Livres
475 964
Membres
454 556

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bianca



Description ajoutée par x-Key 2016-01-23T13:11:47+01:00

Résumé

Il n'est pas normal de refuser de vivre quand on a 17 ans.

Parce qu'elle devrait manger davantage et n'aurait pas dû s'ouvrir les veines à un si jeune âge, Bianca est admise dans l'unité psychiatrique pour adolescents de sa ville natale. Bianca ne s'élève pas contre cette décision. Elle ne se révolte pas. Même si elle ne voit pas en quoi le fait d'être enfermée et soumise à de multiples interdits peut atténuer la souffrance qui la détruit, Bianca se tait, obéit et regarde. Elle observe le monde chaotique qui l'entoure. Tous, médecins, soignants, patients et familles ont l'air si fragiles, si démunis... Aucun remède ne semble exister, aucune lumière ne paraît capable d'éclairer ce lieu opaque ou Bianca a le sentiment effrayant de s'être enfermée toute seule.

Et pourtant...

La vie est là. Les sensations, les émotions, les visages, les événements, les affrontements, les pulsions, les sentiments vous cernent et vous travaillent au corps. On peut croire qu'on ne sait plus vivre, on vit tout de même.

Et Bianca observe avec une attention scrupuleuse ce flot de vie inexorable qui, sans qu'elle n'y puisse rien, l'envahit, la ranime et la submerge.

Avec une retenue rare et une lucidité tranquille, Loulou Robert retrace le déroulé de cette traversée singulière.

(Source : Julliard)

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par RoseFlight04 2016-04-16T22:04:01+02:00

N'importe quoi, tu n'as rien compris Edith. Dix minutes c'est regarder la moitié d'un épisode de "Friends", dire six cent fois "merde", embrasser quelqu'un de la tête au pied, faire l'amour, faire un bébé, boire un litre de jus d'orange, perdre des millions, gagner des millions, sauter du six centième étage et s'écraser la tête contre le béton, rater une coupe de cheveux, écouter trois fois "All you need is love" des Beatles, tuer quelqu'un, épouser quelqu'un, faire exploser une bombe. Alors non Edith. Une vie peut changer en dix minutes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CelineBessonnet 2018-01-04T23:30:11+01:00
Argent

C'est un livre qui présente de nombreux intérêts dans sa forme tant que dans son fond. Des phrases courtes et concises permettent de pénétrer efficacement dans la tête de Bianca, afin de mieux ressentir ce qui lui arrive. Le sujet principal de la dépression est abordé avec justesse et sincérité, permettant d'en voir les aspects négatifs comme positifs. Les autres thèmes abordés sont également intéressants et j'ai aimé la façon naturelle de le faire de l'auteur.

Chronique complète : http://plumes-de-reve.skyrock.com/3297350348-Bianca-Loulou-Robert.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-10-16T09:50:44+02:00
Lu aussi

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/10/16/bianca-loulou-robert/

Bianca a seize ans, presque dix-sept. Parce qu’elle voulait que ça s’arrête, que tout s’arrête, le bruit, la vie, le vide le monde, elle s’est ouvert les veines. Et s’est retrouvée dans une unité psychiatrique pour adolescents, Les Primevères. Pour apprendre à nouveau à manger et à vivre.

Bianca est le premier roman de Loulou Robert, jeune mannequin d’une vingtaine d’années, fille du journaliste Denis Robert.

Le sujet de la dépression et de l’anorexie, de l’hôpital psychiatrique et de ses jeunes fragilisés ne m’attirait pas plus que cela. Mais c’était avant de faire connaissance avec la plume de l’auteure et avec Bianca.

Bianca est un roman très bien écrit, plein de vie, d’insolence et où la langue est très jolie. On pourrait penser que cela va être triste et déprimant. On pourrait le penser, mais on se tromperait. En grande partie.

Oui, certains jeunes que Bianca côtoie aux Primevères ont vécu l’enfer et ne s’en remettront pas. Mais il y a là-bas une profonde envie de vivre comme les autres, de faire des conneries, de tomber amoureux, de faire l’amour. Et Bianca représente un peu tout cela. C’est un personnage de son âge et en même temps très mur qui porte un regard lucide sur le monde. Distancié. Étonnamment fort et plein de vie. Un personnage que l’on aime, forcément. Et qu’on est triste de quitter.

Le sujet est abordé tout en subtilité, les maladies ne sont pas nommées ou presque, les gens se prennent tels qu’ils sont aux Primevères, mais en même temps, c’est assez frontal et sans langue de bois. Ça fait du bien. Ça fait aussi un peu mal. C’est comme ça les écorchures, ça pique et ça laisse des traces.

Forcément, on se demande s’il y a un peu de Loulou Robert dans Bianca. Forcément. Bianca est belle, Bianca est maigre. Loulou aussi. Et l’on sait que l’anorexie touche beaucoup de modèles. Et si Bianca a cette maturité, elle l’a doit sans doute à Loulou qui a une écriture qui nous fait tout de suite oublier son âge et le premier roman.

Je pense que ce roman aurait pu être publié aussi en jeunesse, tant il peut parler aux lycéens, tant il m’aurait parlé à seize ans. Mais il touchera aussi les grands sensibles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laetii 2017-02-09T16:15:08+01:00
Lu aussi

Je crois que mes attentes étaient trop grande. Je n'ai pas vraiment accroché aux personnages. L'histoire est intéressante mais trop superficiel à mon goût. Je ne me suis pas laissée immergé par l'histoire. Le personnage principal m'a exaspéré.

Je penses que c'est un livre à lire mais qui ne plaira pas à tout le monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaliscrap 2016-09-19T07:51:12+02:00
Argent

Bianca est une ado de 16 ans mal dans sa peau, qui suite à une tentative de suicide se trouve en HP.

Bianca souffre, Bianca n'aime pas la vie ! Elle est mal dans sa peau, anorexique elle témoigne son hospitalisation à travers un récit bouleversant de mots et de maux.

Durant son hospitalisation elle va découvrir l'amour, l'amitié, la mort, la tristesse mais va tout faire pour sortir les démons enfouis en elle. Ce roman est authentique, il est vrai et sincère sans tiré dans le "pathos" ou le "larmoyant", Bianca est attachante, bouleversante et surtout lucide sur son mal-être qui la ronge. Un livre qui se lit vite et qui nous prend tous à coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chacha77 2016-09-03T17:32:48+02:00
Argent

Wouahhh j'ai adoré ce livre que j'ai lu en espace de cinq heures en tout !

J"ai tellement aimé que je ne sais pas trop quoi en dire. Son écriture, l'histoire, les personnages tout ces éléments mon transporté. Sa façon d'écrire m'a permis de rentrer dans la peau du personnage comme très peu d'auteur ont réussi à faire.

Des les premières lignes du bouquin j'ai su que ce livre aller me plaire : une écriture simple, une histoire banale, un lieu peu commun ou se déroule le roman.

Bref, ce livre est pour moi en très bon livre, que je relierais plusieurs fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2016-06-21T11:25:33+02:00
Argent

Ma chronique: http://www.leslecturesdelily.com/2016/06/bianca-ecrit-par-loulou-robert-editions.html#more

Extrait de mon avis: Bianca, un titre simple qui en dit déjà beaucoup sur l'identité du personnage principal. Nous connaissons déjà son prénom, il ne nous manque plus qu'à découvrir son histoire.

Dès les premières pages nous faisons la connaissance de Bianca, une jeune fille de 16 ans, internée dans un hôpital psychiatrique qui se nomme Les primevère, suite à une tentative de suicide. Cela nous est confié dès le début, en revanche plus nous avançons dans notre lecture, plus nous comprenons que cette jeune fille a d'autres soucis et que ce sont ces problèmes-là qui la rongent et qui l'ont menée à passer à l'acte afin d'en finir avec la vie. À aucun moment, l'auteure met LE mot sur les maux de son héroïne, mais ne vous en faites pas, les éléments donnés sont suffisamment explicites pour faire une déduction très précise de ce qui hante Bianca.

Dans cet hôpital, Bianca va faire des rencontres. certaines vont lui être favorables, d'autres moins, mais une chose est sûre, c'est qu'elle va apprendre à se connaître et comprendre de quoi elle souffre. C'est exactement de ça qu'elle a besoin pour s'en sortir : comprendre.

Un bon livre fonctionne aussi grâce aux relations que les protagonistes ont entre eux et dans celui-ci, Bianca noue une amitié très profonde avec un vieux monsieur de l'hôpital. Cet homme se nomme Jeff et vous verrez que nous aussi, lecteurs, nous nous attachons énormément à lui.[...]

Lire la suite sur www.leslecturesdelily.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par livreetpassion 2016-06-12T14:48:12+02:00
Or

http://livreetpassion.blogspot.fr/2016/06/bianca.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NathalieCez 2016-05-18T18:36:03+02:00
Or

Bianca de Loulou ROBERT

Ouahhh !!! Ce livre me laisse sans voix !

Un premier roman ? Mais quelle écriture, quel beau livre !

Bianca est dans un hôpital psychiatrique suite à une tentative de suicide. Elle est anorexique. Elle est amoureuse de Simon et amie avec Clara et Jeff, un vieux monsieur.

Elle va nous raconter son chemin vers la guérison, ses doutes, ses angoisses, ses douleurs et celles de son entourage, avec des mots justes qui font mal et qui s'insinuent dans sa vie de jeune fille de 17 ans. Elle grandit, elle devient femme dans cet hôpital où chacun, à sa façon, est différent mais tellement humain.

Ce livre est fort, parfois difficile, voir insoutenable, mais tellement bien écrit. Au fur et à mesure des pesées, des décès autour d’elle et de la souffrance qu’elle dégage et qu’elle ressent, j’ai tellement espéré et souhaité qu’elle s’en sorte indemne. Mais sort-on vraiment indemne d’un mal aussi profond ? C’est la question que je me pose en refermant ce livre...

Extraits :

Ton cas relève de l’obsession. Tu lis pour ne pas penser. Tu te réfugies dans tes livres, ce qui t’empêche d’avancer et de te concentrer sur toi.

Je ne sais plus exactement à quoi je pensais quand j’ai pris ce cutter dans de tiroir de la cuisine. Sûrement pas à Lenny. Je pensais à moi. Certains disent que es gens qui tentent de se suicider sont égoïstes. En un sens, ils ont raison. Mais ceux qui tiennent ces propos ne savant pas ce que c’est de n’avoir goût à rien. D'être mal au point d’en oublier les personnes que l’on aime et d'être prêt à en être séparé pour toujours.

L'éternité c’est chiant et c’est rien. Ce qui n’a pas de fin ne peut exister. On a besoin d’une porte, d’un mur, d’un anniversaire, d’une frontière, d’un cercueil qui marque une limite. Je crois qu'on ne réalise pas vraiment ce que le mot “rien” signifie. Notre cerveau ne peut se le représenter. Pour moi, les gens qui passent à l’acte veulent juste dormir. Une longue sieste pendant laquelle on se souffre plus. C’est ça l’idée que je me faisais de la mort.

Afficher en entier

Dates de sortie

Bianca

  • France : 2016-02-04 (Français)
  • France : 2017-02-16 - Poche (Français)

Activité récente

Afrao l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-15T21:22:48+02:00
Luce698 l'ajoute dans sa biblio or
2018-01-25T22:52:33+01:00
Yannice l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-16T17:40:35+02:00
Mia45 l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-10T18:21:55+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 8
Extraits 1
Evaluations 12
Note globale 8.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode