Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bit-lit : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo
Becca Fitzpatrick   
Je m'étais promis de retarder le plus longtemps possible la lecture de ce livre, de façon à réduire au maximum mon impatiente face à l'attente du tome 3, MAIS j'ai craqué (à cause de notre booknode AFSA qui m'a harcelé pour que je le lise tout de suite)

Alors mon avis se résume par WAHOU....

Ce tome 2 est une explosion d'émotions:
- j'ai eu le coeur brisé face à la détresse de Nora, les souvenirs de la mort de son père, son amour pour lui, le fait qu'il lui manque énormément...
- Le coup de plume de l'auteur est merveilleux. Les sentiments d'amour, de haine, de colère envers Patch sont très bien décrits. On les ressent au plus profond de nous même.
- On imagine vraiment bien la rage de Patch quand Nora s'éloigne de lui, son incapacité à la protéger le plus possible. J'aurais aimé quelques passages du point de vu de Patch.

Ce livre est également très bien rythmé. Il mélange parfaitement les sentiments et l'action, de manière à ce qu'il n'y ait aucun temps mort.

Bref, un tome 2 vraiment excellent.

Merci encore à AFSA, je ne te félicite pas, lol, grâce à toi, je vais aller pleurer d'impatiente dans mon coin, jusqu'à la sortie du tome 3.



par Adèle
Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent
Mark Henwick   
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/amber-farrell-tome-0.5-origine-et-tome-1-la-morsure-du-serpent-mark-henwick.html

J'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir une nouvelle série bit-lit chez Milady. Généralement je suis assez friande de ce genre et j'étais vraiment curieuse à l'idée de rencontrer Amber Farrell qui suite à une attaque dévastatrice doit quitter l'armée. Cependant, elle n'est plus vraiment la même depuis. J'étais d'autant plus pressée puisqu'elle devient par la suite détective privé et autant vous dire qu'après Kate Daniels j'avais hâte de découvrir cette héroïne-ci.

Commençons par le commencement. Déjà je trouve que c'est une super idée d'avoir sortit la nouvelle Origine en lot avec le premier tome. C'est super sympa et ça permet de poser les bases de l'histoire. Bien souvent, les nouvelles passent à la trappe, du coup, j'en étais ravie.

Maintenant parlons un peu du contenu. A la lecture de la nouvelle, je n'ai pas spécialement adhérer à la plume de l'auteur. Je trouvais le rythme assez lent et l'héroine ne m'avait pas spécialement marqué. Cependant, je n'avais pas envie de juger l'histoire sur une petite nouvelle c'est donc la raison pour laquelle j'ai laissé quelques jours passer pour me plonger dans le tome 1, la morsure du serpent.

Et là, rebelote. Finalement, ce n'était pas une si bonne idée que mon esprit pense à Kate Daniels lorsque Amber Farrell devient détective. Pourquoi ? Eh bien parce que malheureusement elle ne lui arrive même pas à la cheville. Là où Kate a du piquant et du répondant, Amber est assez lisse et n'a pas vraiment d’interactions avec les autres. Les affaires de Kate m'ont de suite emballée alors qu'avec Amber Farrell je ne me suis pas sentie embarquée pire que ça même, j'ai trouvé ça assez long...

Alors forcément quand on accroche pas à l’héroïne qui avouons-le n'a quasiment pas de dialogue avec les autres, on tourne vite en rond. C'est dommage car au final, si les personnages secondaires étaient plus présents ça aurait gagné en dynamique.

Second point non négligeable, je n'ai pas non plus été fan du style de l'auteur. C'est beaucoup de descriptions et quelque part ça alourdissait le tout. Alors certes l'action est présente mais je n'avais pas l'impression qu'il se passait grand chose.

Enfin, je m'attendais à beaucoup d'humour (une fois de plus mon esprit repense automatiquement à Kate Daniels) mais pour ma part, je n'ai pas souris une fois tout au long de ma lecture... Suis-je à ce point insensible à l'humour ?

En conclusion, après une nouvelle et un premier tome pas super, je pense que le verdict est tombé, je n'ai pas aimé ce début de série et j'en ressors vraiment déçue car j'étais ravie de retrouver un genre que j'affectionne. De mon côté je vais sans doute me replonger dans Kate Daniels !

par Carole94P
Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort
Tillie Cole   
#Avis #Coupdecoeur #Hadeshangmen
Ce soir, je vais vous parler de Darkness Embraced de Tillie Cole.
Je vais d'abord faire mon commentaire en français et après quand j'aurai trouvé les bons mots en anglais.

J'ai été surprise de recevoir ce service presse en anglais. JE ne m'y attendais pas. Après avoir lu l'histoire de Hush Cow-boy et Sia, je n'avais qu'une envie lire l'histoire tragique de Tanner, le prince blanc du KKK et Adelita, la princesse du cartel Quintana.
Déjà si je devais retenir une chose c'est que Tanner Et Adelita sont les Roméos et Juliette des HAdes KKK et Mexicain.
Souvenez-vous Tanner a fait parti du KKK, c'était un nazi mais il a tout quitté.
Pourquoi? Pour sauver Adelita. Et oui imaginez un seul instant, un raciste de la suprématie blanche tombant amoureuse d'une sang impur.
Mes mots peuvent choquer mais c'est la réalité, la réalité de ces personnes qui se croient supérieurs en raison de leur sang pur.
Tanner a été élevé avec son frère dans cette optique. Mais que faire face à l'amour? Doit-on trahir les siens, sa famille pour l'amour?
J'aime Tillie Cole, depuis la série Sweet Home. Elle ne nous ménage pas, je suis passée par toutes les émotions. Adelita a vu en Tanner au delà de son appartenance.
Souvenez-vous lorsque Roméo et Juliette se cachent par amour, souvenez-vous de leur destin tragique. Les choix qu'ils vont faire vont mettre tout le monde en danger. Il sera question d'amour, de rédemption, de sacrifice, de famille!!!
Est-ce que enfin les Hadès vont accepter Tanner comme l'un des leur? N'oublions pas que Tank, le mari de Beauty faisait parti des KKK, et c'est là que Milady devrait traduire la nouvelle Beauty Found! Tanner retrouve Tank, son ami, son frère, il a laissé son vrai frère Beau.
Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences.
Tanelita est mon 3eme couple préféré. Tanner a un grand coeur, il est émouvant, et Adelita, sa princesse, sa lumière, son âme soeur, sa Juliette sait trouver les mots, sait l'aimer.
Mais ce tome 7 ne s'arrête pas là, vous allez avoir droit à des révélations qui vont vous laisser sur le cul, je n'ai pas arreté de Jurer. Vous allez découvrir des secrets, vous allez découvrir le côté sombre de certains des personnages, personne n'en sortira indemne. Et surtout vous allez rire lorsque Viking prendra la parole.
Vous savez que je ne spoile pas, je préfère parler de la psychologie des personnages. Alors j'espère qu'en lisant cette chronique, j'espère que vous allez vous laisser tenter par cette série, qui parle de rédemption, d'amour, de sectes, de pédophilies, de guerre... Ayez toujours à l'esprit que quoi que vous ayez subi par le passé, vous avez le droit à une deuxième chance, au bonheur et que les HAdes HAngmen ont des défauts mais ils sont là pour les autres.

par siss42
La Sirène La Sirène
Kiera Cass   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)
Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)
Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.
J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.
L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.
D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.
Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.
J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !
Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

par Mayumi
Et puis soudain, Tome 2 : Lutter Et puis soudain, Tome 2 : Lutter
Laura S. Wild   
Le tome 2 est tout aussi bien que le premier ! L'amour entre Lia et Robin est tellement fort qu'il me surprend à chaque fois ! C'est un peu too much par moment mais bon, il faut faire lire et j'avoue que j'étais prise dedans de la première à la dernière page. J'ai directement acheté le tome 3 après avoir fini celui-ci.
Parce que la fin... [spoiler]Laura S.Wild a un problème avec les voitures et elle met mes nerfs à rude épreuve ![/spoiler]

par Sydneyy
L'Héritage des Syrénas, Tome 3 : Neptune L'Héritage des Syrénas, Tome 3 : Neptune
Anna Banks   
J'ai moins aimé ce tome même s'il y avait plus d'action et de rebondissements que dans les deux premiers réunis en partie à cause d'Emma !

Emma, Emma, Emma, qu'allons-nous bien pouvoir faire de toi ? Après une simple dispute avec Galen, la voilà qui flirte ouvertement avec le premier métis venu ! Non mais c'est quoi ce délire ! Même si Galen est soi-disant parti prévenir son frère de l'existence de Neptune, même si elle ne fait que lui laisser des messages sur son téléphone, elle ne prend pas la peine de s'inquiéter de savoir s'il est bien arrivé en téléphonant à sa mère par exemple ! Pire, elle ne se préoccuper de sa disparition qu'après avoir passé du bon temps avec Reed ! Et encore, elle peut dire merci maman parce que c'est elle qui lui a dit que Galen n'était pas revenu ! Elle a été trop aveuglée par son désir d'être acceptée comme métis dans la population de Neptune ; sa joie de voir comment ces derniers vivaient là, sans se cacher des Syrénas a surpassé tout le reste : même son amour pour Galen ! Elle n'a ainsi fait preuve d'aucune prudence en révélant des secrets qu'elle aurait mieux dû taire ! En gros, elle m'a vraiment énervée !
Galen s'en est pris plein la figure cette fois-ci ! Entre sa dispute avec Emma, son kidnapping, et sa torture, le voilà qu'il doit s'allier avec la personne qu'il jalouse le plus, Reed, s'ils veulent échapper aux mains d'un botaniste psychopathe ! En plus on l'a forcé à revivre son traumatisme le plus récent ! Le pauvre ! Heureusement qu'il a assez de jugeote et les tripes qui vont avec sinon ça fait longtemps qu'il aurait abandonné... J'aime toujours autant ce personnage ! Son caractère, sa façon d'être avec Emma... tout me plaît chez lui !
Reed, dont je parlais plus haut, m'a quant à lui, réellement tapé sur les nerfs ! Ça s'est vu comme le nez au milieu de la figure, dès leur rencontre, qu'il s'intéressait de près (de trop près même !) à Emma. Il m'a paru un peu trop innocent pour son propre bien. Comment a-t-il fait pour ne pas voir ce qui se tramait juste sous ses yeux : la haine qu'éprouvaient certains habitants de Neptune envers les Syrénas des océans ! Rien que le comportement de son père envers Galen était plus que suspect... mais non, il ne s'est vraiment intéressé qu'à Emma tout du long ! En plus d'être borné, il a de la peau de saucisses devant les yeux ! Ce qui ne m'a pas aidée à aimer plus ce personnage. J'ai eu du mal avec lui ; dès son apparition j'avais les poils qui se hérissaient et les dents qui grinçaient ! C'est dire ma répulsion envers Reed !

Enfin, une autre raison qui ne m'a pas aidée à apprécier ce tome plus que cela se trouve au dernier chapitre et n'est autre que la fin en elle-même ! Ok, c'est un [spoiler] happy ending [/spoiler] mais c'est quoi cette ellipse qui gâche tout ! Une fois que tout a été résolu avec les habitants de Neptune, que Galen et Emma se sont expliqués, on s'attendait à en apprendre plus sur leur vie d'étudiants à l'université, de la façon dont les Syrénas des océans ont pris la nouvelle de l'existence des métis de Neptune, quels accords ils ont passé, si une entente est réellement possible... et peut-être aussi en apprendre plus sur la vie de couple de Grom et Nalia et de Toraf et Rayna... et ben non ! Que nenni ! On est coupé d'un seul coup et on passe direct [spoiler] à la cérémonie d'accouplement de Galen et Emma [/spoiler] ! J'en suis donc restée sur ma faim et ça, ça ne m'a pas plu du tout ! Peut-être peut-on s'attendre à des nouvelles nous racontant tout cela, qui sait...

par Lipette
Alpha & Oméga, Tome 4 : Entre Chien et Loup Alpha & Oméga, Tome 4 : Entre Chien et Loup
Patricia Briggs   
Waouh !!! Enfin !! On dit que l'attente rend la lecture encore meilleure. Je veux bien le croire, mais ça ne me dérangerait pas malgré tout d'attendre un peu moins longtemps pour le prochain^^
J'ai adoré !!
Les liens qui unissent Anna et Charles sont bouleversants. Il n'existe pas beaucoup de couple aussi attachant que celui-là. Il y a tellement de respect et de confiance entre eux. Et quel plaisir de voir Anna se montrer si possessive ^^
Je ne sais pas si c'est le fait qu'il m'ait autant manqué, mais Charles me semble de plus en plus extraordinaire. J'aime absolument tout chez lui. Le seul qui ne paraît pas voir à quel point il est exceptionnel, c'est lui-même.
Même s'il n'atteint pas au niveau de l'action l'excellence du tome précédent, il est sans conteste le meilleur des quatre sur le plan émotionnel.
Charles entreprend ce voyage pour visiter son plus cher ami, mais apprend très vite qu'il va devoir lui dire adieu. On comprend mieux la réticence qu'ont lui et Bran à s'attacher aux humains, à créer des liens avec des êtres qui les quitteront tôt ou tard.
L'enquête sur le fae qui sévit dans la région est très bien menée, et on a le plaisir de retrouver l'agent du FBI Leslie Fisher. J'ai aussi beaucoup aimé les deux agents du cantrip. L'intrigue est excellente et nous tient en haleine jusqu'à la toute fin.
Un seul petit bémol : j'aime énormément les animaux, mais par moment, j'ai trouvé qu'il y avait trop de descriptions équestres et que cela ralentissait le rythme du livre. Ce n'est rien de vraiment embêtant, et cela rendra heureux les passionnés de chevaux...
En bref, j'ai tout simplement adoré retrouver Charles et Anna, et j'espère les revoir rapidement, surtout au vu de la fin de celui-ci.
Ce livre parle d'espoir, d'amitié, d'amour.
Sublime.

par Migabo
Black Wings, Tome 5 : Black City Black Wings, Tome 5 : Black City
Christina Henry   
Azazel est mort, Maddy a vengé la mort de Gabriel et elle aspire à un peu de repos... Mais ça ne sera pas pour tout de suite, car le décès de son père n'a pas mis fin à ses plans et une horde de vampires immunisés contre le soleil déferle sur Chicago ! Malgré la fatigue, et la perte de ses ailes, Maddy ne pas peut rester sans rien faire et tente, avec son équipe et sans grande réussite, de stopper cette invasion... Pour protéger sa ville, ses habitants et ses amis, Maddy va devoir faire des choix qui vont bouleverser plus d'une existence...
Comme à chaque fois, le récit reprend quasiment là où on l'a laissé dans le tome précédent, et nous sommes desuite plongé dans l'action ! Je dois avouer que pour cet opus ci j'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire, j'avais oublié certains éléments importants (comme la mort d'Azazel ? #shameonme ) donc j'ai eu un moment de flottement en commençant ma lecture mais, grâce à Christina Henry j'ai pu reprendre le cours relativement vite et j'ai été prise dans les événements ! En commençant ma lecture, je me demandais ce que l'autrice allait réserver à son héroïne (je n'avais pas lu la quatrième de couverture), il faut dire que j'avais un peu peur d'avoir des redites car depuis le début le schéma est souvent le même. Et bien ce tome m'a agréablement surprise et à relancer mon intérêt. Je m'explique : afin de vaincre ce nouvel ennemi, Maddy va devoir faire plus que d'habitude, c'est à dire foncer tête baisser et croire en sa bonne étoile (du matin... oui je sais c'était facile ?) Elle va devoir faire des alliances improbables et faire confiance à certaines personnes... ce qui va relancer entièrement la dynamique de l'histoire.... et j'ai vraiment beaucoup aimé ça ! Cela donne un second souffle au récit. Même si l’intrigue de base est respectée, et qu'elle suit son cours, les derniers événements nous permettent de voir les choses avec de nouvelles perspectives... et c'est très intéressant ! La plume de Christina Henry est toujours aussi énergique et addictive, elle trouve le bon équilibre entre action, drame et humour. Cet univers, ponctué de mythologie et très original, continue à me séduire et à me passionner. Le rythme est toujours aussi soutenu mais avec les diverses évolutions des personnages, je n'ai pas eu le sentiment de lourdeur perçu dans les tomes précédents...
Maddy va évoluer... encore ! Sa vie a été complètement chamboulée depuis qu'elle connait ses origines et en très peu de temps elle a du braver de nombreux dangers, elle est tombée amoureuse, enceinte et à perdu l'homme qu'elle aime ! Elle a du tuer son père (qu'elle venait juste de retrouver) et elle tente de résister aux manipulations de son grand père, Lucifer... Elle ne doit sa survie qu'à sa détermination ainsi qu'à la chance. Alors oui, elle est casse cou, fonce avant de réfléchir, je dirais qu'elle est instinctive, ses actes sont souvent dirigés par son cœur et elle avise par la suite... Devant ce nouveau péril, elle va devoir prendre des décisions qui vont la transformer profondément, lui faire voir, et ressentir, les choses différemment et j'ai beaucoup aimé cette évolution...
Les personnages secondaires son toujours aussi présents, mais pas mal de changements vont avoir lieu et cela va changer toute la dynamique du groupe... Certains m'ont déçu (Chloé par exemple, est vraiment méchante avec Maddy), d'autres agréablement surpris ...
J'ai beaucoup aimé ce tome qui a relancé mon intérêt, un peu déclinant, pour cette série. Un souffle nouveau s'insinue dans le récit et titille ma curiosité... J'ai vraiment hâte d'avoir la suite entre les mains !
Béa - Actu Books

par BeaMars
Nés à minuit : Renaissance, Tome 3 : Délivrance Nés à minuit : Renaissance, Tome 3 : Délivrance
C.C. Hunter   
Je suis triste. Et en meme temps, je suis heureuse. C'est étrange cette sensation. Je suis triste parce que je me dis "ça y est, c'est fini". Je ne l'espère pas, j'ai un petit espoir que C.C Hunter nous sorte une troisième série sur Miranda, mais j'en doute, une intuition. J'espère me tromper. Ce serait la fin d'un univers tout entier. La plume de cette auteur est tellement incroyable que quand on lit ses livres, on a réellement l'impression d'etre le personnage principal. De ce fait, quand le livre se finit, on redescend sur Terre, et on se dit "merde". J'avais tellement envie d'etre elle! Je me suis tellement attachée à ce monde, à ces personnages! C'est le premier livre qui me fait cet effet à ce point. En meme temps, je suis heureuse, parce que, 7 livres et des années plus tard, je suis toujours aussi conquise et incroyablement amoureuse de cette saga. L'histoire est passionnante, les personnages attachants comme pas possible, et l'écriture est merveilleuse, faite pour attirer le lecteur à toujours en vouloir plus. Il est pour moi l'un des rares livres considéré comme pour un public adolescent (bien que je pense de mon coté qu'il n'y a pas d'age pour aimer ce livre) que j'ai adoré, on n"y retrouve pas ce coté niais à outrance qui figure parmis nombre d'entre eux. De meme niveau que les tomes précédents, une perle à ne pas manquer!
Kate Daniels, Tome 6 : Montée magique Kate Daniels, Tome 6 : Montée magique
Ilona Andrews   
Très intense...
Déjà un grand merci à la personne qui a traduit ce tome et qui a rendu heureux des centaines de lecteurs.
Ce tome 6 est excellant, c'est une lecture intense et éreintante.
On retrouve notre mercenaire et son psychopathe.
Et wahou...
Beaucoup de combats et de violence
Beaucoup de surprises également.
De l'urban fantasy pure et dure.
Kate est magistrale, guerrière et sensible à la fois.
Bref, aucun essoufflement dans cette saga.

par Adèle