Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bebeceque : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Jeu d'Acteur, Tome 1 Jeu d'Acteur, Tome 1
Alexandra Gonzalez   
Encore un début très "nian nian" de la part de l'auteur.
Les personnages ayant autour de 30 ans, leurs réactions sont pourtant souvent puériles.
Puis c'est partie.... la lecture devient addictive, les personnages deviennent à la hauteur des nos attentes.
J'attaque le tome 2 immédiatement.

par Adèle
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Cora Carmack   
Alors je sens déjà qu'on va surement se moquer de moi...Mais j'ai vraiment adorée ce roman alors non ce n'est pas Victor Hugo (ou autres)mais je pense que des fois ce genre de lecture fraîche et pleine d'humour peut (largement) se placer au niveau de Victor Hugo.Enfin non pour être plus claire je pense qu'on ne peut pas comparer deux styles de romans aussi différents car après tout ce n'est pas forcément la "grandeur" de l'écriture mais ce qu'elle nous fait ressentir au fond de nous et ce livre m'a fait rire,désirer d'être à la place de Bliss...Enfin bon après cette petite parenthèse qui ne servait (surement)à rien :) Je vais parler du roman (enfin!),quand je l'ai lue je souriais et rigolais environ euh....Tout le temps?.Ha Ha je dois paraître complétement niaise mais c'est juste que le côté romance interdite c'est tellement séduisant et désoler est un système qui marchera encore pas mal de temps (pour ne pas dire toujours...). Beaucoup se plaigne que les auteurs ramènent toujours les mêmes sujets (ex:Romance interdite,triangle amoureux...) et je suis d'accord avec vous complètement !! Mais je pense le problème ce n'est pas les sujets mais comment c'est écrit je veux dire il y a des auteurs qui arrivent à bien les mettre en place et d'autres non...Bon je crois que je me suis un peut emballée dans ce commentaire^^mais en tout cas un roman parfait pour l'été ;)

par kiwiixx
Sex Friends, Chloé et Alistair - L'intégrale Sex Friends, Chloé et Alistair - L'intégrale
Eva M. Bennett   
C'était divertissant.

C'est quand même un peu puéril mais, surtout, terriblement niais.
Les dialogues sont téléphonés et, du coup, assez irréels par moments.
Quant à l'histoire, elle est totalement prévisible du début à la fin. Et la romance se développe à la vitesse de l'éclair. En fait, c'est une telenovela sur papier ce bouquin ! MDR

Pourtant, deux choses sauvent ce roman d'un classement tout en bas.
Tout d'abord, j'ai réussi à le lire jusqu'au bout avec relativement de plaisir, même si j'avoue avoir survolé quelques passages trop longs ou répétitifs.
Deuxième point : Alistair (dommage que l'on ait jamais son point de vue). Comme il est agréable d'avoir un héros doux, gentil (presque trop), respectueux, constant et sensible tout du long ! Un vrai prince charmant qui soutient en plus Chloé dans ses ambitions professionnelles ! Ça nous change des personnages principaux masculins types des romances actuelles qui en font voir de toutes les couleurs aux héroïnes. Par contre, ENCORE un milliardaire, pffff...

Au final, j'ai quand même passé un moment plaisant et je vais lire la deuxième partie sur Lucy et Arthur en espérant un peu plus de peps.
Lecture très légère, parfaite pour quand on n'a pas envie de réfléchir.

par Vitany
One, Tome 2 : Te respirer One, Tome 2 : Te respirer
Jacinthe Nitouche   
Je remercie Netgalley ainsi que Hachette pour m'avoir envoyé la suite de cette duologie.

Lui, Sacha et elle, Charlie, nous les retrouvons après qu'ils décident de partir ensemble, sans pour autant être ensemble. Ils ont 20/21 ans, ils ont 30/31 ans, nous les suivons sur deux temps : 2004, 2014. En 2004, ils vont vivre une histoire compliquée, avec leurs amis, Zoé, Ben, Emilie, Sullivan... Une histoire qui ne leur appartient pas totalement, une histoire qui n'est pas forcément la plus simple et la plus facile non plus à vivre. 2014 nous les montre l'un sans l'autre, une redécouverte de l'autre suite à un drame. Quelque chose les a séparé durant tout ce temps. Une cassure nette qui n'a pas permis à l'un comme à l'autre de vivre sa vie pleinement.

La douceur est toujours présente. Les personnages n'ont pas évolué en même temps. Sacha prend conscience de ce qu'il veut, de qui il veut. Il fait tout pourtant pour ne pas brusquer Charlie, pour ne pas lui mettre la pression. Il tente d'être ami, son ami, son précieux ami qui sera là tout le temps. Une promesse qu'il fait de son mieux pour la tenir. Charlie c'est plus compliquée. Elle a peur qu'il la quitte, pas pour une autre femme, mais juste qu'il l'abandonne. Cette peur, ce qu'elle ressent la rend vulnérable, et en même temps elle est stressante, étant toujours là même quand il ne veux pas qu'elle s'approche.

J'avais hâte de découvrir cette suite et fin et au final, je suis un peu déçue par plusieurs choses. Le lien affectif n'avance pas, ne recule pas. Depuis le premier tome on se doute bien qu'il va y avoir quelque chose, ou pas, mais il doit se passer quelque chose. Cela va arriver, mais disons que j'ai trouvé beaucoup de longueurs dans ce second tome. Sincèrement, "One" aurait été en un seul tome en réduisant certains passages, il aurait été beaucoup mieux à mes yeux.

Le personnage de Sacha avance et j'ai beaucoup aimé la façon dont il fait pour s'en sortir. Il va aller de l'avant, il va faire en sorte que cela fonctionne. En ayant assez de la façon dont il est traité, les manques, les refus, les névroses même, il n'en peux plus et coupe court à tout cela.

Quant à Charlie, elle tourne en rond et cela m'agace. elle n'arrive pas à se rendre compte de ce qu'elle veut, cela fait déjà des mois, des années ! Lorsqu'elle s'en rend compte c'est trop tard et ce n'est pas plus mal. c'est une relation qui semble vouée à l'échec.

Les personnages secondaires sont présents, assez pour laisser une touche d'humour, comme Ben, ou encore Sullivan et son éternel sourire mystérieux. L'un comme l'autre sont présents, qu'ils le veuillent ou non. Un besoin c'est crée d'une manière ou d'une autre et cela se ressent.

Il n'y a pas de surprises dans ce second tome. J'ai eu l'impression que le texte était ralenti par Charlie qui ne sait jamais où elle en est. Les voir avancer, les voir se confronter à leurs sentiments, c'était trop long pour moi, trop de pages pour répéter les mêmes choses. U2 a perdu de son charme ici, même si on a le droit à quelques chansons, il s'est perdu en chemin, entre le tome 1 et le tome 2. Même le fait qu'on les voit à deux époques différentes ne m'a pas emballé plus que cela, au contraire, je trouvais que ce que fait "subir" Sacha à Charlie est parfaitement justifié.

En conclusion, un second tome qui apporte moins que le premier, pas mal de tourne-en-rond. Dommage parce que j'avais apprécié le tome 1, je m'attendais à plus de mouvement, à des surprises qui ne sont pas présentes. Je confirme ce que j'ai dis plus haut, le tome 1 plus étoffé aurait été beaucoup mieux à mes yeux.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/one-tome-2-te-respirer-jacinthe-nitouche-a130995838
Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige
Sarah Morgan   
J'ai trouvé ça tellement ch*** au début ! Aïe, aïe, aïe !! Avec une Kayla absolument stupide qui débarque dans une station de ski (une station de ski ! pas juste dans un coin avec un chouya de neige ...) en bottes à talons de 8 cm ... déjà là, j'avais un mal de fou ...
Et puis j'ai trouvé que ça tournait en rond avec ses dilemmes, un coup oui, un coup non, et puis re-oui, mais en fait non. Arghhh !!

Bon, j'avoue, l'avantage c'est que cette monotonie était coupée par des instants de vie des autres membres de la famille O'Neil et ça c'était bien. J'aurais aimé qu'elle approfondisse plus la relation de Tyler avec sa fille mais vu l'état de la relation Tyler / Brenna, il est possible qu'on ait droit à un tome centré sur lui. De même que sur Sean peut-être ...
Les femmes (Alice, Elisabeth) sont attachantes comme tout, Walter aussi d'un côté.

Jackson, c'est le cliché du mec ténébreux au regard d'acier ultra pénétrant -> bref, on aime (ou pas en l'occurrence ...). Mais j'ai trouvé le cliché poussé très (trop ?) loin, comme Kayla, ce qui rend le bouquin un peu rébarbatif par moments ...

En bref : c'était bien long pour ce que c'était ... surtout que pour une "romance de Noël", moi ça m'a déprimé ... c'était pas ni léger ni mignon, juste long et pesant ...

par Moridiin
Évanescence, Tome 3 : La Rivalité Évanescence, Tome 3 : La Rivalité
Penelope Douglas   
Falling Away est peut être le tome que j'ai le moins apprécié de la série, mais il n'en reste pas moins un livre vraiment génial.
L'histoire n'a rien de grandiose, mais son seul défaut est d'être peut-être un peu exagérée. C'est une lecture fluide et agréable.
En effet, on retrouve Jax le frère mystérieux de Jared, qui apparaît brièvement dans les tomes précédents. On connait les grandes lignes de son calvaire, mais la réalité est bien différente.
K-C, quant à elle, est la meilleure amie de Tate. Le personnage de Jax est séduisant, celui de K-C, alias Juliet, l'est un peu moins. Elle est un peu... simple d'esprit, disons. On comprend mieux le comportement de Jax à travers son point de vue, du coup ses attitudes de "bête de sexe" sont un peu plus cohérente. Elle comble une sorte de vide affectif. Mais j'avoue ne pas avoir compris la psychologie de Juliet...
Ce livre contient, bien plus que les précédents, une histoire basée uniquement sur le sexe et c'est un eu ça qui m'a rebutée. Il n'y avait pas d'amour a proprement parler.
Cependant, la fin était en réalité le début d'une vraie histoire. D'amour, cette fois. Et puis finalement, j'ai vraiment apprécié ce couple atypique. Loin d'être parfait, et plus fidèle à la réalité, finalement.
Pour conclure, je vous conseille cette série. Le niveau d'anglais est vraiment abordable.

par Kiiwako
Comment épouser un millionnaire, Tome 2 : Petit arrangement privé Comment épouser un millionnaire, Tome 2 : Petit arrangement privé
Jennifer Probst   
Comme pour le premier tome, cet opus se dévore en quelques petites heures. Attrayant et attractif, drôle et léger, c'est toujours aussi agréable de plonger dans cette série.
C'est une romance simple, sans surprise, sans prise de tête. On se laisse porter par ce récit, on rit, on sourit... bref on passe un très bon moment.

Toutefois, quand je dis sans prise de tête, je mens un peu. Car prise de tête, il y a ! Même si je pense qu'elle n'est pas volontaire. Je suis étonnée que personne n'ait encore relevé cette énormité !
Michael a trois sœurs, plus jeunes que lui :
Venizia, l'aînée, puis Julietta, la cadette et Carina, la benjamine.
Venizia est donc la plus âgée des sœurs, elle a 26 ans.
Carina, en tant que benjamine, est donc la dernière de la famille (nous sommes d'accord ?) et elle a......... 26 ans également !
Alors on pourrait dire, pas grave, c'est une erreur : soit Venizia est plus âgée, soit (comme je le pense) Carina est plus jeune. Ok, mais le hic, c'est que l'âge de Carina est répété au moins cinq ou six fois (voire plus, sans exagération) dans le roman. Et du coup, les dialogues en deviennent ridicules !
Elle a 26 ans, mais on lui parle comme si elle en avait 16.
Extrait :
"- Je ne te reproche rien. Le problème, c'est qu'il a trente et un ans et toi vingt-six, s'il se passait quelque chose entre vous, ce serait presque un détournement de mineure.
- mais je ne suis plus...
- Je sais, coupa Maggie, mais tu es trop jeune pour qu'il te voie comme une femme."

Franchement ça m'a perturbée. Surtout que, comme Carina est l'héroïne du prochain roman (avec le meilleur ami de Michael, Max), on parle beaucoup d'elle dans le récit.
Ne reste plus qu'à lancer des paris sur l'âge véritable de Carina ;) Moi je dirais 21 ans.

Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/05/petit-arrangement-prive-comment-epouser.html

par toutoun
Évanescence, tome 1 : Une haine brutale Évanescence, tome 1 : Une haine brutale
Penelope Douglas   
Tatum est victime de harcèlement. Depuis ses 14 ans, son meilleur ami et voisin, Jared, semble prendre un malin plaisir à la persécuter. Après une année sabbatique en France, Tate revient dans son ancien lycée où Jared continue de la harcelée. Cependant, Tate n'est plus la même, elle est plus confiante, plus sûre d'elle. Elle est motivée à prendre sa revanche.
Bully (tyran) est un roman qui m'a transporté, et a fait écho à de vieilles rancœurs. Tate est victime chaque jour de moqueries et de rumeurs injustifiées. On apprend à vivre avec les moqueries à ses côtés. Jared prend plaisir à persécuter ce qui fut sa meilleure amie. Il se montre méchant, haineux, insolent, vicieux. Il se décharge de sa haine sur une proie facile et manipulable ; Tatum.
L'histoire se consume et finit par s’apaiser petit à petit. Tate est résolue à trouver la raison de cette haine. Parce qu'au fond, elle n'a pas fait le deuil du garçon aimant qu'elle connaissait. Jared avait besoin d'aide, elle n'était pas là. Ce reproche, peut-être encensé, a eu raison de son amitié pour elle. Jared s'est alors déchargé de sa haine, de sa douleur physique et morale sur cette proie familière et manipulable. Ruinant ainsi sa vie pour se délecter de pouvoir la contrôler. Par instinct, il était attirer par la peur qu'il suscitait en elle et en profitait pour jouer avec elle.
This is how bullies are made.

[spoiler]Et puis la situation s'est retournée contre Jared. Après tant de haine, il est difficile de faire confiance à quelqu'un. C'est ainsi, que le drame est arrivé. Un doute et toute la maigre confiance à dégringoler. Tatum a été souillée à travers cette "sex-tape". La pire humiliation. L'histoire est rentré dans l'ordre.[/spoiler]
Cependant, ce livre nous met en garde. L'humiliation, la moqueries ne se basent sur aucun fait réel. C'est un préjugé. Parfois la haine, entraîne les choses trop loin, hors de portée et la situation devient incontrôlable.
Se liguer contre quelqu'un permet malheureusement à beaucoup d'exister. Un tyran se décharge de sa haine personnelle.

Pour conclure, j'ai adoré ce livre et je conseille à tous de le lire car le niveau d'anglais est plutôt simple !


par Kiiwako
Comment se faire des amis Comment se faire des amis
Dale Carnegie   
Ce livre m'a été offert par ma meilleure amie et il m'a ouvert les yeux : quand on est positif on attire le positif. Il faut savoir écouter et s'interesser sincèrement aux gens, c'est la clé de la réussite dans tous les domaines. Une citation que j'aime : "Lorsque vous rencontrez un homme trop las pour vous donner un sourire, laissez lui le vôtre. Car nul n'a plus besoin d'un sourire que celui qui n'en a plus à offrir"

par Magss
Seulement toi Seulement toi
Sara Agnès L.   
J'ai adoré ce livre. Lexie est vraiment exceptionnelle et Carlos sait être convaincant. Je suis très heureuse de cette fin. Je ne pensait pas que dans ce livre il allait se passer tant de chose. Comment de leur début ils ont pu atterrir à une si merveilleuse histoire d'amour.
Sincèrement ce livre est génial.