Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bigbaboone : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La Saga Vorkosigan, Intégrale 1 La Saga Vorkosigan, Intégrale 1
Lois McMaster Bujold   
J'avoue avoir été plus attiré par le format "Integrale" et le mot prometteur de "saga" que par une quelconque connaissance de l'univers de Lois McMaster Bujold. Comme quoi le marketing de la collection Nouveaux Millénaires a bien fait sont travail :-)
Et tant mieux pour moi car je me suis régalé.
La Saga Vorkosigan, c'est en fait l'histoire de Miles Vorkosigan, espion galactique difforme au service d'une planète, Barrayar, au passé relativement belliqueux. Ce premier tome se concentre toutefois sur les parents de Miles, Cordelia et Aral, leur rencontre (mouvementée) et la naissance de Miles (difficile...). Ceci nous est conté dans "L'Honneur de Cordelia" et sa suite directe "Barrayar". Ces 2 romans forment un tout (la genèse de Miles en somme) et sont addictifs, tant par leurs personnages au charisme très fort que par les intrigues politico-SF qui s'y entremêlent.
Le roman d'ouverture (Operation Cay) n'a en revanche pas de lien directe avec le reste (bon vous verrez un petit lien au milieu de l’intégrale 3), même s'il reste un très bon roman SF. Ce serait donc dommage de s'en passer, sauf si vous voulez sauter directement dans le grand bain de la famille Vorkosigan.


par tolomas
Le Puits des mémoires, Tome 2 : Le Fils de la lune Le Puits des mémoires, Tome 2 : Le Fils de la lune
Gabriel Katz   
Autant dire que le tome 3 est attendu avec impatience dans ma bibliothèque !

Lors du premier tome, j'ai aimé aux premières pages l'histoire, la construction du scénario, et bien sûr les personnages.
Dans la suite du premier, nos héros se retrouvent en terre ennemie, qui est toujours à leurs recherches, et qui souhaite avant tout, les empêcher de retrouver la mémoire de leurs passées !

Le rythme est très soutenu, l'histoire nous emmène à voir nos héros devenir soldats, mercenaire, pour enfin se retrouver face à leurs identités perdues !!

Cela ne les empêche pas à prendre leurs rôles, sans avoir le moindre souvenir de qui ils sont.
Que de suspense, d'intrigue, qui cherche à les faire disparaitre, et pourquoi !!???

Très bon livre ! vivement la suite !!

par Nicolas
Le Puits des mémoires, Tome 1 : La Traque Le Puits des mémoires, Tome 1 : La Traque
Gabriel Katz   
Comme pour Aeternia du même auteur, j'ai beaucoup aimé l'écriture. C'est léger et très fluide sans paraître simpliste, les pages se tournent à toute vitesse. Sans s'en rendre compte, on est rapidement pris dans l'intrigue dont le rythme et les mystères sont dosés juste comme il faut pour nous tenir en haleine.

L'univers est simple et assez ''classique'' mais solidement construit, vivant : on n'a pas l'impression d'un monde en carton-pâte, même si sa description est vraiment resserrée autour de l'action de personnages. On y croit et on s'y immerge facilement.

Les trois héros sont attachants et le portrait de chacun est bien brossé. Malgré leur caractère très différent, on sent vraiment leur amitié, une certaine complicité, se (re ?)forger au fil de leurs aventures. On prend plaisir à les suivre recomposer les morceaux de leur passé, se questionner sur eux-même, en quoi leur passé influence leur personnalité, leurs aptitudes, leur futur.

Bref, c'est une lecture très sympa et je lirai volontiers la suite !

par Miney
La Couleur du mensonge La Couleur du mensonge
Erin Beaty   
La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?


Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty
Le Parfum de la trahison Le Parfum de la trahison
Erin Beaty   
Vu que j'avais eu un vrai coup de coeur pour le tome 1 j’appréhendais un peu ce tome 2, je craignais qu'il ne soit pas à la hauteur du 1 et tâche le souvenir que j'avais du premier tome. Je me suis bien trompée!! Si vous avez aimé le premier tome courez acheter le deuxième!!
On retrouve une Sage pas si sage que ça, elle apprend le maniement de l'épée tout en étant préceptrice auprès des princesses. Elle est lasse d'Alex qu'elle n'a pas vu depuis de long mois et compte les jours avant leur possible union. Mais les événements du tome 1 ont eu des répercussions et c'est à partir de là que tout commence. Sage va plus que jamais être une espionne, son érudition et son intelligence son sa meilleure arme (même si elle se débrouille en combat). Elle joue donc l'espionne de la reine tout en étant auprès de son fiancé. Evidemment le double jeu des 2 protagonistes pèse sur leu relation qui se détériore de jour en jour. C'est assez frappant de voir que c'est le manque de communication et de partage d'information qui font que les 2 amoureux se mettent dans des positions inconfortables. Pourtant le premier tome leur avait déjà appris qu'ils ne sont doués qu'à 2! Là c'est Sage qui cache des informations à Alex et Alex qui réagit en fonction d’éléments extérieurs.
C'est impressionnant de voir une Sage si érudit et vraiment curieuse (il faut le dire) elle s'infiltre là où elle devrait pas, mais elle veut savoir à tout prix.
A la fin du livre on découvre une autre facette des personnages: une Sage revancharde [spoiler]quand elle veut faire assassiner sans autre forme de procès celui qu'elle prend pour l'assassin d'Alex juste par esprit de vengeance sans même chercher à entendre une justification, notamment si c’est lui qui l'a tué. Elle nous avait habitué à des actes plus réfléchit[/spoiler] mais aussi plus faible que jamais [spoiler]brulée et sous drogues... on va voir dans le troisième tome comment elle va faire pour se réapproprier son corps[/spoiler]. On découvre un Alex plus amoureux que jamais, près à mourir pour celle qu'il l'aime mais aussi près à accepter beaucoup de chose pour elle.
On découvre un autre peuple, la fin de ce tome 2 présage de nouvelles aventures pour Sage et Alex mais cette fois peut-être plus ensemble vu qu'Alex a prit en grade et en responsabilité et pareil pour Sage... Si avant ils avaient du mal à se voir là ça risque de devenir coton...

Un troisième tome qui s’annonce haut en couleur!! Il me tarde tellement de le lire! Dès qu'il sort je me jette dessus!! Je veux voir comment va évoluer la relation entre Sage et Alex, mais aussi Sage dans ses nouvelles fonctions ainsi qu'Alex, comment vont-ils réussir à faire tenir leur histoire et surtout l'amitié entre Sage va-t-elle réussir à accepter son corps!

par ninon64
La Saga Vorkosigan, Intégrale 4 La Saga Vorkosigan, Intégrale 4
Lois McMaster Bujold   
Depuis sa cryo-réanimation, Miles Vorkosigan souffre de convulsions. Or, au cours de sa dernière mission, il a eu une crise et a provoqué un grave accident. Il décide de falsifier son rapport et de passer sa responsabilité sous silence. Mais Simon Elyan, le chef de la SécImp, découvre la vérité et, la mort dans l'âme, le renvoie de l'armée. Exit l'amiral Naismith.
Devenu simple civil, Miles sombre dans la dépression. Cependant, quand la biochip mémorielle d'Elyan se détraque et qu'il se met à confondre présent et passé, une seconde chance est offerte à Lord Vorkosigan : une enquête s'impose, et Miles est l'homme de la situation.
En ôtant à Miles sa « casquette » d'agent secret, Lois McMaster Bujold fait apparaître l'homme dans toute son humanité et sa fragilité. Une profonde réflexion sur la mémoire et la personnalité, une merveille d'humour et d'émotion.

La Saga Vorkosigan, Intégrale 5 La Saga Vorkosigan, Intégrale 5
Lois McMaster Bujold   

Komarr, Miles a 30 ans : Envoyé sur Komarr pour enquêter sur la destruction du miroir solaire indispensable à la terraformation de la planète, le Lord Auditeur Miles Vorkosigan doit tout faire pour éviter que la situation ne dégénère en un conflit ouvert avec Barrayar. Au passage, il rencontre une certaine Ekaterin... Ekaterin, Miles a 30 ans : A la suite de l'affaire de Komarr, Ekaterin, désormais veuve, n'a d'autre choix que de venir s'installer à Vorbarr Sultana.
Sur fond d'intrigues politiques et d'entomologie expérimentale, Miles se lance dans une curieuse cour dont lui seul a le secret, et dont le succès est tout à fait aléatoire. Inédit, Le poison du mariage, Miles a 31 ans : L'homme d'armes Roïc parvient, avec l'aide du sergent Taura, à déjouer un complot visant à saboter le mariage de Miles. Immunité diplomatique, Miles a 32 ans : Miles endosse à nouveau le costume d'Auditeur Impérial pour se rendre sur la station Graff, au coeur de l'espace quaddie, où un meurtre non résolu et une banale rixe entre sous-officiers risquent de tourner en guerre ouverte !

La Saga Vorkosigan, Intégrale 3 La Saga Vorkosigan, Intégrale 3
Lois McMaster Bujold   
Suite des aventures de Miles Vorkosigan. C'est la première intégrale qui s'écarte de l'ordre de publication pour respecter la chronologie. L'auteur a bien fait son travail, car je n'ai relevé aucune incohérence.

"Cetaganda" nous plonge dans la capitale de l'empire du même nom. Leur société est radicalement différente de ce qu'on a pu voir jusqu'ici (les femmes cachées dans des bulles volantes m'ont particulièrement marquées) et les enjeux de l'enquête de Miles sont assez importants (menace sur Barrayar) pour m'avoir tenu en haleine.

"Ethan d'Athos" quitte Miles pour suivre Elli Quinn (défigurée dans la 1ère intégrale et intégrée à la flotte de mercenaires de Miles) et cet Ethan, originaire d'Athos, à la culture là aussi particulière (il n'y a que des hommes sur Athos...). Espionnage et agents secrets dans une station spatiale, ça passe bien, même si le charismatique Miles manque à l'affaire.

"Le Labyrinthe" où il est question de clonage (ce sera important par la suite) et où Miles découvre l'amour, ou plutôt la passion avec... un monstre génétiquement modifié. Toujours aussi surprenant et ébouriffant!

"Les frontières de l'infini": Miles est prisonnier dans une prison d'où personne ne s'échappe (un dôme sur une planète inhospitalière). C'est bien mal connaître Miles qui a pour mission d'exfiltrer quelqu'un. J'ai cru que ça allait bien se passer (on commence à avoir l'habitude avec Miles), mais ça se termine par un pseudo fiasco...

"Frères d'armes" suit directement le roman précédent mais j'avoue avoir commencé a saturer. Finalement qu'est ce qui peut présenter une menace pour Miles dont l'intellect le sort indifféremment de toute situation? Lui-même peut-être? L'auteur a eu l'idée de lui créer un clone avec de noirs desseins, mais enrobé d'une histoire confuse et poussive (qui a je trouve pour seul mérite d'officialiser la relation entre Miles et Elli).

par tolomas
La Saga Vorkosigan, Intégrale 2 La Saga Vorkosigan, Intégrale 2
Lois McMaster Bujold   
Avec cette deuxième intégrale, on rentre de plain pied dans le coeur de la Saga Vorkosigan à proprement parler.
En effet, Cordelia et Aral, les parents de Miles, héros de la première intégrale, passent ici au second plan, laissant le devant de la scène à leurs fils Miles.
1er constat, c'est dommage, tant ils étaient charismatiques.
2eme constat Miles va bien vite reprendre le flambeau, car il est comme nul autre. Difforme dans une société où les "mutants" sont très mal perçus, on peut dire qu'il a développé pour compenser des facultés de raisonnement assez incroyables.
Suivre sa première aventure ("L'apprenti Guerrier") m'a laissé bouche bée devant la façon qu'a Miles de gérer le déferlement de situations dans lequel il se jette.
"Les Montagnes du Deuil" le voit revenir sur Barrayar après son escapade spatiale pour une aventure plus terre à terre dans les campagnes reculées de sa planète, aventure qui va lui renvoyer toute sa difformité physique au visage.
"La Stratégie Vor" va terminer de démontrer, à nous lecteurs mais aussi à son père et à sa hiérarchie, ben que Miles c'est le patron quoi!
Je n'ai pas lâché ce tome une fois entamé, c'était vraiment excellent.

par tolomas
Le Puits des mémoires, Tome 3 : Les Terres de cristal Le Puits des mémoires, Tome 3 : Les Terres de cristal
Gabriel Katz   
Fin de cette excellente trilogie qui aura su me mener sur des chemins jusqu'alors inexplorés en Fantasy. Le trio de personnages est vraiment attachant et Nils, Karib et Olen savent évoluer hors des sentiers battus, ce qui n'est pas pour me déplaire. On obtient des réponses sur (presque) toutes les questions que l'on se posait même si certains passages de l'intrigue me semblent légèrement tirés par les cheveux.
[spoiler]Notamment le passage : mais pourquoi déplacer les 4 "marionnettes" jusqu'au Royaume d'Hélion alors qu'il suffisait de les transformer en pantins dans les Terres de Cristal ?[/spoiler]
Enfin, cela n'entache en rien la qualité de l’œuvre de Monsieur Katz.
Je reste un peu également sur ma faim concernant...
[spoiler]Le destin d'Arvid/Olen[/spoiler] mais c'est plus de la frustration qu'autre chose.
[spoiler]J'aurai bien aimé que l'oncle d'Arvid/Olen et son frère Ingvar se prennent une bonne raclée...[/spoiler]
[spoiler]Et on trouve assez étonnant que Karib - vu sa position - ne cherche pas à corriger leur véritable problème, à savoir la perte de mémoire.[/spoiler]
Mais, au fond, c'est peut-être mieux comme ça et mieux pour eux... Car...
[spoiler]Y a-t-il vraiment un moyen pour inverser le Puits des Mémoires ?[/spoiler]
La fin reste ouverte à mon avis mais est-ce que Gabriel Katz envisage de prolonger les aventures des trois héros ? Peut-être que nous ne le sauront jamais !
Allez, liste d'or et que ça saute ! :)

par Karun