Livres
607 293
Membres
699 608

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Beauté fatale, les nouveaux visages d'une aliénation féminine



Description ajoutée par krisalt 2012-03-16T17:43:32+01:00

Résumé

Beauté fatale

Soutiens-gorge rembourrés pour fillettes, obsession de la minceur, banalisation de la chirurgie esthétique, prescription insistante du port de la jupe comme symbole de libération : la « tyrannie du look » affirme aujourd’hui son emprise pour imposer la féminité la plus stéréotypée. Décortiquant presse féminine, discours publicitaires, blogs, séries télévisées, témoignages de mannequins et enquêtes sociologiques, Mona Chollet montre dans ce livre comment les industries du « complexe mode-beauté» travaillent à maintenir, sur un mode insidieux et séduisant, la logique sexiste au cœur de la sphère culturelle.

Sous le prétendu culte de la beauté prospère une haine de soi et de son corps, entretenue par le matraquage de normes inatteignables. Un processus d’autodévalorisation qui alimente une anxiété constante au sujet du physique en même temps qu’il condamne les femmes à ne pas savoir exister autrement que par la séduction, les enfermant dans un état de subordination permanente. En ce sens, la question du corps pourrait bien constituer la clé d’une avancée des droits des femmes sur tous les autres plans, de la lutte contre les violences à celle contre les inégalités au travail.

Afficher en entier

Classement en biblio - 192 lecteurs

extrait

A l'hiver 2011, les photos et les vidéos en provenance d'Egypte qui circulaient sur Internet montraient de nombreuses femmes parmi les manifestants. Sur une vidéo, on voyait l'une d'elles, âgée d'une vingtaine d'années, foulard rose vif sur les cheveux, scander des slogans anti-Moubarak que reprenait en chœur un groupe de jeunes hommes.Pendant ce temps, sur son blog, Garance Doré découvrait que "du moment que l'on met une robe et qu'elle est photographiée, on ne peut plus la reporter, c'est infernal mais c'est vrai."

Question : de ces deux femmes, laquelle est la plus émancipée ?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

L'un de mes récents coup de cœur littéraire. Dans Beauté Fatale, Mona Chollet nous livre des réflexions pertinentes et passionnantes sur le corps de la femme et de sa place dans la société. Elle y mentionne toutes les pressions que nous subissons au quotidien, le fait que la publicité nous réduit à de simples objets, les troubles alimentaires créés par cette même société de l'image, l'hypocrisie ambiante du milieu de la mode et du monde de la célébrité en général. Tout cela en passant par une analyse de l'obsession de la minceur, des douloureuses conséquences que subissent les femmes pour atteindre ces normes, la suprématie blanche dans le milieu de la mode et de la beauté qui se pare d'une prétendue ode à la diversité mais qui engendre en réalité une haine de soi chez les femmes blanches mais encore plus chez les femmes noires, maghrébines et asiatiques. Le contexte social et publicitaire tend à redéfinir la relation des femmes avec leur propre corps, non pour le profit de ces dernières mais bien pour celui de cette société malsaine. Cet essai est un appel à la révolte contre ce système qui nous opprime en condamnant l'indépendance féminine, qu'elle soit physique ou mentale, et qui prône tout sauf la confiance et l'acceptation de soi. Le but étant finalement de nous réaffirmer en tant que femme, en tant qu'être humain, et par la même occasion de ne plus subir ces pressions autant inhumaines que grossières.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Compliqué de suivre mais t'offre une vraie ouverture sur la condition de la femme dans la société

Afficher en entier
Bronze

Un bon essai de Mona Chollet, que j'ai tout de fois trouvé long et répétitif, mais qui reste très intéressant . J'y ai préféré "Réinventons l'amour" de la même auteur.

Afficher en entier
Diamant

A mettre entre toutes les mains

Afficher en entier
Or

Loin d'être mon préféré des trois ouvrages que j'ai lu de l'autrice (qui pour détrôner "Sorcières"?) et même si certains passages ont un peu vieillis, cette œuvre qui date de 2012 est toujours aussi pertinente. Les passages sur le mannequinat et les femmes de couleurs m'ont fait grincer les dents et monter les larmes. Chollet reste une excellente lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

Après avoir beaucoup apprécié Sorcières, également de Mona Chollet, j'ai été un peu déçue par ce livre qui m'a semblé moins poussé dans l'argumentation et globalement moins bien organisé - j'ai souvent eu l'impression que l'autrice se répétait, par exemple.

Il n'en reste pas moins intéressant, et liste bon nombres de sources pour celles et ceux qui voudraient creuser davantage le sujet.

Afficher en entier
Diamant

Excellent essai; à mettre dans toutes les mains pour enfin "être".

Afficher en entier
Argent

Très bon essai, le style est simple, incisif et très clair. Cependant, j'ai parfois eu l'impression de lire une succession d'exemple sans argumentations ou arguments concret. J'ai préféré Sorcière à celui-ci.

Cependant, comme Sorcière, il permet de réfléchir, il fait froid dans le dos et fait prendre conscience de nombreuses injonctions faites aux femmes.

Afficher en entier
Or

J’avais “peur” de lire ce livre pour son côté “essai” et de tomber sur un texte avec des concepts abstraits. J’ai lu peu d’essais féministes mais celui-ci est vraiment très abordable tant par la plume de Mona Chollet que par les concepts évoqués.

La force de ce livre est évidente : démontrer, à coups de nombreux exemples, une partie de ce que la société patriarcale a engendré sur la place de la femme et de sur l’appropriation de son corps par autrui. Les habitudes sont tellement ancrées qu’on les trouve parfois “évidentes” alors qu’elles ne le devraient pas !

Ce livre m’a fait l’effet d’un jet glacé dans le dos tant il est tristement réaliste (j’ai d’ailleurs complété cette lecture en faisant des rapprochements avec certains épisodes du podcast Les Couilles sur la table, je peux vous dire que ça calme). Les femmes n’ont pas conscience d’être des objets : ici, on creuse le terme d’égalité sur les corps. Pourquoi le corps de la femme doit être désirable et se plier à la bonne volonté des hommes ? Comment faire pour envoyer valser ces injonctions qui créent de vrais problèmes et des maladies réelles ?

C’est un livre que je recommande à tout le monde et qui me conforte dans l’idée que j’ai bien fait d’acheter deux autres livres de cette autrice pour approfondir mes connaissances !

Afficher en entier
Lu aussi

Une lecture agréable qui met en lumière les codes créé par la société qui ont une influence sur les femmes.

Afficher en entier
Diamant

Un essai criant de vérité, où l'on prend conscience que de nos jours, les femmes s’aliénaient elles-mêmes à travers les injonctions incessantes sur leur corps et leur beauté. On a troqué le patriarcat contre des Instagrammeuses qui ne vous veulent pas du bien et le corset pour la chirurgie esthétique et les cosmétiques, et nous l'ignorons, pauvres folles que nous sommes!

Afficher en entier

Date de sortie

Beauté fatale, les nouveaux visages d'une aliénation féminine

  • France : 2012-02-16 - Poche (Français)

Activité récente

Lagerta l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-23T15:08:58+02:00
IICE le place en liste or
2022-07-10T09:42:31+02:00
Elinae le place en liste or
2022-06-11T22:44:33+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 192
Commentaires 22
extraits 20
Evaluations 65
Note globale 8.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode