Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bierserge : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Love and Pop Love and Pop
Ryû Murakami   
Un roman curieux, dans tous les sens du terme. L'alternance entre le récit d'Hiromi, les flash-back et les différents médias qui parasitent le récit est un peu perturbant au début. On cherche à faire un lien entre tout ça. Il n'y en a pas sinon mettre en scène une tranche de vie, rendre en quelque sorte une littérature en 3D. L'histoire d'Hiromi en elle-même fait froid dans le dos. C'est un aperçu de tout un pan de la culture japonaise qu'on connait peu, mais l'interprétation qui est donnée par l'auteur de cette pratique de rendez-vous arrangé, qui est un terme correct pour prostitution, est étrangement très poétique. Love and Pop est non seulement le récit d'une pratique culturelle, mais aussi celui du désir, de l'inconscience de la jeunesse et d'un acte manqué. L'image de fin nous laisse cependant bon espoir quand à l'évolution d'Hiromi, la mise en garde semble porter lentement ses fruits.

par Anarore
Rroû Rroû
Maurice Genevoix   
Rroû est un bijou de poésie.

L’histoire pourrait se résumer en quelques lignes. Rroû est un chaton qui, une fois suffisamment grand pour s’aventurer loin de sa mère, découvre le monde qui l’entoure, les rues de la ville, et la vieille Clémence qui se prend d’affection pour lui. Il devient son chat. Lorsque Clémence l’emmène à la campagne le temps d’un été, c’est une révélation. Il découvre la pleine nature et ne peut pas supporter le retour à la ville. Rroû va alors s’enfuir pour retrouver les forêts et les champs, mais c’est le mois de novembre et l’hiver est bientôt là…

Dans ce roman publié pour la première fois en 1931, initialement destiné à un jeune public, Maurice Genevoix dépeint la vie dans tout ce qu’elle a de beau, de rude, d’impartial. C’est avec la même finesse et la même douceur que l’auteur décrit ce qui, passé au filtre des sentiments, nous paraîtrait joyeux, triste, dangereux ou mélancolique, mais qui, aux yeux de nature, est tout simplement le fil de la vie. Le point de vue est toujours externe, même si le lecteur suit pas à pas les découvertes du jeune Rroû, si bien qu’on finit par voir le monde à travers ses yeux. Peu de dialogues, donc, si ce n’est entre les humains qui gravitent autour de Rroû. On prend conscience que, si l’homme est tout en émotions et vit selon ses affects, le chat vit dans l’instant. Rroû ressent un bien-être auprès de Clémence, qui le nourrit et le chauffe, et dans le froid de l’hiver, il cherche à atténuer l’inconfort, inconscient qu’il lutte en réalité pour sa survie. Le chat n’aime pas, ne souffre pas, ne regrette pas, n’espère pas. Il vit, il est.

Rroû est texte très poétique, beau par la richesse de son style et la légèreté pourtant grave de ce qu’il décrit. Les chapitres sont courts, comme autant d’étapes dans la vie du jeune Rroû : l’écureuil, le bol à fleurs, les yeux verts, la voix de Clémence. C’est au fond l’histoire bien banale d’un chat comme il y en a des milliers, et tout l’art d’un grand écrivain est de faire ressentir au lecteur de profondes émotions, comme s’il narrait la plus exceptionnelle des aventures. La fin est ouverte, laissant l’imagination du lecteur prendre le relais.

Un magnifique texte sur la liberté, l’attachement, l’instant présent.

Simple Simple
Franz Bartelt   
" De chaque côté de la fenêtre, entre le ciel en fusion et la page blanche, rien ne divisait le cours de la lumière.
Il n'avait pas encore écrit un seul mot. Il ne voulait pas gâcher sa première phrase par excès de précipitation. "Tu n'as qu'à commencer par dire que je n'ai jamais fait l'amour...", murmura-t-elle en posant ses mains à plat sur son ventre. " Adam, écrivain en mal d'imagination, accepte le marché que lui propose Simple, une jeune fille vierge, dévorée elle d'une imagination brûlante. S'il écrit le livre pornographique qu'elle lui demande, elle se donnera à lui.
Occasion pour Franz Bartelt - auteur des Fiancés du paradis, de La Chasse au grand singe, du Costume, des Bottes rouges, du Grand bercail ou de Charges comprises chez Gallimard - d'exercer sa verve inventive, truculente et rabelaisienne.
Connerland Connerland
Laura Fernandez   
Connerland est un récit très très particulier, au début j'étais agréablement surpris, une collection que j'aime, une couverture sympa, mais très vite je me suis embrouillé et ennuyé.

L'écriture est intéressante grâce à une narration proche d'un film de Tim Burton, comme Big Fish par exemple, c'est raconté de la même manière.
Malheureusement je n'ai pas accroché à l'histoire. Toujours en parlant de l'écriture, la grande force de ce livre et qui m'a gardé hors de l'eau, c'est l'humour, il y à tout de même de belles sorties, et des sourires en pagaille. C'est à mon avis le point fort du récit.

Les personnages eux sont hauts en couleur, mais leurs personnalités sont proches du poisson rouge, et ça j'ai vraiment beaucoup de mal. Ajoutez à cela une antipathie pour une grande partie de ceux-ci et vous comprendrez que j'ai fini le livre en le lisant en diagonale avec un désintérêt certain.

Les amateurs de romans du genre "H2G2 Le guide du voyageur galactique" apprécieront certainement, les autres risquent de trouver cette lecture assez moyenne de par l'absurdité de certaines situations.

La collection "Exofictions" de chez Actes Sud est une collection que j'aime beaucoup et qui abrite quelques pépites littéraires comme "Zombie Nostalgie", "Le problème à trois corps" ou encore la trilogie "Silo", mais ici je vais considérer que "Connerland" est l'exception qui confirme la règle.

sur le blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/04/connerland-laura-fernandez.html

par Maks
En l'an 2513, Tome 2 : Les êtres de lumière En l'an 2513, Tome 2 : Les êtres de lumière
Kim Amiano K.   
Ce deuxième tome est lui parfaitement insipide. il ne s'y passe pas grand chose. ce second livre ne fait que conforter le message écologiste déjà lourdement présent dans le premier.Dans un monde post-apocalyptique où les rares hommes survivants sont devenus des étalons reproducteurs, le jeune Moz part vers le Nord avec un grand groupe de rescapés pour essayer d'atteindre le "Paradis", une contrée légendaire à l'abri des dangers...
L'Œuvre au noir L'Œuvre au noir
Marguerite Yourcenar   
La lecture de ce roman de Marguerite Yourcenar m'a littéralement terrassé. Nous sommes nombreuses, nombreux, je crois, dans le monde de la lecture à éprouver cette étrange impression qu'après avoir refermé la dernière page de certains livres, tous ceux qui viendront après sembleront fades et sans éclat. Comment se l'expliquer ? D'abord par l'intelligence du récit et l'épaisseur psychologique des personnages. Zénon n'est pas un personnage de roman comme les autres : c'est comme s'il était un être à part entière. Un être littéraire. On se promène sur ses talons dans une Europe en pleine mutation, dans ses errements et ses trouvailles. L'efficacité de la narration repose sur une prose certes complexe et dont on ne peut dire qu'elle divertit. Mais la profondeur de cette écriture permet par ailleurs de glisser aussi bien sur les événements et péripéties que dans les errances de l'âme de quelques uns des personnages principaux. Le chef d’œuvre littéraire par excellence, selon ma modeste appréciation.

par KrisMos
Piège sur le réseau Piège sur le réseau
Philip Finch   
Je l'ai lu à sa sortie, à l'heure où internet n'était qu'à ses début et ou le bruit du modem berçait nos soirées. C'était déjà très flippant ! Avec le développement des réseaux, le sujet de ce livre qui passait pour de la science fiction est aujourd'hui d'actualité !

par Cybercor
Faute de preuves Faute de preuves
Harlan Coben   
Ce livre symbolise tous les ingrédients que l'on adore chez Harlan Coben. Une écriture agréable et fluide. Des personnages bien campés. Une histoire parfaitement ciselée qui tient la route. Quand on tient le livre on ne le lâche pas...
De l'excellent Harlan Coben!

par serjyo
Blanche Blanche
Matthieu Biasotto   
Un grand grand merci à Matthieu Biasotto pour ce sp!

D'entrée, je ne peux que vous dire que c'est un gros coup de coeur pour moi!



Une aventure majestueuse, magnifique, des rebondissements à foison , des retournements de situation, des

personnages tres complexes, des situations extremes où l angoisse est présente mais pas seulement...

Je me suis posée énormément de questions durant cette lecture et franchement c'est une histoire que

vous devez découvrir absolument!

La plume est fluide, le recit très bien écrit, Matthieu est vraiment fort pour torturer nos esprits et ceux

de ces personnages qui ont tous des zones d'ombres! Des caractères bien trempés et vraiment très

"tourmentés "...

L'auteur nous balade, mais vraiment où il veut , avec une facilité déconcertante! on fonce même !

J'ai adoré ce petit clin d'oeil de Matthieu à lui même lol lisez le vous me comprendrez mieux héhé

J'ai réellement dévoré ce livre, les pages tournaient à une vitesse, avec des cuts insoutenables, je vous

certifie un retournement de cerveau incroyable!

Je vous conseille ce livre à 1000% même plus!

Vous passerez un super bon moment, vous ressentirez toutes sortes d'émotions pour un final vraiment

époustouflant!

Je suis scotchée, et inconditionnellement FAN de Monsieur Matthieu Biasotto!

par yayadu13
Judy et ses nains Judy et ses nains
Stuart Kaminsky   
toby peters détective des stars se charge de la protection de judy garland, car sur le tournage du magicien d'oz un acteur un nain figurant est retrouvé mort, toby enquête.

par brausten