Livres
461 319
Membres
417 512

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/12/beautiful-player.html

La trilogie Beautiful Bastard c'est réellement un cas à part dans l'évolution d'une trilogie. Généralement on part d'un superbe premier tome pour voir le niveau général se détériorer de tome en tome. Ici le premier tome, Beautiful Bastard, était moyen. Le second, Beautiful Stranger, était vraiment super. Et ce troisième tome, Beautiful Player, n'est ni moyen, ni super. Il est tout simplement GÉNIAL.

Dans Beautiful Player nous faisons la connaissance de Hanna, alias Ziggy pour sa famille, une jeune femme de 24 ans qui a sacrifié sa vie personnelle au profit de ses études. Elle est diplômée de MIT, l'université de sciences et technologie la plus réputée des USA, et termine ses études en bossant dans le labo d'une grande université New-Yorkaise. Bref elle est complètement au point dans sa vie professionnelle mais n'a absolument aucune vie sociale ce qui inquiète un peu sa famille, et notamment son frère aîné Jensen qui lui conseille de prendre contact avec son ancien meilleur ami d'Université. C'est là que le lien avec les deux tomes précédents se lance puisque le meilleur ami en question s'avère être Will, le troisième larron du trio formés avec Bennett et Max, les héros de Beautiful Bastard et Stranger.

Le fait est que Hanna et Will sont les plus gros points forts du roman et les personnages les plus géniaux de la trilogie. Hanna est tout bonnement une héroïne super à suivre à laquelle on s'attache avec beaucoup de force dès les premiers chapitres. Elle est juste irrésistiblement drôle et n'a absolument aucun filtre, tout ce qui lui passe par la tête fini immanquablement par sortir sans qu'elle n'y repense à deux fois, et elle l'assume totalement. J'ai plus d'une fois éclaté de rire face aux réflexions qui lui viennent et aux réactions qu'elles pouvaient déclencher chez Will. Ce dernier n'était décidément pas prêt à ce qui aller lui tomber dessus lorsqu'il a accepté de sortir de sa routine la petite sœur de son meilleur ami ! Et puisqu'on parle de Will, moi qui pensais qu'il serait difficile de surpasser Max Stella je me trompais lourdement ! William Sumner est tout simplement WAOUH ! Il est drôle, touchant, et surtout sexy à souhait. Difficile de rester de marbre face au parfait package qui nous est proposé avec ce playboy là !

Le second point qui mérite d'être souligné est que l'histoire d'amour entre les héros est avant tout une belle histoire d'amitié. Les sentiments amoureux ne sont pas forcément ceux qui prennent tout de suite le dessus, bien que l'attirance soit là dès les retrouvailles, ce qui donne beaucoup plus de profondeur à la relation entre nos deux héros. On est complètement entraînés dans leurs péripéties amicales, puis amoureuses, et c'est donc avec une très grande facilité que le roman se déroule. On tourne les pages à une vitesse folle avec rire, émotion, et tendresse. Les rebondissements m'ont d'ailleurs semblé bien moins grossiers que dans les tomes précédents et on reste beaucoup plus accrochés à l'histoire. Quant aux scènes plus hot, je les ais trouvés bien moins envahissantes que dans les deux premiers volets. J'ai l'impression que du premier tome à celui-ci, les auteures ont décidés de graduellement laisser plus de place aux histoires en elle-même. De ce fait, c'est vraiment le tome qui offre le plus bel équilibre entre les deux et qui saura satisfaire tous les adaptes de romance, que ce soit de la romance érotique ou beaucoup plus classique.

Petite mention aux personnages des tomes précédents qu'on retrouve avec énormément de plaisir au fil des pages. Bennett et Max y sont hyper drôles, de vraies commères de compétition qui ne manquent jamais une occasion de railler leur meilleur pote, et Sara et Chloé se révèlent comme des amies en béton, que ce soit envers Will qu'elles soutiennent dans toutes les épreuves ou pour Hanna qu'elles acceptent avec beaucoup de simplicité et de naturel. Souvent on trouve les personnages qu'on a aimé un peu fades, voir carrément très différents, lorsqu'on sort du point de vue par lequel on les a découvert. Là, c'est presque l'inverse. Non seulement on les retrouve tels qu'on les aime, mais ceux avec lesquels on a pu avoir du mal semblent se révéler (du moins pour ma part en ce qui concerne Bennett).

En conclusion, Beautiful Player est le tome parfait pour conclure la trilogie qui s'était ouverte avec Beautiful Bastard. Les héros sont drôles à souhait et leur relation touchante et sexy en diable. Une superbe réussite pour une trilogie et des auteures qui ont traversés une évolution agréablement notable.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode