Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bellfeg : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes
Kami Garcia    Margaret Stohl   
J'étais impatiente d'enfin lire ce dernier tome !
Première impression en boutique : déception. Je m'attendais à un nouveau bon pavé comme les trois premiers. Et là... Il me paraît vraiment minuscule. Bref, la déception ne dure pas longtemps puisque qu'à peine sortie je me plonge dans le résumer et souris, impatiente de démarrer la lecture.
Après lecture, mon avis est mitigé. D'un côté, j'ai adoré car la boucle est bouclée, c'est-à-dire que toutes les questions qui restaient en suspend dont réglées d'une manière ou d'une autre (surtout, mon coup de cœur a été qu'elles pensent à enfin nous révélait ce que fabriquait Link à 9 ans dans la cave d'Ethan !). Ensuite, nous retrouvons tous nos personnages favoris avec plaisir, entre autres, Rid, Link, Macon, John, Liv, Reece et d'autres (en particulier une), dont je ne dirais rien pour vous laisser la surprise.
Ce que j'ai un peu moins aimé c'est tout se passe très vite. On a peine le temps de réaliser que quelque chose s'est passé que tout est déjà terminé. En fait, il se passe énormément de choses dans ce tome, peut-être trop car finalement, on se retrouve presque noyés sous les informations. Il fallait, certes, tous ces éléments pour conclure la saga, mais dans ce cas il aurait peut-être fallu l'allonger un peu.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé le dénouement de toute cette histoire. Bien que le style des auteurs - que j'aime toujours autant - a été un peu plus épuré, elles n'ont rien laissé au hasard et on trouvé la façon de lier tout ça et de nous offrir une excellente fin - certes peut-être trop rose mais, après tout, qui n'aime pas ça ?
Bref, la fin de cette sage fiche tout de même un sacré coup et ça laisse une étrange sensation lorsqu'avec la page de fin nous réalisons qu'il n'y aura plus de nouveau voyage à Gatlin...

par Eoria
La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert
Joël Dicker   
Une claque monumentale. Un coup de maître. Voilà ce qu'est ce livre. Comment peut-on écrire quelque chose d'aussi bien ? D'aussi abouti ? L'enquête est parfaitement menée, l'écriture est merveilleuse et on ne s'ennuie pas un seul instant ! Grâce aux flash-back on s'attache à la victime et aux personnages secondaires. On est triste que cette histoire d'amour n'ait pas pu durer, et on se surprend à espérer qu'elle s'en sorte quand même, même si nous savons pertinemment que c'est impossible. J'ai été extrêmement émue par cette fille qui a tout fait pour Harry. C'est si dur de commenter sans en dire trop ! J'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle, je m'apercevais souvent que je ne respirais plus pendant ma lecture. Impossible de lâcher ce livre avant la fameuse révélation qui allait régler cette affaire. Et une fois le livre fini, on est pris de nostalgie, on en veut encore.
Ce livre est un petit bijou que je conseille vraiment à tous ceux qui hésitent encore.
La Momie La Momie
Anne Rice   
Mais comment fait-elle?Où trouve-t-elle ses idées?Anne Rice est un génie!A côté de la saga des vampires,plus celle des sorcières,ce livre est très entraînant,une histoire bien ficelée.Et cette question:que penserait Ramsès s'il revenait à la vie maintenant?

par pika1171
Anita Blake, Tome 20 : Liste Noire Anita Blake, Tome 20 : Liste Noire
Laurell K. Hamilton   
Plus d'action que de sexe, ça fait vraiment du bien de retrouver Anita sans tous les drames émotionnels de ses amants.
J'adore cette partie de sa vie qui est plutôt centrée sur les enquêtes, les flics et les autres Marshals, son boulot quoi.

On retrouve Ted, Ollaf et Bernardo, et plusieurs piste intéressantes donnent des indices sur les prochains tomes.

Je commençais à me lasser de la série, j'ai parfois eu l'impression qu'il s'agissait trop de créer un contexte pour qu'Anita rencontre de nouveaux amants et écrire de pleines pages de sexe, mais ce tome me rends à nouveau impatiente de lire la suite.

par Lup_Ha
Anita Blake, Tome 21 : Baiser Rebelle Anita Blake, Tome 21 : Baiser Rebelle
Laurell K. Hamilton   
Dans ce tome nous retrouvons Anita dans une chasse au vampire, avec le SWAT et un ses coéquipier de BIS et un nouveau Marshale mignon tout plein qui souhaite faire partie de "l'entourage" proche d'Anita. Dans ce tome Asher et plus pénible que jamais et dépasse les limites. Anita à des difficultés à gérai ses histoires amoureuse pour plusieurs raison en plus de sa chasse au vampire, et pour ne pas arrangé les choses 4 de ses "chéri" son pris en otage.
Arrivera t-elle à faire son job, remettre de l'ordre dans sa vie amoureuse et sauvé ce qu'elle aime???

A lire sans modération.


par moumouthe
Anita Blake, Tome 22 : Affliction Anita Blake, Tome 22 : Affliction
Laurell K. Hamilton   
J'ai bien apprécié ce tome.
J'étais sceptique suite à 2 commentaires, mais je trouve que le sexe est moins présent ce qui améliore la qualité du livre.
Il y a parfois trop de blabla, surtout lié aux rappels par rapport aux autres tomes.
Sinon, on constate qu'Anita "grandit" dans le livre tout en étant fidèle à elle-même.
Contente de retrouver le personnage d'Edward, je trouve que les tomes avec lui sont toujours plus riches en action que les autres et surtout moins sexuel.


par nbrs
Anita Blake, Tome 23 : Jason Anita Blake, Tome 23 : Jason
Laurell K. Hamilton   
Courte novelle, en huis clos avec Anita, Nathaniel, Jason, J.J., Jade et Domino (avec un passage éclair d'Envy).
On y retrouve du sex, du sex, et quelques discussions émotionnelles. Il ne s'agit pas vraiment d'un romant à part entière, et la partie que j'ai préféré sont les 4 premiers chapitres du prochain livre qui lui, sera une vraie histoire, avec des zombis, le FBI, des flingues et des combats.

par Lup_Ha
Anita Blake, Tome 24 : Cœur de Glace Anita Blake, Tome 24 : Cœur de Glace
Laurell K. Hamilton   
Qu'est ce que je l'ai attendu ce livre !!

La dernière nouvelle, Jason, était plus centrée sur quelques personnages et beaucoup de sexe, là on retrouve enfin les enquêtes, le FBI, Zerbrowski, les histoires qui ne tournent pas (que) autour d'Anita et de ses amants, et ça fait du bien.

Je suis un peu restée sur ma faim, mais à chaque fois qu'un nouveau tome sort, j'attend tellement de voir la suite de certains fils, le mariage de Ted, la prochaine rencontre avec Olaf, la rencontre de la famille d'Anita par exemple, que forcément, ça fait trop de pression pour un seul livre.

Il ne fait "que" 566 pages en anglais, on en apprend plus sur la politique lycanthrope, on voit plus d'interactions entre les différentes espèces de Saint Louis, Sin (Cynric) grandit, Asher.... fait son Asher, les personnages évoluent, même si le livre est trop court pour prendre des nouvelles de tout le monde.
Par contre, [spoiler]on voit certains préparatifs de mariage qui commencent [/spoiler] et je trouve qu'Anita commence à devenir plus pragmatique dans sa manière de voir ceux qui l'entourent.

Ça fait du bien de retrouver Anita, les flingues, les bagarres, mais j'attends avec impatience la rencontre de Dona et des amants d'Anita, j'attends le voyage en Europe (on commence à en apprendre un peu plus sur comment les choses se passent là bas - c'est à dire ici- donc je pense que Laurell K Hamilton commence à poser le ton sur la manière dont se déroulera le voyage), comme à chaque fois la fin n'est pas une fin mais un teaser pour la suite.

par Lup_Ha
Anita Blake, Tome 25 : Mort Écarlate Anita Blake, Tome 25 : Mort Écarlate
Laurell K. Hamilton   
ATTENTION, CE COMMENTAIRE CONTIENT DES SPOILERS. NE LE LISEZ PAS SI VOUS N'AVEZ PAS LU CE TOME !
---
Pour la première fois depuis que j'ai commencée la saga Anita Blake, j'ai fais une pause dans ma lecture. J'ai lu huit-cent pages avant de faire une pause qui a durée toute la moitié de juillet avant de continuer ma lecture seulement aujourd'hui. Ça me fait mal de l'admettre car je voue un amour inconditionnel pour cette histoire mais.. ce tome m'a déçu. La seule raison pour laquelle je l'ai ajouté à ma liste de Diamant est parce que, malgré tout, Anita reste ma saga favorite. BREF. Passons à la critique maintenant. La première huit-centaine de pages que j'ai lu ont été une grosse source de déception pour moi. On y retrouve que du blabla émotionnel, des discussions qui traînaient en longueur, des descriptions de lieux trop poussées, du sexe sans intérêt et ainsi de suite. Aussi, j'ai l'impression que Laurell s'amuse à échanger le caractère de tous les personnages principaux avec d'autres. Nathaniel donc, ressemblait plus à Anita, était bien plus dur et se la jouait un peu trop à mon goût tandis qu'elle ne s'énerve plus, n'ose pas dire ce qu'elle pense par peur de vexer les gens qu'elle aime etc.. Le seul moment où j'ai retrouvée Anita fut quand elle a "tabassé" le garde Arlequin dans la salle de sport parce qu'il lui avait manqué de respect. Mais deux autres choses m'ont vraiment dégoûtées. D'abord, le fait que Laurell, à nouveau, décide de placer émotionnellement Micah et Nathaniel sur un barreau supérieur sur l'échelle d'Anita par rapport à Jean-Claude. Je ne comprends VRAIMENT pas. Jean-Claude est celui qu'elle connait depuis le plus longtemps, celui avec qui elle est vraiment tombée amoureuse et non pas à cause d'un quelconque pouvoir à la con ou de ses bêtes etc.. ET POURTANT, Laurell met M&N plus en valeur et nous donne l'impression qu'Anita les bien aimes plus eux que Jean-Claude. Et franchement.. ça me fait énormément de peine pour lui parce qu'il mérite plus que ça. BREF. Le deuxième ÉNORME point négatif est le fait qu'à présent, Edward est "ami" avec les amants d'Anita et discute avec eux au téléphone de ses problèmes (et là je parle de la scène avec Anita, Nathaniel et Edward au téléphone donc). Ce que j'aimais le plus à propos de la relation entre Edward et Anita, ce soit le fait qu'il ne soit ami qu'avec elle, qu'il ait un comportement particulier envers elle etc.. et maintenant, j'ai l'impression que la barrière entre "les amants d'Anita" et "le meilleur ami d'Anita" s'est brisé pour mélanger le tout dans un résultat vraiment perturbant. J'espère sincèrement que dans le prochain tome, nous retrouverons Anita et Edward en solo sans aucun amants dans une enquête sanglante, comme dans Papillon d'Obsidienne. BREF. Heureusement, à partir d'un moment, on commence enfin à retrouver un petit peu d'action. Anita retrouve Edward à Dublin ce qui donne tout de suite un plus à ce tome qui commençait très mal. On fait la rencontre de pas mal de personnages mais celui que je garde le plus à l'esprit est Nolan, "l'ami" d'Edward. Grâce à la présence de ce personnage, on a l'occasion de découvrir un Edward avec un comportement très léger ce qui est très appréciable puisque, même si il est détendu avec Anita, il reste quelqu'un de très secret. Mais malgré la présence d'Edward, la suite du tome reste très molle jusqu'aux soixante dernières pages où, enfin, Anita fait face à ses ennemis. Le livre en lui-même se termine globalement bien à mon humble opinion puisqu'on apprend qu'Anita n'aura pas besoin d'épouser un tigre dans le sens traditionnel du terme. Par contre, ça ne me rassure pas DU TOUT qu'Anita pense aux enfants. Je sais bien que c'est une femme et que ce n'est plus la même personne que la Anita des premiers tomes, mais j'ai l'impression que si elle avait un enfant, on perdrait définitivement notre Anita. J'espère donc que ça n'arrivera pas, ou du moins, pas avant le tout dernier tome dans la partie épilogue de l'histoire. Voilà, fin de la critique haha. Malgré le fait que je ne sois pas fan de ce tome, j'ai quand même hâte de lire le prochain !

par Amnasya
L'Épée de Vérité, tome 10 : Le Fantôme du Souvenir L'Épée de Vérité, tome 10 : Le Fantôme du Souvenir
Terry Goodkind   
Je viens tout juste de refermer ce livre et que dire sinon que je l'ai vraiment adoré!

On sent que l'on se rapproche indubitablement de la fin et que les éléments s'imbriquent les uns dans les autres. Nous sommes rendus au dixième tome et l'auteur arrive encore à nous surprendre en nous faisant faire le lien avec le premier livre et des éléments ou détails qui nous paraissaient à ce moment sans grande importance. C'est dans ces moments-là que l'on dit "chapeau bas l'artiste!".

En bref, un tome à lire pour avoir les réponses à de nombreuses questions et pour commencer à voir la fin du tunnel pour nos héros favoris.

par games