Livres
520 452
Membres
536 378

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Beloved



Description ajoutée par Lilou 2010-11-12T17:17:18+01:00

Résumé

Inspiré d'un fait divers survenu en 1856, Beloved exhume l'horreur et la folie d'un passé douloureux. Sethe est une ancienne esclave qui, au nom de l'amour et de la liberté, a tué l'enfant qu'elle chérissait pour ne pas la voir vivre l'expérience avilissante de la servitude. Quelques années plus tard, le fantôme de Beloved, la petite fille disparue, revient douloureusement hanter sa mère coupable. Loin de tous les clichés, Toni Morrison ranime la mémoire, exorcise le passé et transcende la douleur des opprimés.

Afficher en entier

Classement en biblio - 243 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Ignis 2012-09-01T18:38:29+02:00

- Dis-moi voir. Dis-moi juste une chose. Jusqu'à quel point un nègre est-il censé tout accepter? Dis-moi. Jusqu'à quel point?

- Jusqu'à ce qu'il puisse plus. Jusqu'à ce qu'il puisse vraiment plus.

- Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi ? Pourquoi?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Ce roman dérangeant, bouleversant, où se cotoient les atrocités de l'esclavage et l'amour inconditionnel d'une mère nous emmène aux confins de la folie. L'écriture superbe, parfois difficile à suivre, nous révèle peu à peu les souvenirs enfouis , inacceptables des différents protagonistes, et leur cheminement vers l'acceptaton, le pardon, ou le rejet. Une grande leçon d'humanité.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Miney 2020-08-06T17:48:50+02:00
Argent

Beloved est un livre dérangeant à lire, sur le fond comme sur la forme.

Sethe, une ancienne esclave en fuite, vit seule avec sa dernière fille Denver dans une maison hantée par l’esprit de Beloved, un de ses précédents enfants égorgée alors qu’elle n’était qu’un bébé. Tout de suite, ça pose l’ambiance…

Inspiré d’un fait-divers datant de 1856, on y sent l’accent cru, viscéral, de la vérité, malgré la présence du fantastique. C’est une plongée dans ce que l’âme humaine a de plus glauque, de plus torturé, de plus désespéré et même les bouffées d’amour que semblent tirer les personnages sont si violentes qu’elles n’apportent aucun apaisement. Au contraire.

La narration met mal à l’aise. La chronologie est nébuleuse, passant du passé au présent et inversement sans crier gare, si bien qu’on est sans cesse déstabilisé, et il m’a fallu quelques chapitres pour apprendre à me repérer dans ce chaos si bien orchestré. Le vocabulaire imagé, presque poétique, le rythme des phrases, tout est fait pour dérouter le lecteur.

Difficile du coup d’apprécier totalement le roman, de m’y plonger sans craindre de me retrouver noyée. J’ai compris les sentiments des personnages et le pourquoi de leurs actions sans pourtant réussir à vibrer avec eux.

Bref, c’est une lecture perturbante, envoûtante et maîtrisée de bout en bout malgré son désordre apparent, et qui mène à réfléchir. Je l’ai aimée sans la trouver agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-06-24T11:02:32+02:00
Lu aussi

Une lecture compliquée pour moi. J'ai eu du mal à accrocher au style de l'auteur, et à m'attacher à l'histoire et aux personnages...

En tous cas, c'est un livre dérangeant, et qui fait réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2020-05-26T14:43:50+02:00
Argent

#Chronique : Beloved de Toni Morrison - Lu dans le cadre du Prix Audiolib​ 2020

« Voici ma huitième lecture pour le Prix Audiolib 2020 : BELOVED de TONI MORRISON.

Ce roman sorti à la fin des années 80 a obtenu le Prix Pulitzer en 1988. Réédité à plusieurs reprises, il est, cette année, proposé en version audio. »

Pour lire la suite, RDV sur le blog :

http://www.leslecturesdelily.com/2020/05/beloved-ecrit-par-toni-morrison.html#more

Bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vpommes 2020-05-16T15:23:43+02:00
Bronze

Je m'intéresse toujours aux inégalités et discriminations, j'essaye d'en comprendre les mécanismes et les fondements, c'est pourquoi j'ai décidé de lire un ouvrage de Toni Morrison, quand j'ai su qu'elle était décédée. Il s'agit de Beloved, l'histoire de Sethe, ancienne esclave, et de ses enfants. Elle a vécu des choses innommables quand elle était esclave et elle est hntée par le fantome de sa petite fille morte bébé. Elle vit avec son autre fille Denver? On rencontre différents personnages dans ce livre sans jamais s'identifier car je pense que tout cela est trop dur, trop réel , trop récent pour qu'on puisse simplement porter un jugement sur les caractères de ces personnages.

D'abord, quand débute le livre, j'ai trouvé qu'il était difficile d'y rentrer, de par sa chronologie très dure à mettre en place. On y arrive ensuite mais tout est un peu mélangé pour un temps. On comprend ensuite donc qu'elle était esclave au Bon Abri, elle raconte des bribes de son enfance et des liens avec les autres esclaves. C'est très dur, c'est très cru, car il s'agit de choses qui existaient il y a peu. J'ai été surprise et choquée de voir apparaitre dans le livre des mentions de mors pour esclave, j'ai entendu et appris comme beaucoup d'entre nous des choses sur l'esclavage mais le mors m'était inconnu. C'est atroce. Ce livre se déroule quand Sethe n'est plus esclave, avec sa fille et sa maison hantée, puis cette mystérieuse jeune fille qui apparait devant chez elle. L'histoire est complexe.

Une des questions auxquelles ce livre répond et auxquelles je n'avais jamais réfléchi auparavant, c'est la famille, liens qui unissaient ou non ces esclaves. Souvent les enfants étaient vendus, ou alors la mère mise enceinte pour que cela fasse de la main d'oeuvre gratuire en plus ou pour les revendre et se faire de l'argent. Les mariages et unions étaient donc rares, dans le livre, Baby Suffs la grand mère a eu 8 enfants de pères différents et n'en a connu qu'un seul. Sethe a eu deux fils, deux filles et elle a eu la chance d'avoir un mari. Mais Paul D, un des personnages évoque sa vie, Sethe n'a pas vraiment connu sa mère, ... Cette question de filiation est importante.

Puis il y a le questionnement de Paul D au sujet de sa valeur, est-il un homme ou non, et il sait précisément ce qu'il valait en argent à un moment donné. C'est d'une violence inouïe, et encore, ce n'est rien face à ce que toutes ces générations ont subi. Sethe montre à quel point les Blancs l'ont traumatisée et jusqu'où elle est allée pour que ses enfants ne vivent pas ce qu'elle a vécu. Ce livre est donc fascinant et atroce en même temps, mais il évoque des questions sous un autre angle, de nouvelles questions. C'est important de savoir, de se rendre compte de tout ça pour comprendre la société aujourd'hui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par percabeth76 2020-03-25T00:07:01+01:00
Bronze

Une lecture pas facile, pas facile du tout.

Je dois dire que je n'avais pas spécialement envie de lire ce roman. Le résumé ne me faisait pas spécialement envie et l'intrigue globale me rebutait légèrement. De plus, la plupart de mes camarades de licence n'ont pas du tout aimé ce roman. Du coup, mon niveau de motivation pour lire ce livre était proche de zéro. Néanmoins, j'avais envie de découvrir le réalisme magique et de me faire mon propre avis sur ce livre.

Toni Morrison développe une intrigue en bipartie, qui est assez déroutante à suivre. Cette intrigue se développe entre deux décennies, mais nous passons de l'une à l'autre sans aucune indication. Au bout de quelques chapitres, il est plus facile pour le lecteur de remarquer ce changement de temporalité. Personnellement, je trouve que ça complique grandement la lecture de cette œuvre. Cependant, l'écriture de l'auteure parvient à alléger la complexité que le lecteur peut éprouver en lisant un tel texte.

Contre toute attente, j'ai bien aimé ce roman. L'intrigue aborde un sujet sur lequel je lis très peu de choses et ce sujet, c'est l'esclavage. Je ne m'attendais pas à ce que Toni Morrison décrive les choses d'une manière aussi crue. Les descriptions des souffrances éprouvées par Sethe et par les autres personnages sont vraiment abominables. J'ai dû m'arrêter à plusieurs reprises dans ma lecture tellement certaines scènes étaient horribles à lire. Je n'ai pas l'habitude de lire des livres dans lesquels ils se passent des choses aussi difficiles à lire. Du coup, j'avais beaucoup de mal à avancer dans ma lecture et à supporter l'horreur de cette histoire.

En revanche, j'ai apprécié ma première expérience dans une histoire imprégnée de réalisme magique. C'est assez étonnant de lire un roman dans lequel le surnaturel est admis par tous les personnages. Dans un premier temps, j'ai été légèrement dérouté par ce point. Mais, au fil de ma lecture, j'ai trouvé ça intéressant. Chaque personnage à sa propre vision de la manière dont le surnaturel peut interagir dans leur monde. Ils ne réagissent pas de la même manière face aux différentes apparitions surnaturelles et ça montre les croyances de chaque personnage.

Enfin, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher réellement aux personnages. J'ai ressenti plusieurs sentiments à leur égard durant ma lecture et j'aime la complexité qui caractérise chacun d'entre eux. Le personnage de Sethe représente l''amour maternel poussé à son paroxysme. Le traumatisme qu'elle a subit est assez intense et bouleversant. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages dans lesquels la narration nous révélait les moments les plus douloureux du passé de Sethe. Les personnages de Paul D et de Payé Acquitté m'ont beaucoup plu. Je trouve qu'ils représentent tout deux l'espoir et l'avenir heureux que peut espérer tout ancien esclave. Puis, il y a Denver. Au début, je n'aimais pas beaucoup sa manière d'agir. Mais, son personnage évolue énormément. Il me semble que c'est le personnage qui évolue le plus et à la fin, je me suis dit qu'en fait, j'aimais beaucoup ce personnage.

Bien que la lecture de ce roman soit difficile, je trouve qu'il délivre un message important et qu'il faut prendre le temps de le lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-Y-Sofia 2020-03-09T22:55:00+01:00
Lu aussi

Un livre ou la poétique du merveilleux est très joliment intégré. Cependant, la lecture n’est pas vraiment facile, il faut y revenir à plusieurs fois pour comprendre toute les nuances. Un livre à lire si on aime bien la littérature post colonial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Buffalo_Mel 2020-02-08T21:54:06+01:00
Argent

Un classique incontournable de la littérature. Je l'ai lu, maintenant je peux passer à autre chose. Pas aussi emballée que je ne l'aurais cru, mais attention j'ai quand même beaucoup aimé ! Très beau texte, très fort et poétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mathildexiste 2019-12-10T22:27:56+01:00
Or

Un lecture un peu ardue mais dont le souffle poétique est assez violent pour nous marquer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2019-11-08T13:00:04+01:00
Pas apprécié

Aucune structure linéaire dans ses péripéties, aucune logique, aucun rebondissement, aucun avertissement quant on saute à un évènement antérieur. Ce roman perd son lecteur assez rapidement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2019-09-14T07:57:25+02:00
Lu aussi

Un roman à lire sans doute, considéré comme l'un des chef-d'oeuvre de l'auteure récemment décédée. A lire pour ses descriptions des souffrances des esclaves au XIXème siècle dans les plantations américaines - oui, au XIXème siècle, près de nous donc et pas au XVIIIème siècle. Certaines sont totalement glaçantes, d'une barbarie qui laisse sans voix.

C'est aussi le portrait d'une femme, Sethe, qui a une telle force de résilience qu'elle en est impressionnante. Elle survit à l'esclavage, aux châtiments, aux viols, à une fuite, à l'abandon de son mari... On ne peut évidemment se mettre à sa place pour comprendre ses actes, mais on peut compatir à ses souffrances et à ses délires.

Dans ce roman bien sombre, bien froid, quelques lueurs de bonheur : l'ambiance sucrée et riante de la foire, la femme inconnue et lumineuse qui sauve Sethe, l'envie de Denver d'apprendre à lire.

C'est donc le portrait de femmes fortes et exceptionnelles - les hommes sont assez évanescents, même Paul D., dans une époque historique qu'il faut présenter encore et toujours, mais que j'ai trouvé assez froid, clinique presque.

Afficher en entier

Date de sortie

Beloved

  • France : 2004-06-08 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 243
Commentaires 29
Extraits 52
Evaluations 60
Note globale 7.31 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode