Livres
540 934
Membres
571 940

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Beastars, Tome 1



Description ajoutée par anonyme 2019-01-07T22:16:38+01:00

Résumé

À l'institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes... mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l'alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !

Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu'il était proche de Tem, parce qu'il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout... parce que c'est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat...

Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l'école. Pour l'heure, les candidats se préparent, les élections approchent... Le favori n'est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer !

Afficher en entier

Classement en biblio - 197 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par anonyme 2019-02-06T17:32:51+01:00

Jack : Tu aimes les insectes, non, Legoshi ?

Legoshi : ... Oui... Ils vivent dans l'instant présent et ne se méfient de rien tant qu'on ne leur fait pas de mal...

Jack : Je vois...

Legoshi : Les membres du club de théâtre sont pareils... C'est ce qui me plaît là-bas !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MorganEmi 2021-01-31T14:01:53+01:00
Argent

Un premier tome très intriguant, avec des thématiques très intéressantes sur la nature profonde des herbivores et carnivores, et les liens/relations et échanges qui en découlent.

Legoshi, calme, réservé, aux antipodes de ce que renvoie son apparence Spoiler(cliquez pour révéler)...ou presque... est un personnage particulièrement attachant, au même titre que la petite Haru, dont la répartie nous fait tout de suite l'apprécier.

Gros plus pour les dessins que je trouve magnifiques, sans parler du style aquarelle des couleurs (première de couverture) que j'affectionne particulièrement et qui a su m'interpeller.

Bref, un scénario bon, des persos intéressants et charmants, des dessins sublimes, tout pour continuer une série !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NamiSakura 2021-01-18T17:35:39+01:00
Diamant

j'adore, j'ai eu un coup de foudre pour ce livre. C'est une magnifique histoire qui a beaucoup à nous apprendre, j'aime les personnages et le contexte de ce manga .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jukebox_fr 2021-01-15T16:48:42+01:00
Argent

Quand Beastars est arrivé en France, il était annoncé comme LE manga phénomène à lire absolument. Evidemment, ça met tout de suite une grosse pression sur l'oeuvre et donne beaucoup d'attentes au lecteur. Des attentes que je n'ai pas pu écarter en entamant ce premier tome.

Qu'en est-il ressorti ?

Et bien, ce qui domine pour le moment c'est une sensation de fouilli, de toufu, rendue par le dessin qui n'a pas réussi à me convaincre. Je n'adhère pas au style de Paru Itagaki qui, en plus de ne pas me séduire, me rebute. Mais je ferai tout de même un effort pour lire la suite.

Pourquoi ?

Parce qu'il y a un fond très intéressant dans cette histoire qui, par un jeu intelligent de niveaux d'interprétation, permet de donner un poids et un sens différent aux événements. On sent le gros potentiel de réflexion sur la société et sur la nature humaine. Reste à savoir si la mangaka les exploitera correctement ensuite.

Pour le moment nous n'avons droit qu'à l'événement, le meurtre d'un herbivore par un carnivoire, qui vient rompre un équilibre précaire dans cette communauté déjà dans les faux semblants, mais pour la suite il parait évident que nous pourrons observer tous les changements subtiles qui en découleront et j'ose espérer qu'ils mèneront à une situation franchement plus ouverte et explosive.

En bref, ce n'est pas le gros coup de coeur ni le gros coup de bluff auquel je m'attendais, ce n'est pas non plus un manga sexy pour mes yeux, mais ce premier tome donne tout de même envie d'aller plus loin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amandinexo 2021-01-12T20:13:53+01:00
Or

Quand mon amie m'a prêtée ce manga, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. En lisant le résumé, j'en ai été intriguée. En voilà un concept original, en tout cas, nouveau pour moi ! Des animaux avec des caractéristiques humaines, je trouvais l'idée bien curieuse. Me faisant penser à la Ferme des animaux de Georges Orwell, je me suis lancée dans cette lecture sans me poser de questions et ...

... J'ai été agréablement surprise par le scénario. D'emblée, le mystère et le suspense sont posés. Un meurtre s'est déroulé dans l'enceinte d'un établissement, qui peut bien être le coupable ? Très vite, nous comprenons comment les animaux sont hiérarchisés entre eux. Les clans des herbivores et des carnivores sont en tension.

Forcément, ça fait resurgir des réflexions sur le régime alimentaire des humains. Sans être moralisateur, l'auteur nous invite à faire notre propre réflexion sur le sujet. En cela, c'est l'un des éléments forts du livre.

L'univers posé, je sens qu'il y a vraiment matière à faire une saga marquante car tout a l'air finement bien pensé. La suite promet plein de surprises.

Les personnages sont multiples. J'ai été complètement séduite par Legoshi. En un tome, il a su me toucher pour sa carapace à toute épreuve et sa profonde sensibilité. Certaines scènes m'ont poignardée le coeur tellement je trouvais le texte beau pour ces messages qu'il véhicule. C'est un appel à la tolérance et à l'ouverture d'esprit. Je ne pouvais qu'être interpellée.

Le graphisme doux m'a très vite embarquée dans cette histoire. Alors oui, ça peut être déconcertant des animaux comme personnages mais pour ma part, j'étais déjà prise dans le jeu avant de débuter. Du coup, j'ai adoré cette lecture.

C'est même devenu une pépite tellement j'étais prise par l'histoire et la façon dont elle a heurté mon petit coeur de lectrice. Je n'ai qu'une hâte, c'est de me jeter sur la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pouasson34 2020-12-30T21:32:13+01:00
Argent

Etant une fan inconditionnelle des animaux anthropomorphes, je ne pouvais rêver mieux que ce manga... Il représente une formidable allégorie de notre société contemporaine et de la nature humaine dans toute son ambiguïté.

Les personnages principaux sont tous intéressants et bénéficient d'un développement passionnant. On trouve également beaucoup d'humour, parfois bon enfant, parfois un peu dérangeant.

Les dessins, quant à eux, sont pour le moins particuliers... Ils font assez "brouillon" et certains semblent avoir été griffonnés en quelques secondes mais cela confère une certaine identité au style et ça ne dérange en rien la lecture.

Je suis en train de continuer la lecture de ce manga passionnant, avec grande hâte d'en connaître les événements suivants et la finalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lill-Arashi-DaiKyo 2020-11-24T15:32:27+01:00
Diamant

Voici un manga intéressant et très original.

Il met en scène des élèves de l'Institut Cherryton a travers des animaux, d'un côté les "herbi" et de l'autre les "carni" et tous ce que cela implique.

On commence par la mort d'un élève "herbi", Tem l'alpaga, par ce que l'on suppose être un "carni" de grande taille, sans savoir de qui il s'agit. Puis on découvre Legoshi, un grand loup gris plus que "singulier", que beaucoup pense coupable du meurtre.

Le début est prometteur et pour le coup amène à beaucoup de réflexion sur le sujet de " instinct primaire".

Outre l'histoire et les personnages, les dessins sont aussi intéressants.

J'avoue aussi voir eu un peu de mal au début, en me faisant plusieurs fois la réflexion que cela ressemblait presque plus à des esquisses qu'à des planches définitives de manga.

Mais au fur et à mesure je me suis rendue compte que c'était justement ce trait de dessin qui rajoutait de la profondeur à l'histoire et que sans cela elle pourrait paraître bien plate.

Je vais donc continuer la lecture des tomes suivants avec grand plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Otakette 2020-11-18T11:09:03+01:00
Diamant

Un très bon 1er tome qui pose les bases de l'intrigue et qui donne un avant-goût de ce que sera l'ambiance du manga

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemissia 2020-11-11T12:25:13+01:00
Diamant

https://songedunenuitdete.com/2020/11/11/beastars-t01-a-t04-de-paru-itagaki/

Le premier volume est une mise en bouche et il sert aussi de mise en place aux personnages, un peu comme dans une pièce de théâtre.

Si je l’ai apprécié, j’ai eu quelques moments d’inattention parce que je trouvais certaines scènes longues, voire inutiles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Judas_Cris 2020-10-24T15:19:07+02:00
Pas apprécié

Chaudement recommandé par plein plein de monde et... c'est non pour moi.

Le concept d'antropomorphisme animal sert à mettre en scène des choses très malsaines, notamment au niveau de la romance. Des affaires d'instinct de violence, des carnivores prédateurs des herbivores... Impossible de ne pas y lire en filigrane des scènes de viols, avec une justification essentialiste derrière. L'attrait pour le malsain, une nature noire cachée derrière des apparences civilisées...

Je n'ai absolument pas envie de lire ça.

Peut importe ce que veut vrament dire l'auteur, je n'arrive pas à y voir autre chose.

C'est non pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2020-10-18T04:30:26+02:00
Or

Je sors très enthousiaste de ma lecture, qui me rappelle les univers anthropomorphiques de la Bd "Blacksad" et du film de Pixar "Zootopia", quoique ce dernier est une meilleure référence, car il aborde également la vie collective entre proies et prédateurs.

Nous suivons Legoshi, adolescent de 17 ans et d'espèce prédatrice, à savoir le loup gris. Ce grand personnage a néanmoins une nature timide, a du mal à s'exprimer et souhaiterait bien ne pas être étiqueté en fonction de son espèce. Ceci-dit ce n'est pas le seul. Dans son monde, la paix entre carnivores et herbivores semble bien fragile et repose sur une cohabitation plus ou moins réussie, ou les préjugés abondent et les apparences sont trompeuses. On aura tôt fait de prendre le gentil Legoshi pour un être au potentiel de violence évident, l'élégant Louis pour un fier représentant de l'école motivé par l'altruisme et la petite Haru pour une lapine dévergondée et fragile. Il y a sans doute un peu de vrai là-dedans, mais on est loin du compte et c'est ce qui est bien de la série.

Les choses se corsent dès le début: un alpaga nommé Tem est tué et dévoré. La communauté scolaire est choquée, mais pour le Club de théâtre dont faisait parti Tem, c'est la consternation. Comme Legoshi connaissait le jeune alpaga et lui-même étant un membre dans l'équipe technique, on commence même à porter des soupçons à son endroit. Pour l'heure, néanmoins, il faut préparer la pièce qui sera présenté aux futurs élèves, ce qui inclut de devoir remplacer Tem.

Le premier tome rend bien cet univers intriguant où cohabitent toutes sortes d'animaux. Tout comme l'a fait Zootopia, Beastars garde certains éléments réalistes, telle le respect des divers tailles en présence et les impondérants que cela occasionne. Également, il y a la fameuse question de la nourriture. Dans cette société "civilisé", les carnivores ne mangent plus de viandes, compensant en mangeant des œufs, des insectes et du pain, mais le tabou ultime demeure le fait que les carnivores ont toujours faim de viandes et que cette viande se promène près d'eux sous forme de collègues, de camarades et de professeurs. C'est donc l'un des enjeux principaux dans l'histoire: Legoshi, loup de sa condition, va t-il parvenir à dompter ses instincts primaires? Peut-on dompter sa nature?

J'ai bien aimé le personnage de Louis, le cerf rouge, qui semble plus "prédateur" que Legoshi. C'est un personnage rusé, intelligent, mais aussi clairement complexé, voir torturé.Ça promet des péripéties psychologiques dans le futur!

J'ai bien aimé l'assurance de Haru, qu'on traite allègrement de traînée, mais qui sait se défendre.

Bref, niveau personnages, on a une sacrée brochette de personnalités, qui vont forcément entrer en collision à un moment ou à un autre. Juste avec eux, on ne s’ennuiera pas.

Niveau action, je dirais que cela va venir d'avantage dans le tome 2, avec la pièce de théâtre, notamment. Le premier tome permet surtout un tour d’horizon sur les personnages principaux, l'univers en présence ( qui est plus complexe qu'il n'y parait) et la trame de départ ( un herbivore tué pour être mangé).

Pour en être rendu au 3e tome, je peux affirmer que cette série me plait. Entre le drame, il y a aussi des scènes du quotidien qui mettent en relief le monde de ce manga. Entre l'action, il y a la réflexion. C'est donc une série bien calibrée, qui est ludique tout en étant philosophique et psychologique.

Je me suis rapidement attachée aux personnages et à ce monde anthropomorphique. J'apprécie le sens du détail de l'auteur, tant sur les objets que sur l'organisation de son univers.

Une belle trouvaille au rayon shonen!

Afficher en entier

Date de sortie

Beastars, Tome 1

  • France : 2019-01-24 (Français)

Activité récente

Tikes l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-01T23:23:08+01:00
luna09 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-31T17:16:09+01:00
PBMS l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-25T22:18:59+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 197
Commentaires 37
extraits 5
Evaluations 80
Note globale 8.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode