.

Ce roman est très moderne pour l'époque, sa vive critique de l'institution du mariage et de sa valeur religieuse le condamnera à être brûlé en public ! Je suis admirative devant l'audace dont a fait preuve Thomas Hardy en publiant ce roman jugé scandaleux. Un roman sur l'opposition envers les dogmes sociaux mais aussi envers soi-même et envers notre philosophie de vie. Une histoire qui m'a fortement marquée par son côté terriblement sombre (je la déconseille donc si vous êtes déprimé).

Une fois de plus, j'ai trouvé la plume de Thomas Hardy vraiment très belle, j'ai donc très envie de découvrir ses poésies.

par Kiriu
La Dame de Berlin La Dame de Berlin
Franck et Vautrin   
C'est le premier épisode des aventures de Blémia Borowicz dit Boro, jeune hongrois immigré à Paris et qui cherche à percer dans le tout récent domaine du reportage photographique. Alerte, malgré sa jambe raide, il trotte sur les pavés, en s'appuyant sur son stick, prêt à mordre la vie à pleines dents. Armé de son Leica, il traverse comme un feu follet les années 30 et 40 nous faisant participer aux grands et petits évènements qui bouleversent l'Europe en cette période agitée.

Ce premier opus, nous transporte dans le Paris des années 30, où le jeune Boro vivote avec ses amis, immigrés hongrois comme lui.

Apprenant que sa cousine Marika, nouvelle star du grand écran allemand, est en danger, il vole à son secours et nous emmène avec lui dans Munich en effervescence. Blèmia, muni de son premier Leica y prend, par hazard, la photo qui le sortira de l’anonymat et lui créera, dans la foulée, des ennemis puissants.

La peinture de l'époque est saisissante, faite de tous ses petits détails qui rendent le portrait si immersif. L’écriture est enlevée, picaresque, voire jubilatoire. Les personnages croqués de manière vive et parfois burlesque évoluent sous nos yeux, aussi naturels que si nous les croisions dans la rue.

Ne boudez pas ce petit chef-d’œuvre. Il se lit d'une traite, met le lecteur en joie et l'on en redemande. Cela tombe bien. Beaucoup de tomes vont suivre.
Dans ces bras-là Dans ces bras-là
Camille Laurens   
Une construction de livre atypique et qui peut dérouter les adeptes d'une chronologie bien déroulée; un style d'écriture très intéressant et un contenu qui peut emmener à réfléchir sur soi. A relire.

par verity
Crime et châtiment Crime et châtiment
Fiodor Dostoïevski   
Ça, c'est du solide, du vrai. À connaître absolument. Qui a lu sait pourquoi.
Et qui n'a pas lu...qu'il ne tarde pas !
Car autant de vérité sur l'Humain, autant de psychologie, autant de profondeur, de clairvoyance et de force, ne se trouve pas à chaque coin de rue...ni d'étagère, d'ailleurs.
Le Quatrième Mur Le Quatrième Mur
Sorj Chalandon   
Je sais que les précédents commentaires sont élogieux et que tout semble être déjà dit mais il me semble impossible de ne pas commenter à mon tour ce chef d'oeuvre.

D'abord, sans rapport avec le livre, je suis surprise, pour ma part, que celles qui ont commenté avant moi soient surprise par ce choix des lycéens. Les lycéens sont peut-être idiots ( j'en suis une; j'ai le droit de dire ça ) mais ils sont passionnés et ceux qui comme moi aiment la lecture ne lisent pas les livres à moitié. Il y a ceux qui lisent et ceux qui aiment la littérature.

Enfin, après cette longue parenthèse hors-sujet, laissez-moi exprimer ma joie et ma peine d'avoir lu ce magnifique roman...
Je suis passée par diverses émotions. L'histoire est touchante de poésie, de beauté et de tristesse.
Les personnages sont tous des figures fortes et marquantes. Tout le monde a sa propre histoire mais tout le monde se ressemble.
Ce qui m'a le plus marquée c'est, je crois, cette obstination au clivage des groupes religieux différents alors que tous appartiennent à un ensemble plus grand encore: leur nation. Le Liban.
J'ai rêvé moi aussi à la paix grâce au théâtre, admiré l'écriture et la conception du roman de l'auteur et j'ai été emportée dans ce parallèle entre le théâtre et la vraie vie, entre la guerre du Liban et la paix de la France, entre la vie et la mort et entre la tragédie grecque et la tragédie moderne des personnages du XX ème : Imane, Charbel, Nakad et les autres.
On redécouvre ici la célèbre Antigone d'un nouveau point de vue et le conflit du Liban est éclairé et démêlé explicitement sans pour autant porter de jugement.
En somme un roman complet, bouleversant et vertigineux!!

par humanbook
Lolita Lolita
Vladimir Nabokov   
Au delà du problème éthique que pose le livre, on est réellement devant un pur chef-d'oeuvre de la littérature, aussi bien américaine que mondiale.
Le style de l'auteur est magnifique, bien qu'il se perde (rarement cela-dit) dans des descriptions absconses.
Les personnages sont tout aussi ambiguës les uns que les autres en particulier Dolores, mélange complexe d'innocence et de malveillance.
Nabokov excelle dans l'art de décrire cette Amérique lointaine, aussi bien dans ses paysages bucoliques que dans ses mœurs et son humour noir ne fait que nuancer un tableau déjà noirci par son sujet.
Le livre pourrait se confondre aussi bien dans le genre policier que le drame ou encore le road-movie tant sa trame est maîtrisée et complexe.
Un pur régal, à ne pas mettre entre toutes les mains.

par Bully66
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3