Livres
451 431
Membres
396 839

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire ajouté par Hanayu 2015-04-06T18:01:29+02:00

J’adore les livres où il faut suivre…ou aucun chapitre n’a la même longueur…ou on a des flashbacks perpétuels et dans le désordre, pour découvrir les faits de différents points de vue…ou la galerie de personnages principaux et secondaires et aussi variée que croulante sous le nombre. Chacun des personnages même secondaires a d’ailleurs droit à des scènes qui lui sont consacrées…c’est prenant, c’est plein d’émotions, c’est gouleyant comme un grand cru de jus de fruits du soleil (oui je ne sais pas apprécier le vin…d’où ma version sans alcool de cette expression !^^) On en redemande, on veut tout connaitre de la famille Threadgoode des années 20 à 86…leurs joies leurs peines, leurs coups fourrés…période de tension entre Blancs et Noirs (l’esclavage a été abolit mais les relations ne sont pas au beau fixe) mais aussi d’amitié et d’entraide très forte entre les 2 races au Whistle Stop Caffe…un aperçu de ce qui apparait dans le roman à petite ou grande échelle : famille nombreuse, petite communauté unie, Klux Klux Klan, homosexualité, lignes de trains glorifiées bien que des accidents graves en résultent, groupe de bonimenteurs : surnommé le Club des Cornichons, procès pour suspicion de meurtre, femme battue, divorce non existant, non égalité Homme-Femme…un micmac foisonnant qui sans masquer la gravité de certains évènements ne tombent jamais dans le mélodrame et utilise la dérision pour adoucir la lecture! Une petite pépite qui m’a donner faim (voir les recettes de cuisine à la toute fin) et en même temps rassasiée car toutes les aventures des héros m’ont repues…je laisse Ninny, Cleo, Idgie (impayable Idgie !^^), Ruth, Grady, Big Georges, Artis, Essie, Jasper, Julian, M’ma, P’pa, Stumb, Naugthy Bird, Eva, Buddy, Wilbur, Dot Weems et sa gazette ainsi tous les autres à regret…je suis heureuse que le personnage d’Evelyn (alias Towanda son identité « mentale » secrète de redresseuse de torts quand elle craque nerveusement!^^) par sa venue à Rose Terrace ait permis de découvrir tout l’univers de Ninny à travers les souvenirs contés de cette dernière…

Le petit plus qui facilite le suivit de la chronologie (ben oui on passe de 1924 à 1986, à 1928 à 1959 à 1923…etc…et parfois de mai à mars de la même année !^^) chaque « chapitre » en haut de page précise non seulement le lieu où l’on se trouve ainsi que la date précise du fait relaté mais en plus le tout est orné d’un dessin type qui lui est propre…exemple : pour la Gazette de Dot Weems (qui m’a bien fait rire avec son humour et sa « tendre moitié ») c’est un rouleau de papier avec une plume/feuille taillée pour écrire, pour la Maison de retraite de Rose Terrasse il y a des petites fleurs…ainsi notre subconscient tilt direct quel personnage on retrouve et à quelle période environ. J’ai l’impression de ressortir grandie de ma lecture comme Evelyn s’est sentie grandie et décomplexée par les récits de Ninny. Je replongerais avec bonheur dans ce livre (j’ai une grande tendresse pour tout ce petit monde) …je comprends le succès phénoménal qu’il a remporté…il faut que je me procure son adaptation cinématographique pour comparer…mais la version papier d’origine est une valeur sure…laissez-vous tenter !

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode