Livres
475 853
Membres
454 114

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bewitched by the darkness, Tome 1



Description ajoutée par Azamoon 2018-06-16T21:30:01+02:00

Résumé

Âmes sensibles, s'abstenir !

Méfiez-vous des apparences.

Derrière mon charme se cachent de funestes envies.

Derrière mes yeux, ce ne sont pas les fenêtres de mon âme qui s'ouvriront à vous, mais bien les portes de mon enfer.

Pourtant, elle, jeune et fragile, l'a deviné au premier regard... alors pourquoi ne s'enfuit-elle pas ? Pourquoi ai-je décidé de l’épargner ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 48 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par maitee 2018-06-19T16:49:57+02:00

C’est avec joie que je lui raconte comment je m’y suis pris pour l’envoyer au Panama, elle est horrifiée par mes révélations. Je commence à me sentir détendu, à me prendre au jeu, mon regard rusé la provoque de manière effrontée. Elle hurle que je mérite de finir en enfer, que je suis complètement tordu, qu’elle me hait, me maudit.

— Tu me casses les oreilles, silence ! m’agacé-je

Elle se raidit, me dévisage avec méfiance. Je m’approche plus près, empoigne sa chevelure, et d’une voix sinistre, lui susurre :

— Tu m’as provoqué, petite pute, tu m’as craché au visage, n’a cessé de me hurler dessus. Je ne vais pas te louper, tu vas payer pour ton arrogance.

— Je suis désolée, pardon.

Elle pleurniche, enfin, sa crainte la dépasse.

Elle commence à réaliser que son sort est entre mes mains, que je suis le maître du jeu...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Je me faisais une joie de lire ce livre mais au final je suis totalement déçu.

Je suis d'accord pour dire que le côté sombre est dérangeant et bien au rendez-vous mais qu'il manque cruellement de détails tant dans l'écriture en général que dans la description des personnages, de leurs psychologie ,des fondements des relations entre le personnage principal qui est Caleb et de cette fille qui est censé avoir touché notre héros et au final on se retrouve avec une relation totalement insipide entre les deux que l'on nous balance comme ça juste pour combler un peu les meubles et dire qu'il n'y a pas que du meurtre dans ce roman .

Afficher en entier
Or

J'ai dévoré et adoré cette histoire emplie de douleurs et d’angoisse. L'auteure à la plume angoissante ce lis vite de par la fluidité des mots. Le personnage de Caleb est complexe, touchant tout en étant détestable, angélique tout en étant monstrueux, un homme perturbé et perturbant. Ce livre est a ne pas mettre dans toutes les mains et j'ai qu'une hâte c'est de découvrir la suite de cette histoire et savoir comment Caleb va s'en sortir avec ses mensonges et ses envies.

Afficher en entier
Lu aussi

Tout d'abord, il faut le dire, ce n'est pas un livre à mettre dans toutes les mains : il peut être choquant à cause des scènes de meurtre détaillées, sanglantes, peu banales. C'est un livre qui se lit rapidement, l'écriture est simple et fluide : pas de thermes compliqués. Cela dit ça manque de détails : j'aurais aimé plus de descriptions concernant les personnages, plus de passages qui justifient la relation entre Caleb et Nastasia. Parce que au final je ne me suis pas attachée à eux.

Par contre j'ai bien aimé ce côté gentil/mauvais chez Caleb. On voit deux visages, ce qui permet de ne pas complètement le détester pour ses agissements.

Afficher en entier
Argent

Dans ce roman nous suivons Caleb, un mec sexy au possible, qui est psychiatre. Il a une vie plutôt bien ranger, avec une femme, un travail qu’il aime etc… Mais il a une part d’ombre en lui. En effet Monsieur est un tueur série, et pas le genre qui tue d’un coup de couteau ou d’un coup de pistolet! Non, non ça ne serait pas drôle, il aime torturer ses victimes! À un point où ça devient presque vital pour lui. Plus elles souffrent, plus il est épanoui dans sa petite vie d’homme parfait.

J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteure, c’est très fluide, et on a plaisir à lire.

Il se lit assez vite malgré des passages durs, notamment quand il torture ses victimes.

Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, comme c’était pour moi un premier livre de ce genre, c’est qu’il n’y ait pas que du meurtre et de la violence.

Pour voir la chronique complète c'est sur mon blog: https://serialbouquineuse.wordpress.com/2018/12/30/chronique-livresque-48-bewitched-by-the-darkness-de-micaela-barletta-%F0%9F%94%AA%F0%9F%94%9E/

Afficher en entier
Pas apprécié

Il ne suffit pas, pour un auteur, de décréter que son roman est de la Dark Romance pour que cela en soit. Un genre littéraire qui séduit un nouveau lectorat, de quoi donc s'attacher des lecteurs pour un jeune auteur sur le marché difficile des écrivains.

Amatrice du genre, ayant lu précédemment Dark Romance de Pénélope Douglas, la saga Heartless de Ker Dukey, dont j'attend avec impatience le prochain tome, Monsters in the dark de Pepper Winters, ( pour ne citer que mes coups de coeur) je me suis laissée berner par la magnifique couverture avec un Caleb sublime à l'air machiavélique.

Car seule la couverture donne illusion. le reste n'est qu'une suite de phrases convenues et de dialogues clichés, et d'un total ennui.

Caleb, notre héros, est tout d'abord difficilement identifiable, par chance l'image de la couverture le fait pour nous. Quant à sa personnalité si lisse et inconsistante, elle ne laisse transparaître sa perversité qu'uniquement dans des scènes de violences allant crescendo. C'est un peu là où le bat blesse.

Cette montée en puissance est très mal orchestrée et ne suffit pas, à mon sens, à donner de la consistance à l'intrigue. Elle a pour but de choquer, certes, et je ne doute pas que Micaela Barletta y parvienne auprès de certains lecteurs. Malheureusement un grand flop chez moi.

Après mes lectures de Dark Romance, voire de thrillers mettant en scène des psychopathes, j'ai pu constater que le profil psychologique des personnages y est parfaitement développé. C'est ce qui permet au lecteur de vibrer, de s'émouvoir, de frissonner, bien davantage que devant les mises en scènes macabres. Ici on ne ressent aucune émotion, le protagoniste principal étant très superficiellement développé. Je cherche encore ses motivations, à découvrir son passé, effleuré par l'auteure, afin de comprendre le chemin que Caleb a emprunté pour devenir un soi-disant monstre. Certes il nous est vendu comme un tueur sadique, mais hormis la dernière agression, l'auteure a beau mettre les mots "tueur et sadique" dans la bouche de son protagoniste, il est peu crédible.

Le style basique, et limite scolaire n'aide pas. Les chapitres se terminent parfois de manière abrupte et l'on se demande quel est l'intérêt de certaines scènes et des protagonistes secondaires.

La personnalité de Cabeb n'étant pas aboutie, l'on ne comprend pas vraiment les relations avec les personnages secondaires, dont sa femme et sa patiente, victime de violences,( lesquelles, pour justifier un suivi psychiatrique ?).

Que dire des comportements de Nastasia et de la relation qui va en découler, qui s'avère des plus abracadabrantes ? Il aurait peut-être été souhaitable de développer cette curieuse alchimie, le roman est loin d'être un pavé avec ses 192 pages, l'auteure avait de la marge pour approfondir la personnalité de ses protagonistes. C'est encore ce qui manque à ce roman pour donner du sens aux situations assez incohérentes. Sans oublier bien sur, la relation particulière qui existe en principe entre un psychopathe de Dark Romance et sa victime, ce genre de relation qui fait ressortir le meilleur du héros et que le magnifique trailer d' Elyxiria nous vend. Une fois de plus tout n'est qu'illusion.

C'est donc assez difficilement que je suis parvenue au terme de ma lecture pour découvrir un dénouement inattendu et des plus abrupt, plongeant, certes, le lecteur passionné, à désirer connaitre la suite des aventures de Caleb.

Ce sera sans moi. Il existe bien d'autres auteurs talentueux dans le genre pour perdre son temps avec celui-ci qui ne m'a pas convaincu du tout du sien à écrire de la Dark Romance.

Le détail :

L'auteur s'efforce de nous présenter un Mr Jeckyl et Mr Hyde, insistant sur le fait qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière votre séduisant voisin se cache peut-être un tueur sanguinaire qui ne parvient pas à maîtriser ses sombres démons. Malheureusement si l'idée de départ est excellente, le Caleb de Micaela Barletta ne convainc pas.

La parenthèse :

J'ai pu constater, à mon grand déplaisir, que l'auteure n'apprécie guère les retours négatifs sur son oeuvre ( clf page FB). C'est bien dommage, mais malheureusement on ne parvient jamais à séduire tous ces lecteurs, mais c'est comme ça Madame l'auteure. Chacun ayant ses propres attentes d'un roman.Tout le monde n'est pas écrivain, ce qui n'empêche pas d'être lecteur. Tout au moins il me semble.

Afficher en entier
Bronze

J'étais motivé par la curiosité autour de ce livre, ce côté Dark et toute les filles folles de Caleb. Malheureusement, je ne sais pas comment elles sont tombés amoureuses d'un tueur en série :) Au début sa va encore il se contente d'étrangler les victimes mais au fur et à mesure il est de plus en plus violent et ça m'empêche d'être folle de lui. Après c'est une histoire original qui est sympa à lire et je lirais la suite avec plaisir, suite que je piquerais à ma soeur qui à plus appréciée que moi, car je reste curieuse de savoir ce qui va arriver à ce Caleb même si le voir finir en prison ne me dérange pas du tout ;)

Afficher en entier
Pas apprécié

Chronique : https://worldofvoz.com/2018/11/12/bewitched-by-the-darkness-tome-1-micaela-barletta/

J’avoue, je suis perplexe face à ce livre. Tout d’abord parce que je ne sais pas trop dans quelle catégorie le classer. Ce livre a été annoncé comme une « dark romance » et pour moi, il n’en est rien. Alors oui, nous avons un personnage complètement psychopathe, qui aime torturer des femmes mais cela n’en fait pas pour autant une « dark romance » à mes yeux. C’est pour cela que je l’ai classé en thriller, même si d’un autre côté je ne suis pas sûre non plus que ce soit un thriller. On va dire que ce livre est un peu un ovni au niveau du genre ^^.

Par rapport à l’histoire, j’ai été assez surprise car je ne m’attendais pas à cela après avoir lu la 4e de couverture. La phrase « Pourquoi ai-je décidé de l’épargner ? » me faisait penser que Caleb aurait jeté son dévolu sur la jeune Nastasia pour la tuer, alors que pas du tout. Caleb est psychologue dans une clinique et est marié à une femme qu’il adore. C’est donc dans le cadre de son travail qu’il va rencontrer Nastasia. Mais petit à petit, il va laisser sa véritable personnalité émerger. Celle d’un psychopathe prenant un plaisir malsain à charcuter et trucider des femmes pour s’amuser. Certains lecteurs vont sûrement s’offusquer du niveau de barbarie dont fera preuve Caleb, certains passages étaient littéralement insoutenables à lire. Je mets même une mention spéciale à la dernière scène de torture, ceux qui ont lu le livre sauront de quoi je parle. Mais je suis contente que l’auteur ait été aussi loin, au moins la promesse est tenue. On a voulu du serial killer psychopathe, et bien nous sommes servis !

Pour ce qui est du style d’écriture, il est très fluide. Le livre se lit très (peut-être trop ?) rapidement et de ce fait, j’ai parfois eu l’impression de survoler les événements. Avoir un texte plus « dense » aurait sans doute apporté plus de consistance au récit. Du coup, je ne sais pas si c’est à cause de cela mais je n’ai absolument pas réussi à accrocher au personnage de Caleb. Je n’ai pas éprouvé d’empathie pour lui et je n’ai qu’une envie, c’est qu’il se fasse appréhender et que son vrai visage soit dévoilé au monde entier. J’ai déjà lu la série « Heartless » de Ker Dukey qui met en scène des frères tueurs mais dans ce cas-là, j’avais vraiment adhéré et ressenti des émotions pour eux donc ce n’est clairement pas le côté serial killer qui me dérange. Après, j’ai conscience qu’il y a certaines questions que l’on se pose à propos de Caleb, de son passé et de son « alter ego » qui trouveront réponse dans le tome suivant mais rien n’a été fait dans ce premier tome pour me le rendre attachant (eh oui, être beau gosse ne suffit pas ^^).

En ce qui concerne Nastasia, je suis un peu plus charmée. Pourquoi ? Parce que bien que l’auteur nous l’ait présenté d’une certaine manière, j’ai l’impression qu’elle cache quelque chose qui pourrait être tout aussi horrible que chez Caleb. Après tout ne dit-on pas « qui se ressemble s’assemble » ? En refermant le livre, je me suis dit qu’à deux, ils feraient un parfait couple de « Bonnie & Clyde » mais version psychopathe. On verra si le tome suivant me donne raison.

En conclusion, je suis ressortie un poil mitigée de ma lecture, d’où la note que je vais lui attribuer. Mais je vais bien évidemment lire le tome suivant qui est prévu pour le mois de décembre car je veux vraiment savoir de quoi Caleb sera capable et s’il repoussera encore un peu plus loin les limites de l’insoutenable. Veuillez bien noter la mention « pour lecteurs avertis » car certaines scènes sont très dures, si vous n’aimez pas les tueurs en série et la torture, je vous conseille vraiment de passez votre tour sur cette lecture.

Afficher en entier
Or

Ahhhhhhhhhh Caleb !!!! en apparence bien sous tout rapport : psychologue, marié , attentif et à l'écoute des autres. Mais un homme aussi torturé, machiavélique, démoniaque !!! méfiez vous des apparences !!!

Une histoire aussi fascinante que captivante que sanglante, un personnage sombre mais séduisant, une histoire qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin ! des scènes violentes et bien détaillées d'ou sa catégorie en horrifique mais super bien écrites ! donc si vous aimez les thrillers vous serez comblés ! en tout cas, moi je l'ai été : comblée, envoûtée, attirée, ensorcelée par Caleb et la plume de Micaela. Bravo ma belle ! mais la pire des tortures que tu vas m’infliger, c'est d'attendre la sortie du tome 2 !!!!!!!!!!!!!!!!!

Alors les filles !!! est-ce que vous aussi vous aller succomber à un serial killer ? pour çà, je vous invite à découvrir Caleb .

Afficher en entier
Bronze

heum que dire... ce livre m'a halluciné, je pensai me trouver avec un "gentil psychopathe" du genre Dexter et ben non !

C'est un tueur sadique que s'attaque à n'importe quelle femme avec une violence qui dépasse tout.

Spoiler(cliquez pour révéler)Du genre planter un pic à glace dans l'oeil d'une fille pour le lui arracher devant sa copine à laquelle il a coupé la langue

Effectivement à ne pas mettre dans toutes les mains. Spoiler(cliquez pour révéler)En plus il va tromper sa femme avec une gamine de 18 ans qui était vierge.

J'avoue que j'ai besoin de lire un chick lit après ça, je ne pense pas lire la suite j'ai eu ma dose. Après pour sa défense l'écriture est géniale, je ne peux pas mal noter ce livre car il vraiment bien écrit mais ce n'est pas mon style et pourtant je lis des trucs parfois limite. Quant à dire qu'il y a de la romance j'irai pas jusque là !!

Afficher en entier

Attention c'est un premier tome. Suite à venir

Afficher en entier

Date de sortie

Bewitched by the darkness, Tome 1

  • France : 2018-06-15 (Français)

Activité récente

Zabou-3 l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-11T20:25:20+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 48
Commentaires 18
Extraits 1
Evaluations 29
Note globale 5.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode