Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de benjibones4523 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
c'est mon prof de latin qui me l'a donné à lire, connaissant le style de Werber, j'ai eu peur de ne pas le finir. Mais franchement c'était de la balle ! J'ai adoré ! J'ai appris plein de choses et j'ai adoré suivre cette aventure carrément mortelle ! Je le conseille aux fans de Werber bien sûr, mais à ceux qui adore apprendre de nouvelles choses tout en étant emporté dans une histoire comme celle-ci ! :-)
Cendrillon - Fables Cendrillon - Fables
Bill Willingham   
Premier comics et une belle découverte !
Voir les personnages de contes dans un univers plus adulte est super. Cendrillon m'a surprise, mais les autres personnages également.
Charlie et la chocolaterie Charlie et la chocolaterie
Roald Dahl   
L'herbe en sucre...La riviére en chocolat...Les tablettes de chocolat Wonka...J'ai lue le livre et je vous recommande le film , aussi apétissant on ne peux faire mieux ! Johnny Depp se glisse dans le personnage de Willy Wonka comme dans un gant (si vous voyez ce que je veux dire cet acteur me laisse sans mots pour le qualifier tellement il est sublime <3 )
L'Île au trésor L'Île au trésor
Robert Louis Stevenson   
Un classique. L'île au trésor réveille en chacun de nous notre âme d'enfants avec ses pirates, ses trésors et ses mutineries. C'est même presque dommage que le roman soit aussi court car on aurait aimé suivre davantage les aventures de Jim et de Long John Silver.

par syl1984
Le Monde de Sophie Le Monde de Sophie
Jostein Gaarder   
Beaucoup de personnes ont tendance à dire aux futurs lycéens : "tu vas faire de la philo,tu vas voir c'est nul, on comprend rien, ça sert à rien !". Et bien je dis, lisez "Le monde de Sophie" et nous en reparlerons. Mes filles ont tout autant apprécié cette approche de la philo. Je le relis régulièrement et y découvre à chaque fois matière à intérêt et questionnement. Un très bon livre.

par mounzaza
Les deux Van Gogh Les deux Van Gogh
Hozumi   
J'ai adoré ce manga, inspiré librement de la vie de Vincent Van Gogh, le célèbre peintre et qui suit l'ascension sociale des frères Van Gogh.

Ce manga était très prenant. La relation entre les deux frères est l’axe principal : nous les suivons sur une bonne partie de leur vie, des débuts de Vincent en tant que peintre jusqu’à sa mort. Hozumi nous livre ici une version très romancée de la vie de ces deux frères mais celle-ci tient la route.

Visuellement, c’était aussi un régal. Les dessins sont très beaux, les bulles étaient bien lisibles et c’était très bien écrit. Dès les premières pages, je suis rentrée dans l’ambiance et je n’ai pu reposer le manga, à regret, qu’une fois la dernière page tournée…

Pour conclure, Les Deux Van Gogh est un manga au parti pris intéressant. En proposant une biographie romancée de la vie des deux frères, ce manga a su éveiller ma curiosité à propos de la vie de cet artiste dont, au final, je ne sais pas grand chose. Bien que volumineux, on en vient à regretter qu’il ne soit pas plus long et qu’il ne s’agisse que d’un one-shot… Mais cela ne m’empêche pas de le ranger dans les coups de cœur, bien au contraire !

Ma chronique ici : http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2015/04/les-deux-van-gogh.html
Outcast, tome 2 : Souffrance Outcast, tome 2 : Souffrance
Robert Kirkman    Paul Azaceta   
Un comics horrifique que j'apprécie particulièrement, dans la lignée de " Walking Dead " ( série qu'il faut que je lise d'ailleurs ) car c'est du même auteur. Le style de dessin est très intéressant et l'intrigue est passionnante. Je conseille ce comics aux fans de " Walking Dead " et également à ceux qui aime avoir peur car lire cette BD le soir n'est pas très rassurant. J'espère qu'il y aura un tome 3 mais j'imagine que oui car l'intrigue de l'histoire n'est pas fini !
Incendies Incendies
Wajdi Mouawad   
« Il y a des vérités qui ne peuvent être révélées qu'à condition d'être découvertes »
 
Ce livre n'est pas beau, il est sublime. Ce livre n'est pas dur, il est terrible. Que dire — mais pourquoi dire ? comment dire ? — de ce livre ?
 
Si les Incendies du titre annoncent les Incendies des personnages (qui divisent la trame narrative en trois sections), ils préparent aussi les Incendies dont le foyer sera le lecteur. Incendie de la prose, Incendie de la dramaturgie, Incendie de l'horreur.
— Incendie de la prose, d'abord, parce que la maîtrise de W. Mouawad est grande ; c'est avec maestria qu'il met dans la bouche de ses personnages des mots justes, des mots touchants, des mots pour suggérer leurs émotions, leurs sentiments, leur caractère. Je garde un souvenir ému — mu hors de moi, tant ce qu'elles ont suscités m'ont atteint — de plusieurs scènes, de plusieurs tirades, dont le terrible n'égale que la puissance de l'expression.
— Incendie de la dramaturgie, ensuite, parce que la manière dont l'auteur exploite les ressources théâtrales sont particulièrement originales et déroutantes, mais savent faire mouche. Entremêlement des réalités, des temporalités, des époques et des personnages, qui s'interrogent et se répondent sur une même scène sans réellement se voir, voilà la réussite de W. Mouawad. Cet écho à travers les âges, à travers les personnages, cette manière dont présent et passé s'entrecroisent et se nouent, tous ensemble tendus vers un même événement, l'acmé et dénouement de toute cette tension dramatique, voilà le génie d'Incendies.
— Incendie de l'horreur, surtout, horreur de la guerre, des massacres, des viols et des bûchers, horreur face à la haine et la barbarie. Horreur qui se dessine doucement, dont les contours s'esquissent imperceptiblement pour monter, monter, monter et gronder, tonner, rugir, pour finalement exploser lors de l'acmé finale, point de convergence entre les temporalités, moment de la compréhension dévoilant de l'épouvante.
Il me faut ajouter que cet avis émane d'une deuxième lecture. La première, pour "plaisante" (avec cette pièce, utiliser cet adjectif est peut-être un peu malvenu) qu'elle a été, n'a pas été particulièrement marquante ; pourtant, cette relecture va me hanter un certain temps et je pense retourner à cette pièce assez régulièrement. Même une fois l'intrigue et la tension dramatique déflorées, il reste le texte, magnifique, puissant, envoûtant aussi. Au contraire même, la tension dramatique devient tension tragique justement parce que l'issue étant connue, tout n'est plus qu'une marche lente et inexorable vers cet achèvement terrible, et ce fait donne une profondeur toute nouvelle à la pièce. De plus, une fois la tension dramatique atténuée restent les belles pages, les belles scènes, les plus frappantes, celles qui font s'élever leur voix et leur particularité, celles qui se distinguent hors de l'uniformité dans laquelle l'aspiration du dénouement les avait plongé. C'est cette relecture qui m'a pleinement révélé le génie de cette pièce et de son auteur.
 
Ce livre est violemment sublime, prodigieusement terrible, entre retour aux sources du théâtre, retour aux sources de l'auteur et grande innovation qui en font une pièce magnifique, bouleversante, édifiante.
 
P.-S. : Relisez vos livres. Ça en vaut le coup !
L'Étranger (BD) L'Étranger (BD)
Jacques Ferrandez    Albert Camus   
Très belle BD, je n'ai pas lu le roman de Camus mais l'histoire me plaît donc il faudra que je le lise. Je trouve les travaux de dessins de Ferrandez très réussi !
  • aller en page :
  • 1
  • 2