Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de bebi : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Trône de fer, Intégrale 3 Le Trône de fer, Intégrale 3
George R. R. Martin   
On avance encore dans les ténèbres et on ne compte plus les retournements de situation dans ce tome tant ils sont nombreux, qu'on en est presque étourdis.
Dans le Nord, derrière le Mur, se lève une armée de Sauvageons et autre chose... de bien plus menaçant pour la quiétude et la survie des Sept Couronnes.
" L'hiver vient...", telle est la devise des Stark et elle commence a trouver tout son sens; les guerres font rage à Westeros, les personnages sont plus retors que jamais et l'auteur ne nous ménage pas en éliminant les protagonistes les uns après les autres.
Un petit passage à vide vers le milieu du livre m'a fait craindre le pire, mais en lisant ce qui suivait, j'ai été entièrement rassurée tant on en prend " plein la gueule " - passez moi l'expression - par la suite.
Bravo ! Cet intégral 3 m'a convaincue et accrochée aussi sûrement que les racines d'un Barral dans le Bois Sacré, à cette Dark Fantasy emblématique. " Par les Sept Enfers ! "

par ccmars
Max et Alex, Tome 2: 80 jours pour survivre Max et Alex, Tome 2: 80 jours pour survivre
Peter Lerangis   
Alors que tout semble revenu à la normale pour Alex et Max, l'adolescente, qui vit désormais dans la famille de son cousin, finit enfin de traduire la lettre de Jules Verne retrouvée à la fin de leur périple : leur célèbre aïeul n'en a pas fini avec les révélations.
Les enfants n'ont pas le moindre début de piste, mais des indices arrivent lors d'un voyage à Londres, où ils se rendent pour les funérailles de Basil. Alex parvient finalement à convaincre Max, qui ne veut plus risquer sa vie, de repartir en mission. Il est également motivé par la perspective de pouvoir sauver Eva-Line, une amie à lui tombée gravement malade à qui il ne reste que... 80 jours à vivre.
Profondeurs de l'océan Profondeurs de l'océan
Liz Braswell   
Une plutôt bonne lecture.

Lorsque mon regard c’est posé sur ce tome dans la librairie, il m’a semblé évident que je devais me l’acheter. Une revisite du film Disney de mon enfance (attention il s’agit bien de l’adaptation de Disney et pas une réécriture du conte initial) c’est vraiment top. C’est donc avec beaucoup de curiosité et accompagné de mon âme d’enfant que j’ai commencé les premières pages de ce livre.

L’enfant qui est en moi a vraiment aimé. Tous les personnages du dessin animé sont là : Ariel bien évidemment, Polochon, Sébastien, Erik, Max, Euréka et malheureusement Ursula. C’est un réel plaisir de retrouver ces personnages et de lire leurs évolutions. L’auteur a su intégrer de nouveaux personnages très attachants et qui ont su se faire une place parmi les anciens.

Au niveau de l’écriture, je n’ai rien à redire, c’est plutôt pas mal. On sent qu’elle a fait un certain nombre de recherches sur l’océan et c’est vraiment hyper intéressant. Les personnages ont évolué : Ariel n’est plus la petite sirène insouciante puisque dans cette version, Ursula s’est mariée à Erik et a tué le Roi Triton, la sirène est donc à la tête d’Atlantica et toujours muette. Elle est donc plus réfléchie, plus sage. J’ai apprécié cette nouvelle Ariel. Le Prince Erik en revanche m’a nettement moins convaincue. [spoiler]Le Prince, ensorcelé pendant 5 ans s’est comporté en zombie dont la seule préoccupation est la musique. Jusque là d’accord. Lorsqu’il recouvre la mémoire, il continue de faire illusion auprès de Vanessa en continuant de faire de la musique. Toujours d’accord. Mais après, une fois qu’il est découvert, la musique est toujours présente. J’ai en mémoire un Prince Erik un peu plus guerrier, en tout cas plus aventureux. Il semble pourtant s’être transformé en mégalomane qui ne veut et ne fait rien d’autre. J’ai trouvé ça dommage. [/spoiler]
Ursula est fidèle à elle-même je dirais, démoniaque, méchante, intelligente.
Quant aux autres personnages je n’ai rien de spécial à redire, j’ai bien aimé les nouveaux personnages intégrés et notamment Jona.

L’histoire est plutôt pas mal trop mal et pourtant je n’ai pas été transportée. Je ne saurais pas expliquer pourquoi. Peut être est-ce à cause d’Erik ? Je ne sais vraiment pas. Peut être que j’en attendais trop. Je ne sais vraiment pas. En tout cas ça reste une bonne histoire que je recommande pour tous les amoureux des classiques Disney.

La fin m’a un petit peu déçu : [spoiler]Nous restons dans l’univers Disney donc tout est bien qui fini bien. Ursula meurt, Ariel triomphe et ramène le Roi Triton. Ariel négocie avec le Roi pour devenir une sorte d’ambassadrice. C’est assez cohérent, la sirène ayant toujours été curieuse des autres civilisations, sociable et aimant l’aventure. Quant à Erik… et bien il propose de devenir Triton. Et ça j’ai trouvé ça absurde. Bon ils s’aiment, ils se le sont avoué d’accord. Toutefois, je rappelle que l’existence des sirènes vient d’être découverte, un peuple qu’il ne connait pas, il est quand même Prince de sont royaume. J’entend qu’il a toujours été proche de la mer puisque c’est un Prince marin, mais je trouve sa demande très prématurée. Il y a en fait une espèce d’inversion des rôles : la demoiselle en détresse qui est prête à tout pour être avec son Prince… Et bien ici c’est l’inverse : le Prince est l’amoureux transi prêt à tout pour son amour. C’est beau, c’est romantique, mais ça dénote complètement avec la maturité acquise par Ariel. Il ne connait pas la puissance des sirènes, il ne connait rien à leur monde et pourtant, il lui dit « Je suis prêt à devenir Triton ». Cette nouvelle version du Prince m’a beaucoup déçue en tout cas.[/spoiler]

En conclusion une plutôt bonne lecture, mais une histoire qui ne m’a pas autant transportée que je l’aurais voulue. Une Ariel beaucoup plus mature mais un Erik qui l’est beaucoup moins.

par Pulchoux
La Soeur du Roi La Soeur du Roi
Alexandra De Broca   
Découvert via le blog de Jessica "Au bordel culturel", La sœur du roi d'Alexandra De Broca propose de connaître plus en profondeur Elisabeth, sœur de Louis XVI de sa naissance à sa mort prématurée sous la Terreur à travers son histoire platonique avec François Dassy, herboriste du roi.

De sa vie, l'Histoire n'aura retenu que son statut : celui de Fille de France et de sœur du roi très vite effacée par sa belle-sœur, Marie-Antoinette. Pourtant, la vie de cette femme à contre-courant est rocambolesque voir romanesque. Alexandra de Broca nous propose à travers une écriture douce et facile d'accès un roman à la frontière du document d'histoire qui rend compte d'une femme forte rêvant de briser le carcan de la cours et faire évoluer la monarchie.

Le livre n'est pas pour autant larmoyant même dans les moments les plus durs, ce dernier n'ayant pas pour but de légitimer certaines actions, mais bien de rendre compte de l'Histoire. C'est ce que j'ai surtout apprécié dans ce dernier, au-delà de la romance entre une princesse et un herboriste qui d'ordinaire aurai pu m'agacer. Celle-ci coule naturellement entre les pages sans être niaise et apporte un vrai plus au contexte et aux personnages. D'autant plus que La sœur du roi traite aussi des personnes dévolues au service de la famille royale que ce soit médecin, dame de compagnie, jardinier etc...

En regardant la bibliographie de l'auteure après ma lecture, j'ai eu plaisir à découvrir que ses écrits pouvait être lu dans le sens chronologique des événements historiques. Ainsi, j'espère continuer avec La Princesse effacée et Monsieur mon amour.

En bref, un destin de femme unique et avant-garde portait par le talent d'Alexandra de Broca qui aura su magnifier Elisabeth de Bourdon, sœur de Louis XVI et surtout femme proche de son peuple.


Lien : HTTPS://WP.ME/P8WW3Y-13I