Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Bit-lit : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Anita Blake, Tome 4 : Lunatic Café Anita Blake, Tome 4 : Lunatic Café
Laurell K. Hamilton   
Exellent tome avec toujours autant avec de rebondissement.Les tome sont de mieux en mieux.On decouvert un personnage de plus en plus attachant avec d'autre travers.Une recit bien monté et on veut absolument savoir la suite. De plus une histoire amoureuse complique et charmente.Cette serie me plait de plus en plus.Vraiment je recommande cette serie .J'entame le 5 em tome avec regal et plaisir

par djaz
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!
(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...
Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...
(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !
Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.
Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.
Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.
Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !
Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD


par milabette
Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde
Susan Ee   
Attention, ce livre prendra sans doute une place dans votre coeur aux côtés de vos favoris !
Pour ma part cela faisait bien longtemps que je n'avais été aussi envoûtée à la lecture d'un livre, enchaînant la turbo-lecture et me lamentant de ne pouvoir lire la suite dans la foulée.

Les ingrédients de départ vous rappelleront certainement bon nombre de vos lectures : un monde post-apocalyptique, une jeune fille responsable, une mère "incapable", une petite sœur fragile, handicapée, une rencontre improbable avec un être masculin dangereux...

Et pourtant il n'y a rien de cliché dans le développement de cette histoire. Susan Ee, avec un talent incroyable, a su rendre touchants et crédibles ses personnages, saupoudrant le tout d'une touche d'humour bienvenue dans cette aventure pleine d'action dramatique, et de surprises à la fois horribles et réjouissantes.

Le contexte est classique mais assez étonnant : l'apocalypse est venue, avec son lot de cataclysmes et d'anges vengeurs. Ces derniers terrorisent la population survivante, alors que le monde sombre dans le chaos. Les anges sont beaux mais effrayants et chacun craint de les croiser.

Penryn fera bien entendu connaissance d'un de ces anges pour une aventure mouvementée, teintée de romance très débutante et très émouvante, alors qu'elle part à la recherche de sa petite sœur disparue. Ce moteur classique est ici pleinement justifié par le déroulement de l'histoire, tout comme l'évolution des sentiments des deux personnes.

L'ambiance est très réussie, très évocatrice, avec un traitement sans longueurs et sans stéréotypes (je me répète mais arriver à faire du neuf avec du vieux, c'est admirable !).

J'ai particulièrement apprécié comment était justifié le profil psychologique de l'héroïne, ainsi que ses aptitudes physiques inhabituelles. Sa personnalité a été façonnée par celle de sa mère, une mère aimante mais aussi... dangereuse.
Cet abord intelligent et subtil est rare en littérature young adult, où les clichés sont souvent brassés sans complexes (et à mon âge, hélas, cela m'empêche souvent d'apprécier pleinement ma lecture).

Le déroulement de l'intrigue est très riche, nous permettant de découvrir plusieurs aspects des nouvelles organisations sociales (résistance et collaboration pour simplifier) tandis qu'une sinistre opération mystérieuse se dévoile peu à peu en arrière plan...

Le rythme est très soutenu, laissant pourtant la part belle à la psychologie. Plusieurs registres sont utilisés (fantastique, thriller, romance, road-movie) pour un style mi romantique, mi pragmatique, mâtiné d'horreur. Ce mélange étonnant est très réussi.

L'évolution finale du récit a de quoi surprendre, l'auteur sait mélanger les genres avec brio, n'hésitant pas à travailler sur plusieurs registres.
Ce livre se clôture ainsi sur un point d'orgue, promettant une suite qui s'annonce passionnante.

Ce roman américain est initialement un livre auto-édité, qui a été accueilli avec enthousiaste par les lecteurs, et dont les droits ont été rachetés au cinéma, ce qui peut nous faire espérer une traduction très très vite !


par milabette
Charley Davidson, Tome 8 : Huit tombes dans la nuit Charley Davidson, Tome 8 : Huit tombes dans la nuit
Darynda Jones   
!!!!!!!! Ce livre est EXTRAORDINAIRE!!!!

J'ai fini Charley Davidson 8 dans la nuit et je n'ai qu'une seule chose à dire: il est fabuleux. Le niveau ne diminue pas, au contraire il augmente. Au bout de huit tomes, Darynda Jones réussi l'exploit d'écrire un récit qui conserve toujours autant de piquant et d'humour.
Cette série est fantastique, nous sommes nombreux à le penser ! ;)

Voici en détails ce qui se passe... préparez vous bien, les nouvelles sont explosives !

Déjà, la plupart les personnages secondaires vont connaitre de grands bouleversements... que ce soit positifs ou négatifs. Un en particulier m'a vraiment choquée [spoiler]Denise possédée par un démon ! Charley avait raison, cette femme est un agent-double de Satan! Sur le moment, j'en aies eu des frissons. [/spoiler]. Cookie, toujours aussi attachante, et trés présente avec Amber et Quentin. Bonnes nouvelles à ce sujet là aussi... [spoiler]Cookie s'est mariée à Oncle Bob !! Et on en apprend un peu plus sur le passé de Cookie, c'est formidable [/spoiler]
Osh est aussi dans le paysage... Et si Reyes ne lui fait toujours pas confiance, j'avoue qu'il a toute la mienne. [spoiler]D'ailleurs je crois qu'il pourrait avoir un faible pour Charley...[/spoiler]
Charles, malgré sa grossesse, est incapable de rester inactive. Elle jongle entre trois enquêtes, dont celle de la mort de son père, et surveille en même temps le danger qui guette sa fille...

L'événement tant attendu ! La naissance de Beep ! Je vous laisse découvrir les détails, mais je vous préviens: l'accouchement et ses suites sont du typiquement Charley.

Et le sujet qu'on attend tous: Reyes. Il m'a franchement surprise à certains moments, mais je sais que certaines d'entre vous sont encore plus accros que moi donc vous encaisserez le choc !
Juste un petit truc; Reyes et Beep, c'est la chose la plus adorable du monde !!! Haww ils sont tellement mignons <3 [spoiler]On découvre aussi une facette sombre de Reyes, lorsqu'il va chercher Charley ans Enfers[/spoiler]
De grands bouleversements vont aussi faire surface dans sa vie, et je pense qu'il était temps. [spoiler]Il a contacté ses parents... Qui vont être d'une grande aide.[/spoiler]
Et la fin... Je n'en reviens toujours pas. Après avoir refermé le bouquin je suis juste restée assise face à mon livre, complètement secouée. Je... comprends pas. C'est sidérant. Déchirant. Et tellement douloureux... [spoiler]Beep qui part avec les parents de Reyes. Lucifer et les Dieux qui arrivent. Et sutout... surtout... CHARLEY QUI PERD LA MÉMOIRE???????!!!!!!!!!!!! [/spoiler]
Pour finir, le point culminant de ce livre reste les Pouvoirs de Charley, qui atteignent leur paroxysme. J'aurais préféré que ce ne soit pas le cas, mais vous comprendrez... Ouch, rien que d'y penser c'est douloureux.
Il y a une espèce de bataille finale ou l'on va de surprises en surprise. Les dix pages les plus intenses de l'histoire du bit-lit ! [spoiler]Mr Wong qui se révèle être le protecteur de Charley, les chiens de Enfers qui sont en fait des protecteurs de Charley (!!!!) Denise qui va se faire déchiquetée...Et le vrai nom de Charley révélé. [/spoiler]
Et toujours cette ambiance tellement typique de la série alliant émotions brutes et moments de pure détente.
Avec ces situations extravagante et à mourir de rire dans laquelle Charley se retrouve toujours coincée ! [spoiler]Accoucher dans un puit, se payer un biller aller-retour aux Enfers, regarder Osh peloter Duff et en être toute retournée...[/spoiler]
Une des meilleures séries que j'ai jamais croisée... et la suite s'annonce renversante. Enjoy ! :D

par Ariane98
Le Pouvoir des lys, Tome 2 : Magique Le Pouvoir des lys, Tome 2 : Magique
Maria V. Snyder   
La guerre pour la conquète des 15 royaumes semble imminente ! Tohon, chef des armées de Morts, auquel Avry avait échappé juste avant de tomber malade, est sur le point d'envahir les peuples qui n'auront de choix qu'allégeance ou mort !

Alors que les armées de Morts sont en marche, Avry et Kerrick s'autorisent quelques jours heureux, loin des complots et de la peste qui dissémine les peuples des différents royaumes. Mais bientôt il leur faudra repartir pour rejoindre les rebelles qui ont fait allégeance au prince Ryne, fervant opposant à Tohon.
[spoiler][/spoiler]Cependant, Avry qui aurait dû mourir après avoir guéri le prince, est miraculeusement sauvée par les Peace Lily, sortes de grandes plantes sauvages qui semblent dotées d'âme et d'esprit. Depuis toujours craint par les peuples, car sous leur magnificience se cache une promesse de mort pour quiquonque se retrouve emprisonné dans leurs pétales.
Avry donc que tout le monde semble croire morte, décide d'utiliser cette idée pour infiltrer le royaume de la prétresse Estrid, cachée sous un déguisement, dans le but de retrouver et ramener sa soeur, Noelle, cette dernière étant au service de Jael, Cheftaine des armées, qui avait tué Flea lors de leur dernière visite !
Bien que l'idée de laisser Avry partir seule fasse horreur à Kerrick, et devant la détermination de la jeune femme et la promesse de passer inaperçue, Kerrick n'a d'autre choix que d'accepter sa requête. C'est donc le coeur lourd et la peur au ventre qu'il voit son amour prendre le chemin qui va les séparer, puisque lui doit rejoindre sans tarder le prince Ryne.[spoiler][/spoiler]

A partir de là tout va s'enchaîner sur un rythme effreiné ! Avry va réussir à s'infiltrer dans le royaume d'Estrid, mais en violent sa promesse à Kerrick. Quant à se dernier, après être repassé par son propre royaume où il a pu constater la déchéance de son peuple, il va être capturé et séquestré par La Tribue, une faction d'hommes et de femmes, semblant à mi-chemin entre le bien et le mal.
Beaucoup de pertes humaines m'ont arrachées bien des larmes ! J'ai pesté plus d'une fois contre l'auteur qui n'hésite pas à supprimer des personnages clés de l'histoire. Mais aussi beaucoup de sourires, de rires pour ce deuxième opus que j'ai dévoré comme une affamée.
Encore du grand Maria V Snyder, dont la plume magique m'a de nouveau transportée.
Le 3ème et dernier tome de la série, devrait voir le jour pour la fin d'année 2013 en VO. Et j'en suis très impatiente, car la fin du tome 2 se termine sur une terrible tragédie qui m'a arrachée un cri de désespoir et de nombreuses larmes !
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
Wait for You, Tome 2 : Jeu d'innocence Wait for You, Tome 2 : Jeu d'innocence
Jennifer L. Armentrout   
Le premier tome, que j'avais adoré, était sur Avery et Cam. Ce deuxième tome est centré sur Tess, la soeur de Cam, et Jase, le meilleur ami de Cam.
Suite à une grave blessure qui l'empêche de vivre son rêve, entrer dans une école de danse, Tess est contrainte de suivre des études "classiques". Elle rejoint donc l'école où sont déjà Cam et Avery et un certain Jase, meilleur ami de son frère et son amour d'enfance secret. Après avoir échangé un baiser passionné une année plus tôt, Tess et Jase ne s'étaient plus revus. Les sentiments vont très vite remonter à la surface et une idylle va naître entre ces deux personnages. Le tout nouveau couple devra faire face à plusieurs obstacles qui mettront à mal leurs sentiments naissants.
J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome, qui est pour moi aussi bon que le premier.
Tess m'a beaucoup plu. Elle est forte, sait ce qu'elle veut et ne veut pas. Elle a su tirer bénéfice de ce qu'elle a vécu par le passé et s'en servir comme une force pour aller de l'avant.
Jase est également un personnage intéressant. Il est beau, avec des yeux gris qui vous transpercent, un sourire tantôt moqueur, tantôt sincère, un côté mystérieux qui nous plait tant chez nos chers personnages masculins! Il aime sa famille, ses parents et son petit frère Jack, et ferait tout pour eux, spécialement Jack! Bref il m'a fait fondre!
Jamais déçue par cette auteure qui me fait à chaque fois fondre pour ses histoires. J'attends le tome 3 avec impatience.
Damnés, HS : Amours damnées Damnés, HS : Amours damnées
Lauren Kate   
http://wandering-world.skyrock.com/3070870853-Fallen-In-Love.html

Fallen In Love est une vraie bouffée d'air frais, un petit plaisir à découvrir aussi vite que possible si vous lisez en VO et que vous aimez la saga Fallen ( Damnés ) de Lauren Kate. Ce petit recueil de quatre histoires d'amour qui finissent plus ou moins bien nous permet de souffler complètement entre deux lectures. Quel bonheur !
Nous retrouvons dans chaque histoire les personnages que nous connaissons déjà, à savoir pour la première partie Miles et Shelby, pour la seconde Roland, pour la troisième Arriane, et pour la dernière Daniel et Luce. En commençant ce livre, je me suis rendu compte qu'ils m'avaient tous énormément manqué ! En les retrouvant, j'ai éprouvé un grand sentiment de satisfaction. Ils sont toujours aussi adorables, eux-mêmes, attachants... C'est comme voir à nouveau des amis de longue date !
Les différentes histoires qui nous sont exposées sont vraiment très, très, belles. Celle de Miles et Shelby est juste... Ouaw ! Une magnifique romance que tout le monde rêve de vivre ! Leur lien est presque tangible, bien qu'eux deux l'ignorent. Ils sont d'excellents amis, et ils vont très vite s'apercevoir qu'ils veulent aller plus loin dans leur relation. On suit donc dans les cinquante pages de cette première partie du roman la création de leur romance. C'est mignon comme tout ! J'ai adoré !
La seconde partie se concentre sur Roland. Ici, nous avons le droit à énormément de descriptions, car il fait cavalier seul. Son histoire est beaucoup moins joyeuse. Il ressasse sans cesse son passé et ses souvenirs pour se remémorer son amour perdu. Ce récit est très touchant, très mélancolique. On en apprend beaucoup plus sur Roland, chose vraiment géniale. On lui découvre une nouvelle facette, écorchée vive, perdue, qu'il tente de cacher en temps normal. Une très belle histoire également, à la fois poignante et gorgée d'espoir pour l'avenir.
Nous arrivons ensuite à l'histoire brûlante et passionnée d'Arriane. Haaaa Arriane ! Je l'aimais déjà beaucoup, mais là je me suis mis à l'adorer ! Sa romance avec Tess est saisissante. En effet, comme son âme-sœur est un démon et qu'elle est un ange, leur idylle n'aurait jamais dû voir le jour. Sauf que cela a été le cas. Et qu'elles vont toutes deux devoir faire un choix. Le Bien ou le Mal. Dieu ou Lucifer. Cette troisième partie de Fallen In Love est aussi bien la plus enflammée que la plus douloureuse. Arriane révèle un côté d'elle-même que l'on entrapercevait seulement avec Fallen, et qui se dévoile plus ici. Sa romance va la mener à changer. Jusqu'au plus profond de son être. Une histoire sensationnelle et merveilleuse !
La dernière partie est basée sur la Saint Valentin de Luce et Daniel. La seule qu'ils aient jamais vécu. C'est très certainement mon histoire préférée. Rien qu'en retrouvant nos deux tourtereaux j'étais charmé, mais en lisant ce récit, j'ai été captivé. L'ambiance est estivale, il y a de la musique, des rires, de la joie... Bref, un cadre parfait pour un jour qui l'est tout autant. Daniel et Luce vont enfin avoir droit à un moment de répit. Les instants qu'ils passent ensemble sont puissants et poignants. L'air semble vibrer autour de nous. Leur passion est presque palpable. Du bonheur à l'état pur !
Ces quatre histoires sont magnifiques à découvrir, tout comme le cadre dans lequel elles ont lieu. En effet, nous sommes propulsés au Moyen-Âge, un univers encore inexploré pour moi dans les romans YA. J'ai adoré ! Cette époque est totalement en accord avec le recueil, et j'ai été fasciné par ce nouveau monde. On sent bien que ce livre est là pour nous détendre : le bonheur est omniprésent, tout le monde est joyeux, on s'aime, on s'embrasse... Bref, on passe de très agréables moments avec Fallen In Love.
Mais ce n'est pas tout ! L'amour qui se dégage de ce très beau livre est juste... Magique ! C'est surtout de là que me viens cette impression de "bouffée d'air frais". Il n'y a pas d'action, juste de la passion à couper le souffle. Si vous êtes un(e) grand(e) romantique, vous serez conquis(e), c'est sûr. Chaque histoire est vraiment superbe. On ne se prend pas du tout la tête, c'est doux, c'est léger, c'est gorgé d'amour. Un petit bijou pour les accros de ce sentiment.
En bref, Fallen In Love est un merveilleux petit recueil, que je conseille vivement aux lecteurs de la saga Fallen. Les protagonistes sont éblouissants, on nage dans un océan de sensations paisibles et agréables, on parvient à totalement se laisser aller en savourant chaque mot. Deux cent une pages d'ivresse et d'exaltation brutes que tout le monde doit découvrir.

par Jordan
Belladone, Tome 1 : Nuit de Sang Belladone, Tome 1 : Nuit de Sang
Michelle Rowen   
Excellent ! contrairement aux dernières nouveauté milady il ne s'agit pas d'un couple par tome (ce que devient lassant).
On y suit les aventures d'une jeune femme jill à qui on a inoculé un virus censé tuer les vampires.
Elle se retrouve donc malgrès elle au milieu d'un univers qui lui ai totalement inconnue.
le reste est une succéssion d'action et de romance. Une belle découverte pour moi.

par linda94
Damnés, Tome 4 : Volupté Damnés, Tome 4 : Volupté
Lauren Kate   
http://wandering-world.skyrock.com/3101105383-Fallen-Tome-4-Rapture.html

OH. MY. GOD. Rapture restera longtemps ancré dans ma mémoire, c'est certain. Le final de la saga Fallen est juste explosif, intense, dévastateur. Je ressors de ma lecture avec plein d'étoiles dans les yeux, l'estomac brûlant, les muscles tendus et les mains moites. Quel roman !!! Je ne sais pas si le fait que terminer Rapture marque également le point final à ma toute première saga lue en VO ( sérieusement ? Ça fait déjà deux ans que j'ai commencé Fallen ? J'ai vraiment du mal à y croire ) décuple mes émotions, mais j'ai vraiment l'impression qu'une page se tourne. Lauren Kate a su conclure avec brio et magnificence sa fabuleuse saga. C'est donc les larmes aux yeux et l'esprit encore embué de fascination par les splendides personnages que je viens de quitter que je vous écris cette chronique.
Rapture reprend exactement là où Passion nous a laissé. Lucifer a à nouveau déclencher la Chute des anges, Luce tente toujours d'en apprendre plus sur ses anciennes vies, et elle et Daniel sont encore plus déterminés à briser la malédiction qui empêche leur amour de s'épanouir complètement. On sent bien que dans ce dernier opus, tout s'accélère. La tension va crescendo, de la première à la dernière ligne. Lucinda, Daniel, et tous les anges qui les accompagnent ont désormais neuf jours, neuf tout petits jours, pour situer le lieu de la Chute, stopper le plan diabolique de Lucifer, et empêcher ce dernier d'effacer le passé à jamais. Pour cela, Cam, Arriane, Annabelle, Gabbe, Molly, Luce et Daniel vont devoir réunir trois reliques qui vont leur permettre de localiser le lieu précis où Lucifer viendra s'échouer sur la Terre avant d'annihiler l'Histoire.
Débute alors une folle aventure teintée d'action, de batailles et de sacrifices. J'ai adooooooooré cette partie de l'intrigue. On ne s'arrête jamais. Le rythme est haletant, inquiétant, et il nous coupe le souffle. Mon coeur a loupé des milliers de battements. Le temps s'égraine extrêmement rapidement, et il est impossible de perdre la moindre seconde. On s'inquiète, on se ronge les ongles, on transpire, on sent un nœud se créer dans notre estomac, nos doigts collent, notre respiration devient saccadée. Bref, Rapture nous plonge réellement en transe, et on en ressort vidés et émerveillés.
Nous rencontrons, une fois de plus, une myriade de protagonistes importants dans ce quatrième tome. Je pense surtout à Phil, Vincent, ou encore à l'attachante et adorable Dee. Malheureusement, d'importants sacrifices vont devoir être exécutés. Lauren Kate ne nous épargne pas. Il y a des morts, et ce sont aussi bien des méchants que des gentils. Mon coeur a saigné à plusieurs reprises face à toutes les pertes que nous impose l'auteure. Quelle torture ! On sent bien que la Fin est proche, que l'Apocalypse est sur le point d'éclater, et qu'il faut désormais être prêt à tout pour sauver le passé, le présent et le futur.
Rapture est également une véritable ode à l'amour. Daniel et Luce sont juste... Époustouflants. Leur romance est transcendante. Elle nous bouleverse et nous émeut au plus haut point. J'ai souvent souri bêtement devant leurs gestes tendres, leurs baisers éblouissants et leur passion ensorcelante. Puisque tout se joue maintenant, leur histoire nous touche encore plus profondément. Ils pourraient tout perdre. Nous pourrions les perdre. Tout cela fait que nous vivons, avec eux, chaque instant comme le dernier. Tout est électrique, tendu, et, pourtant, entre le chaos et la douleur, Daniel et Luce parviennent à briller grâce à leur lien unique et captivant. J'ai fondu à chaque moment volé qu'ils pouvaient se procurer. Je crois vraiment que leur histoire d'amour est une des plus belles que j'ai jamais lu, et qu'elle le restera encore très longtemps.
Grâce à cet opus, le rôle de Luce et l'histoire de chacune de ses existences, ainsi que sa toute première rencontre avec Daniel, nous sont expliqués. Seigneur !!! Je n'avais absolument rien vu venir ! L'évolution de Lucinda depuis Fallen est juste surprenante et saisissante. Elle a tellement changé, tout en restant, au fond, complètement elle-même. Des vérités sur son passé éclatent sans cesse durant notre lecture et, comme elle, on se perd entre choc et fascination lorsqu'on les apprend. Non mais madame Kate, vous êtes vraiment un génie. Quand j'y pense, tout est juste extrêmement logique. Qui est réellement Lucinda ? Je vais vous laisser l'immense plaisir de le découvrir car ce personnage est un des plus beaux jamais créé dans la littérature Young Adult. Elle me manque déjà atrocement, et je ne sais vraiment pas comment je vais supporter de plus jamais suivre son histoire.
Le style de Lauren Kate est toujours aussi poignant. Descriptions enchanteresses, atmosphère exaltante et lieux envoûtants, tout est fait pour qu'on visualise complètement chaque scène. J'ai adoré voler au-dessus des nuages aux côtés de Luce et Daniel, contempler le monde en pouvant caresser la lune, sentir les gouttes de pluie sur mon visage alors qu'elles étaient à des milliers de kilomètre de la surface du monde. Bref, on plonge corps et âme dans l'histoire. On se laisse totalement happer par les mots magnifiquement choisis de Lauren Kate, et c'est juste terriblement passionnant. Quel pied !
Nous nous perdons donc dans les vagues d'un tsunami enchanteur, caressant sans cesse des centaines d'émotions. Peur, panique, tristesse, joie et espoir s'unissent une ultime fois pour nous briser, nous consumer, nous détruire et nous dévaster. On parvient à la conclusion de l'histoire sans réellement s'en rendre-compte, toujours perdus entre rêve et réalité.
Maintenant que je connais le fin mot des aventures de Luce et Daniel, je dois bien avouer que deux sentiments se mêlent en moi : la frustration et le bonheur. Je ressors un poil frustré de ma lecture car j'ai eu la légère impression que tout ce qu'a vécu la myriade de personnages n'a pas servi à grand chose... Enfin "pas servi", non, mais quand on réalise ce qui les attend, je me dis que l'auteure aurait pu nous réserver une autre fin. Attention, je précise tout de même que celle-ci est fabuleuse, bien que je sais d'avance qu'elle ne plaira pas à tout le monde. Je ne trouve pas les mots exacts pour décrire cette sensation douce-amère, en fait... Je pense juste que j'avais imaginé autre chose et que, comme cela ne s'est pas réalisé, j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu ce que je voulais. C'est plus cela, en fait. Mais vous découvrirez tout ça par vous même !
Et, évidemment, je me sens tellement soulagé pour Luce et Daniel que mon bonheur doit transparaître sur mon visage. Ces deux-là, ainsi que tous leurs alliés, me manquent déjà terriblement. Depuis que je les ai quitté, je ne peux pas m'empêcher de les chercher entre les nuages, Daniel portant Luce contre lui et formant un rai de lumière si pure que je ne pourrais pas les louper. Si vous me lisez, sachez que je vous attend, mes anges. Vous resterez définitivement deux personnages ultra attachants et adorables, que j'aimerai beaucoup suivre à nouveau. C'est quand vous voulez !
Rapture est donc, à mes yeux, une conclusion parfaite à la saga Fallen. Malgré ma minuscule frustration face à un évènement ayant lieu dans les dernières pages, le roman ne perd aucunement son charme. On ressort rêveurs et fortement émus de notre lecture, et c'est tout ce qui compte. Lauren Kate a su créer un univers complet et magnifique, doté de protagonistes qui le sont tout autant. Ce monde angélique va terriblement me manquer, tout comme Luce et Daniel, mes amants déchus préférés jusqu'ici. Luce a réellement muri, et son histoire d'amour avec Daniel est véritablement exceptionnelle. L'auteure nous ramène aux sources de chaque ressenti, de chaque sentiment. Les émotions comme l'amour le plus pur et la haine la plus intense sont toutes décrites à la perfection. Un roman passionnant qui conclut superbement une saga envoûtante et attachante, à laquelle je penserai encore très, très, longtemps.

par Jordan
  • aller en page :
  • 1
  • 2