Livres
469 642
Membres
437 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bérénice



Description ajoutée par Nicolas 2012-01-28T19:16:53+01:00

Résumé

Bérénice est une nouvelle d'horreur d'Edgar Allan Poe, publiée en 1835 dans le journal Southern Literary Messenger.

Jouant avec le roman gothique, Poe exploite un vieux filon littéraire, celui des histoires de revenantes, dans l'esprit de La vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel et fils de Grangousier, et parodie les histoires à sensation popularisées par Ann Radcliffe et Matthew Gregory Lewis1.

Les lecteurs de l'époque furent horrifiés par la violence de l'histoire et s'en plaignirent à l'éditeur du journal.

Certains critiques pensent que Poe avait prévu de l'inclure dans les Contes du club de l'In-Folio (Tales of the Folio Club)2.

Cette nouvelle figure parmi les textes des Nouvelles histoires extraordinaires. Elle a été traduite en français, comme la plupart de ses contes, par Charles Baudelaire.

"Dieu du ciel ! Est-ce possible ? Mon cerveau s'est-il égaré ? Ou le doigt de la défunte a-t-il remué dans la toile blanche qui l'enfermait ? Frissonnant d'une inexprimable crainte, je levai lentement les yeux pour voir la physionomie du cadavre.

On avait mis un bandeau autour des mâchoires ; mais, je ne sais comment, il s'était dénoué. Les lèvres livides se tordaient en une espèce de sourire" - E A Poe.

Afficher en entier

Classement en biblio - 32 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Nicolas 2012-01-28T19:17:08+01:00

Un homme, nommé Egaeus, se prépare à se marier à Bérénice, sa cousine. Il a tendance à sombrer dans des intenses fixations du vide et dans de profondes réflexions qui le séparent du monde extérieur. La santé de Bérénice se met à se dégrader à cause d'une maladie dont on ne sait rien et la seule partie saine en elle sont ses dents, qui commencent à obséder Egaeus. Bérénice meurt et Egaeus continue de contempler ses dents. Alors qu'il était plongé dans ses pensées, un serviteur lui dit qu'il y a de l'agitation dans la tombe de Bérénice. Egaeus reprend ses esprits couvert de sang, à ses côtés se trouvent des outils de dentistes ainsi qu'une boite contenant 32 dents.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mataii 2018-12-18T21:31:27+01:00
Argent

Une nouvelle dans un style gothique particulièrement horrifique. Cette histoire de revenants et de dents nous ferait faire des cauchemars ! On comprend pourquoi le texte a pu choquer à l'époque de sa publication : c'est dérangeant et morbide à souhait, mais efficace !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2017-08-30T18:11:14+02:00
Bronze

Une nouvelle comme seul l'auteur sait en faire, on frisonne, c'est très bien fait et original comme toujours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2017-06-16T21:29:28+02:00
Lu aussi

Une nouvelle effrayante et angoissante, à l'image des autres travaux de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elana55 2014-03-06T18:51:47+01:00
Argent

Je dois avouer que j'ai bien aimé cette nouvelle. Elle est certes courtes, mais je l'ai beaucoup apprécié. Au départ j'avais du mal à me mettre dedans, mais à la fin l'ambiance devient un peu plus sombre et angoissante, ce qui est très intéressant. C'est trop court pour qu'ont puisse réellement jugé les personnages, mais j'ai trouvé la personnalité d'Egaeus assez intéressante, une fascination macabre et étrange. L'ambiance et l'atmosphère que l'auteur crée dans cette nouvelle est assez oppressante et la chute m'a surprise mais je l'ai trouvé très bien, elle correspond bien à cette ambiance, sombre où la folie et la réalité se côtoient. La fin est sordide, on ne sais toujours pas quel est le fond de l'histoire, ce qu'il s'est véritablement passé, et c'est ce qui fait que l'histoire est... captivante et fascinante. Spoiler(cliquez pour révéler)Découvrir un homme torturé par l'image sordide des dents de sa cousine, au point d'aller violer sa sépulture et de lui arracher les dents. C'est répugnant mais c'est intéressant, on doute tout le long de la nouvelle, on ne sait pas si elle est toujours en vie ou non, et c'est stressant... Bref, j'ai bien aimé cette histoire, c'est une très courte nouvelle, très simple à lire et très intéressante. J'aime beaucoup ce semblant d'ambiance angoissante.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 32
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 7.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode