Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bibouitsme : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Dracula Dracula
Bram Stoker   
En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

par Angie
Another Story of Bad Boys, Épisode 3 Another Story of Bad Boys, Épisode 3
Mathilde Aloha   
Ce dernier tome est un joli final pour cette série. J'aurais aimé savoir si Elena a réussi son concours et le choix d'Evan mais ça laisse aussi un suspense à la fin. J'ai beaucoup aimé retrouvé nos personnages et de voir enfin un tome où Cameron et Lili ne jouent pas à "je t'aime" "moi non plus". C'était une vraie bouffée d'air frais. J'ai pu voir enfin leur vie de couple du quotidien. Evan m'a beaucoup touché dans ce tome. Et bien sur Rafael aussi. Bref, ce fut un livre que j'ai dévoré et énormément apprécié.
L'Ingénu L'Ingénu
Voltaire   
Je ne l'ai pas lu pour l'ecole, et j'avoue que j'ai bien apprecie. On en tire comme tous les autres contes de Voltaire, une excellente morale qui peut toujours aider.
Cependant, le recit est court et l'histoire ressemble beaucoup a celle de Candide, qui par ailleurs est beaucoup plus plaisante! A lire tout de meme.

par Roxye
Les Souffrances du jeune Werther Les Souffrances du jeune Werther
Johann Wolfgang von Goethe   
Quel ouvrage ! Rempli de questions et d'énigmes sur les sentiments de la vie ! J'ai adoré le style d'écriture et la manière dont il construit l'histoire. De plus; certains passages sont magnifiques : "Ah ! Si tu pouvais exprimer ce que tu éprouves ! Si tu pouvais exhaler et fixer sur le papier cette vie qui coule en toi avec tant d'abondance et de chaleur, en sorte que le papier devienne le miroir de ton âme, comme ton âme est le miroir d'un Dieu infini !..."

par Missmucha
Jacques le fataliste et son maître Jacques le fataliste et son maître
Denis Diderot   
J'ai mis pas mal de temps pour rentrer dans l'histoire , et je dois dire que si ce n'étais pas l'année de mon bac et que l'on ne présentais pas comme oeuvre intégrale, je l'aurais abandonné. Mais quel livre j'aurais raté!
C'est un livre difficile à lire, et perturbant de part sa structure et son écriture (tout est emellé: histoires, points de vue, discours) surtout que les histoires se font échos entre elle. Il en résulte que si l'on perd sa concentration pendant quelques lignes, on ne sait plus où l'on en est.
Mais une fois que l'on a passé ce moment, la beauté du livre s'offre à nous. L'ironie particulière, inhabituelle et inattendue de l'auteur m'a fait beaucoup rire. Les histoires sont pittoresques et nous apprennent beaucoup sur l'époque des Lumières.
De plus, j'ai eu la chance d'étudier le livre en cours, et même si je l'avais déjà aimé avant de l'analyser, la manière dont on l'a aborder en classe m'a vraiment laisser un souvenir de ce livre qui me restera à jamais sans doute.

Bref tout ça pour dire: A LIRE et il faut s'accrocher parce que l'abandonner est passer à coté un livre d'une qualité et d'une fraîcheur exceptionnelle.

par lea51294
Sexy Lawyers, Tome 1 : Objection Sexy Lawyers, Tome 1 : Objection
Emma Chase   
Déçue et ennuyée... une lecture énervante.[spoiler]10 ans sans tomber sur l'idée de le rejoindre a washington ! on fait passer jen pour une pauvre provinciale qui attend comme une pigeonne alors que lui ne se prive de rien de son coté[/spoiler] je ne l'ai même pas terminer
Redwood, Tome 1 : Jasper Redwood, Tome 1 : Jasper
Carrie Ann Ryan   
Totalement déçue par ce roman. Je pensais que ce serait une bonne saga vu qu’elle va être éditée chez Milady. Beaucoup pensaient que ce serait du même acabit que la Meute du Phénix, mais la Meute du Phénix est clairement au-dessus de ce roman !
Ce tome 1 (qui est en fait le tome 2, vu que le tome 1 est une novella) est sur Jasper, le Beta de la meute Redwood (dirigée par une grande fratrie) ainsi que sur Willow, une jeune femme pâtissière. L’histoire débute pas trop mal, néanmoins, Willow ne tarde pas à se faire kidnapper et quelques pages plus tard, Jasper et Willow file le parfait amour (insta love coucou). Dans cet univers, les femmes ne jouent pas de rôles importants dans la hiérarchie, elles sont reléguées au statut de compagne puis de maman, et c’est tout.
Après les premières pages, le roman devient vite chiant. Les mecs pleurent tout le temps pour aucune raison (sérieux, j’ai pas compris la moitié des scènes où les mecs chialent), Jasper et Willow couchent très vite ensemble et pfiou 1/4 du roman (et il est super court) ce n’est que du cul !

Concernant l’histoire, la meute Redwood est l’ennemie d’une autre meute particulièrement cruelle qui n’hésitent pas à violer et à tuer leur propre femme/fille. Je n’ai pas vraiment été intéressée par l’intrigue (y en a t-il seulement une ?) ni par les personnages d’ailleurs. Rien n’est original mais il y a tout de même des aspects sympas sur les loups notamment la transformation des humains ou les âmes soeurs potentielles. Mais je ne continuerai pas cette saga même pour ces aspects sympas.

Pour ce qui est de l’écriture, c’est ce que j’ai aimé le moins et sûrement à cause du style de l’auteur que je n’ai pas accroché aux personnages et que je me suis vite ennuyée. Il y a également pas mal de faute d’ortho et des fautes de frappe. En tout cas, je suis étonnée de voir une note globale aussi haute.

En conclusion, ce roman fait parti de mon top 10 de mes pires lectures de 2018…

par MissEcho
Le Pacte, Tome 1 : Vengeance Le Pacte, Tome 1 : Vengeance
Siobhan Vivian    Jenny Han   
Je suis bluffée. C'est le seul mot. Pas émerveillée, ni retournée, juste bluffée. Juste bluffée par la profondeur de ce livre.

Déjà, j'adore Jenny Han et Siobhan Vivian. Je m'attendais déjà à beaucoup. C'est mieux que ce que j'espérais, mais, en même temps, il manque aussi quelque chose par rapport à mon espérance. Je ne sais absolument pas quoi. Je le sais, et c'est tout.

Ce livre, il ne m'a pas fait pleurer, il ne m'a pas tellement fait rire non plus. Il est passé. Mais une forme de passage qui reste gravé dans les mémoires à jamais. Parce que ce livre m'a marqué.
A un moment de ma lecture, j'ai été dérangé par un bruit, et c'est là que je me suis rendue compte que je lisais des mots d'un livre, dans mes mains, et que je n'étais pas vraiment dedans. Parce que pourtant, c'était mon impression. J'étais une personne inconnue qui flottait, invisible, autour de l'histoire. Je n'étais pas dans mon canapé. Juste... Ailleurs.

Tout ça pour dire que ce livre, je sais pas vraiment ce qu'il m'a fait.
Je l'ai adoré, c'est sûr. Mais je ne sais pas pourquoi. Parce que finalement, qu'est-ce qu'il a de SI exceptionnel ? Juste qu'il nous emporte dans ses pages.
J'ai vu des ressemblances avec "La Liste", et peut-être aussi avec "L'été où je suis devenue jolie", mais si peu...

Ce livre, c'est une bombe. L'histoire n'est pas inoubliable. L'écriture n'est pas non plus forcément... Extraordinaire. En fait si : c'est justement ça. L'écriture est magique. Des mots profonds, c'est pour ça que j'ai tant aimé, que je suis partie ailleurs. Parce que comment ne pas aimer Mary, Lillia et Kat ?
Franchement, moi je ne pouvais pas. Pas quand je ressemble tellement à Mary et Kat. Dès le début, j'ai pensé que ça aurait pu être moi qui faisait ma vengeance.

J'ai envie d'écrire plus, pour exprimer à quel point ce livre, sans avoir été un coup de cœur, m'a marqué à jamais, par l'histoire et les émotions des personnages. Le problème, c'est que je ne peux pas. Je sais pas quoi dire de plus. Comment exprimer ça avec des mots ? On ne peut pas. Et encore moins moi, avec mon grand talent d'explicatrice.
Donc, je vais arrêter là, et vous conseillez une dernière fois de le lire.
Escape The Shadows - tome 1 : Résilience Escape The Shadows - tome 1 : Résilience
Léa Trys   
J’ai vécu cette lecture en deux temps.
J’avoue que j’ai trouvé certaines longueurs au début de ma lecture, la patience et moi on n'est pas copine. J’aurai voulu que les choses arrivent un peu plus vite pour entrer plus vite dans l’histoire. J’aurai aimé moins de détails sur certaines choses et qu’on avance un peu plus vite sur le principal mais à part ce côté « négatif » pour ma part, j’ai apprécié l’histoire.
L’auteur est dans son élément, le milieu musical, et on ressent sa passion pour celle ci à travers l’écriture de ce tome mais ce n’est pas que ça.
Il y a cette fameuse histoire d’amour qui sous de nombreuses facettes est très intéressante. D’une part au cause du passé de chacun, de ce mystère qui tourne autour de celui ci et de l’autre l’effet de surprises sur certaines révélations et rebondissement que je n’avais pas vu venir.
J’aime l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre cette alchimie de folie et la nini guimauve en moi est happy.
Un ptit mot sur les personnages ? Ai-je morflé ? Franchement à part quelques comportements excessifs de l’héroïne je l’aime bien et mon musicien, un peu homme des cavernes, je suis conquise.
Comme quoi il m’arrive d’être gentille avec mon ressenti des personnages même si je suis méga difficile , ouiii je l’avoue.
Il y a aussi tous les autres personnages qui ont un lien très fort avec notre couple et on espère qu’il y aura des histoires sur eux. Je me suis même imagine à jouer les entremetteuses.
Oh pour finir, un ptit point à ne pas négliger. Ajoutons à la liste des auteurs sadiques Léa trys.
Cette fin p***** de bordel de m**** si ma liseuse pouvait parler, elle aurait crier aïe tellement je le refermerai brutalement non mais oh on pense à moi, à mon ptit coeur chamallow, on veut me provoquer une crise cardiaque livresque c’est ça hein.
Viiite la suite merdouillette non mais oh je souffre là.
Bref, un moment de lecture agréable.
Verdict : à découvrir.

par nini51000
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
  • aller en page :
  • 1
  • 2