Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Beber462 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Porteur de Mort, tome 3 : Le lion blanc Le Porteur de Mort, tome 3 : Le lion blanc
Angel Arekin   
Pour découvrir d'autres chroniques, rendez-vous sur mon blog : http://www.lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Les meilleures histoires sont celles qui se construisent pas à pas… ---

…et le Porteur de Mort n'a pas fait exception. J'attendais tellement de ce troisième volet, mais je dois dire que le résultat est au-delà de mes espérances. Pourtant, ce n'était pas gagné : les débuts m'ont semblé un peu lents, bien que cela soit justifié – et oui, l'intrigue est toujours aussi complexe qu'auparavant, si ce n'est plus !

Mais à l'instant même où je me faisais cette réflexion, le récit a brutalement décollé pour ne jamais retomber ! C'est devenu si intense, si fascinant que je n'ai pas pu m'arrêter de lire, lire, lire encore et encore pendant deux jours, jusqu'à connaître le dénouement. Et quel final magistral !

--- Le point fort de cette saga ? Ses personnages ! ---

Je le répète depuis le début, mais Angel Arekin a un don incroyable pour créer des personnages à la fois convaincants et attachants. J'ai tant tremblé pour Seïs et Naïs, tant espéré qu'il ne leur arrive rien ! Bien que leur relation évolue enfin – je ne vous dirai pas dans quel sens, bien sûr -, l'auteure ne tombe jamais dans les clichés, ni dans les raccourcis. Ici, ce sont les actes qui parlent, avant les mots. Car ceux d'Angel Arekin sont si criants de vérité qu'on s'immerge totalement dans l'histoire. Je le dis et le redis encore, sa plume est tout simplement exceptionnelle !

Revenons un instant aux personnages. Comme l'indique son titre, ce troisième numéro s'intéresse enfin au plus grand ennemi de la couronne : Noterre. Jusqu'à maintenant, il m'était resté mystérieux. J'ignorais tout de ses aspirations et partageais donc le point de vue d'Asclépion : c'était lui, la cause de tous les malheurs. Mais le lion blanc est bien plus que cela. Ce tome, qui porte son nom, est une succession de révélations le concernant. Enfin, Seïs et Naïs sont en mesure d'identifier leur adversaire et de le comprendre. Pour mieux le contrer… ?

Et si, parfois, le scénario ne tenait qu'à un fil, ce n'était qu'une impression. Car Angel Arekin maîtrise parfaitement son intrigue. Celle-ci est tellement bien ficelée, tellement bien menée, qu'on se laisse prendre au jeu, ici plus que jamais.

--- Un récit parallèle qui se dévoile peu à peu ---

Les pages noires ! Au début, je n'y comprenais pas grand-chose, mais le but était certainement de perdre le lecteur, d'ouvrir une minuscule fenêtre sur des zones d'ombre toujours plus nombreuses. Mais, aujourd'hui, j'aperçois un semblant de cohérence, enfin.

Naturellement, je veux savoir, en découvrir davantage ! Une chose est sûre : je ne pourrai jamais attendre 2019 pour connaître la suite, car cette histoire est aussi unique qu'addictive ! Il n'y a plus qu'à espérer que je puisse également acquérir le tome 4 en avant-première…
Magic Optimystic Magic Optimystic
Eric Antoine   
Et si le propre de l'homme était l'optimisme ? Ce petit traité de l'humoriste- magicien Éric Antoine sonne comme les clefs du bonheur qui ne sont jamais perdues. Désopilant, récréatif, philosophique et émouvant. Bon voyage !

Éric Antoine vous invite à l'accompagner partout – de sa loge de magicien à la philosophie d'Empédocle, et jusque dans...une crotte de pigeon ! Non conformiste, baroque et drôle, son petit traité offre un récit et un spectacle où il se raconte entre les souvenirs, les surprises et les tours. L'existence est une quête de sens et d'enseignements qu'on ne perçoit pas toujours. Lui, en magicien mentaliste, tient le bonheur à l'oeil. Il vous trompe pour vous plaire, vous bouscule par amitié. Sur sa route, les choses vues se mêlent à la spiritualité, aux paraboles de maîtres avec une fantaisie effervescente. La Pensée Magique existe. Grâce à elle, les galères, les épreuves ou le chagrin cèdent face à la décision d'être heureux. Le quotidien prend un sacré coup de jeune. Si un magicien vous tend sa baguette, n'hésitez plus : prenez-la...
Les illustrations de Walter Glassof viennent souligner ce regard sur la vie plein d'humour, de pédagogie et de poésie.Nouvelle Description

par Beber462
Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers
Sophie Audouin-Mamikonian   
La dodécalogie de TARA DUNCAN restera sans aucun doute un de mes meilleurs souvenir de lecture j'attends avec impatience le tome 8 !
Pour tout ceux qui ne l'ont pas encore lu je vous conseil de vous ruer chez votre libraire !
Tara Duncan reste un livre qu'il vaut mieux éviter de lire en publique car il provoque larmes et crise de rire toutes les deux lignes ! L'élément le plus merveilleux du roman est -je pense- Sophie Audouin Mamikonian l'extraordinaire talentueuse et pleine d'humour auteur de ce chef d'œuvre !
Bien qu'on ai souvent envie de lui arracher la tête étant donné la manière (et le suspense fou) dont elle termine chaque Tara Duncan !
Un livre à lire pour tout les fous du suspense et fous tout cours car il faut s'accrocher avec des nom comme "Chemnashaovirodaintrachivu" et les nuits blanches passé à lire le livre en étant totalement incapable de le lâcher, comme si la vie des héros en dépendait !
Fière d'être Taraddicte !

par Edenz
H2G2, tome 3 : La Vie, l'Univers et le Reste H2G2, tome 3 : La Vie, l'Univers et le Reste
Douglas Adams   
Ahh je crois que je ne me lasserai jamais de l'humour de Douglas Adams.
J'ai adoré l'alien qui insulte le monde entier, la créature tuée maintes et maintes fois par Arthur Dent, le vaisseau Bistromath, ... tant de petites perles qui font mourir de rire. Trillian est un peu plus présente vers la fin du tome et j'ai bien aimé. Parmi tous ces hommes, le genre féminin n'est pas très représenté ! Je m'imagine les habitants de Krickitt tout mignons, malgré leur désir de détruire tous les habitants de l'Univers.
Vivement la suite !!
Les seigneurs des runes, tome 5 : Les Fils Du Chêne Les seigneurs des runes, tome 5 : Les Fils Du Chêne
Dave Wolverton   
Huit ans se sont écoulés depuis les évènements de "La salle des ossements", et une nouvelle ère commence dans l'histoire des Seigneurs des Runes avec cette saga qui suit les pas de Fallion, le fils de Gaborn.
Gaborn, le Roi de la Terre, voyageait au loin dans des contrées inconnues et étranges, et au-delà des limites de la terre, a finalement succombé à une vieillesse subite, rançon de tous ses pouvoirs.
Sa mort est l'étincelle qui déclenche une révolution, et une attaque d'êtres immortels et extrêmement puissants originaires des royaumes surnaturels.

------

Le roi Gaborn est mort en protégeant son peuple, son fils Fallion lui succède.
Ce dernier n'est pas un jeune prince ordinaire mais la réincarnation d'un très puissant immortel. Il est aussi le porteur de torche : il dispense la lumière et maîtrise le feu. Fallion n'a que neuf ans et il est désormais seul, sans la protection de son père. Les forces du Mal, que Gaborn avait réussi à repousser au-delà des terres des Seigneurs des Runes, se rapprochent à nouveau et veulent prendre le contrôle de cet enfant si puissant. Et le détruire. Vite.

par Aude
Les seigneurs des runes, Tome 4 : La salle des ossements Les seigneurs des runes, Tome 4 : La salle des ossements
Dave Wolverton   
Dernier tome de la Tétralogie.


Dans ce Tome final, Gaborn devra vaincre une bonne fois pour toute le maléfique Sorcier Raj-Ahten, mais aussi accéder à la mystérieuse salle des ossements. Pour celà il devra s'enfoncer dans les entrailles de la terre, à la poursuite de cette énergie maléfique qui anime le seul et unique maître.


Une superbe série, pleine d'émotions, et de rebondissements, inattendus.

Pour tout amateur de fantasy/Fantastique, je la conseille sincèrement !

par NoMu
Les seigneurs des runes, Tome 3 : Les entrailles du mal Les seigneurs des runes, Tome 3 : Les entrailles du mal
Dave Wolverton   
Une suite qui ce concentre sur la chasse aux maraudeurs qui envahissent les terres des hommes.
Gros focus sur Gaborn et ses troupes qui poursuivent une horde de dizaine de milliers de maraudeurs, Averan présente à ses côtés va devenir un personnage clé de l'histoire [spoiler]et plus encore dans les prochains tomes.[/spoiler]
Du côté de raj ahten c'est plutôt plat, quelques épisodes sur son retour en Indhopal vers son gros (très gros^^) de l'armée resté au pays et un épisode final à la fois très intéressant et en même temps très courts.
Les guerres entre le homme sont figés pour le moment a part Gaborn les autres contrées restent à leurs placent tout en mettant des plans pour s’insurger contre le "faux" roi de la terre, ces petits épisodes de rébellion sont sympa cela nous détourne un peu du problème maraudeurs qui en faite n'attaque pas vraiment.
Une chose que j'ai trouver super sympa c'est de suivre les deux couples qu'on formé Borenson-Myrrima et la filles de érin la rouge et d'anders (je ne me souviens plus des prénoms...), leurs relations évolue comme le rapport de puissance (notamment borenson-myrrima) et chaque couple va devenir important pour la suite chacun à sa façon (Borenson à déjà donné pas mal c'est vrai^^)
Les mage-nés se dévoilent doucement et le temps des confrontations entre eux arrive ! :p

Pour résumé ce tome, j'ai trouvé que sur la première moitié le rythme été assez linéaire, la seconde est beaucoup mieux par contre l'intrigue n'avance pas beaucoup et j'ai l'impression qu'un mal profond se tapis dans les diomes et que le devenir des seigneurs des runes et menacé pour la fin du cycle mais jusque là ils ne sont pas encore impliqués...à suivre enfin après une autre lecture parce que pour moi le combat contre les maraudeurs, certes puissant, est dénués d'intérêt...en tous cas dans celui-ci et sa m'a lassé j'ai eu le sentiment de tourner autour du pot et il n'est même pas fini...
Les seigneurs des runes, Tome 2 : La confrérie des loups Les seigneurs des runes, Tome 2 : La confrérie des loups
Dave Wolverton   
Deuxième Tome de la Tétralogie.


Dans ce Tome-ci, Gaborn, est devenu le Roi de la terre, une figure de légende, qui était presque un Mythe. Mais tous ne le croient pas..

Et un nouvel ennemi menace, bien plus dangereux, et puissant. Les Maraudeurs.

Il doit s'allier avec le Seigneur-loup, son ennemi jurer. Mais y parviendra-t'il ? Raj-Ahten est traître..

par NoMu
Les seigneurs des runes, Tome 1 : La douleur de la Terre Les seigneurs des runes, Tome 1 : La douleur de la Terre
David Farland    Dave Wolverton   
On passe un moment agréable sans plus, je trouve les descriptions des batailles un brin décevante tout semble un peu trop facile, c'est une histoire intéressante qui a un potentiel immense mais ce premier tome ne m'a pas suffisamment captivé pour que je lise la suite.

par Selwyn
H2G2, tome 5 : Globalement Inoffensive H2G2, tome 5 : Globalement Inoffensive
Douglas Adams   
la Terre est une zone visiblement instable dans le multivers des probabilités : tantôt détruite par les Vogons pour laisser place à une autoroute hyperspatiale, tantôt pas, il faudrait savoir, à la fin, et tous les gens qui en sont originaires sont sujets à des phénomènes difficilement contrôlables de disparition, voire de dédoublement.
Arthur, donc, cherche désespérément sa planète natale, ou du moins un havre de tranquillité pour ses talents limités à la confection des sandwichs, tandis que Ford Escort fait face à une menace inédite qui plane sur le Guide du Routard Galactique : le rachat par un quarteron de gestionnaires en costard-cravate, qui présentent de frappantes ressemblances avec des limaces cuirassées grises. Comme ses collègues du Monty Python (cf. le début du film The Meaning of Life), Douglas Adams ne porte pas dans son cœur le thatchérisme.
Mais s'ajoute à ces deux personnages-phares Tricia McMillan, journaliste de télévision terrienne, qui est contactée par les Groboulons — leurs cerveaux effacés par un accident de l'hyper-espace font de cet équipage de vaisseau de guerre les extra-terrestres peut-être les plus bêtes de l'univers. Tricia MacMillan qui est aussi, dans une autre ligne de probabilités, la fascinante Trillian. Ne me demandez pas d'explications, je ne comprends pas non plus, nous autres humains ne sommes pas faits pour comprendre les subtilités du Mic-Mac généralisé.