Livres
472 600
Membres
445 396

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Big Brother



Description ajoutée par dadotiste 2014-06-23T22:52:59+02:00

Résumé

Présentation de l'éditeur (Belfond) :

Le grand retour de Lionel Shriver pour son meilleur livre depuis Il faut qu'on parle de Kevin. Où l'on retrouve tout son esprit de provocation et son humour au vitriol, ainsi qu'une bonne dose d'émotion, pour parler de la famille, du mariage, mais aussi, et surtout, de l'obésité et du rapport complexe et quasi-obsessionnel que nous entretenons avec la nourriture.

En Iowa, de nos jours.

Femme d'affaires en pleine réussite, mariée à Fletcher, un artiste ébéniste, belle-mère de deux ados, Pandora n'a pas vu son frère Edison depuis quatre ans quand elle accepte de l'héberger.

A son arrivée à l'aéroport, c'est le choc : Pandora avait quitté un jeune prodige du jazz, séduisant et hâbleur, elle trouve un homme obèse, obligé de se déplacer en fauteuil, négligé, capricieux et compulsif. Que s'est-il passé ? Comment Edison a-t-il pu se laisser aller à ce point ? Pandora a-t-elle une responsabilité ?

Entre le très psychorigide Fletcher et le très jouisseur Edison, la tension ne tarde pas à monter, et c'est Pandora qui va en faire les frais. Jusqu'à se retrouver face au pire des dilemmes : choisir entre son époux et son frère.

Qui choisira-t-elle ? Pourra-t-elle sortir son frère de la spirale dans laquelle il s'est enfermé ? Edison le veut-il seulement ? Peut-on sauver malgré eux ceux qu'on aime ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par llalande 2019-03-08T12:19:53+01:00

"A respecter les convenances, à faire comme si de rien était, j'avais l'impression d'être dans la supercherie, d'être une menteuse ; la diplomatie ressemblait à de la complaisance. Et maintenant, juste pour qu'on passe un bon moment ensemble ce matin, j'avais pris un petit-déjeuner cinq fois plus riche qu'à l'accoutumée. En m'empiffrant de la sorte, avec Tanner, j'avais fourni une excuse à Edison pour se gaver encore plus. Ce n'était plus, comme le disait l'adage, un arbre qui cachait la forêt, mais un éléphant. Au sens littéral."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par llalande 2019-03-11T08:46:16+01:00
Argent

J'ai retrouvé avec plaisir le style incisif, voire corrosif de Lionel Shriver, son humour grinçant, son regard parfois tendre et parfois distant sur des sujets de société. Ici, il aborde avec habileté le rapport de l'Homme à la nourriture, les relations fraternelles, les relations familiales (couple et parents-enfants) et surtout nous renvoie à nous et notre pouvoir / capacité / volonté d'action.

La fin m'a laissé perplexe, un petit goût amer de "trop vrai" dans la bouche, ce qui confère au roman sa dimension vivante et réelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fabricegrossi 2017-06-25T10:37:02+02:00
Bronze

J'ai découvert Lionel Shriver par ce livre, et je projette de lire "Il faut qu'on parle de Kévin".

La montée du sujet du livre, la mise en place des personnages et enfin l'approche des thèmes abordés ou effleurés nous plongent en plein dans la littérature. J'ai vite senti une gêne et une curiosité piquée au vif tant que les rapports des personnages à l'obésité d'une part et à la nourriture d'autre part restaient ambigus et irrésolus, comme un roman en équilibre instable sur une ligne de crête.

Cependant, un moment, le roman bascule et déboule sur un seul versant, l'auteur alors tombe dans l'artifice.

De la même façon, j'ai regretté la façon dont est traitée l'histoire familiale : très bien mise en place, elle laisse espérer une grande richesse d'exploitation, mais l'auteur verse alors dans une sorte de roman psychologique simpliste.

En résumé, un grand plaisir et une série de petites déceptions qui donnent l'envie de poursuivre la découverte de l'auteur : à lire bientôt Il faut qu'on parle de Kévin / et / Les Mandible : Une famille 2029-2047.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LoliV 2017-04-14T14:51:23+02:00
Bronze

Un texte malheureusement alourdi (si j'ose dire) par de longues digressions inutiles et un style parfois un peu trop alambiqué, mais qui n'empêchent pas que l'on a bien envie d'arriver au bout de ce livre.

Reste cependant une histoire intéressante qui expose bien le désarroi que l'on doit ressentir face à un proche que l'on n'arrive pas aider ainsi que l'impuissance de tout notre société face au problème de l'obésité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par grenouille02 2016-09-19T21:17:54+02:00
Argent

Difficile pour moi de classer ce livre. Il m’a fait me poser de nombreuses questions : que faire quand un de nos proches a un problème qui le met en danger ? Aurais-je la force de le confronter ou préférerais-je la facilité et faire comme si de rien n’était ? Qu’est-on prêt à sacrifier pour venir en aide à ce proche ? Est-ce qu’on lui doit de lui venir en aide ? Le thème est ici l’obésité morbide, mais je crois que ce sont des questions communes face à tous les comportements autodestructeurs que l’on peut rencontrer chez des proches.

Côté écriture, ça se lit facilement, les personnages sont assez crédibles sans être forcément très attachants (même s’ils arrivent à susciter la sympathie).

Bref, je connaissais déjà Lionel Shriver pour avoir lu son livre Il faut qu’on parle de Kevin, j’avoue que Big brother m’a aussi laissé une forte impression.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par churros60 2016-03-31T21:13:06+02:00
Lu aussi

Malgré des passages parfois un peu trop longs j'ai apprécié le théme traité qui est trop souvent "caché" et "mis de côté". J'ai apprécier les personnages même si parfois certains m'ont mis hors de moi mentalement!

Ce roman fait réfléchir et la douleur qu'on peut éprouver parfois en lisant certaines pages ne font qu'accentuer mon idée que l'obésité est une maladie et qu'il est nécessaire d'aider les personnes qui en souffrent. Qu'un seul mot peut tout faire basculer... et que personne n'est a l'abri de perdre le fil de sa vie comme c'est le cas pour Edison.

Malgré ça l'écriture est un peu lourde a mon goût..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camille83500 2016-03-05T10:55:52+01:00
Or

C'est le premier livre que je lis de cette auteure et je ne savais pas à quoi m'attendre. La seule chose que je savais est que ce livre traitait de l'obésité. Je n'en savais pas plus, et quelque part, je n'avais pas besoin d'en savoir plus. Cette auteure m'avait été recommandée à plus d'une occasion, et j'ai donc décidé de me plonger dans ce roman, en sachant toutefois que ce serait douloureux.

Et au début, ça l'a vraiment été. Le sujet de ce livre est, sans mauvais jeu de mots, lourd, grave, et chaque page me coûtait. J'étais pleine d'empathie pour ce personnage qui souffre, et plus d'une fois j'ai eu le coeur serré.

L'écriture de Lionel Shriver m'a pourtant toujours donné envie de continuer ma lecture. La manière dont elle arrive à traiter ce sujet en se mettant à la place de ses deux personnages principaux, Pandora et Edison, est impressionnante. Toutes les réflexions qui ponctuaient le texte m'ont semblé justes, poignantes, intelligentes. Je n'aurais pas pu imaginer une meilleure manière de traiter ce sujet.

Spoiler(cliquez pour révéler)Lorsque Pandora a commencé à prendre Edison en main, j'ai trouvé vraiment irréaliste et même surprenant qu'à part l'écart qu'a constitué la pizza, il se soit autant tenu au régime draconien des sachets protéinés. Ce revirement était trop extrême pour être intégré aussi rapidement, et j'ai été un peu déboussolée. Malheureusement, quand arrive la fin du livre et qu'apparaît la réalité dans toute son horreur et sa déception quelque part, je me suis aussi dit que cette fin était la fin logique, certes horrible et malheureuse, mais logique du point de vue de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par figolune 2016-03-01T14:37:38+01:00
Or

Livre passionnant et fascinant, sur ce frère immense, psychologiquement et physiquement, et sur ce que Pandora, la narratrice, peut tenter d'y changer. J'aime cette auteur qui maîtrise le fait de ne pas rendre ses personnages sympathiques tout en nous obligeant à continuer le livre. Petite réserve sur la fin, mais vous verrez en temps voulu!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Naomi84120 2015-06-06T18:23:56+02:00
Argent

Lionel Shriver a cette fois choisi le poids comme sujet sensible à analyser. Et fidèle à elle même, elle le fait crûment et sans tabou.

Dans une Amérique où les personnes en surpoids deviennent la norme, elle examine la relation que nous avons par rapport à la nourriture.

Le plaisir de manger semble avoir disparu, et paradoxalement, nous mangeons de plus en plus. Il est de plus en plus rare d'avoir faim.

J'ai eu du mal à me sentir vraiment concernée, mais cela n'a rien ôté de la force du livre. Je pense que la France et l'Europe en général n'en est pas encore au même point que l'Amérique du Nord, mais nous nous y dirigeons.

Tous les personnages sont ultra-réalistes comme dans la plupart des livres de Lionel Shriver et je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire.

Un livre qui fait réfléchir, et qui ne laisse pas le plus optimiste des messages, mais c'est peut être mieux ainsi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Battle_Boubou 2015-05-14T18:16:17+02:00
Argent

Attention, ce livre ne laisse pas indifférent! Qu'on aime ou pas l'histoire, il faut avouer qu'elle fait réfléchir! Si nous nous trouvions nous même dans le cas du personnage, ou si nous nous y trouvons déjà, comment faire? Comment réagir?

L'auteur utilise un champ lexical de la nourriture intelligent, au tout début du livre et à sa fin, qui crée un parallèle entre le fait de manger et la moindre action quotidienne, comme si notre vie entière était basée sur le fait d'absorber des aliments. J'ai trouvé cette façon d'écrire très pertinente.

L'histoire aussi, est troublante, par son réalisme et son humanité. Ou plutôt son analyse de l'humanité (du bon comme du mauvais). Ceci dit, si c'est une histoire drôle que vous cherchez, passez votre chemin! Ce livre met plutôt le moral dans les chaussettes...

Afficher en entier

Dates de sortie

Big Brother

  • France : 2014-08-21 (Français)
  • France : 2016-01-13 - Poche (Français)

Activité récente

LaGonz l'ajoute dans sa biblio or
2017-07-29T11:30:30+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 9
Extraits 8
Evaluations 8
Note globale 7.57 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode