Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bene_2026 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar
Que serais-je sans toi ? Que serais-je sans toi ?
Guillaume Musso   
prenez une grande portion d'amour, ajouttez une dose de suspence et un soupçon de fantastique et vous obtener une très belle histoire

par Myriam56
La Fille de Brooklyn La Fille de Brooklyn
Guillaume Musso   
Alors que certains le classe dans le genre drame ou romance, pour ma part, ce livre est bel et bien un thriller. L'auteur nous offre ici un de ses meilleurs ouvrages. Dès que j'ai ouvert le livre, je ne voulais plus le lâcher. J'ai été entraînée par l'histoire. Une histoire intense sur seulement 4 jours. L'auteur nous fait vivre l'enquête sur deux fronts. Celui du petit ami, l'écrivain. Et de l'autre, celle du vieux flic. Deux manières différentes de voir les choses qui se complètent parfaitement pour démêler les fils du passé.

A travers sa plume addictive, l'auteur nous offre une intrigue rondement bien menée. Il est difficile de voir où la suite va nous conduire. Un peu à la Cold Case. Les révélations s'enchaînent et le puzzle se construit peu à peu. Un passé horrible qu'il n'est pas facile de déterrer. A chaque fois qu'un point de l'enquête et élucidé, nous avons droit à un flash back des évènements de l'époque. Tout s'éclaire peu à peu pour nous offrir un beau dénouement.

Une des choses que j'attends le plus dans un thriller, c'est l'appréhension, la peur pour les personnages. Et ici, l'auteur m'a conquise. Jusque dans les dernières lignes mon coeur bâtait pour savoir si oui on non ce dénouement se ferait dans la joie ou la tristesse. J'ai eu les larmes aux yeux.

J'ai aimé les différents protagonistes. Des personnalités différentes selon leur implication. Un beau panel, des personnalités crédibles. Et sur certains, l'auteur m'a vraiment surprise. Un couple principal très attachant. Une belle preuve d'amour qu'est cette enquête.

Un livre coup de coeur qui m'a fait craindre le pire et des protagonistes qui m'ont touchés.
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Les Belles, Tome 1 : Les Belles Les Belles, Tome 1 : Les Belles
Dhonielle Clayton   
Avec Les Belles, Dhonielle Clayton nous entraîne au cœur d'un univers noir et obsédant où rien ni personne n'est vraiment ce qu'il laisse paraître. À une époque où l'illusoire est plus alléchant et fascinant que la réalité, ce roman laisse entrapercevoir quelques réflexions plutôt intéressantes sur la beauté et les faux-semblants qui doivent prendre le pas sur le tangible. Si j'ai énormément apprécié cet aspect de l'intrigue, son rythme ultra entêtant et son atmosphère à la fois mystérieuse et interpellante, il m'a manqué un degré supérieur d'intensité pour totalement me prendre au jeu. En effet, même si Camélia est une héroïne forte et combative, je l'ai trouvé assez têtue et parfois trop aveugle pour m'attacher à elle au maximum. J'ai trouvé certains des protagonistes qui gravitent autour d'elle bien plus expressifs, crédibles et fouillés qu'elle et, partant de là, je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche. Fort heureusement, les rebondissements qui peuplent cette histoire permettent de lui conférer une force certaine qui me laisse avide de connaître la suite des aventures des Belles.

Dès les premières pages, je me suis senti embarqué dans un univers ultra coloré, ultra excitant et ultra novateur. Les mots de l'auteure possèdent véritablement "le truc" qui nous permet de visualiser, autant que faire se peut, le monde qu'elle projetait en couchant ses pensées à l'écrit. Le monde d'Orléans est absolument fascinant, regorge de secrets et déborde d'un attrait qui émane pratiquement du livre. J'avais vraiment envie de m'enfoncer, aux côtés de Camélia, au cœur de ces rues, ces paysages et ces pièces magnifiques qui s'articulaient petit à petit derrière mes rétines. La plume de Dhonielle Clayton est hyper satisfaisante et parfaitement maîtrisée. Les descriptions ne manquent de rien et ne tombent pas dans le surplus inutile. On croit, sans aucune peine, à tout ce qu'elle nous expose et c'est un véritable ravissement.

Derrière ce lieu fait d'opulence et de luxe se cachent de terribles mystères qui, lorsqu'ils nous sont exposés, s'avèrent être d'énormes révélations. Tout au long de notre lecture, on sent bien qu'il y a un malaise qui s'amuse à nous étreindre de plus en plus sans jamais se dévoiler totalement. J'ai tellement aimé cet élément-clé du récit. Le climat est envoutant tout en étant, de façon sous-jacente, anxiogène au possible, presque inquiétant. Si Camélia met plus de temps que le lecteur à le comprendre, on saisit pourtant qu'il y a quelque chose de malsain qui est tapi et rôde derrière la beauté illusoire et omniprésente.

C'est d'ailleurs pour cela, comme dit précédemment, que j'ai eu du mal à me connecter à son personnage et à croire en certaines de ses émotions. Certes, Camélia est une badass, une héroïne au caractère bien tranché qui sait ce qu'elle veut et qyu est prête à tout pour les personnes auxquelles elle tient. C'est un aspect indéniable de sa personnalité qui m'a touché et qui, je l'espère, sera approfondi et encore amélioré dans la suite de la saga. Néanmoins, alors que certaines réponses sont presque littéralement sous ses yeux, elle s'enfonce, parfois, dans une spirale de questionnements inutiles ou superficiels qui m'a assez frustré. Sa sensibilité, qu'elle utilise majoritairement à bon escient, tend malheureusement vers l'aveuglement et elle se laisse alors dissiper trop facilement. Le cœur prenant le pas sur la raison, certaines de ses réactions m'ont déplu ou m'ont semblé de trop. Cependant, à l'approche des derniers chapitres, elle semble être plus réfléchie et mature et j'espère qu'elle conservera cette personnalité bien plus intéressante et supportable à l'avenir.

SUITE : https://motsdejo.wordpress.com/2018/04/09/les-belles-t-1-les-belles-dhonielle-clayton/

par Jordan
Abri 19 Abri 19
Myriam Caillonneau   
Monde hostile.

Il y a onze ans la Terre a été envahie par une nappe de brouillard qui recouvre tout sur son passage.
Certaines personnes ont été choisies et ont été regroupés dans des abris pour assurer leur survie.
Liam fait partie de ceux là. Aujourd'hui âgé de 18 ans ,il travaille comme réparateur au sein de l'abri 19 . Tout se passait plutôt bien jusqu'à ce que sa sœur soit grièvement blessée. Pour lui venir en aide , il va désobéir aux règles de l'abri et va être banni pour cela.
Ce qu'il va découvrir à l'extérieur de l'abri va remettre en cause certaines de ses convictions.

Pour tout vous avouer en commençant ce livre je ne savais pas vraiment où je mettais les pieds. J'avais été séduite par le résumé et j'avais donc hâte de découvrir ce que cachait ce livre bien mystérieux.
Des livres de science fiction à l'univers post-apocalyptique il y en a beaucoup et souvent l'on retrouve chez eux les mêmes ficelles , les mêmes clichés au risque de perdre leur part d'originalité.
Je suis donc toujours un peu suspicieuse avant de commencer un livre de ce genre , vais-je être séduite ou bien vais-je encore pester de lire toujours la même chose ?

Dès que j'ai commencé ce livre , je me suis laissée entraîner par le fil de l'histoire.
J'ai tout de suite accroché au personnage de Liam, il n'a semble t-il rien d'un héros et pourtant. Face à la situation dans laquelle va se retrouver sa sœur il va faire montre d'un courage sans limite.
Et ce n'est que le début pour lui.

J'ai aimé ce côté chevaleresque chez lui , prêt à tout pour venir en aide à ceux qu'il aime. Certes c'est un trait de caractère assez commun chez les héros de ce type de roman , et pourtant Liam a su me touchée, il a su faire vibrer en moi la petite corde sensible.

Lorsqu'il va se retrouver banni, sa vie va prendre un tour bien plus dangereux. Alors qu'il était protégé au sein de l'abri , il va découvrir à l'extérieur un monde dévasté. Un monde où le brouillard à tout recouvert, redéfinissant ce qu'était la Terre. Ici , la survie est rude et le danger rôde partout.
On ne peut faire confiance à rien ni personne et ça Liam va l'apprendre à ses dépens.
Il va être confronté à la lie de l'humanité. Car oui, malgré l'état du monde actuel, il n'est pas tout à fait dépeuplé.
Mais ça je vous laisse le découvrir par vous-mêmes.

Même s'il est vrai que certains rebondissements étaient plutôt prévisibles pour quiconque connait bien ce genre littéraire je dois dire qu'ici cela ne m'a pas gênée.
Myriam Caillonneau a su créer un univers suffisamment riche et passionnant pour que cela n'interfère pas avec la qualité de son texte.
Elle semble même utiliser certains clichés pour mieux s'en jouer .

Ce que j'ai aimé dans ce texte c'est que le développement de l'histoire m'a surprise. Je ne m'attendais pas à la révélation de l'origine du brouillard. Je m'étais imaginé beaucoup de choses sauf celle là.

Mais ce que j'ai surtout aimé c'est suivre l'évolution de Liam et de ceux qui lui sont proches , Minchi, Virgil, Silas, Jake et les autres.
Ce que Liam va affronter va changer sa perception du monde et de ce qui l'entoure.
Il va apprendre à être plus méfiant , plus courageux . Il va devoir faire preuve de ruse et d'intelligence pour survivre . Mais jamais il ne va oublier qui il est réellement, un garçon prêt à tout pour ceux qu'il aime. Cela va souvent le mètre en danger mais c'est aussi comme ça que l'on reconnaît les vrais héros.

Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire . Je vais juste vous dire que pour ma part j'ai passé un bon moment de lecture , que durant quelques heures j'étais auprès de Liam à lutter pour la survie et cela ne m'a pas déplu .
Je trouve que l'histoire tient bien la route et est suffisamment passionnante pour nous tenir en haleine jusqu'à la fin.
Mon seul regret est que je trouve la fin un peu trop rapide , certes les ellipses narratives permettent de garder un rythme soutenu et de ne pas faire retomber la pression mais j'aurais aimé qu'elles soient un peu moins abruptes.

Pour finir , je dirai juste que j'espère une suite.
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo
Nil, Tome 2 : Les Secrets de Nil Nil, Tome 2 : Les Secrets de Nil
Lynne Matson   
Je... J'avoue que je ne sais pas quoi dire. J'ai les larmes aux yeux, et c'était bouleversant.
Ce tome 2 est dans le prolongement du tome 1 d'une façon similaire et tellement plus différente.

On retrouve donc Rives où on l'a laissé, c'est à dire juste après que Thad et Charley aient attrapé leur porte. Il rentre à la Cité seul, sans Second, sans Thad mais surtout avec toutes les responsabilités de Chef.

Parallèlement, on rencontre Skye, dont le père est in astrophysicien passionné par Nil. En effet, pour lui, l'Ile n'est pas un secret puisque son propre frère y est allé. C'est donc ainsi qu'il confie le journal post-Nil de son frère à Skye qui va se sentir inexorablement attirée par cette mystérieuse Île.

Elle embarque pour le Pacifique, où son père pense enfin avoir localisé Nil, et probablement pouvoir sauver les adolescents s'y trouvant.

Sauf que, rien n'étant jamais aussi simple, Skye va se retrouver embarquée sur Nil avant d'avoir pu dire ouf.

L'histoire entre Rives et Skye est intense. On a le temps de la voir évoluer, et c'est un énorme gros plus par rapport au tome 1, où la relation entre Thad et Charley était carrément téléphonée. Si Rives était un personnage phare et intriguant du tome 1, il se révèle beaucoup plus complexe et attrayant dans ce tome 2. Quant à Skye... Elle est forte et téméraire, son but étant de sauver les gens sur Nil. Parce que elle ressent cette connexion étrange avec l'Ile et se sent concernée par le sort de ces adolescents innocent destinés à mourir, pour la plupart.

Par ailleurs, on apprend énormément sur les secrets de l'Ile, dans ce tome. Toutes les zones d'ombres du tome 1 se clarifient, et tout se tient de façon spectaculaire. Matson a vraiment fourni un boulot indescriptible et extraordinaire. Ce livre est retournant, dévastateur, que ce soit au niveau des rebondissements, de l'écriture, des personnages ou de l'intrigue en général. Un vrai coup de cœur, vivement la sortie du troisième tome.
Percy Jackson, Tome 3 : Le Sort du titan Percy Jackson, Tome 3 : Le Sort du titan
Rick Riordan   
J'ai adoré le personnage de Thalia, avec son caractère semblable à Percy. L'histoire est bien menée, on ne peut pas lâcher le livre avant la fin ! Pour résumé, un super bouquin, comme le reste de la série !

par Daemon
Nil, Tome 3 : La Colère de Nil Nil, Tome 3 : La Colère de Nil
Lynne Matson   
http://luminadark.blogspot.fr/

Dés l'annonce de la parution du tome 1 en France, j'ai sue que je lirais cette trilogie. Résumé accrocheur, couvertures sublimes, un petit air de Lost, de quoi m'intriguer et m’agripper sans mal. Nous voilà un an plus tard et c'est avec grand regret que j'ai refermée le dernier tome de cette histoire hautement addictive et qui m'aura fait vivre bien des émotions.

J' ai adorée et dévorée chaque tome. Bien qu'il me faille avouée que le tome 3 ne fut pas sans quelques bémols a cause de décisions et de comportements qui m'ont fait râler comme pas possible. Néanmoins c'était nécessaire et non sans fondements, du coup a l'image des autres personnages, bon gré, mal gré, l'ont s'inclinent devant ces choix qui se doivent d’être faits, qu'importe ce qu'il en coûte. Mais revenons en au commencement, l'intrigue est au top avec ce qu'il faut d'action, de mystères et de rebondissements, le tout étant prenant a souhait, pour ne pas dire haletant. Lynne Matson, de par sa plume a la fois fluide et entraînante, gère ses événements d'une main de maître en distillant, avec parcimonie et dans les bons moments, tout les ingrédients nécessaires a cette trilogie percutante.

Les personnages, qui d'un tome a l'autre se renouvellent en terme de points de vue principaux, sont intéressants, diversifiés, chacun apportant quelque chose au récit, au déroulement de l'histoire. Ils sont très différents les uns des autres, si bien qu'il n'ait guère difficile de s'y attacher. Prenez garde d'ailleurs a vos petits cœurs, car Nil est loin d’être une île paradisiaque et les pertes y sont nombreuses et cruelles. L'auteure n'hésite pas a sacrifier les divers protagonistes qu'elle a créer et parfois ça fait mal, très mal. Mais c'est la aussi une force du récit, tout peut arriver. Comme eux nous restons donc toujours sur le qui vive, en alerte, anxieux. Nil est imprévisible, Nil prend tout autant qu'elle donne et cela donne clairement un rythme effréné a ces lectures, particulièrement dans les derniers chapitres, et c'est valable pour les 3 tomes, ou tout s'intensifie de manière assez dingue pour devenir une véritable course folle pleine d'adrénaline, de rebondissements, et de lutte pour survivre.

Les romances de chaque tome m'ont séduites. Elles ne sont pas expédiées. Certes l'attirance est la rapidement, mais les sentiments eux se construisent au fil du temps et par le contexte de l'intrigue ou tout est exacerbé, il n'y'a rien qui soit choquant ou qui ait l'air précipité. Cela sonne juste et pour moi les duos, tout comme les personnages, ont d'emblée eu mon affection. Les liens sont travaillés, la psychologie, les divers caractères et les évolutions de chacun ne sont pas en reste faisant du tout une trilogie réussie et maîtrisée. Il aurait été en effet facile d'oublier ses aspects fasse a la trame impressionnante qui se joue autour. Nil, sa mythologie, son univers, pourtant non, l'auteure joue sur tout les tableaux et elle s'en sort divinement bien.

La ou le tome 1 pose les bases d'un univers solide, intéressant et prenant, le tome 2 offre quelques réponses mais également d'avantage de mystères pour ouvrir la voix a un tome 3 qui est un final explosif, fait de réponses et de révélations, pour une immersion totale dans l'histoire de Nil. A noter que l'alternance de point de vue, savamment dosée, rajoute a la prise addictive que ces livres auront sur vous. C'est parfois certes un peu frustrant, mais cela vous donne surtout toujours l'envie d'en lire plus et cela apporte une somme de connaissance bienvenue, particulièrement dans le dernier tome ou un point de vue étonnant fait son entrée dans le paysage pour complexifier un peu le tout, vous mettre le doute tout en vous obligeant a envisager les théories les plus folles. La mienne était la bonne et loin d'en etre déçue, j'en fus ravie et plutôt fière de moi. :p Lynne Matson ne nous mâche pas le travail, mais elle a rendu le tout si cohérent que quand tout s'assemble c'est logique.

Cette trilogie, en plus d'avoir été une lecture des plus prenantes et des plus addictives, m'a été un joli coup de cœur avec pour seul regret, un sentiment de trop peu quand s'en vient la fin. Les dernières lignes que j'ai peut etre trouvée un tantinet abruptes. Mais je ne me leurre pas, j'en voulais juste plus par ce que je ne voulais pas quitter les personnages, je me refusais de devoir leur dire au-revoir, mais "Nil" c'est terminé et d'une façon oh combien magistrale, satisfaisante et prenante. Un grand bravo a l'auteure qui ne c'est pas perdue en chemin et qui clôt son histoire en nous apportant révélations, action et émotions.

En bref: Nil est une trilogie prenante, addictive, haletante et oh combien réussie. Action, mythologie intéressante, univers original, rebondissements, amitiés, romances, sont tant de choses qui se marient avec brio. Le tout est saupoudrer d'une bonne dose de mystères et d'aventure, servit par une plume entraînante, fluide et captivante, qui non contente de vous offrir une histoire passionnante, se donne aussi le luxe d'avoir créer des personnages attachants, profonds et qui ne manqueront pas de vous surprendre. Une trilogie que je recommande chaudement, encore plus aux fans de la série Lost qui seront charmés et nostalgiques en partant a la conquête de cette nouvelle île pleine de secrets.