Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bboy : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur
Joanna Wylde   
Un premier tome que j'ai beaucoup apprécié. L'histoire avec les bikers m'a fait penser à la série Sons of Anarchy.
C'est l'histoire de Marie, une jeune femme qui vient de quitter son ex-mari violent pour s'installer chez son frère. Celui-ci traite d'affaire avec les Reaper, des bikers. Elle rencontre l'un d'eux, Horse.
Dans ce livre, l'histoire se déroule autour de la rencontre de Marie et Horse, le rapprochement et leur vie ensemble. C'est très dur pour marie de rentrer dans le monde d'Horse car celui-ci vit dans un monde où les règles ne sont pas les mêmes que les citoyens lambda.
Beaucoup de scènes de sexe entre nos 2 personnages, de la violence aussi car on est plongé dans un monde dur et violent.
L'histoire est racontée par Marie et Horse, mais la partie de Marie est plus importante et est racontée à la première personne.


par chica07
Between Breaths, Tome 2 : Before You Break Between Breaths, Tome 2 : Before You Break
Christina Lee   
Après avoir lu le premier et le quatrième tome, je n'avais qu'une envie, me plonger dans l'histoire d'Ella que l'on découvre notamment puisqu'elle est amie avec Avery.

Tout d'abord, j'apprécie toujours autant le style de l'auteur. Chacune de ses histoires m'a de suite captivée. Before You break m'a donc plu dès les premières pages. Ces personnages sont attachants et j'aime le fait qu'on continue de suivre les personnages des autres tomes.

Ici, nous suivons Ella. Ella qui travaille dans une hotline pour aider les personnes en difficulté, dépressives ou tout simplement qui ont besoin de parler. Elle est en couple avec Joel, mais cette relation ne semble plus aller très bien depuis quelques temps et Ella pense qu'à présent elle s'y accrochait pour surmonter la mort de son frère Christopher. Ella est un personnage très optimiste, qui s'est révélé très courageuse au fil des pages. Surtout quand on prend on compte son histoire personnelle avec le suicide de son frère.

Sans vraiment le savoir, Ella va apprendre à connaître Quinn. Qui va l'appeler sous le prénom de Daniel par le biais de sa hotline. Aucun d'eux ne va se douter qu'ils se parlent l'un à l'autre. Pourtant, des petits détails pourraient leur mettre la puce à l'oreille. De l'autre côté, Quinn va se rapprocher d'Ella s'en parvenir à s'ouvrir totalement. Pire encore il n'arrive pas à lui dire ce qu'il lui cache. Son passé reste une énigme au début du roman, et au fil des pages on en apprend plus sur lui. On voit à quel point il est torturé par son passé.

Nos deux personnages sont très attachants et vont bien ensemble. On attend le moment fatidique où la vérité va éclater. Où le secret de Quinn va être révélé et au moment où ils vont se rendre compte qu'ils se sont en fait déjà dit plus de choses qu'ils ne le pensent via la hotline.

Ce tome-ci est plus sombre que les deux autres. Il faut dire qu'il aborde des sujets difficiles. Le suicide, le deuil, l'acceptation. Des sujets qui ont été bien traités. Même si c'est vrai que je n'ai pas été autant touché que ce à quoi je m'attendais.

Comme je vous le disais, j'ai beaucoup aimé cette lecture. Une fois commencé, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir terminé. Après, je vous avoue que le premier reste mon préféré. Avery et Bennett m'ont vraiment marqués. Mais je suis toujours aussi fan des histoires de Christina Lee. Du coup, j'espère toujours voir prochainement une date de sortie pour le troisième tome ?! L'espoir fait vivre comme on dit.

par Carole94P
Et tu embrasseras mes larmes. Et tu embrasseras mes larmes.
Fleur Hana   
Pour la petite histoire, j'avais depuis très longtemps envie de lire « Les bottes rouges », qui est la première version de « Et tu embrasseras mes larmes ». J'ai d'ailleurs réussi à me le trouver en occasion, je ne pouvais pas passer à côté de cette chance d'avoir un collector dans ma bibliothèque.

Je suis toutes les parutions de Fleur Hana, c'est un rendez-vous que je ne raterais pour rien au monde, « Et tu embrasseras mes larmes » n'a pas fait exception. Ce nouveau roman, c'est une véritable ode à la vie, à l'amour et à la reconstruction de soi.

Fleur Hana y traite la difficulté de faire son deuil, les failles que cela creuse dans nos fondations si fragiles après la perte d'un être aimé. C'est une romance particulièrement touchante, mais c'est bien plus que cela. Ce serait tellement réducteur de n'y voir là qu'une histoire d'amour.

Angélique et Valentin sont deux êtres qui ont traversés des épreuves similaires mais à des périodes différentes de leurs vies respectives. Ils doivent tous les deux vivre avec le poids du manque, Angie est en phase de deuil quand Valentin a déjà une expérience plus ancienne de la perte d'un être cher. Angie est comme anesthésiée, pourtant elle voudrait pouvoir pleurer, évacuer toute cette douleur qu'elle ne peut contrôler. Valentin lui se sent incapable d'aimer, il sait qu'aimer une personne c'est prendre le risque de la perdre, et plus jamais il ne veut ressentir ce manque... Mais ensemble, ils pourront peut-être se faire du bien, qui sait ?

Ce roman est arrivé à point nommé, j'avais prévu de vous en parler pour sa sortie, ce que je n'avais pas prévu c'est d'être hospitalisée cette semaine, j'ai donc lu ce merveilleux roman dans mon lit d’hôpital, attention je ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières, je le mentionne car cela a accentué toutes les émotions que j'ai ressenti durant ma lecture.

Il faut savoir que le thème principal du roman est le deuil, et le deuil j'en ai une expérience concrète, je me suis identifiée aux deux personnages car j'ai éprouvé toutes les émotions d'Angie qui vit un deuil récent, mais je me suis reconnue aussi en Valentin. J'ai perdu mon père il y a maintenant dix ans, et pourtant je dirai que je suis loin d'avoir fait mon deuil, comme le dit si bien Valentin... on apprend à vivre avec, la douleur s'estompe avec le temps, mais les souvenirs restent.

Ce roman a eu une saveur particulière car le thème est très touchant, parce qu'il m'a touché de très près. Mais « Et tu embrasseras mes larmes » c'est surtout une merveilleuse histoire de reconstruction, la rencontre de deux âmes écorchées par la vie. Angie et Valentin ont su se frayer un chemin dans mon cœur, j'ai puisé dans leurs forces et leurs faiblesses tout au long de ma lecture. Si vous connaissez Fleur Hana, vous devez savoir qu'elle excelle dans l'écriture d'histoires qui mêlent habilement fiction et réalité. L'intensité des émotions de ce roman est saisissante, j'ai eu le cœur serré, les larmes aux yeux à plusieurs reprises mais j'ai aussi sentie l'espoir à chaque page. Le processus de deuil est très bien représenté, Angie passe par différents stades qu'elle ne sait pas gérer, elle se prend tout de plein fouet et c'est normal, ça la déstabilise, ça la pousse à faire des choses irréfléchies pour essayer de faire taire la douleur. J'ai trouvé la psychologie des personnages extrêmement fine, Fleur Hana ne se départit jamais de son style piquant et elle met encore en avant une femme indépendante et forte qui passe par une période difficile dont on ne ressort pas indemne. Fleur Hana a réussi à retranscrire des émotions vraies et légitimes. Nos héros sont pleins de doutes, ils sont imparfaits et réalistes. Ils sont ancrés dans leur convictions, leurs peurs les dominent quelque peu, quoi de plus naturels vous me direz...

Angie est une jeune femme qui va vous toucher, alors pour les lecteurs qui n'ont jamais connus le deuil, vous n'allez peut-être pas comprendre toutes ses réactions, à commencer par la culpabilité. Quand on perd un être cher, la culpabilité n'est pas toujours présente dans la phase de deuil, tout dépend des circonstances du décès. Pour ma part, mon histoire m'a fait ressentir beaucoup de culpabilité quand j'ai perdu mon père. Etre confronté à l'histoire d'Angie m'a secouée, véritablement, cela a forcément eu un écho en moi car ce qu'elle vit, je l'ai vécu. Et c'est pour cela que je suis à même de vous dire que Fleur Hana a fait un travail exceptionnel sur la psychologie de ses deux héros. Elle ne cherche jamais à façonner ses personnages de manière à ce qu'ils soient parfaits, sérieux des gens parfaits ça existe ? Je ne crois pas non, Angie et Valentin sont « humains ». Je me suis énormément attachée à eux.

L'intrigue mêle deuil, reconstruction et romance. Il y a un véritable cheminement dans tous les aspects de l'histoire, on se sent vite proche de tous les personnages, les amis de nos héros sont excellents, ils apportent énormément de soutien dans la vie d'Angie et Valentin. Ils ont un véritable rôle à jouer, ils ne sont pas spectateurs, ils sont acteurs de cette tranche de vie qu'ils partagent tous ensemble. La notion d'amitié est bien représentée, et je l'ai trouvé crédible. Les amis sont là dans la joie comme dans la douleur, ils n'hésitent pas à secouer nos héros. Le scénario est addictif, je me suis tout de suite sentie à ma place dans l'histoire, j'ai compris les convictions de chacun et j'ai aimé le dénouement que Fleur Hana nous a offert.

Le récit est émouvant, déchirant et ô combien touchant. Vous allez me dire, mais mon dieu ce n'est pas trop dramatique quand même ? Et c'est là que je vous réponds, non, bien sûr que non ! Il y a un équilibre qui se fait entre le fond dramatique et la personnalité haute en couleur de nos personnages. Fleur Hana a toujours le chic pour mettre une bonne dose d'humour dans ses romans. Les personnages sont plein d'autodérision, ils ont des personnalités atypiques et un peu borderline par moment, et c'est tout ce que j'adore. Je peux vous dire que j'ai versé des larmes, j'ai eu des fous rires et j'ai aussi eu un peu chaud par moment, parce que mon dieu mais ce roman s'avère très sexy par moment. En même temps, Valentin est un beau spécimen, vous voyez le genre, un peu bad boy, tatoué mais assez mystérieux, je ne l'ai pas trouvé cliché du tout, il est à part, on le découvre aux côtés d'Angie mais aussi dans le passé. J'ai A-DO-RE le clin d’œil pour d'autres personnages d'une autre série de Fleur Hana, franchement c'était génial !

L'écriture de « Et tu embrasseras mes larmes » mélange subtilité, tact, émotions, humour et psychologie. La plume de Fleur Hana distille énormément de sentiments, c'était vif et incisif, drôle et décomplexé comme à son habitude. Elle arrive à donner une identité différente à chacun de ses romans. C'est une histoire qui parlera forcément à tous les lecteurs, sans parler de la romance qui est addictive au possible, qui m'a fait soupirer, grincer des dents, transpirer et enfin... rougir de plaisir. L'histoire d'amour est la cerise sur le gâteau dans ce récit profondément humain. Nos personnages sont sans cesse en train de se remettre en question, ils apprennent de leurs erreurs et essayent d'aller de l'avant tout simplement.

En bref, ce roman est un vrai coup de cœur. Il a fait battre mon cœur, il m'a fait penser à mon père partit bien trop tôt... J'ai été touchée par les personnages qui sont vrais et sincères, ils ne travestissent jamais leurs émotions pour être quelqu'un d'autre. Fleur Hana nous offre une romance touchante, vibrante et intemporelle. Comme toujours, l'écriture est moderne, pétillante et sexy mais elle se démarque par les émotions qu'elle distille. J'espère que vous aurez envie de vous plonger dans l'histoire d'Angie et Valentin. Vous devez lire ce roman, et pourquoi pas venir débattre ici des thèmes, des personnages et du travail de Fleur Hana.

Cette chronique était un peu plus personnelle, plus longue aussi et je comprendrais que vous n'ayez pas forcément tout lu, mais il est de ces romans qui vous marquent plus que d'autres, qui vous rappellent que la vie est ce qu'elle est et qu'il faut vivre avec. Ce roman est plein d'espoir, et avec le recul je ne garde que les beaux souvenirs de mon papa même si je souffre toujours autant du manque.
Les Frères Gamble, Tome 1 : Suite nuptiale et quiproquos Les Frères Gamble, Tome 1 : Suite nuptiale et quiproquos
Jennifer L. Armentrout   
Voilà un livre qui donne du peps !! léger, agréable à lire et sans prise de tête !!
J'ai eu le sourire du début à la fin, enfin presque parce que j'ai aussi eu ma ptite larme ....légèrement en mode *guimauve* !!

Simple et efficace comme j'aime :)

par toutoun
Sign of Love, Tome 5 : Calder & Eden, Tome 1 Sign of Love, Tome 5 : Calder & Eden, Tome 1
Mia Sheridan   
Oh Mon Dieu ! Cette auteur veut ma mort, n'est-ce pas ?

Après avoir été subjuguée par Archer's Voice, je me suis retrouvée scotché devant Becoming Calder et franchement, je m'y attendais pas.
Je ne pensais vraiment pas trouver un livre qui arriverait à être aussi bon que Archer's Voice et pourtant...

Au début, j'ai été un peu prise au dépourvu par le scénario. Cette histoire de cultes et de sectes...Vraiment pas ma tasse de thé en temps normal. Mais finalement, je me suis complètement laissée envoûter par les personnages, l'intrigue, l'amour puissant qui déborde de ce livre et même si, j'ai trouvé celui ci tout bonnement géniallisme et original, c'est vraiment la fin (ou plutôt la dernière moitié) qui a fait chavirer mon cœur...

Des fois, je me demande comment tant d'émotions peuvent être contenus dans un si petit objet, dans un livre (ou en ce qui me concerne, ma liseuse). Néanmoins, Becoming Calder m'a encore une fois prouvé qu'on pouvait facilement passé de la joie à la tristesse, du rire aux larmes et de la peur à l’espérance rien qu'en tournant des pages.


par Pixma33
Sign of Love, Tome 7 : Kyland Sign of Love, Tome 7 : Kyland
Mia Sheridan   
WOW WOW WOW

Mia Sheridan vient sérieusement de me ruiner. Comment trouver un livre à la hauteur après avoir lue Kyland ? Comment trouver un livre qui nous percute autant après avoir lue les merveilleux livre de Mia ? Comment ne pas tomber amoureuse de Kyland ?

Je suis littéralement tomber en amour avec toute ses belles histoires mais Archer's Voice était mon préférer, il m'avait toucher fortement & je ne croyais pas avoir un autre coup de cœur Diamant des livres de Mia Sheridan ( Attention ils font tous partie de mes coup de cœurs, ils son tous magnifiques, j'avais simplement vraiment craquer pour Archer's Voice) Et puis elle nous pond un petit chef d'œuvre comme Kyland. Comment dite-moi comment ne pas tomber en amour avec la plume de Mia Sheridan après un livre aussi beau ?

Comment ne pas aimer l'une des plus belles & touchantes histoire d'amour que j'ai lue? Je veux dire j'en reviens encore juste pas ... je manques de mots, je ne suis même pas sûr de pouvoir rendre juste à la beauté, la merveille qu'est Kyland pour moi à travers ce commentaire.

Je me suis littéralement plonger dans l'histoire dès la première page, je me suis laisser emporter par les merveilleux mots, par le contexte, par la profondeur du roman. Dès le début j'ai sue que ce livre allait rester en moi pour un bon moment. Je suis tomber en amour avec Kyland & Tenleigh, je suis tomber en amour avec la profondeur de leur amour, par la beauté de cette romance. C'est un petit bijou, un petit diamant brut.

Kyland c'est l'histoire de deux être nées dans la pauvreté, née dans une vie où juste manger est parfois difficile, où on ne prend pas pour garanti d'avoir un toit sur la tête. C'est l'histoire de deux être qui malgré leur faibles moyens, malgré la solitude, la pauvreté, la vie difficile sont remplie de respect, de compassion, d'altruisme, deux être qui rêve de meilleur. Kyland c'est de faire le sacrifice ultime par amour, c'est de vouloir tellement fort pour l'autre qu'on est prêt à n'importe quoi pour que l'autre puisse avoir une belle vie. L'amour de Kyland & Tenleigh nous apprends, nous fait espérer. C'est le genre d'amour tellement fort, tellement beau, tellement profond. C'est une histoire sublime dans la quel on se laisse totalement submerger, emporter. On la vit, on la ressent, on la comprend. Les personnages sont renversants, émouvants, merveilleux, adorables & profond. L'univers est métriser à souhait et la romance est plus qu'exceptionnel.

Une fois encore Mia à sur m'émouvoir comme pas permis, elle m'a fait sourire, pleurer, m'a rendue triste, heureuse, m'a mit en colère, m'a fait aimer, m'a fait respecter, m'a fait comprendre. C'est une histoire à couper le souffle & je suis chanceuse d'avoir découvert le fabuleux univers de Tenleigh & Kyland. D'avoir dévorer leur histoire d'amour.

J'espère du fond du cœur qu'un jour tous ses merveilleux romans vont être traduit pour que tout ceux qui ne savent pas lire en Anglais puisses se plonger à leur tour dans ses romans. Je ressors de cette lecture toute chambouler & elle restera dans un petit coin de ma tête.



par Marieno89
Toi plus que tout Toi plus que tout
Mia Sheridan   
Vous connaissez ce frisson qui vous traverse dès les premières pages ? C’est définitivement ce que j’ai ressenti en commençant cette superbe lecture. Mon petit cœur a ressenti les battements au plus profond de lui et il était indéniable que l’histoire allait me bouleverser. Les émotions sont brutes, pas de faux-semblant et bien que le parcours de nos personnages soit terrible, on ne tombe pas le voyeurisme. C’est simplement l’apprentissage de deux écorchés de la vie, qui s’accorde une chance d’être heureux malgré les traumatismes.

Le récit est porté par deux personnages d’une rare fragilité, Crystal a trop souvent perdu ceux qu’elle aimait, alors dès son plus jeune âge elle s’est toujours empêché d’éprouver la moindre émotion et aujourd’hui, cette carapace est tellement solide qu’elle n’a aucune confiance dans les autres. Dès que son regard croise celui de Gabriel Dalton, elle sait qu’il n’a rien à voir avec les autres hommes, pourtant leur rencontre peu conventionnelle dans un club de strip-tease ne facilite en rien les premiers contacts. C’est définitivement sa proposition assez particulière qui va la mettre dans une position difficile. Dans un premier temps la jeune femme refuse, mais la réalité la rattrape et accepter cette offre va s’avérer être la meilleure chose qui lui soit jamais arrivée.

Gabriel est un héros comme je n’en ai jamais vu, son passé a laissé des traces indélébiles dans sa vie et pourtant malgré les épreuves il a réussi à se relever et profite de chaque instant comme si c’était le dernier. La beauté de ce personnage réside dans sa capacité à voir le meilleur dans autrui et sa proposition m’a littéralement brisé le cœur. Il attire instantanément le regard et dès qu’il ouvre la bouche, c’est un homme qui sait ce qu’il veut, mais qui garde un aspect juvénile causé par sa maladresse. Au contact de Crystal, il va prendre conscience qu’il existe plusieurs manières d’être brisée et bien qu’elle soit le remède idéal à ses maux, il va découvrir que derrière la méfiance et la fragilité se cache une jeune femme avec un grand cœur, qui a tellement à offrir sans même en avoir conscience.

Cette apprentissage va fonctionner dans les deux sens, puisque Crystal va s’avérer être d’un grand secours pour Gabriel. Chacun à leur manière va apporter sa pièce à l’édifice et bien que le chemin soit long, cette relation va fonctionner comme une thérapie. Les insécurités vont progressivement être chassée et même si le doute persiste, Crystal va éclore telle une fleur et abaisser doucement les dernières barrières. Bien que chacun ne gère pas les émotions de la même manière, ils vont pouvoir contacter l’un sur l’autre avec force et courage.

Mia Sheridan transmet toujours des messages forts et celui-ci ne fait pas exception, dès le départ la connexion entre le lecteur et l’auteure est inexplicable, en toute simplicité la magie opère et nous transporte dans l’univers de ces deux êtres exceptionnels qui ont été abîmés par la vie, mais qui à force de détermination parvient à passer au-dessus des jugements. C’est un véritable apprentissage qui conduit nos héros à s’accepter et l’intensité des sentiments amoureux va tout balayer sur son passage. Mia Sheridan détient plusieurs cordes à son arc, ses personnages sont authentiques et c’est toujours avec beaucoup d’émotions que je quitte ses histoires. Indéniablement le lecteur est captivé et la beauté des mots opère grâce à une plume envoûtante.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-47W

par Luxnbooks
L'Infini + un L'Infini + un
Amy Harmon   
http://wandering-world.skyrock.com/3264715576-L-INFINI-UN.html

Autant aller directement droit au but : L’INFINI + UN est un énorme, énorme coup de cœur. Cette histoire m’a fait vivre de véritables montagnes russes émotionnelles. Moi qui ai habituellement beaucoup de mal avec les romances, je me surprends à être complètement et irrémédiablement tombé amoureux de celle-ci. Amy Harmon nous livre ici un récit spectaculaire et bouleversant. Je crois que L’INFINI + UN est responsable des cernes que j’ai affiché ces derniers jours à la fac tant il m’était impossible de lâcher le roman une fois que j’y replongeais avant d’aller dormir. J’ai adoré Bonnie et Finn, leur aventure, l’écriture de l’auteure et toutes ces histoires de théorèmes et de paradoxes mathématiques. L’INFINI + UN est définitivement une magnifique découverte et un livre hors-du-commun.

La force de cette histoire réside évidemment dans ses deux principaux héros : Bonnie et Finn. Je peux certifier qu’en l’espace d’une soirée et de quelques chapitres, j’étais déjà inexorablement attaché à eux et dépendants de leur personnalité. Ils sont tous les deux tellement humains, tellement écorchés et tellement passionnés qu’ils m’ont tout simplement touché en plein cœur. J’ai adoré découvrir, au fil de l’histoire, leurs souvenirs, leurs fissures, leurs expériences, leurs douleurs et leurs projets. Bonnie et Finn possèdent quelque chose de rare et d’hyper saisissant en eux. A mes yeux, ils n’étaient pas que de simples personnages de papier ou des mots imprimés à l’encre noire, loin de là. Pour moi, ils étaient physiquement présents à mes côtés. J’assistais visuellement à leur aventure. Vraiment. C’est quelque chose de très compliqué à définir et à retranscrire tant c’est une expérience sensorielle et purement émotionnelle. Séparément, Bonnie et Finn sont extrêmement renversants et fascinants. Ils sont à la fois très différents et inséparables. Nous sommes liés à l’un et à l’autre mais pour des raisons variées. L’auteure possède vraiment un don pour conférer à ses personnages des traits de caractère réalistes et auxquels on croit sans hésiter une seconde. Néanmoins, s’ils sont déjà irrésistibles lorsqu’ils progressent séparément, ensemble ils deviennent tout simplement dévastateurs.

En effet, le rapprochement Bonnie/Finn sur le plan sentimental prend un peu de temps (chose que j’ai trouvé parfaite, tout ne se fait pas d’une seconde à l’autre et n’est pas mielleux ou niais). Une fois que le duo a pris ses marques, L’INFINI + UN gagne en intensité. J’ai complètement craqué pour la manière dont Finn et Bonnie se raccrochent l’un à l’autre pour garder la tête hors de l’eau. La connexion qui s’établit et s’épanouit entre eux prend littéralement vie sous nos yeux. De plus, l’aspect road-trip du roman m’a totalement pris au dépourvu et m’en a fait voir de toutes les couleurs. J’ai adoré parcourir les différents états de l’Amérique à leurs côtés. Bonnie et Finn se livrent à nous petit à petit, on découvre vraiment les différentes facettes de leur personnalité graduellement et j’ai trouvé que cela apportait une vraie consistance au récit. L’INFINI + UN est avant tout l’histoire de deux êtres perdus et brisés qui veulent se reconstruire et, fatalement, j’ai été époustouflé et pris aux tripes par cette idée de la première à la dernière page.

Le petit plus de ce roman se cache dans toutes les réflexions qu’il recèle et dans son caractère hyper addictif. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi mais ce récit m’a véritablement envoûté. L’écriture d’Amy Harmon est vraiment parfaite, sans aucun défaut, juste, précise et saisissante. Par ailleurs, l’auteure a décidé – à juste titre étant donné la personnalité de Finn – d’intégrer, dans cette histoire, de nombreuses explications au sujet de certains théorèmes et paradoxes mathématiques. J’ai tellement, tellement aimé ça. Croyez-le ou non mais je me suis retrouvé à regarder des vidéos sur Youtube à propos de certains de ces paradoxes tant j’ai adoré les concepts exposés par l’auteure. On sent bien qu’il y a tout un travail de réflexion et de préparation derrière ce roman. Tout est parfaitement bien orchestré et minutieusement prévu. Les surprises s’enchaînent avec un rythme sans fausse note et, jusqu’à la fin, tout est mis en place pour nous couper le souffle. Les dernières pages, à l’instar du livre entier, m’ont complètement satisfait. L’INFINI + UN ne possède donc, à mes yeux, aucun point noir.

En conclusion, L’INFINI + UN est une lecture époustouflante et un coup de cœur que je n’avais absolument pas vu venir. Faire la rencontre de Bonnie et Finn a été un véritable honneur et je dois bien reconnaître que ce duo embrasé et embrasant me manque déjà énormément. Amy Harmon est parvenue à les rendre terriblement humains, touchants et lumineux, ce qui fait d’eux des protagonistes rares et prodigieux. Du début à la fin, ce road-trip m’a complètement renversé et m’a fait oublier comment respirer. Un récit enfiévré et foudroyant sur lequel je vous conseille de vous jeter sans plus attendre !

par Jordan
Les Renegades, Tome 1 : Wilder Les Renegades, Tome 1 : Wilder
Rebecca Yarros   
En temps ordinaire, j’ai un peu de mal avec les histoires d’amour entre des milliardaires pourris, gâtés et des jeunes femmes sans le sou et celles qui évoquent les milieux sportifs. Mais c’est une romance young adulte, aussi je me suis dit que ce serait peut-être différent… Eh bien non ! Je n’ai pas cru une seconde à cette histoire, à commencer par l’idée de départ c’est-à-dire installer dans un paquebot de luxe des étudiants qui vont étudier tout en faisant le tour du monde ( à la portée de tout le monde comme chacun sait !). L’héroïne principale est, comme on s’en doute, sans un sou et elle a pu accéder à ce programme en échange d’un tutorat : elle va devoir servir de tutrice au fils du propriétaire du bateau –forcément sinon c’est pas drôle !. Le dit fils du propriétaire est beau comme un dieu, un adepte des sports extrêmes et un you tubeur très connu. S’ensuit une intrigue cousue de fil blanc où les tourtereaux vont d’escale en escale ( Ah Mykonos ! oh Rome ! Ciel Istanbul !!), lui pratiquant des cascades, elle tremblant pour lui d’autant qu’un inconnu ou une inconnue essaie de saboter le matériel. Je vous rassure tout se termine bien ou alors, pour une fois, l’auteur aurait fait preuve d’originalité… Mais non, elle nous offre une histoire très guimauve.

par Evonya
Destins, Tome 1 - partie 1 : Mission séduction Destins, Tome 1 - partie 1 : Mission séduction
Charlotte Roucel   
je commence le tome 1 et je n'accroche pas !Trop convenu ,trop facile trop simple .et puis ces commentaires élogieux sur ce livre me font douter donc contrairement aux habitudes je vais m'accrocher et finir cette lecture ..........j'avance et toujours pas d’étincelle concernant cette histoire et je viens de réaliser que cela ressemble aux histoires sur wattpad ? je viens de contrôler donc c'est bien du wattpad maintenant je comprend ! Maya sous des dehors de femme forte est faible sans vraiment du bon sens je la trouve pathétique

par bernard21