Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Berenyce : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/alice-au-pays-des-zombies-1.html

Si je ne suis pas particulièrement fan de zombies, j'aime beaucoup Alice au Pays des Merveilles et c'est ce qui m'a inévitablement attirée vers cette lecture. Cependant, malgré que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, il faut bien souligner que son rapport avec Alice au Pays des Merveilles est tout simplement inexistant en dehors de son titre et du prénom de son héroïne. Ne partez donc pas dans cette aventure en vous attendant à tomber sur une réécriture ou une adaptation d'Alice, car vous risquez alors d'être déçus.

La première chose à dire sur Alice au Pays des Zombies, c'est que c'est un vrai "page-turner". Il est tout bonnement impossible de le reposer une fois commencé car nous sommes totalement embarqués dans l'histoire, et ce dès les premiers chapitres. De plus, malgré que ce soit un premier tome avec tous les défauts que cela comporte, on s'ennuie très rarement et l'auteure fait un très bon travail pour ce qui est de captiver notre intérêt.

Ce très bon travail concerne surtout les personnages qui sont très attachants et originaux. L’héroïne, Alice, est un personnage auquel il est très facile de s'identifier. Elle est forte, déterminée, sait rester drôle et fraîche malgré les épreuves qu'elle traverse, et sa voix narrative est très accrocheuse. Une héroïne intéressante et attachante est toujours une bonne pierre apportée à l'édifice, mais sans un personnage masculin charismatique pour donner de solides fondations on peut vite se mettre à tourner en rond. N'ayez crainte, l'auteure a pensé à tout et nous offre un parfait contre-balancement à l’héroïne avec le personnage de Cole, un bad boy tout simplement WAOUH ! Tout comme Alice, je suis totalement tombée sous le charme du jeune home dès sa première apparition et ce sans trop savoir pourquoi... Cole est un personnage possédant énormément de charisme dans le roman, et Gena Showalter sait décidément faire transparaître ce charisme au-delà des pages pour qu'il aille cueillir le lecteur. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se laisse cueillir avec plaisir ! Les personnages secondaires viennent ensuite terminer d'achever ce travail et sont tous intrigants et attachants dans leurs genres respectifs. Mes petits coups de cœur iront aux deux meilleurs amis des héros, Kat et Frosty, que j'ai tout simplement adorés (surtout Kat) et aux grands-parents d'Alice qui apportent une jolie dose d'humour là où les figures parentales sont souvent oubliés dans ce genre d'ouvrages.

Le second point positif pour moi, réside dans l'originalité de ces zombies. Ici vous ne rencontrerez pas les morts-vivants avides de cerveaux habituels, que les fans de zombies soient dont prévenus ! Ces zombies-là ne peuvent pas être vus par tous et ne peuvent être combattus que dans le monde des esprits, ce que j'ai trouvé très original et rafraîchissant. Ces "nouveaux zombies" sont bien amenés et développés dans l'histoire ce qui en fait donc un vrai point fort et met ce livre à part des autres livres traitants de ces créatures.

Ensuite si je dois trouver des défauts à cette lecture, ça serait surtout dans le fait que ce premier tome est très clairement un tome d'introduction. Alice apprend ce que sont les zombies, comment les combattre, qui sont les méchants et après quoi sont-ils, etc... Bref rien de bien innovant et différent d'autres débuts de nouvelles séries. De plus la plupart des clichés du genre Young Adult sont abordés d'une façon ou d'un autre au fil de ce tome, bien qu'il faut préciser que l'auteur les gère plutôt brillamment et évite de tomber dans les pièges classiques qui peuvent vite rendre un roman de ce genre imbuvable.

En résumé une lecture a laquelle j'ai beaucoup accrochée, principalement grâce aux personnages avec lesquels j'ai passé un très bon moment. Si vous cherchez un bon livre Young Adult qui ne se targue pas révolutionner le genre, je vous le conseille grandement. En tout cas de mon côté j'ai très hâte d'être en Septembre pour la sortie anglaise du tome 2 : Through the Zombie Glass.

par Althea
Le destin d'une déesse, Tome 1 : Le Manoir des Immortels Le destin d'une déesse, Tome 1 : Le Manoir des Immortels
Aimée Carter   
http://wandering-world.skyrock.com/3091115787-The-Goddess-Test-Tome-1-The-Goddess-Test.html

Une lecture rafraîchissante. Une petite bulle d'oxygène. Un roman vraiment divertissant et prenant. Voilà ce que je retiendrai de The Goddess Test ! J'ai beaucoup aimé cet ouvrage ! Et pour une fois qu'un livre qui traite de la mythologie grecque me plaît ( en dehors de Starcrossed ), je dois bien avouer que je suis enchanté ! Surtout qu'après ma déception avec Abandon de Meg Cabot, j'avais très peur d'aborder le mythe de Perséphone ! Mais mes craintes ont vite été oubliées grâce à Aimée Carter et sa plume véritablement légère et passionnante.
Nous rencontrons ici Katherine Winters, surnommée Kate, personnage déchiré et mature, auquel on s'attache et s'identifie sans aucun mal. La mère de Kate est mourante, et sa maladie étant sur le point de l'emporter, elle va demander à sa fille de la conduire dans la ville d'Eden, lieu où elle pourra se reposer jusqu'à ce que vienne son dernier jour. Débute alors pour Kate une vie difficile et angoissante : elle ne possède ni ami ni connaissance à laquelle se raccrocher. C'est une toute nouvelle existence qui s'ouvre à elle, et elle promet d'être triste à souhait. Sauf que rien ne va se passer comme prévu.
Kate va très rapidement faire la rencontre de protagonistes tout aussi étranges que vifs et pétillants. Ava, James, Dylan et... Henry. Ce qui est bien avec ce livre, c'est que les rebondissements débutent à la première page et continuent jusqu'à la fin de l'intrigue, sans jamais connaître de baisse de régime. Le récit est réellement haletant et saisissant grâce à cet atout. Mais, ce qui va rendre l'histoire vraiment fascinante, c'est justement la façon dont Kate va rencontrer Henry.
En effet, la première fois qu'elle va lui parler aura lieu... Après l'atroce suicide d'Ava. Étrange, n'est-ce pas ? Mais le pire est à venir ! Henry serait en fait Hadès, le dieu des Enfers. Et il serait capable de sauver l'amie de Kate, ensanglantée et morte sous ses yeux. Il va lui redonner la vie, et, en échange, Kate va devoir vivre avec lui dans le Manoir des Immortels durant l'automne. Sauf qu'elle va également demander à Henry de lui accorder plus de temps pour profiter de sa mère. Ainsi, ce n'est pas une saison que Kate va devoir passer avec Henry, mais deux. Six mois coupée du monde. De la vie réelle. Des vivants.
Car le Manoir va se révéler un lieu à mi-chemin entre le monde des personnes en vie et celles décédées. Un lieu que Kate va devoir apprendre à connaître et auquel s'adapter. Et où elle va être confrontée à sept tests durant son séjour. C'est ce qu'elle doit faire en échange de quelques mois de plus avec sa mère. Ça... Et croire au fait qu'elle vit au Manoir entourée de Dieux grecs. Et là, ouaw ! J'ai littéralement été aspiré par l'histoire qu'Aimée Carter nous offre. Elle reprend et réinvente les mythes et légendes avec brio ! Comme vous le savez, j'étais un peu réticent... Hé bien l'auteure est parvenue à énormément me séduire de part sa plume et la manière dont elle a réécrit la mythologie ! C'était fabuleux de découvrir, en même temps que Kate, les secrets des Dieux et leurs histoires. A contrario, même si je ne suis pas un professionnel des récits ayant lieu pendant cette période, je suis sûr que madame Carter n'a pas utilisé les vraies bases des mythes pour son histoire. Ainsi, ne vous attendez pas à découvrir les faits véridiques de chaque légende. On plonge vraiment dans un univers purement inventé, qui m'a complètement subjugué.
Niveau romance, Kate et Henry ont le don pour nous toucher et nous émouvoir. La naissance de leur histoire est maîtrisée à la perfection. Leurs sentiments ne sont ni précipités ni brusqués. Le fait qu'ils soit tous deux des personnages humains au possible et profonds, qu'ils possèdent leurs propres failles et leurs défauts, rend la création de leur amour vraiment indescriptible. Tout est délicat, doux, et, étonnement, inattendu. Car leur relation ne va pas facilement voir le jour. C'est d'ailleurs une chose que j'ai beaucoup aimé dans The Goddess Test. Cette fois, les héros ne succombent pas l'un à l'autre en un claquement de doigt. Aimée Carter a su nous servir une belle romance possédant une intense impression de réalité.
Bizarrement, malgré les excellents points du livre ( la relation entre Kate et sa mère, celle avec Henry, la superbe mise en place des tests et la description de la vie de notre héroïne au Manoir ), il m'a manqué ce petit quelque chose qui fait qu'on adore un ouvrage. Voilà pourquoi je l'ai trouvé plaisant mais pas extraordinaire. Un poil trop prévisible ? Car même si les rebondissements se succèdent, j'en avais flairé certains de loin. Puis il y a tout de même quelques longueurs. Mais, attention, rien qui ne nous donne pas envie de continuer à lire ce beau petit livre.
En résumé, The Goddess se révèle entre un roman agréable et fluide qui, malgré quelques petits bémols de-ci de-là, se lit rapidement et nous permet de faire la connaissance de protagonistes attrayants et attachants. On voit à quel point Kate est dévouée à sa famille, ses décisions et ses choix à chaque étape du livre, ce qui m'a énormément plu. C'est un personnage réellement passionnant, qui ne peut que nous prendre aux tripes. L'histoire mise en place, saupoudrée d'une intéressante mythologie et d'une atmosphère ensorcelante, est véritablement excitante ! Une fois ancrés dans ce récit, difficile pour nous d'en sortir ! La fin du livre m'a beaucoup plu, et j'ai hâte de connaître la suite des aventures de Kate ! Au final, The Goddess Test est une lecture bien sympathique que je vous conseille de découvrir.

par Jordan
Witch Song, Tome 1 : Witch Song Witch Song, Tome 1 : Witch Song
Amber Argyle   
Ce livre me tentait beaucoup. Sa couverture magnifique m'a tout de suite interpellée, d'autant que j'apprécie beaucoup le monde des sorcières. Je n'ai donc pas hésité une seconde lorsque j'ai vu le livre en rayon chez le libraire.
Dans les profondeurs de la forêt, à l’abri de la haine des habitants du village voisin, Brusenna mène une existence paisible aux côtés de sa mère. Elle sait simplement qu’elle est une sorcière, une des Gardiennes de la nature qui contrôlent les éléments par la force de leur chant. Quand, un matin, sa mère l’abandonne pour aller combattre un ennemi dont elle ignore tout, le monde de Brusenna bascule...
Le début m'a plu. On découvre un univers moyenâgeux et le côté original des sorcières qui utilisent leurs pouvoirs en s'adonnant aux chants. L'histoire fait ensuite place aux longueurs, trop de longueurs. Je ne sais pas ce qui m'a déplu exactement, je ne suis jamais arrivée à rentrer dans l'histoire, à m'imprégner de cet univers et à m'attacher aux personnages. Je n'avais qu'une envie, terminer ce livre au plus vite. C'est assez frustrant surtout quand on a une pile à lire énorme et qu'on veut absolument terminer cette lecture.. Bref, sans être mauvais, je n'ai pas été convaincue par ce premier tome.

par elynias
Nos amis les humains Nos amis les humains
Bernard Werber   
Vraiment, c'est pas mal à lire. Analyse du comportement homme/femme. En plus, l'auteur utilise beaucoup de dialogues ce qui favorisent une lecture rapide et fluide. Très Divertissant!!!

par Misschoup
Digitale Digitale
Sarah Wagon   
Encore une très belle conception de la part de la maison d’édition PKJ autant ils ont misés sur une bonne auteur, et une couverture qui vous intéresse dès le premier coup d’oeil.
Cette histoire futuriste, où chaque humain est contrôlé par une une puce, un monde sans liberté. Monde dans lequel vit Jade, qui est guérisseuse dans le centre où l’on traitent les puces déficientes. Que feriez vous si un programme choisit pour vous?
J’avoue c’est une histoire futuriste comme beaucoup à l’heure d’aujourd’hui, mais un petit quelque choses à su faire la différence à mes yeux et cela m’a fait beaucoup appréciée cette lecture. Une lecture qui comme tout les premiers tomes de ce genre, qui explique l’univers, un univers qui est intéressant mais tout de même classique, qui m’a fait pensée je ne sais pas pourquoi à la série “Les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer”.
Écriture fluide, simple et sans fioriture, qui se lit d’une traite sans aucun bémol, tout les chapitres sont équilibrés, chaque passage à son lot de surprise. Mais je pense que ce qui m’a le plus touchée c’est cette histoire d’amour , une histoire d’amour qui n’est pas dans les codes de cette société, une histoire d’amour qui révèle la vérité au personnage principal, qui la révèle à elle-même, qui lui apprend le désir et la révolte.
Ce personnage principal qu’est Jade, est tout à fait près de nous, puisque l’on vie sa redécouverte du humain avec les sentiments humain, l’on apprend à la connaître et à la comprendre. On est là pour chaque étape, c’est un personnage fort et courageux qui se dessine à chaque page et pour cela je dis OUI, oui à cette série et à la découverte de cette auteur.
Je le recommande! et en plus j'attends avec impatience la suite, que je lirais sans aucun doute.
https://www.facebook.com/JesuisLivrophage/?ref=hl

par JulieL
Lux, Tome 4 : Origine Lux, Tome 4 : Origine
Jennifer L. Armentrout   
Bon, il est temps que je donne mes impressions sur cette merveille que j'ai lu, à sa sortie en plus (Pourquoi est-ce que je l'ai pas fait avant ? xD)

En bref, c'est du Jennifer tout craché. Elle nous fournit avec Origin un quatrième tome à la hauteur des précédents, un livre qui m'a fait rêver, m'a fait pleurer, rire et presque crier. Un livre que j'ai longuement attendu, pré commandé et attendu encore et encore. Et qui a remplie toute mes attentes.

Elle nous offre avec ce livre une possibilité d'être à la fois dans la tête de Kat mais aussi de Daemon et ça, c'est une expérience unique.
Le livre reprend où le tome précedent nous avez laissé [spoiler]c'est à dire avec Kat détenue et un Daemon fou de rage et de chagrin[/spoiler] et, dès le début, on est envahit par les émotions.
Leur séparation ne dure, à mon grand soulagement, pas très longtemps non plus car l'auteure les fait se retrouver relativement rapidement. Mais les scènes des deux points de vue permet d'approfondir leurs sentiments, notamment durant celle ci, et c'est un véritable bonus.
Retrouvé ces personnages, ça a été comme avalé une bouffée d'air après avoir passé trop de temps sous l'eau. Ils m'avaient vraiment manqué et on peut dire qu'il n'ont rien perdu de leur charme, au contraire.

L'intrigue suit son cours et on ne s’ennuie pas un seul instant, toujours à fond dans l'histoire, happé par les événements et choqué par toutes les révélations et réponses aux questions que ce tome nous offre.

On retrouve avec joie les autres personnages comme Dee, Dawson, Beth, Ash, Andrew ou encore Luc...et on passe des rires aux larmes dans ce petit bijou qu'Armentrout nous a offert.

Vraiment, cette série est essentielle et absolument à lire. :)

par Pixma33
Chasseuse d'aliens, Tome 1 : Fatal rendez-vous Chasseuse d'aliens, Tome 1 : Fatal rendez-vous
Gena Showalter   
J'appréciais les seigneurs de l'ombre de Gêna Showalter et comme cette saga chasseuse d'aliens est une re édition, je n'ai pas eu peur d'un supposé côté vieillot au niveau de l'intrigue puisque cette auteur semble apporter de la fraîcheur et de la légèreté à tous ses récits! Et pourtant je dois dire que j'ai vraiment été agréablement surprise tout au long de ma lecture! Ce premier tome est bien plus abouti que ce que j'ai pu lire d'elle auparavant, j'ai de suite été embarquée et par le style et par le caractère de tous les protagonistes, ainsi que l'originalité de l'enquête!

Nous découvrons un monde envahi depuis quelques décennies par près d'une cinquantaine de races différentes d'Aliens, dont certains ont des pouvoirs physiques ou psychiques effrayants. Pourtant le gouvernement préfère ne pas affoler la population en passant certains de leurs méfaits sous silence! Mia Farrow dirige une équipe de l'A.I.R, unité spéciale mise en place pour contrôler et punir les Aliéns qui tentent de mettre les humains à leur menu! Dépêchée sur les lieux de crimes avant la police criminelle, elle relève les indices extra terrestres s'il y a et traque les coupables, faisant office de juge, juré et bourreau.

Un métier d'homme pour un petit bout de femme d'apparence fragile mais qui s'est fait une solide réputation de guerrière impitoyable et tenace! On la sent aussi imprévisible qu'une grenade dégoupillée, dotée d'un humour plutôt noir qui sied à ceux qui chaque jour sont confrontés au coté sombre de la nature humaine, et non-humaine puisqu'il faut compter avec les "envahisseurs". Une sorte d'armure intérieure qui lui permet de ne pas flancher, d'autant qu'elle traine aussi son lot de sales coups infligés par la vie! Avec Dallas son coéquipier de longue date, elle enquête sur la disparition de plusieurs hommes aux mêmes caractéristiques physiques, disparus donc l'un d'eux est retrouvé mort, objet d'une étrange mise en scène limite sexuelle!

Mia a quelques capacités hors normes pour une humaine et fait son job avec passion. Prompte à utiliser ses poings, son cerveau turbine aussi férocement. Et elle va en avoir besoin car ses investigations vont la conduire sur la piste d' Arcadiens l'une des races les plus puissantes et dangereuses parmi les Aliéns! Elle va aussi devoir composer voire pactiser avec l'ennemi, en la personne de Kyrin, guerrier Arcadien très puissant mais ô combien adorable! Je l'ai adoré, d'une élégance désuète, une galanterie subtile, un charisme tout en douceur, un sourire ravageur, un côté protecteur sans la jouer màle alpha! Il peut sauver Dallas qui se trouve à l'article de la mort mais son prix n'est pas du goût de notre enquêtrice! C'est une femme d'honneur, mais elle ne veut plus perdre des gens auxquels elle tient!

La romance n'est pas le point central de cette intrigue et pourtant que j'ai apprécié les relations qui se tissent entre Mia et Kyrin! Elle est brut de décoffrage, ne donne pas dans la douceur, cet alien l'irrite autant qu'il l'attire, il ne se laisse pas déstabiliser et ne rend pas les coups, ne lui laisse pas le dessus sans pour autant se montrer supérieur, n'use jamais de sa force physique contre elle, mais l'apprécie tel quel! Mais quand elle baisse les armes, quel régal! C'est sexy, passionné, on déguste avec plaisir!

Quant au style, cette narration au présent m'a évoqué ces films de détectives en noir et blanc, à la Buster Keaton, ce qui s'adapte subtilement au contexte! Quant aux Aliéns il apportent la touche de magie qui nous transporte immédiatement ailleurs, j'ai vraiment bien apprécié ma lecture!

par Seregan
Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme
Jeaniene Frost   
A la hauteur de la saga consacrée à Cat et Bones.
J'étais impatiente d'en savoir plus sur Vlad qui m'avait taper dans l'oeil dans la saga chasseuse de la nuit, et je n'est pas été déçue.
Donc, ce premier tome confirme que Vlad est puissant et charismatique, avec une confiance en lui hors norme.
On en apprend plus sur lui, notamment qu'il a une poigne de fer sur sa lignée.
Leila, quant à elle, m'a beaucoup plû.
L'histoire est bien rythmée.
Petit bonus, avec l'apparition de Cat, Bones, Mencheres et Kira pendant 4-5 pages. Des répliques mémorables qui m'ont fait beaucoup rire.

par Adèle
Positive Way Positive Way
Chloé Bertrand   
Mouais... Alice, 17 ans, fait la rencontre de Thomas lors d’un de ses concerts qui malgré ses blessures est monté sur scène. C’est un jeune homme écorché, n’ayant jamais été gâté par la vie, qui trouve du réconfort dans la musique et dans la drogue. La mort d’un de ses amis l’a fait sombrer dans les profondeurs et Alice va l’aider petit à petit à remonter la pente mais le chemin est long et difficile... Un livre qui se lit rapidement mais il m’a manqué quelque chose et les personnages secondaires m’ont plus marquée que les principaux.

par Folize
Possession, Tome 1 Possession, Tome 1
Elana Johnson   
Possession est un roman dystopique qui nous entraîne dans un monde vraiment intriguant. En effet, on pénètre dans un univers séparé en deux catégories de personnes : les Goodies, ils vivent dans un lieu dirigé par de nombreuses Règles mais en apparence parfait et les Baddies, eux vivent dans un endroit plus libre mais surveillé par les Greenies ou les Penseurs si vous préférez. Ils contrôlent également les Goodies, mais avec beaucoup plus de rigueur.
Comme vous le pouvez le constater, on entre dans un monde assez complexe, peuplé de plusieurs niveaux de hiérarchie. J'ai adoré découvrir qui appartenait à quelle niveau d'ailleurs... Enfin passons, si je ne vous présente pas les personnages, vous ne risquez pas de comprendre ! Dans ce roman, nous suivons Violet, surnommée Vi, qui vit dans le monde des Goodies. Elle a perdu son père et sa grande sœur très jeune et est intimement persuadée que les Penseurs y sont pour quelque chose. De plus, les relations avec sa mère sont très mauvaises car cette dernière en veut à Vi de ne pas pouvoir combler le manque qui règne en elle depuis les disparitions de son mari et de sa fille.
A cause de toutes ces épreuves mais essentiellement parce que Vi pense que ce mode de vie est vraiment choquant et inhumain, elle est devenue une rebelle. D'ailleurs, elle n'a pas peur de le montrer aux Greenies ( les Penseurs, pour celles et ceux qui seraient un peu perdu(e)s ). La preuve, elle a débranché son e-comm, un appareil que tout le monde doit porter dans son oreille pour recevoir les transmissions des autorités ( donc des Greenies ), elle n'hésite pas à marcher dans les rues à la nuit tombée et elle n'a pas peur de fréquenter un garçon. Car oui, c'est interdit. Mais pour Zenn, Vi serait prête à faire n'importe quoi. C'est son meilleur ami d'enfance et l'homme avec qui elle est liée. Mais voilà, tout va très vite s'écrouler.
Un soir, alors quelle se promenait tranquillement avec lui ( chose prohibée ), Vi va se faire attraper et capturer. Loin de Zenn et de sa mère, elle va être transportée dans une prison en attendant son transfert à Freedom, lieu où elle subira un lavage de cerveau avant d'être forcée à vivre avec les Baddies à cause de toutes les Règles qu'elle a enfreint. Sauf que ceux qui l'ont enfermé, et qui ne sont autre que les Penseurs, n'avaient pas prévu qu'elle rencontrerait Jag, et qu'ils se retrouveraient dans la même cellule. Jag est un Baddies. Comme vous l'aurez compris, il se fiche des Règles et préfère penser par lui même... C'est d'ailleurs là qu'est son plus gros point commun avec Vi... Ils sont des Libres Penseurs.
Très vite, ils vont se lier d'amitié et former un duo vraiment touchant. Même si Vi n'arrive pas à oublier Zenn, elle se rapproche inévitablement de Jag. Bien sûr, en tant que rebelles, ils vont vouloir s'enfuir. Cette idée va vite tourner à l'obsession, d'ailleurs. Même si au départ la tâche s'avère très difficile, la détermination de Vi et la volonté de Jag vont leur permettre de s'évader. J'ai beaucoup aimé cet aspect des héros. Ils sont très forts, ils s'accrochent, ils ne perdent jamais espoir. Ça fait du bien de retrouver des personnages qui n'ont peur de rien et qui veulent à tous prix se battre pour survivre dans un monde qu'ils détestent.
Très vite ( car dans ce roman, on ne respire pas une seconde ! ), les problèmes vont se multiplier autour d'eux. Ils vont devoir faire face à de très grosses révélations qui m'ont surpris, car je n'en ai vu aucune arriver ! L'auteure a vraiment fait preuve de beaucoup d'imagination et m'a fait découvrir un monde passionnant où les trahisons et les faux-semblants se renouvellent sans cesse. Mais Jag et Vi vont surmonter chaque épreuve en restant soudés. Bien sûr, leurs sentiments vont évoluer, et Elana Jonhson a le don de nous décrire de superbes scènes romantiques. Nos deux protagonistes vont tomber amoureux et former un couple magnifique. A la fois drôles et émouvants, ils nous font vraiment passer par une foultitude de sentiments.
Évidemment, Zenn ne reste pas en arrière plan. Vi n'arrive pas à l'oublier, mais pourquoi ? Et au fond, était-il vraiment son allié ? Oh oui, vous pouvez vous poser la question, car dans ce livre, il faut se méfier de chaque personnage. Tous cachent des secrets... Ou des pouvoirs insoupçonnés ! Des pouvoirs ? Oui oui, dans Possession, il n'y pas seulement que les Penseurs qui peuvent contrôler la population. A votre avis, pourquoi Jag et Vi sont-ils considérés comme dangereux aux yeux des Greenies ? Haha, vous commencez à vous poser des questions ? Tant mieux, car je n'en dirai pas plus sur eux.
On progresse donc dans un monde parsemé de batailles pour l'espoir, de trahisons inconcevables et d'une romance magnifique. La fin est vraiment haletante et les dernières pages m'ont tué ! Comment l'auteure peut nous faire ça ? Franchement ? Vi va devoir subir une épreuve plus que douloureuse et assumer ses choix. Les dernières lignes sont juste... Argh, il n'y a pas de mots ! Elles sont horribles ! En plus quand on sait que la suite ne portera pas sur l'histoire de Vi et Jag ( enfin, pas entièrement ), ça nous achève !
Possession est donc un bon roman dystopique qui nous plonge dans un univers complexe mais sidérant. On voyage aux côtés de héros forts et frappants et au cœur d'une histoire d'amour captivante. Je le conseille sans hésiter à tous les amateurs de dystopies et de fins à couper le souffle...

http://wandering-world.skyrock.com/3016130193-Possession-Tome-1-Possession.html

par Jordan