Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BCM65 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Destin d'une déesse, Tome 3 : La Vengeance des immortels Le Destin d'une déesse, Tome 3 : La Vengeance des immortels
Aimée Carter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/le-destin-dune-deesse-tome-3-goddess.html

Si j'attendais ce tome avec impatience, je pense pouvoir dire que malgré qu'il soit une conclusion très solide et appréciable à cette trilogie, c'est le tome que j'ai le moins apprécié des trois.

L'histoire reprend plusieurs mois après la fin du tome précédent, pile au moment où Kate s'apprête à donner naissance à l'enfant d'Henry alors qu'elle est retenue en captivité par Cronos et cette peste de Calliope (que je n'aime décidément pas du tout). Mais dans The Goddess Inheritance, tout s’enchaîne sans temps morts tout au long du livre et on a pas vraiment de chapitres pour souffler. Action, action et encore action !

Tout au long du roman c'est une avalanche de coups de poker, de tentatives désespérés, de marchés passés avec l'ennemi, de plans secrets, etc... Bref comme je le disais on ne sait plus où donner de la tête et on retient son souffle jusqu'à la fin. Du coup c'est parfois un peu fatiguant et brouillon. Franchement si quelqu'un me demandait de lui résumer le livre je ne serais même pas capable de pouvoir me souvenir de tous les retournements de situations, et pourtant je viens de terminer ma lecture il y a moins d'une demi-heure.

Kate peut parfois être agaçante tout au long de ce tome par sa propension à devenir la martyre de l'histoire, ce qui ne manque pas de lui être reproché notamment par James d'ailleurs. Si on se sent toujours proche d'elle et qu'on comprend son fil de pensés assez facilement, il est difficile de ne pas être exaspéré par certaines de ses actions. Walter a une place un peu plus importante dans ce livre-ci, et est toujours une aussi grosse tête à claques malgré que ce soit un peu "le chef des gentils". Mention spéciale à James, Diana et Henry qui sont toujours aussi géniaux et agréables que dans les tomes précédents. Quant à Cronos c'est assez drôle de voir à quel point il est la menace numéro une des personnages, mais n'est pas un dixième aussi insupportable et antipathique que Calliope pour le lecteur. Au final c'est un assez bon méchant, sans en être vraiment un car Calliope est bien plus machiavélique.

Bref au final on a droit à une fin satisfaisante, mais Aimée Carter n'a, à mon sens, pas réussi à suffisamment insuffler ce petit truc en plus qui était présent dans les tomes précédents. On en ressort donc content mais avec un petit sentiment amer.

par Althea