Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de BillyMay : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Prophétie de Glendower, Tome 4 : The Raven King La Prophétie de Glendower, Tome 4 : The Raven King
Maggie Stiefvater   
«Dreamers are to be classified as weapons.»

J'ai peut-être, je dis bien peut-être, attendu dix minutes avant de commencer à écrire ce commentaire après avoir terminé The Raven King.
J'avais besoin d'un moment pour retrouver mon cœur que j'avais paumé quelque part dans ce livre. Je l'aurais bien laissé avec cette histoire mais il se trouve que j'en ai encore besoin, pour toutes les histoires à venir.
Enfin bref.

The Raven King me terrifiait. C'est la raison pour laquelle il m'attendait sagement dans ma PAL depuis fin Avril. Et puis hier, j'ai trouvé le courage de me lancer dans ce dernier tome d'une saga que je ne serais jamais capable d'oublier.
Et sans déconner, je n'ai pas pu m'arrêter. Il fallait toujours que je lise une page de plus. Et vous connaissez tous ce truc. J'ai donc lu encore une page. Et encore une. Une autre. Encore une autre. Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de page à lire et qu'il ne reste que moi et mon pauvre cœur.

Oui, j'ai aimé cette quatrième et dernier tome comme j'ai aimé toute cette saga. Oui, j'aurais pleuré si j'avais encore des larmes à verser. Oui, tout ça va me manquer. Et là tout de suite, je ne suis pas sûre de savoir comment gérer mes sentiments.

L'histoire a toujours été superbe. Dès le départ, elle m'a conquise, elle a pris une part de mon cœur et cette part en question ne m'est jamais revenue. Elle ne me reviendra jamais.
Je vais vouer un amour éternel à cette saga.

Maggie Stiefvater a su rendre son histoire magique et authentique. Il y a quelque chose dans cette histoire que j'aime absolument mais sur lequel je ne pourrais jamais mettre de mot. Parce que je n'en connais aucun qui puisse expliquer mon sentiment.
Mais je l'aime en tout cas, ce sentiment.
Et cette histoire toute entière.

Et j'aime ces personnages. Je me suis attachée à ce qu'ils sont. Chacun est différent, ils me paraissent tellement humains que parfois j'arrive presque à me convaincre qu'ils sont quelque part dans le monde, à vivre.
Je suis folle de cette saga. Et à partir du moment où vous êtes fou de quelque chose, je suis suppose que vous devenez fou, tout bêtement.

J'adore Gansey et la passion qu'il a voué à sa quête pendant tant d'années.
J'adore Blue et sa personnalité, tout simplement.
J'adore Henry qui me semblait si clair et si complexe à la fois.
J'adore Noah et son histoire. [spoiler]J'aurais quand-même aimé qu'on le voit d'avantage. On ne l'a presque pas vu dans ce tome, il m'a manqué. Et j'ai un peu eu l'impression que les autres l'ont zappé. Oups.[/spoiler]
J'adore Adam et sa façon de vous briser le cœur sans l'avoir voulu et ensuite de vous réparer sans l'avoir cherché.
J'adore Ronan dont le côté rebelle et adorable forment un mélange parfait.
Je suis tombée amoureuse de chacun d'eux.
Et j'adore la bande qu'ils forment.

La romance n'est pas au premier plan et en même temps depuis le début, elle est ancrée dans l'histoire. Et la romance dans ce quatrième m'a torturé. Mon pauvre petit cœur.
[spoiler]Blue et Gansey sont super mignons.
Pynch. Adam et Ronan, mon dieu. J'ai jamais rien connu d'aussi bon, d'aussi beau.[/spoiler]

J'aurais aimé que ça ne se termine jamais. Il n'existe aucune aventure comme celle des Raven Boys et de Blue. Personne n'a écrit une aventure aussi authentique et je ne pense pas que quelqu'un le fera un jour.
Et c'est bon.
Je bénie le jour où Maggie Stiefvater s'est lancée dans cette aventure.

Ce quatrième tome ne m'a pas déçue. À vrai dire, il a même dépassé toutes mes attentes. Mais j'ai quand-même cette impression qu'il manque quelque chose. Qu'il y a quelque chose d'incomplet. Je sais que tout ne peut pas être parfait. Mais il me manque quelque chose et ça me frustre. [spoiler]Notamment au niveau de la relation entre Ronan et Adam.
Notamment au niveau de l'épilogue. À la dernière ligne, je me suis dit "Et après ?"
Et ça m'a un peu brisé le cœur qu'ils se séparent. Chacun cherche différentes choses de la vie, ce que je comprends totalement et c'est ce qui rend l'épilogue génial.
Et puis, quelque part il y a toujours ce lien entre eux.
Mais j'ai un peu eu comme l'impression que c'était définitif comme séparation.
J'aurais aimé qu'ils soient ensemble une dernière fois.[/spoiler]
Malgré tout, je suis plus que satisfaite, ce qui pourrait sembler assez contradictoire. Mais bon.

La fin. Je me demande encore comment j'ai pu y survivre. Je l'ai trouvé superbe, à la hauteur de ce qu'on pouvait en espérer. Tout semblait à la bonne place, comme quoi c'était ainsi que ça devait se passer.
Et même si c'était pas super surprenant, cette fin reste absolument géniale.
[spoiler]Ils trouvent Glendower mais découvrent que celui-ci est mort depuis des siècles.
Ils ont un démon à tuer. Alors le moment tant redouté et tant attendu depuis le premier tome arrive enfin : Gansey doit mourir pour sauver tout ça. C'est un sacrifice. Alors il demande à Blue de l'embrasser.
Blue l'embrasse et comme il est son véritable amour, Gansey meurt.
On dit au-revoir à Noah. (Définitivement je suppose puisqu'il m'a l'air de partir pour de bon). Je vais finir par pleurer, ne vous en faites pas.
Et au final, Gansey retrouver la vie grâce à Cabeswater, entre autre.[/spoiler]

Tout va me manquer. Les personnages vont me manquer après m'avoir fait rêvé pendant quatre merveilleux tomes.
Sincèrement.

The Raven King est l'excellente conclusion d'une excellente saga. Une histoire de quête, d'amour et d'amitié. Une histoire de magie et de rêves.

«forsan et haec olim meminisse juvabit»

par Sheo
Walking Man, Tome 1 : Birdman Walking Man, Tome 1 : Birdman
Mo Hayder   
L'auteure est vraiment talentueuse ! Elle nous amène dans une histoire des plus horribles, je ne pensais pas supporter les détails malsains et révulsants et pourtant j'ai davantage été prise par l'intrigue que choquée par ces faits. Du moins à la fin de la lecture, je ne me souviens que du talent de l'auteure, mais sur le coup c'est une autre histoire... Âmes sensibles s'abstenir ! Je le déconseille aux moins de 16-18 ans !
La Marque des Anges, Tome 3 : Dreams of Gods & Monsters La Marque des Anges, Tome 3 : Dreams of Gods & Monsters
Laini Taylor   
Le premier mot qui me vient à l'esprit après avoir fini ce livre? WOOW! (comment ça ce n'est pas un mot?)

Après avoir lu les deux premiers tomes je ne pouvais pas rester comme ça à attendre une traduction qui ne sortira probablement jamais (ce que je trouve vraiment répugnant car cette fin est tout simplement sublime).
Aussi j'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai lu en anglais.
La plume de Laini Taylor est incroyable et le vocabulaire très recherché, et armée de mon téléphone portable (pour la traduction) j'y suis malgré tout parvenue.
Et je ne regrette absolument pas!

Je ne pensais pas qu'il serait possible de découvrir de nouvelles choses sur l'univers de ce livre, mais c'était sans compter sur l'imagination débordante de l'auteure! J'ai été littéralement impressionnée et absorbée par cette histoire.

Le récit est dans ce tome dominé par plusieurs grandes intrigues: la volonté de vivre en paix chimères et Anges, le subterfuge de Karou et Ziri, la magie d'Akiva, et un tout nouveau personnage pour le moins insondable au premier abord: Eliza.
Et bien sûr l'Espoir.

De nombreux et terribles rebondissements sont à l'honneur, si bien qu'à chaque fois que je pensais deviner l'issue je ne faisais que me heurter à un énorme mur.
Laini Taylor est le genre d'auteur qui laisse croire que ça y est! Ils ont réussi! Jusqu'à ce que l'on se rende compte qu'il reste encore cent pages... Et là c'est le drame, tout semble se précipiter pour rendre le rêve d'Akiva et de Karou irréalisable.

Mon petit cœur de fangirl a pris plusieurs coups pendant la lecture. J'ai adoré Liraz: on apprend à mieux la connaître dans ce tome au fur et à mesure que sa solide carapace se soulève. Ziri a été tout simplement adorable.
Et puis je ne parle même pas d'Akiva — AAH AKIVA!— qui s'est hissé une place dans ma liste des personnages que j'aime le plus!
Et puis quelle fin! Subjuguante, incroyable, inimaginable! Laini Taylor est réellement intelligente pour penser à ce genre de choses!

J'espère vraiment que Gallimard va se rendre compte de sa terrible erreur, car le fait de ne pas proposer ce livre en français ne va pas aider à encourager la lecture de cette superbe trilogie.. En tout cas je la recommanderai autour de moi, c'est certain!


par Raveign
Désolation Désolation
Stephen King   
Je m'attendais à beaucoup à ce livre après avoir lu Les Régulateurs, et j'ai pas été déçu. En effet, il en est un roman parallèle sur la même trame.
Cette ambiance froide, mystérieuse, en début de roman, et peu à peu, le lever du voile, bien qu'on ne sache jamais vraiment de quoi il est question.
Tout se passe dans cette petite ville, mais l'ambleur est plus grande quand l'ennemi se dévoile. On voit le chaos qui s'est développé, bien qu'il ne soit pas raconté, on voit les résultats. C'est un peu comme dans un survival-horror, la ville désertique... Car les animaux de la nuit, les créatures du désert, servent le Tak ; l'esprit, le dieu, sortit du Puits des Mondes.
Bien qu'il y ai aussi un peu de Dieu là-dedans ; une lutte divine, en quelque sorte, cela ne choque pas trop, et c'est juste un élément de la fiction. Le suspense par contre est omniprésent dans la traque de Tak à la poursuite du petit groupe qui ont été fait prisonniers, et qui vont chercher un moyen, d'abord de fuir, puis de lutter.
La Prophétie de Glendower, Tome 3 : Blue Lily, Lily Blue La Prophétie de Glendower, Tome 3 : Blue Lily, Lily Blue
Maggie Stiefvater   
Après deux premiers tomes qui, selon moi, étaient excellents, il fallait bien que je lise le troisième. C'était complètement inimaginable que je ne le fasse pas. Pour être tout à fait honnête, ça fait déjà plusieurs mois que j'ai lu Blue Lily Lily Blue. Mais je ne sais pas pourquoi (sincèrement pas), je n'avais toujours pas encore écrit de commentaire dessus. Peut-être parce que j'ai conscience que c'est bientôt la fin et que je n'ai absolument pas envie que ça se termine. Peut-être parce que même si j'avais beaucoup de choses à dire je ne savais pas quels mots choisir pour le faire...

Il n'empêche qu'à présent, c'est l'heure de vous dire ce que j'ai bien pu en penser. Et avec le recul, je trouve même mon avis sur ce troisième tome de The Raven Cycle beaucoup plus clair !

Autant le dire tout de suite, je ne me souviens pas de tout et parfois mes souvenirs peuvent être un peu flous mais je vais faire de mon mieux pour écrire un commentaire clair. ^^

Avant tout, ce que j'aime le plus dans cette saga, au-delà de l'intrigue qui est superbe, ce sont les personnages. Ils ont un truc, ne me demandez pas quoi parce que je ne sais pas, qui fait que je les aime d'un amour fou. Ils sont purement géniaux, chacun à sa manière.

Ah, je sens que mon commentaire va être un vrai bazar...

Quand on parle personnage, souvent on parle ensuite des différentes relations qu'il y a entre ceux-là. Eh bien, dans ce troisième tome, j'ai adoré les relations entre les personnes plus que lors des deux premiers tomes. Alors qu'il faut savoir que j'étais déjà folle des relations entre les personnages dans les deux premiers tomes. L'évolution de la relation de Gansey et Blue ainsi que celle de Ronan et Adam, c'était super ! Mon pauvre cœur a eu du mal à supporter tout ça. ^^ Je ne mettrais pas de mot sur ces relations parce que je n'en trouve pas. C'est quelque chose qu'il faut découvrir.

Voilà, c'est ça ! Je ne trouve jamais les mots pour les tomes de The Raven Cycle parce que ce n'est pas quelque chose sur lequel on met des mots : c'est quelque chose qu'il faut vivre, ressentir, découvrir par sois-même. C'est ce qui fait que cette saga est géniale.

Ce tome est complètement dingue ! [spoiler]Persephone aide Adam en ce qui concerne son lien, sa relation, avec Cabeswater, Ronan cherche un moyen de réanimer sa mère et il avoue à Adam que c'est lui qui a rêvé Matthew, son petit frère -si mes souvenirs ne sont pas trop erronés-...[/spoiler]

On rencontre de nouveau personnage : Piper [spoiler]qui prendra l'Homme Gris en otage[/spoiler], Colin Greenmantle [spoiler]qui est le boss de l'Homme Gris, il débarque en ville pour le punir de l'avoir trahi[/spoiler], Jesse Dittley [spoiler]qui 1. est aussi sur la liste de ceux qui vont mourir, tout comme Gansey et 2. dans la cave de Jesse se trouve une tombe qui renferme Gwenllian, la fille bâtarde de Glendower. Elle a passé quelques centaines d'années dans sa tombe, sans dormir, donc on peut comprendre qu'elle soit un peu timbrée. Qui ne le serait pas ?[/spoiler] et Henry Cheng.

Des personnages aussi intéressants les uns que les autres, pour différentes raisons. C'est simple, j'aime les personnages de Maggie Stiefvater.

[spoiler]Aussi je ne me souviens plus si on le savait déjà dans les deux premiers tomes ou non mais lorsqu'ils auront trouvé Glendower et que celui-ci leur accordera une faveur -un voeu, quoi-, Gansey veut demander que Noah soit sauver. Ce qui me fait penser qu'avec ce vœu ils pourraient sauver Gansey qui est censé mourir... Alors, Noah ou Gansey ? Dure, dure, la vie des Raven Boys... On verra ça dans le quatrième tome ![/spoiler]

La fin de ce merveilleux tome est à la hauteur du reste du bouquin : [spoiler]On a une Persephone qui meurt (triste) et une Blue qui retrouve non seulement sa mère (Maura) mais aussi son père (Artemus).[/spoiler]

Tout ça pour dire que ce fut un tome extra ! De ce que je m'en souviens... ^^ Non mais sérieusement, je recommande cette saga. Elle vaut vraiment, vraiment, le coup d'être lue. Voilà, c'est définitif, je suis fan ! Maggie Stiefvater et les Raven Boys m'ont conquis !

Maintenant reste plus qu'à attendre le quatrième tome qui, à l'heure actuelle, ne va plus trop tarder. Rien que d'y penser je me sens nerveuse ! ^^ Je ne veux pas que ça se termine... peut-être que je mettrais encore plus de temps à poster mon commentaire sur The Raven King quand il sera sorti et que je l'aurais lu. ^^ La fin approche, j'y crois pas !

En deux mots : addictif et passionnant.

par Sheo
La Brigade des fous, tome 2 : Red Code La Brigade des fous, tome 2 : Red Code
Philip Le Roy   
Un deuxième tome qui se montre à la hauteur du premier. L'humour est toujours aussi présent et le point fort de "Blackzone" est toujours celui de "Red code": les personnages.
L'auteur a beaucoup d'imagination et sait la mettre à profit!
Bon, je n'ai toujours pas compris pourquoi "tête de lapin" et j'avoue que ça me chagrine un peu ^^

par Jay117
Les Langoliers Les Langoliers
Stephen King   
Un livre qui peut parfois sembler poussif et long mais dont l'idée majeure qui se dévoile au fur et à mesure est suffisamment bonne pour qu'on se laisse prendre !
Du fantastique, du thriller, un poil d'horreur...
Un bon King.
Bird Box Bird Box
Josh Malerman   
C'est un gros gros coup de coeur !!

Ce roman m'aura fait passer de sales nuits, il m'aura fait frissonner de terreur et me questionner sur ces créatures !!

C'était incroyable, ce roman est juste une tuerie.

J'ai tout aimé, j'ai tout vécu avec Malorie comme si j'y étais également, comme si je ne voyais pas non plus et que je risquais ma vie aussi.

C'est bien pour cela que la fin me plaît, comme les personnages, nous n'avons pour réponses que ce que nous avons vécu. Tout est raconté par Malorie, vécu par Malorie, pas d'explications superflues, juste survivre.

C'est cruel, c'est violent, c'est morbide, c'est terrifiant mais qu'est-ce que c'était bon ! Une incroyable expérience dans le noir et la folie...
La nuit déchirée La nuit déchirée
Stephen King   
Adaptation du film déjà scénarisé par King et réalisé par son ami de toujours, Mick Garris, Sleepwalkers reprend le mythe du loup-garou, lui tord le coup et délivre une histoire amusante, très humoristique, fortement teintée d'une noirceur amusante !

par LaetiDR
La Tour Sombre, L'intégrale 1 La Tour Sombre, L'intégrale 1
Stephen King   
Je rejoins tous les autres avis , une oeuvre colossale , du très grand Stephen King , un livre que j'ai lu et relu avec toujours autant de plaisir! Un Ka-Tet attachant dans un monde en pleine décomposition où ils devront affronter de nombreux adversaires , faire des choix douloureux avec un seul but : la Tour Sombre , Graal ultime paraissant tellement inaccessible mais qu'ils doivent trouver pour sauver tous les mondes. Stephen King utilise de façons détournées d'autres œuvres littéraires : Harry Potter , le magicien d'Oz ( Ote et ses petites bottines rouges trop choux!!) ....Et toujours le même Ennemi récurrent : Flagg , l'homme en noir! Se permettant même une astucieuse mise en abîme lorsque les héros doivent le sauver lui-même pour continuer d'exister! Et cette fin immuablement frustrante! Mais spoiler!