Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de bebepouss : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le Vol des cigognes Le Vol des cigognes
Jean-Christophe Grangé   
Encore un excellent thriller que nous offre Monsieur Grangé. Une histoire assez complexe basé sur la migration des cigognes, rien que ça! L'ambiance est toujours aussi malsaine le suspens est bien tenu !

par Archibald
Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil
L.J. Smith   
Quand j'ai commencé ce livre, (y a un petit bout déja) je m'attendais à un vulgaire remake de Twilight mais non pas du tout ! Et non encore à tous ceux qui disent que L.J Smith à copié sur Stefenie Meyer ce n'est pas vrai ! Le début du tome compte quelques similarités mais ça part vite dans un tout autre sens. De plus, Journal d'un vampire a été écrit avant Twilight donc...
Forteresse digitale Forteresse digitale
Dan Brown   
Très difficile à se détacher. Dan Brown sait arrêter ses chapitres au bon moment. Du suspense tout le long.
Forteresse digitale est le premier roman de cet auteur. Qui m'a laissé plutôt un avis positif et qui me donne envie de lire d'autres romans de cet auteur.
Le 5ᵉ Règne Le 5ᵉ Règne
Maxime Chattam   
Un livre qui sort du style principale de Chattam: le Thriller.
Ici on retrouve son côté surnaturel, un monde noir qui fait échos à nos peurs d'enfant...

par lily
Enquête dans le brouillard Enquête dans le brouillard
Elizabeth George   
J'avais décidé de le lire au départ uniquement parce qu'il se trouvait dans la bibliothèque familiale et permettait d'avancer dans le challenge policier. Et ce fut une révélation.
Pour ceux qui ont vu la série Broadchurch, c'est, je trouve, la même ambiance: un tandem composé de deux personnes que tout oppose, aux caractères complètement dissemblables, et aux méthodes différentes, dans un petit village perdu de l'Angleterre qui a connu un crime sordide. Bref, j'ai adoré retrouvé cette ambiance tellement particulière, et je ne m'y attendais pas.
Elisabeth George est un écrivain de talent qui écrit avec intelligence et possède une plume toute en subtilité. Nous sommes happés dans cette enquête sans même nous en rendre compte, et à la fin, on souhaite qu'une chose: découvrir le dénouement de toute cette histoire.
C'est également le premier qu'elle a écrit, elle met donc en place les différents personnages qui apparaîtront dans les prochains romans. Sympathique donc pour ceux qui comme moi ont décidé de partir à la découverte des suivants.

par Amelie116
Le Concile de pierre Le Concile de pierre
Jean-Christophe Grangé   
Cela faisait déjà très longtemps que j'entendais parler de Jean-Christophe Grangé. En règle générale, j'adore les romans policiers et les thrillers que je dévore toujours très rapidement. Ces dernières années, Grangé s'est imposé comme une des principales références françaises en la matière, aux côtés de Franck Thilliez et Maxime Chattam. Bien que ce roman ne s'affiche pas comme son plus grand succès, j'ai décidé de tenter une première incursion dans l'univers de l'auteur avec "Le concile de pierre", car ce livre était déjà présent depuis un petit bout de temps dans ma pile à lire.

Globalement, j'ai vraiment adoré ma lecture. Je pense que ce roman a bien failli être un coup de coeur, on n'en est pas passé loin, en tout cas. J'ai tout de suite été emportée et hypnotisée par l'histoire. Pourtant, dès les premières pages, ce livre m'a mise très mal à l'aise. Il y règne un climat malsain. Tout comme le personnage principal, Diane, j'avais constamment l'impression que je n'avais aucune prise sur le cours des événements illogiques et violents qui se déroulaient sous mes yeux au fil des pages. Je baignais dans une immense confusion, si bien que j'ai hésité, durant les cent premières pages, à poursuivre ma lecture.

Je ne voyais en effet pas très bien où l'auteur voulait en venir, et j'avais l'impression que ça "partait dans tous les sens". Cependant, la force de caractère du personnage de Diane m'a poussée à m'accrocher, et je ne le regrette absolument pas. Diane est une femme attachante, atypique, dotée d'un mental d'acier en raison d'un passé difficile et trouble (qui constitue également un élément de mystère du roman !). Même si je l'ai trouvée assez peu convaincante dans son rôle de mère adoptive, sa ténacité et son désir de donner le meilleur à son enfant m'ont également touchée. Diane est, en résumé, le seul repère du lecteur dans un monde perturbé, et c'est ce qui rend l'exploitation de ce personnage par l'auteur si intéressante et importante.

De plus, avec "Le concile de pierre", Grangé se démarque des règles tacites du thriller dit traditionnel en incluant une part de fantastique à son roman. Ainsi, j'ai été transportée en Mongolie et en ai appris davantage au sujet des moeurs de certains peuples qui défient bien souvent la rationalité. C'était passionnant ! En menant quelques recherches sur l'auteur, j'ai découvert qu'il était également journaliste et qu'il avait fait plusieurs reportages sur les us et coutumes de peuples nomades : on identifie ici clairement une de ses sources d'inspiration !

L'oeuvre est enfin servie par un style littéraire très chantant et calme, qui invite au voyage tout en sachant se faire incisif dans les moments de tension.

Concernant la fin assez étrange du roman, je suis par contre un peu sur la réserve. J'attendais peut-être un dénouement plus approfondi et moins rapide, et j'ai eu une impression de bâclé.

Pour apprécier pleinement ce roman, je pense qu'il faut savoir faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit et prendre le temps de savourer son côté atypique. L'intérêt de l'oeuvre se situe autant dans un suspense rondement mené que dans l'originalité des thèmes abordés.
Journal d'un vampire, Tome 2 : Les Ténèbres Journal d'un vampire, Tome 2 : Les Ténèbres
L.J. Smith   
Ce 2e tome est absolument EXTRAORDINAIRE!!
La lecture devient comme une drogue, impossible de s'arreter au debut, au milieu ou a la fin... Les gentils sont beaux et attirants, alors que les mechants qui malgre le fait qu'ils nous coupent la gorge, sont adorables.

par Roxye
Le symbole perdu Le symbole perdu
Dan Brown   
// Après lecture des commentaires du dessous //

C'est vrai qu'il ne faut pas lire les livres de Dan Brown pour changer de scénario.
Il faut le savoir c'est tout. C'est toujours le même schémas : un ami l'appelle, c'est urgent, lui seul peut résoudre le mystère. Ensuite il y va, découvre une fille, à eux deux ils vont suivre le chemin. Enfin, le mystère se résout, accessoirement il couche avec la fille.

C'est vrai que c'est la même chose, ce qui change, c'est le contexte. L'histoire sur les francs maçon m'a plut parce que je l'ai lu dans l'optique d'apprendre des choses sur les francs maçons sans ouvrir une encyclopédie longue et ennuyeuse !

Dans cette optique là, j'ai donc bien aimé ce livre =].


par Gomette
Un Noël dans ses bras Un Noël dans ses bras
Sarah Morgan   
Un très joli moment de détente ! J'avais craint une histoire mièvre et un peu plate... et bien pas du tout ! Certes il y a des sentiments mais aussi de l'humour, des personnages attachants... Bref si vous voulez vous évader... vous sentir comme dans un cocon, ce livre est pour vous !
Le Rouge du péché Le Rouge du péché
Elizabeth George   
Un policier qui se tient et qui se laisse lire. Des secrets en rafales, des enquêtes aux rebondissements infinis, de la sensualité, de la diversité dans les personnages, une touche de folie et de noirceur... tous les ingrédients sont réunis... Tous ? Non.
L'arrivée tardive dans l'histoire de Havers m'a déçue. Linley en deuil et solitaire apporte certes une certaine touche poétique et mélancolique, mais Linley sans Havers, je ne vois plus l’intérêt. C'est le problème des duos de personnages, lorsqu'on les sépare... il manque quelque chose.
J'ai trouvé la première partie du roman (celle qui se passe sans Havers) longuette : les mystères, latents encore, ont peine à dynamiser les choses, les histoires secondaires, bien qu'intéressantes et joliment menées (peut-être avec un peu trop de pathos cela dit), renforcent l'impression de piétinement.
Le gros bon point de cette enquête : la personnalité de Béa Hannaford ! Un punch que j'ai apprécié à sa juste valeur ! Son histoire personnelle est d'ailleurs un fil rouge consensuel mais bienheureux au milieu de la confusion des enquêtes et des histoires secondaires qui s'emmêlent.

par MintThea