Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Beber462 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Porteur de Mort, tome 4 : Poursuite Le Porteur de Mort, tome 4 : Poursuite
Angel Arekin   
Ce tome est légèrement perturbant, bien évidemment on reprend où on a été laissé et le livre raconte globalement cette grande poursuite, des Tenshins après Seïs et les autres. Il semble que le tome se découpe en deux séquences, la première qui dure plus des trois quart du livre. Il y a beaucoup d'action, et finalement on en apprend plus sur le Porteur de Mort bien qu'il reste un mystère, pourquoi tout le monde le craint tant ? C'est un guerrier certes mais bon pourquoi il suscite autant de terreur ? L'auteur ne ne semble pas prête à le spécifier tout de suite.

Nais continue d'être un personnage qui m'agace prodigieusement, à parler dans les pires situations en posant des questions à la con, elle semble aussi particulièrement douée pour s'entourer des gens qu'il ne faut pas et surtout pour ne pas voir leurs défauts et bien souvent leurs tromperies. On voit aussi sa personnalité devenir manipulatrice mais elle semble garder cette naïveté d'enfant qui rend ses choix stupides et donc dangereux. Elle ne cesse de juger constamment, tout et tout le monde. Ce qui m'agace. Cependant le seule point fort est son amour pour Rayne, prête à tout pour le protéger, ce qui est rafraîchissant considérant sa personnalité.

En parlant de sa personnalité [spoiler]manipulatrice je pense que c'est un trait de caractère qui doit plus lui venir de Meridiane, tout comme le fait que son corps semble visiblement être irrésistible aux hommes.[/spoiler]

Quant à Seïs, je suis partager, j'aime la franchise dont fait davantage preuve son personnage bien que des fois sa tendance à se voiler la face me donne envie de le gifler tout comme son désir insatiable de Naïs, je comprends depuis un bout de temps que les deux semble être comme des âmes sœurs en quelque sorte mais bon, des fois leur amour me rend mal à l'aise. L'attraction qu'exerce sans le vouloir Naïs sur les hommes me semble malsaine.

Le petit Rayne est intrigant, on ne sait pas vraiment ce qu'il pense et il semble être posséder par Shaolan ce qui me hérisse le poil. Mais je trouve son personnage adorable tout comme son cousin royale l'était.

On revoit des anciennes têtes et de nouvelles révélations sont faites, j'aime que l'auteur puissent nous surprendre encore. Ce tome était à un rythme frénétique mais addictif.

La dernière scène me pongle dans l'exaspération, [spoiler]Seïs semble avoir un cerveau de la taille d'un pois chiche parfois, j'hésitais en me demandant si le Prisonnier n'était pas Shaolan ou le Porteur de Mort ou le Fils d'Ethen, l'auteur sait jouer avec nous sachant que tout ces personnages sont emprisonnés et lié à Seïs d'une certaine façon, il aurait dû se méfier sachant que dans l'entre deux mondes ne réside que des êtres puissants qui y furent enfermés car ils étaient mauvais, je ne savais pas lequel c'était mais je savais qu'il ne fallait pas accéder à sa requête et Seïs plonge tête basse, lui qui demande des réponses à tord et à travers habituellement ne semble pas presser de savoir qui est cet homme. Mais là, il n'y a plus de doute, c'est le Fils d'Ethen. J'espère que Seïs s'en rendra compte qu'il ne lui donnera pas cette maudite Pierre.
[/spoiler]
Bref, un tome un poil en dessous du troisième qui fut excellent, mais bien meilleur que les deux premiers. Bizarrement j'espère revoir Noterre, son personnage est intéressant et j'aimerais le voir évoluer autour de Seïs, savoir quel relation il en sortirait.

J'ai hâte du Tome 5, une tragédie de devoir attendre 1 an ! Enfin, ce tome vaut le coup d'œil.

par AnaisCd99
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 12 : Kimaati Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 12 : Kimaati
Anne Robillard   
Je commence sérieusement à mettre en doute la capacité d'Anne Robillard à faire une fin ;)

par Nerely
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 3 : Les Dieux ailés Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 3 : Les Dieux ailés
Anne Robillard   
J'ai adoré ce 3ième tome, on entre vraiment plus dans l'action que les 2 premiers et il y a beaucoup plus de trucs qui s'y passe. On découvre de nouvelles choses sur les personnages et la finale nous laisse perplèxe, nous obligeant à lire le 4ième
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 10 : Déchéance Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 10 : Déchéance
Anne Robillard   
Cela me peine de dire ça, mais ce dixième tome confirme ce que je craignais déjà, à savoir que cette série devient de plus en plus décevante.

J’étais pourtant partie assez confiante au début, pensant que les crimes de Moérie auraient fait un peu de ménage dans tout ce fouillis céleste. Et en effet j’ai trouvé l’histoire un peu moins dispersée que dans les tomes précédents, bien que certains personnages importants passent encore totalement à la trappe et qu’il n’y ait pas vraiment d’intrigue motrice.

Pour ce qui est des dieux justement, il était amusant de suivre leurs premiers pas dans le monde réel et leurs aspirations futures, mais jusqu’à un certain point : [spoiler]Sérieusement, Theandras boulangère ? Hum…sans commentaire.[/spoiler]

Je n’ai aussi pas pu m’empêcher de m’arracher les cheveux devant un certain évènement :[spoiler] La fusion de Swan et Napashni. Alors là, ça devient du grand n’importe quoi ! Moi qui attendait tant des retrouvailles et une réconciliation pour Onyx et Swan, le mélange de la personnalité de cette dernière avec l’un des personnages que je déteste le plus ne m’a pas plu du tout ! Cette préférence mise à part,[/spoiler] le fait nous est balancé brutalement, sans aucune explication qui tienne la route. On avait l’impression que l’auteur découvrait en même temps que nous un fait qu’elle n’avait pas du tout prévu au départ.

Encore une fois on a affaire à des descriptions très superficielles, peu de sentiments, des dialogues parfois totalement inutiles, et le tout fait beaucoup trop résumé. La quantité démesurée de personnages y est surement pour quelque chose, mais m’est avis qu’Anne Robillard exploite mal le potentiel de son œuvre.

Je ne sais pas si c’est parce que je grandis tout simplement ou que l’auteur bâcle de plus en plus ses livres – ou peut être un peu des deux- mais j’ai de plus en plus de mal à retrouver et à me plonger dans cet univers qui me passionnait tant autrefois.

Je suis curieuse de savoir comment tout cela va se terminer, mais j’avoue aussi avoir hâte que ça finisse.

Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 9 : Mirages Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 9 : Mirages
Anne Robillard   
Non mais qu'elle fin! [spoiler]qui aurait cru qu'une enchanteresse arriverai à détruire le panthéon aviaire et reptilien même si je me doutai qu'elle tuerai Coridon[/spoiler] Je suis contente que Wellan continu son épopée avec Onyx et Napashni, tout le monde cherche et Onyx et il me tarde de savoir comment celui réagira en apprenant tout ce qui se passe! Et je me demande comment evoluera le triangle amoureux Kaliska Nemeroff Fabian. Un très bon tome Anne Robillard est vraiment une écrivaine hors paire qui nous offre un monde fabuleux, je vais de ce pas lire la suite!

par Louuise
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 8 : An-Anshar Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 8 : An-Anshar
Anne Robillard   
Les chevaliers d'Emeraude m'ont passionnés mais les Héritiers d'Enkidiev me déçoive un peu. J'ai toujours apprécié ses personnages, mais je trouve que l'histoire d'Anne Robillard devient des plus redondantes et possède désormais une intrigue complexe avec énormément de personnages qui nous font nous demander de combien avançons nous par livre.
Que nous suivions Onyx, Wellan, Kira, Hawke, Dylan, Jenyfaël, Hadrian et j'en passe... L'histoire me laisse à chaque fois sur ma faim.
Néanmoins, trop attaché aux personnages, je ne peux m'empêcher de lire la suite.
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 11 : Double allégeance Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 11 : Double allégeance
Anne Robillard   
À peine commencé le livre que je n'avais déjà plus envie de le lire. Trop de personnages pas assez développés, une histoire qui tourne en rond, des dieux à l'infini,pas assez de descriptions d’événements. L'auteur peut survoler des moments où il devrait y avoir de l'action comme des combats, mais passe des lignes à énumérer les légumes qui poussent à tel endroit. En bref plein de petits détails qui m'ont détourné de cette lecture. Je suis pourtant fan des Chevaliers d'Émeraude et j'aimais bien le début des Héritiers d'Enkidiev surtout pour le fait de retrouver les personnages, mais d'en faire des dieux, j'ai parfois trouvé que ça ne concordait pas avec l'image que je m'étais faite d'eux au départ alors je préfère arrêter là et garder en mémoire uniquement la première série parce que celle-ci n'a fait que se dégrader et c'est dommage.

par Winky
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 7 : Le Conquérant Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 7 : Le Conquérant
Anne Robillard   
Le petit ( gros ? ) bémol, reste le fait qu'on soit tous cousins du frère de la tante de la soeur de l'oncle du petit cousin du gendre du Dieu fondateur, mais également le fils, et l'arrière arrière grand père de notre mère, tout en étant notre petit petit fils ...

par Gaufrette
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 6 : Nemeroff Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 6 : Nemeroff
Anne Robillard   
Bon, voici mon avis personnel. Vous avez tout à fait le droit d'être en désaccord mais je vous en prie, no hate (Même si je n'ai pas encore vus de commentaire haineux sur Booknode, je préfère prévenir). Donc, j'ai cessé de lire cette série, que j'ai suivie pourtant tout mon primaire et le début de mon secondaire parce que c'est devenu un pure délire. Les personnages des Chevaliers d'Émeraude ont eux des enfants donc le 3/4 sont des demi-dieux alors qu'au tout début de la série, il n'y en avait qu'un demi-dizaine. Il y a pleins de pavillons, des sous-pavillons, d'autres continents, d'autre peuples et tout le toutim. Onyx est devenu un dieu, Wellan est devenu un dieu et presque toutes les femmes de la série ont trompé leur mari (Sans le savoir, je vous l'accorde) avec un dieu... C'est la CATA!!!

Bon, hormis tout le désordre des livres, j'ai l'impression que Mme Robillard ne réussit pas à se défaire de ses personnages. C'est normal qu'elle s'attache et tout, mais après 18 tomes de publiés et des livres compagnons, ça devient un peu compulsif (Sans parler de tous les autres délires comme les comédiens, les articles promotionnels, les cds et j'en passe). Bref, j'aurais préféré que la série se termine après les Chevaliers d'Émeraude et c'est ce qui termine ma reviw.

par Kaielyne
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 5 : Abussos Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 5 : Abussos
Anne Robillard   
Une très bonne suite des Héritiers d'Enkidievs, même si au début, j'ai eu du mal à reprendre, avec tous les noms, toutes les actions que j'avais oubliés depuis le temps...
Sinon, un petit truc qui devient indispensable: DES ARBRES GÉNÉALOGIQUES!!!!!! Je ne m'y retrouve plus du tout avec les cousins, les enfants des dieux, les parents, les frères et soeurs.... Mias, bon c'est quand même toujours un bon livre!