Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les extraits
Par Matoline le 05-09-2017 Editer
Big Rock, Tome 2 : Mister O
Chapitre 5 :
" - La femme de Vicieux n’était pas très subtile. Toutefois oui, je comprends ma langue maternelle. Ce sont les hommes, avec lesquels je suis perdue.
- Tu ne sais vraiment pas comment te comporter avec un mec ? dis-je délicatement.
Elle lève les yeux sur moi.
- Je suis magicienne, Nick. Je vais à des anniversaires d’enfants. Je travaille avec les mamans. Je ne rencontre jamais d’hommes. Simon, c’est une exception : c’est un père célibataire, ce qui est rare. Je n’ai pas la moindre connaissance en rituels de flirt et d’accouplement des mâles. J’ai presque vingt-six ans et caresser ton bras dans le parc l’été dernier pour faire une blague à mon frère est à peu près le seul geste que j’ai eu depuis des années.
J’ai horriblement envie de me pencher et de lui offrir mon bras pour qu’elle le touche encore une fois, parce que mon ego est titillé par la mention de ma personne. Puis ça me frappe de plein fouet. Le seul geste qu’elle a eu depuis des années ?
Avant qu’elle ne puisse élaborer sur sa vie sexuelle, ou plutôt son absence, une pointe de tristesse apparaît dans ses yeux bleus et elle détourne le regard.
- Sérieusement ? fais-je doucement, tandis que j’essaie d’assimiler l’énormité de ce qu’elle vient de dire. C’est l’enfer.
...
- Vas-y.
- Bon, tu es d’accord que tu m’en dois une ?
Putain, oui. Je suis plus que prêt à payer ma dette. Commençons le remboursement par un petit cunni, tu veux bien ?
- Je t’en dois même deux, si je ne me trompe pas, lui dis-je afin qu’elle n’oublie pas tout ce que je suis prêt à faire. Une première pour m’avoir sauvé des griffes de cette femme et de son dragon de mari, puis une deuxième pour m’avoir simplifié la vie avec mon patron ce soir.
Bien joué, Hammer, tu viens de gagner deux tours de manège avec la fille qui te fait fondre dernièrement.
- Parfait, me dit-elle avec un large sourire. T’es prêt ?
Vas-y, balance.
- Absolument.
Elle pose ses mains sur le comptoir.
- Tu vas être mon professeur et me donner des cours de séduction…"
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.