Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de bgn91 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Le Zubial Le Zubial
Alexandre Jardin   
En lisant Le Zubial, on comprend que la majorité des personnages issus des autres romans de l'auteur proviennent de l'image qu'il avait de son père. Ce dernier est un homme qui ne respecte aucune convention, vis au jour le jour, dans l'aventure et dans l'amour.
Un bel hommage à son père
Peur noire Peur noire
Harlan Coben   
J'ai découvert cet auteur grâce à ce livre que j'ai bien apprécié car les personnages et l'intrigue nous tiennent en haleine. Ce n'est pas mon livre préféré, loin de là étant donné que ce n'est pas mon genre de livres, mais il nous fait passer un bon moment.

par Azamoon
Dans les bois Dans les bois
Harlan Coben   
Mr Coben fait peur, très peur et il surprend toujours... Tu penses que tu as tout compris, mais non, il y a toujours des surprises dans ce livre le souffle de ce roman est franchement incroyable ! Nous sommes pris dans l’intrigue et on pourrait rester là des heures jusque-là fin ! À 20 pages de la fin, le suspense est toujours présent ! Pour sûr, l’intrigue et le suspense, mais Harlan Coben est vraiment un maître dans l'art de l'intrigue !Les évènements s'enchaînent les uns aux autres !
Excellent!!
Poisson d'amour Poisson d'amour
Didier Van Cauwelaert   
'Poisson d'amour' a reçu le Prix Roger Nimier en 1984

par Nath56
Le Zèbre Le Zèbre
Alexandre Jardin   
Une magnifique histoire d'amour. Cette reconquête d'un amour éteint est d'une profonde créativité mais aussi paradoxalement d'une grande tristesse et d'une gaieté remarquable.
Mauvaise base Mauvaise base
Harlan Coben   
J'adore cet auteur, j'ai tous ses livres. Celui-ci ne fait pas partie de mes préférés, mais il est quand même très intéressant à lire. Les dialogues entre Miron et Win sont plein d'humour, leur amitié est touchante parfois.

par coucougi
Le Concile de pierre Le Concile de pierre
Jean-Christophe Grangé   
Cela faisait déjà très longtemps que j'entendais parler de Jean-Christophe Grangé. En règle générale, j'adore les romans policiers et les thrillers que je dévore toujours très rapidement. Ces dernières années, Grangé s'est imposé comme une des principales références françaises en la matière, aux côtés de Franck Thilliez et Maxime Chattam. Bien que ce roman ne s'affiche pas comme son plus grand succès, j'ai décidé de tenter une première incursion dans l'univers de l'auteur avec "Le concile de pierre", car ce livre était déjà présent depuis un petit bout de temps dans ma pile à lire.

Globalement, j'ai vraiment adoré ma lecture. Je pense que ce roman a bien failli être un coup de coeur, on n'en est pas passé loin, en tout cas. J'ai tout de suite été emportée et hypnotisée par l'histoire. Pourtant, dès les premières pages, ce livre m'a mise très mal à l'aise. Il y règne un climat malsain. Tout comme le personnage principal, Diane, j'avais constamment l'impression que je n'avais aucune prise sur le cours des événements illogiques et violents qui se déroulaient sous mes yeux au fil des pages. Je baignais dans une immense confusion, si bien que j'ai hésité, durant les cent premières pages, à poursuivre ma lecture.

Je ne voyais en effet pas très bien où l'auteur voulait en venir, et j'avais l'impression que ça "partait dans tous les sens". Cependant, la force de caractère du personnage de Diane m'a poussée à m'accrocher, et je ne le regrette absolument pas. Diane est une femme attachante, atypique, dotée d'un mental d'acier en raison d'un passé difficile et trouble (qui constitue également un élément de mystère du roman !). Même si je l'ai trouvée assez peu convaincante dans son rôle de mère adoptive, sa ténacité et son désir de donner le meilleur à son enfant m'ont également touchée. Diane est, en résumé, le seul repère du lecteur dans un monde perturbé, et c'est ce qui rend l'exploitation de ce personnage par l'auteur si intéressante et importante.

De plus, avec "Le concile de pierre", Grangé se démarque des règles tacites du thriller dit traditionnel en incluant une part de fantastique à son roman. Ainsi, j'ai été transportée en Mongolie et en ai appris davantage au sujet des moeurs de certains peuples qui défient bien souvent la rationalité. C'était passionnant ! En menant quelques recherches sur l'auteur, j'ai découvert qu'il était également journaliste et qu'il avait fait plusieurs reportages sur les us et coutumes de peuples nomades : on identifie ici clairement une de ses sources d'inspiration !

L'oeuvre est enfin servie par un style littéraire très chantant et calme, qui invite au voyage tout en sachant se faire incisif dans les moments de tension.

Concernant la fin assez étrange du roman, je suis par contre un peu sur la réserve. J'attendais peut-être un dénouement plus approfondi et moins rapide, et j'ai eu une impression de bâclé.

Pour apprécier pleinement ce roman, je pense qu'il faut savoir faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit et prendre le temps de savourer son côté atypique. L'intérêt de l'oeuvre se situe autant dans un suspense rondement mené que dans l'originalité des thèmes abordés.
La vie interdite La vie interdite
Didier Van Cauwelaert   
Tout commence par la mort du narrateur ce qui n'empêche pas ce roman d'être plein d'humour. On suit l'âme du défunt à travers la vision de ses proches !! la conclusion, Carpe Diem !!
Solo, une nouvelle aventure de James Bond Solo, une nouvelle aventure de James Bond
William Boyd   
Pour ceux qui me connaissent, James Bond est mon héro préféré. Je suis ce que l’on appelle une fan…mais des classiques. J’ai dévoré les 14 romans écrits par Ian Fleming. J’adorai son style qui était fluide et d’une simplicité à lire. Je ne parlerai pas trop des adaptations cinématographiques (24 films donc 10 qui sont de pures inventions) mais sachez que Sean Connery reste mon interprète préféré mais Daniel Craig se défend plutôt très bien. Parenthèse close !

Revenons à cette nouvelle aventure. Ca n’a pas du être une chose facile de reprendre la suite du flambeau même si le but n’est pas faire comme Ian Fleming mais il y a un esprit à garder et des éléments qui font que c’est un James Bond. J’avoue que tout y est. L’écriture est fluide et facile à lire. Le James Bond de Boyd est charmeur, fumeur comme un pompier, alcolo à ses heures et toujours possédé par cette soif de vengeance. J’ai retrouvé le James Bond que j’ai découvert dans les Ian Fleming. C’est affreux de faire des comparaisons avec les anciens mais je ne pouvais pas trop faire autrement.

Concernant l’intrigue, on a toujours cet enjeu de « sauver le monde d’une crise existentielle » avec ces méchants avides de pouvoir et de reconnaissance.

Une chose que j’apprécie beaucoup (et là je vous le dis de suite, ça n’a jamais été évoqué dans les films, à mon grand désespoir !) c’est les flasbacks liés à son passé et notamment à son activité durant la 2nde guerre mondiale. Ça tient très bien la route pour la suite de l’histoire qui est d’empêcher une guerre..Mais ça nous éclaire encore plus sur ce qu’est James Bond. Car certes, c’est agent secret, qui a son permis de tuer…mais il fête seul son anniversaire !!!!

C’est un héro solitaire et qui se refuse tout attachement. Mais le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas. Il reste un homme fort et fragile à la fois, prudent et inconscient. Ce n’est pas qu’un super espion sexy mais c’est aussi un homme seul, blessé.

Et la James Bond girl ? Je n’allais pas oublier ! Bien sûr qu’elle est là. Elle a une place importante dans l’échiquier mais la place de la femme dans ce roman est là pour distraire James Bond et rien d’autre. Comme souvent d’ailleurs. Mais ça ne me gêne pas même si mon côté féministe en prend un coup. Au final, elle est comme lui: séduisante, sexy et seule.

M. Boyd a-t-il réussi son pari ? oui sans souci. A un peu plus d’un mois de la sortie de Spectre sur nos écrans, plongez vous dans cette nouvelle aventure. Je n’ai pas été déçue. Mais attention, film et livres n’ont strictement rien à voir. Pensez à l’esprit James Bond avant tout !

par anneju
Presidio base militaire, Sanfrancisco Presidio base militaire, Sanfrancisco
Mike Cogan   
Lieu : Présidio, camp militaire.
Délit: Meurtre.
____________________________________
Pour mener l'enquête 2 hommes s'affrontent: Un militaire et un flic.

par Daranc